Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 19:31

En cliquant sur le lien ci-dessous vous retrouverez l'article que j'ai rédigé au sujet de ma réduction mammaire envisagée il y a quelques mois suivi d'in lien vous amenant sur le site de Dr. David Picovski.  Ce dernier m'a fait parvenir un courriel me demandant de corriger le lien apparaissant sur mon article afin de le remplacer par le lien du nouveau nom de domaine de ce médecin que vous retrouverez un peu plus bas sur cet article:

 

Mon article:

 

http://bfrance.over-blog.com/article-rendez-vous-en-chirurgie-plastique-bientot-88476390.html

 

Veuillez porter attention au nouveau nom de domaine qui remplace celui publié dans mon article que vous retrouverez sur le lien ci-dessus: 

 

Voici le nom du nouveau domaine: 

 

http://docteur-picovski.com/

 

 

Ce lien que j'avais ajouté sur mon article expliquait entre autre l'asymétrie mammaire, un problème me concernant suite à la mastectomie que j'ai subie en février 2009 et du pourquoi j'envisageais de subir cette diminution mammaire.  Vous pourrez dorénavant retrouver les renseignements concernant l'hypotrophie-mammaire sur le lien suivant: 



http://docteur-picovski.com/intervention/hypertrophie-mammaire/

 

 

Le nouveau lien sera ajouté à mon article publié en novembre 2011 concernant le sujet présent.

 

 


 




 



 

 

Repost 0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 20:54

 

Le chirurgienLorsqu'on envisage une chirurgie plastique, il est important de bien se renseigner avant de procéder.  Lorsque j'ai fait diminuer mes seins j'ai magasiné le chirurgien qui ferait de moi la femme moins complexée avec des seins plus petits.  Je vivais à Montréal à cette époque et j'avais l'opportunité d'être sur place pour visiter les cliniques.  Je n'ai pas cherché longtemps  pour trouver le bon. 

 

Un chirurgien plasticien que j'avais vu dans quelques émissions télévisées a attiré mon attention et je me suis informée au Collège des Médecins afin de savoir si on me le recommandait.  Ils ne nous recommandent pas un médecin, ils ne peuvent le faire, ils procèdent de la façon suivante en nous confirmant que le médecin pour lequel nous demandons des informations n'a jamais reçu de plaintes au Collège des Médecins.  Il serait également apprécié si nous pouvions contacter des patientes du chirurgien que l'on a choisi.  Avoir des connaissances qui ont déjà eu recours à ses services serait une très bonne façon d'être renseignée et sécurisée.

 

Je me suis donc rendue à la clinique de Dr. Papillon, je l'ai rencontré et je lui ai fait confiance rapidement.  Il m'a fait voir des photos de ses patientes qui avaient été prises avant la chirurgie et après.  Il a pris des photos de ma poitrine, m'a expliquée que la chirurgie serait couverte parce que le poids à enlever était accepté par la Régie de l'Assurance Maladie du Québec. Les normes de la Régie de l'Assurance-Maladie du Québec exigent d'avoir 250 grammes et plus pour être couverte par la RAMQ.  Après toutes ces explications j'ai donc été ajoutée à la liste d'attente pour ma diminution mammaire.

 

Entre-temps j'ai du déménager dans les Laurentides et comme j'étais en attente pour un poste dans un hôpital, j'ai contacté à nouveau la clinique afin de savoir si ma chirurgie aurait lieu bientôt.  Malheureusement le temps d'attente était encore trop long et je craignais de ne pas avoir le temps d'être opérée avant le début de mon nouveau travail.  La clinique m'a donc recommandée chaudement un autre chirurgien et je n'ai pas été déçue, tout s'est bien déroulé.  J'ai eu la chance d'être opérée bien avant le début de mon nouveau travail et j'ai aussi eu le temps de vivre ma convalescence avant de travailler.

 

Pour ce qui est des deux prochaines chirurgies que j'envisage, je suis tout de même rassurée parce que la secrétaire de la clinique m'a confirmée que les patientes de ce médecin étaient très satisfaites et elle me l'a chaudement recommandée.

 

 

J'ai déjà rencontré le chirurgien et il m'a inspirée une grande confiance.  Son infirmière m'a également vanté ses compétences.  Je vais tout de même contacter le Collège des Médecins afin de vérifier avec eux si le chirurgien que j'ai choisi n'a pas reçu de plaintes.  Il faut être  vigilante avant de subir ce type de chirurgie et prendre bien son temps afin de choisir le chirurgien qui améliorera notre silhouette plutôt que de l'empirer.  Trop de cas de chirurgies manquées ont été répertoriés.  Demeurons prudentes si nous désirons améliorer notre silhouette.  On ne magasine pas un chirurgien esthétique comme on magasine un vêtement, il faut redoubler de prudence.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 16:54

J'ai reçu vendredi une lettre qui confirme que je suis sur la liste d'attente pour une diminution mammaire.  Comme on me l'a bien expliqué, si je décidais de faire reconstruire mon sein il faudra que je communique avec eux afin qu'on me change de liste d'attente.

 

Je dois avant tout faire l'IRM pour faire cette chirurgie, autant pour la diminution que la reconstruction, car si ce nodule s'avérait malin, je ne voudrais pas passer sous le bistouri pour rien.

 

Comme l'infirmière me l'a mentionnée lors de ma visite, si je décide de faire la reconstruction je devrai prendre un autre rendez-vous afin de revoir le plasticien.  Je lui ai demandé lors de ma visite si c'était vraiment nécessaire de le revoir étant donné que nous avions abordé le sujet et sa réponse n'a ni été positive et ni négative.  Après y avoir bien songé il est préférable que je le revois car le sujet de la reconstruction a tout de même été abordé légèrement sans plus parce que j'y étais pour la diminution mammaire prioritairement.  Je le reverrai afin de me faire expliquer tout ce qui se fera au moment de cette chirurgie car il s'agit de mon corps et je veux être certaine de prendre la bonne décision. 

  

Que ce soit la diminution mammaire ou la reconstruction, je ne subirai pas cette chirurgie avant l'automne.  Cela compromettrait mon été et je veux en profiter.  La convalescence pour une diminution mammaire est de 8 semaines sans forcer et lever les bras entre autre.  Je ne pourrais pas profiter de mon été pleinement,  ni de la piscine qui aide à mes douleurs au bas du dos et de continuer à entretenir mes plates-bandes, etc.   L'automne est plus propice à une convalescence selon moi, j'ai d'autant plus le goût de demeurer confortablement dans la chaleur de ma maison.

 

Lorsque je verrai mon médecin dans 2 semaines,  je dois lui demander une consultation avec la chirurgienne qui a procédé à ma mastectomie afin de discuter avec elle au sujet du Porth-O-Cath qu'elle m'a installé comme me l'a conseillé le plasticien.  J'espère qu'ils ne devront pas l'enlever pour procéder à la diminution mammaire.  Je me croise les doigts.

 

J'ai plusieurs décision à prendre et j'ai bien hâte que tout soit terminé.  Je réfléchi à tout cela et je vous donne des nouvelles dès que j'aurai passé l'IRM et revu le plasticien.

 

Je vous  quitte, je dois me rendre à l'hôpital faire ma prise de sang pour mon traitement d'Arédia de demain.

 

 

Repost 0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 20:04

Après avoir si longtemps désiré et attendu pour ma réduction mammaire, ce ne sera peut-être pas possible.  Je vois le plasticien en mai mais le nodule trouvé dans mon sein le 20 février dernier a inquiété mon oncologue qui m'a fait passer une mammographie.  Comme l'échographie n'était pas prescrite, j'ai demandé et exigé une fois rendue au département de radiologie pour qu'on me la fasse.  J'ai réussi à faire l'échographie à mon grand soulagement.  Il était inadmissible que l'échographie n'ait pas été prescrite étant donné la complexité de détection de mon cancer il y a 3 ans et c'est pour cette raison que j'ai tant insisté pour qu'on fasse l'échographie.

 

J'ai revu l'oncologue le 19 mars pour un contrôle et les résultats de la mammographie et de l'échographie se sont avérés négatifs.  Mon oncologue s'explique mal que ces deux examens n'aient pas détecté le nodule, pourtant très palpable et douloureux  et il est toujours aussi inquiet et a demandé la résonnance magnétique.

 

Après avoir si longtemps attendu pour avoir un rendez-vous qui a été déplacé plusieurs fois, je devrai l'annuler tant que je ne saurai pas si ce nodule est cancéreux.  Comme ce rendez-vous est fixé à la mi-mai, j'aurai peut-être eu les résultats de la résonnance magnétique d'ici là. 

 

cica 0551[1]

J'attends encore qu'on me téléphone afin de savoir quand je passerai la résonnance.  Mon oncologue a inscrit urgent sur la requête et habituellement  ça ne tarde jamais. 

 

J'espère que ce nodule ne sera pas cancéreux et que je subirai la chirurgie de la réduction mammaire plutôt que celle de l'ablation.

 

Une histoire à suivre dans les prochaines semaines.

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 03:39

cica 0551[1]Je suis désolée de mon peu de présence sur le blog ces derniers jours et me revoilà après quelques jours d'absence.  Je passe vous faire un coucou et vous informer que j'ai finalement un rendez-vous en chirurgie esthétique pour ma diminution mammaire.  Cette diminution mammaire m'aidera à choisir une prothèse moins lourde, donc moins de douleur au thorax, à mon bras et  à mon épaule.

 

 

Je vous avais parlé des soutiens-gorge de La Vie en Rose de la collection Muse qui offre de jolis soutiens-gorge très féminins.  Le seul problème est que la prothèse intégrée dans le soutien-gorge, n'est pas adaptée réellement au volume du sein, ce qui cause un problème d'asymétrie. 

 

Je veux donc remédier à cela et je suis certaine qu'en diminuant mon sein, la prothèse qui se retrouve dans chacun de mes 3 nouveaux soutiens-gorge actuels  sera adaptée au nouveau volume de mon sein.  J'apporterai les prothèses au chirurgien plasticien lors de mon rendez-vous du 9 janvier 2012.

 

Ce fût rapide d'obtenir un rendez-vous et j'ai été fort surprise, je m'attendais à plusieurs mois d'attente.  J'aurais pu obtenir un rendez-vous le 20 décembre, mais il se trouvait que c'était trop tôt le matin et comme je suis à  plus d'une heure de route, je préfère un peu plus tard afin de pouvoir faire la route sans trop de stress avec les tempêtes de neige qui peuvent survenir à cette période de l'année.

 

J'ai bien hâte de voir ce qu'il pourra faire pour moi et si la chirurgie se veut aussi rapide que le rendez-vous, je pense que je serai opérée rapidement.

 

Le personnel m'a indiquée que ce médecin est fort appréciée des patientes.  Il y a 2 plasticiens qui pratiquent à cet hôpital et on me suggère celui que je verrai.  C'est donc une histoire à suivre. 

 

Le lien suivant a été changé:

 

http://hypotrophie-mammaire-asymetrie-mammaire.dr-picovski.com/

 

Voici le nouveau lien:    

http://docteur-picovski.com/intervention/hypotrophie-mammaire/

 

 

Pour consulter les modifications du site de Dr. Picovski, vous pourrez trouver les renseignements nécessaires sur l'article: 

 

http://bfrance.over-blog.com/article-correction-d'un-lien-inscrit-a-un-article-publie-en-novembre-2011-2963919.html/

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 


~ Il y a actuellement personnes connectées à Over-Blog dont sur ce blog ~

 
Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 20:24

Cette décision d’interdire les injections de produits de comblement dans le but d’augmenter le volume des seins a été prise par les Autorités sanitaires. Aucun accident n’a été répertorié avec cette technique, mais les injections dans la région mammaire perturbent les images obtenues par mammographie ou échographie, et rendent difficile la palpation des seins, deux examens essentiels dans le cadre du dépistage du cancer du sein. Une très bonne initiative afin de permettre à toutes les femmes qui ont eu recours à cette technique par injection de cesser pour permettre de bien procéder aux examens de dépistages (mammographie) et échographie lorsque cela s'avère nécessaire.  Les injections rendent également difficile la palpation des seins, l'autre examen que toutes les femmes devraient faire tous les mois qui est le premier moyen de dépister.

 

 
  

Les produits injectables de comblement représentaient une alternative à l’implant mammaire pour augmenter le volume des seins, sans intervention lourde ni anesthésie. Plus facile d'y avoir recours mais l'importance du dépistage étant primordial, c'est une décision très justifiée d'avoir cessé ces injections.

 

De plus, ces désagréments s’accentuent avec le nombre d’injections. Or les produits de comblement étant résorbables, le maintien des effets obtenus nécessite de répéter périodiquement les injections (tous les 18 ou 24 mois). Je crois qu'il est préférable de subir  l'intervention,  peut-être moins attirante, mais le résultat est meilleur.

 

Ces raisons ont été jugées suffisantes pour interdire les injections de produits à base d’acide hyaluronique pour augmenter le volume des seins.  Cependant, des produits injectables demeurent autorisés dans d'autres indications comme par exemple le comblement des rides.

 

 Source : Point d'information de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 5 septembre 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 05:59

Suite à la lettre que j'ai reçue du Régime de l'assurance maladie du Québec concernant ma demande en prévision de ma future réduction mammaire, j'ai téléphoné aujourd'hui  au Collège des Médecins afin qu'on me conseille un  spécialiste en chirurgie esthétique qui pratique dans ma région. On m'informe que je dois me rendre sur le site des médecins spécialistes en chirurgie esthétique. afin de trouver un chirurgien. 

 

Je demande également si on peut me fournir une liste des spécialistes en chirurgie esthétique qui ne sont pas recommandés suite à une plainte au Collège des Médecins et encore une fois il leur est impossible de fournir ce renseignement.

 

J'en arrive à la conclusion suivante:   Comment faire pour bien choisir son chirurgien si le Collège des Médecins n'est pas en mesure de nous guider afin de faire un choix éclairé.  Doit-on choisir un chirurgien  au hasard comme on choisi des numéros à la loterie? Doit-on risquer de se faire taillader la peau sans trop savoir ce à quoi ressemblera notre corps au réveil et prendre le risque d'être mutilée plus  qu'autre chose?

 

On me donnera encore moins la liste des patientes qui ont subit une chirurgie avec l'un de ces médecins plasticiens.  Un choix s'offre à moi et c'est celui de vérifier si le médecin qui a procédé à  ma réduction mammaire en 1978 pratique toujours en 2011.

 

Trop d'horreur dans ce domaine sont survenues pour faire un choix à la légère.  On ne magasine pas  un  plasticien comme on magasine un vêtement.  À suivre...!

Repost 0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 04:43

Diminution mammaire

 

J’ai subi en 1978  à l’âge de 21 ans)  une diminution mammaire et aujourd’hui je me questionne si ça ne peut être cela qui a causé mon cancer du sein.

 

J’avais les seins hypertrophiés (seins trop gros) et ça me complexait au plus haut point, m’occasionnait des douleurs au cou, aux  épaules. Je me suis enfin décidée et je ne l’ai jamais regretté. Après avoir rencontré quelques plasticiens mon choix s’est arrêté sur Dr. Papillon qui travaille à l’Hôtel Dieu de Montréal. Je ne sais plus si Dr. Papillon pratique encore aujourd’hui, mais il avait  des confrères très expérimentés dans son équipe médicale, C’est d’ailleurs l’un de ses confrères qui a pratiqué la chirurgie.

 

Aujourd’hui en 2009, je me questionne à savoir si cette diminution mammaire n’aurait pas un impact sur mon cancer du sein. Toutes les mammographies que je passe depuis plus de 10 ans démontraient à chaque fois le commentaire suivant du radiologiste qui en faisait la lecture (4 radiologistes au fil des ans ont lu mes mammographies et tous rédigeaient pratiquement le même rapport.  Toujours le doute de la réduction mammaire sans aller vérifier si ce n’était pas une lésion bénigne ou maligne. De quoi être révoltée et je le suis.

 

Résumé des mammographies de 1997 à 2008 

 

  • 1997 :   En comparaison avec le dernier examen du 27 juillet 1995, il n’y a pas eu de changement appréciable.  Il n’y a toujours pas de lésion suspecte, ni  de signe secondaire pouvant nous faire penser à une lésion tumorale maligne sur les films actuels.

 

  • 2001 :    Normal/lésion bénigne :   inchangé ou diminué depuis l’examen antérieur, revoir dans 2 ans.  Réduction mammaire bilatérale en 1978. Opacité de 1.0  cm en profondeur en supéro-externe. Cette image était présente en 1997 (Reliée à la chirurgie??)  À contrôler dans 6 mois.

 

  • 2002 :   Les opacités résiduelles notées à la partie externe et supérieure du sein droit se sont quelques peu modifiées.  Il ne s’agit donc pas à mon avis de lésions suspectes, de lésions malignes.  Il est probable qu’il s’agisse d’images liées à la réduction mammaire fait il y a quelques années.  Rien d’autre à signaler au niveau des seins.

 

  • 2004 :    Seins peu denses (25% à 49% de tissus glandulaire). Aucune lésion ou micro calcification suspecte de néoplasie.  Pas de changement depuis l’étude précédente en date du  /07/03/2002.  Modification subjective d’une réduction mammaire.

 

  • 2007 :   Normal, inchangé depuis l’examen antérieur, revoir dans 2 ans.

 

 

  • 2008 :   Mammographie :   Rien d’inchangé depuis 2007 bien que l’on sente au toucher une masse palpable.

 

  • 2008 :   Échographie (ma première échographie enfin acceptée) Les différentes coupes réalisées mettent en évidence l’absence d’anomalie  à gauche.

 

  • Du côté droit, il existe une image fortement atténuante d’environ 1.3 cm de grand axe maximum, plus large que haute.  Cette image est d’allure solide et d’étiologie non évidente :   indication d’une biopsie sous écho afin de préciser l’histologie.

 

 

Comme vous pouvez le constatez on a jamais investigué plus loin, on doutait, mais on a rien fait pour vérifier. Il me semble que la vérification aurait dû être faite dès le moment où ils ont suspectés une lésion en 2001.

 

D’après mes recherches sur la diminution mammaire, il ne semble pas que le cancer soit relié à cette chirurgie esthétique.

 

Question posée dans un article sur la diminution mammaire :

 

Cette chirurgie augmente-t-elle le risque de cancer du sein ? Non.

Pouvez-vous pratiquer l’auto-examen des seins après cette intervention ? Oui.

 

Tout a fait exact, j’ai pu pratiquer mon auto-examen même après la diminution mammaire, c’est d’ailleurs moi qui a détecté ma masse.

 

Si des femmes ont subies une réduction mammaire et ont eu ou ont aujourd’hui un cancer du sein venez témoigner, j’aimerais constater combien de femmes ont un cancer du sein après une diminution mammaire.

Repost 0

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives