Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 13:37

Aujourd'hui mon mari et moi nous irons voter par anticipation parce qu'il est  possible que la journée même des élections nous ne soyons pas disponibles pour aller voter.    

Pour le voyage, je suis abonnée à des sites de voyage et je reçois régulièrement des propositions de voyage.  Je n'ai rien trouvé jusqu'à présent, il faut dire que cette année les voyages sont très dispendieux.  Nous avons un hiver très difficile, des froids intenses et la neige ne fond pas.  À regarder toute la neige que nous avons au sol, que nous ne voyons pas bien des deux côtés de l'entrée pour sortir avec la voiture, mon impression est que nous aurons de la neige encore très longtemps et c'est une bonne raison pour tant vouloir aller une semaine dans la chaleur des Antilles. 

 

Mes douleurs sont très supportables, si je pouvais m'en tenir à ça ce serait formidable.   Ce qui m'inquiète ce sont mes pertes de mémoire et ma somnolence qui me fait perdre plusieurs heures dans une journée.  Au tout début lorsque ma médication était moins forte, j'avais des pertes de mémoire comme plusieurs personnes peuvent avoir:

 

 -Perte de mémoire que je qualifie de normale: 

- Où est-ce que j'ai mis mon stylo? Ma liste d'épicerie, etc...


Les pertes de mémoire plus importantes qu'il faut peut-être faire évaluer:

 

- Ne plus se souvenir des rendez-vous que j'avais;

- Perdre sans arrêt des choses et ne plus me souvenir a quel endroit ça a été oublié;

- Ne plus me souvenir si j'ai dormi sur le sofa ou dans notre lit;

- Je ne les ai pas toutes identifiées, il y en a trop et  parce que j'ai un autre problème qui s'est ajouté, mes difficultés pour uriner dont je voudrrais vous parler.

 

- J'ai vu un urologue en décembre et en février:

 

- En décembre, l'urologue m'a prescrit un médicament, le Rapaflo pour m'aider a uriner.  Il m'a recommandé de retourner le voir si je  ne constatais pas de grosses améliorations;

- Je me suis dit que ce serait bien d'essayer le médicament un autre mois avant de retourner le consulter.  J'ai constaté une légere amélioration mais ce n'était pas suffisant.  Je suis retournée en février le consulter.

- Il m'a prescrit un autre médicament que je prendrai avec le Rapaflo.  Il ne voulait pas que je le prenne avant parce qu'il s'attendait a de bonnes améliorations avec le Rapaflo.  Je trouve que c'est bien parce que si une amélioration suffisante ce serait produite, je n'aurais pas pris le deuxième médicament absolument pour rien.

 

Je suis présentement à faire l'essai du deuxième médicament, aucune amlioration.  Au départ il m'a recommandée de prendre le nouveau médicament une fois par jour et si je ne constate aucune amélioration, de prendre 2 comprimés par jour.  Je ne ressens aucune amélioration et je commence a me questionner sérieusement.  Qu'est ce qui m'attends?

 

Mes envies d'uriner je les ressens, mais je peux mettre beaucoup de temps a uriner. La semaine dernière j'ai passé 4 heures assise sur la toilette et je me suis endormie. Imaginez, m'endormir sur la toilette ça n'a aucun sens. J'avais de grosses marques rouge sur les fesses.  La semaine précédente a celle-ci, je fais couler l'eau dans la baignoire pour prendre un bain chaud et relaxant.   Croyez-le ou pas, je me suis endomie dans le bain, c'est grâce a mon mari qui s'est levé pour venir prendre un comprimé pour soulager un mal de tête qu'il m'a aperçue.  Je m'étais sûrement trempée la tête parce que mes cheveux étaient tout mouillés.  Je pleurais et je ne comprenais pas pourquoi j'étais dans le bain.

 

Ce n'est pas rassurant tout cela. Mon mari a  même dit:  Chérie je crois que tu fais de l'Alzheimer, et je lui ai répondu de ne pas me faire peur. Je ne vous cache pas que j'ai peur aussi et que l'Alzheimer m'a traversé l'esprit mais je crois que mes pertes de mémoire  sont plutôt reliées à ma médication qui est trop forte selon moi.  Par contre, outre mes pertes de mémoires, le point positif font en sorte que mes douleurs sont très supportables).

 

La  possibilité d'une tumeur au cerveau pourrait peut-être en être la cause,  mais je ne veux pas penser a cela, parce que si c'était une tumeur au cerveau, j'aurais sûrement de gros maux de tête et ce n'est pas le cas.

 

L'urologue est persuadé que tout vient des problèmes avec mon spondylolistésis (un problème que j'ai depuis ma naissance mais qui s'est déclaré en 1994 par de violentes douleurs dans le bas du dos).  Le spondylolistésis est une vertèbre qui n'est pas soudée ce qui cause les douleurs et qui ont fait en sorte qu'ils ont décidé de m'hospitaliser en août dernier. J'ai connu des épisodes de douleur avec ce problème, mais jamais aussi fortes au point de ne plus pouvoir marcher et uriner. 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance
commenter cet article

commentaires

nallie 26/04/2014 18:40


chère France


Ta réponse me touche beaucoup et j'en suis très émue et je t'en remercie


la maladie m'a également volé la vie que je menais j'essai de me reconstruire comme je peux, mais je t'avoue que cela n'est pas facile car je ressens un décalage par rapport aux autres femmes et
il m'arrive encore d'avoir de profondes angoisses


ma mémoire et ma concentration me font défaut aussi


par contre j'ai une envie folle de m'amuser !! Si je pouvais je ferais que ca!


Il faut absolument que tu fasses ce dont tu as envie et ce qui te fais du bien


tu es une battante je l'ai toujours su


comment pourrais-tu faire pour avoir moins de douleurs? que te dis le médecin?


j'ai eu 43 ans et cela à fait 5 ans déja qui sont passés avec des hauts et des bas


prends soin de toi


je t'aime


Nallie

bfrance 13/06/2014 04:04



Coucou Nallie,


Je regarde la date de ton commentaire et je m'excuse vraiment de te répondre pratiquement 2 mois en retard. Nous avons appris notre cancer toutes les deux il y a 5 ans à quelques mois
près.  Contrairement à toi, je me suis faite à l'idée de tous les changements que j'ai fait dans ma vie, avons-nous le choix?  Pas vraiment et il faut apprendre à nouveau à vivre
différemment tout en pouvant apprécier ce cadeau d'être encore vivante malgré la maladie.  Il ne faut pas penser à cela, nous devons nous reconstruire pour avoir du plaisir à
vivre.  Tu sais si je n'avais pas eu ce  cancer je ne suis pas certaine que j'aurais fait 4 voyages dans le sud et j'ai apprécié énormément de voyager.  Tu as envie de t'amuser,
fais-le, éclates-toi et fais-toi plaisir.  Je t'aime aussi et à bientôt!



nallie 09/04/2014 11:40


Chère France


des nouvelles comment vas-tu?


j'epere que tu profiteras bien de ton voyage avec ton amoureux


moi même j'ai également des pertes de mémoires, fatigue, pertes de cheveux, peau grisatre, acoufène,..


les traitements que nous prenons ont une influence sur notre corps et nous devons maleureusement subir!!!


notre cerveau sature!!!


je signe encore pour 5 ans de tamoxifène et cela ne m'enchante pas du tout car ensuite j'enchainerai avec un autre....


l'oncologue m'a dit : "vous devez prendre ce traitement car il vous protège je comprends bien tous les désagréments mais vous êtes en VIE". Votre cas était trop grave et vous resterez sous
surveillance...


Bien sur je suis libre de l'arreter j'y ai pensé l'année derniere car je me sens vieillir plus vite depuis 5 ans et je me reconnais plus devant le mirroir :-((


il est normal que tu aies des pertes de mémoire tu as tellement a penser, ne t'inquièteet ne te décourage pas, fait des choses qui te reposent le cerveau et qui te font du bien au moral et qui
t'appaisent


moi quand ca va pas je couds :-)) et je m'améliore de plus en plus


je travaille toujours mon contrat se termine fin juin 214.


continues ton combat


je t'aime


Nallie

bfrance 14/04/2014 00:03



 Allo Nallie,


Je suis tellement fière de toi, tu es partie de loin pour être rendue où tu es. Tes chirurgies de reconstruction, éduquer tes filles et les assister tous les jours dans leurs travaux
scolaires, tu t'es remise aux études, tu travailles depuis, je ne peux dire autre chose que Wow wonder woman.  Je ne serais jamais arrivée à cela, pas avec mes douleurs qui m'invalident, de
ma mémoire qui fait de plus en plus défaut.  Je ne suis plus la femme que j'ai été, ce cancer m'a volée ma vie d'avant. Comment pourrais-je retourner étudier avec ma mémoire de plus en plus
défaillante et la fatigue qui me fait dormir 20h sur 24 heures?  Continue ton beau parcours, je suis tellement fière et heureuse pour toi.


Je t'aime aussi



diane morin 03/04/2014 21:12


Bonjour chère France,


J'ai consulté 2 sites sur le Rapaflo et aucun d'eux ne parle de somnolence comme effet secondaire.  Tout au plus des étourdissements mais pas de somnolence. Par contre, tu ne mentionnes pas
le nom de l'autre médic. que le médecin t'a prescrit.  As-tu demandé au pharmacien si ce nouveau médic cause de la somnolence et/ou s'il peut y avoir une interaction entre le Rapaflo et ton
nouveau méd ? 


Je comprends bien ton angoisse face à cette somnolence qui pourrait avoir des conséquences fâcheuses si tu vivais seule.  Heureusement, ton mari veille sur toi et te protège.  J'ai hâte
de lire tes précisions.  Merci.  Je suis touchée par les inconvénients que tu vis.  Amicalement, Diane xx

bfrance 14/04/2014 01:43



Chère Diane bonsoir,


Le seul inconvénient que me cause le Rapaflo et le Vesicare sont la constipation, aucun autre effet secondaire avec ces deux médicaments, c'est ce que m'a dit le pharmacien et
l'urologue.  Merci de ton intérêt, bonne soirée xx



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives