Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 03:37

massage.jpgPour revenir à l'article sur l'homéopathie publié hier, je vais vous expliquer pourquoi je fais confiance à cette médecine.

 

En 1988 après plusieurs examens afin de trouver de quoi je souffrais, on m'a finalement diagnostiquée la fibromyalgie 2 ans plus tard.  J'étais soulagée d'enfin pouvoir mettre un nom sur la maladie qui me faisait tant souffrir et soulagée que ce ne soit pas un cancer des os ou de la sclérose en plaques car j'ai  pensé à un certain moment que j'étais atteinte de l'une de ces 2 maladies. 

 

La fibromyalgie est une maladie très souffrante qui attaque les muscles mais qui n'est heureusement pas dégénérative.  Avant d'être diagnostiquée en 1990 je ne savais pas de quoi je souffrais depuis 1988 et j'étais très inquiète.  Tout mon corps était douloureux et particulièrement le thorax, le haut du dos, le cou et les jambes.

 

Pendant ces 2 années à ne pas savoir de quoi je souffrais, je me suis promenée dans plusieurs cliniques de médecine douce:  Acupuncture, ostéopathe, chiro, physiothérapie, toutes sans aucun succès et aucun soulagement.  Je ne savais plus vers quoi ou qui me tourner pour ne plus souffrir, j'étais désespérée.

 

J'ai appris qu'une excellente homéopathe pratiquait dans une ville voisine et comme je ne savais plus vers qui me tourner, je me suis dit que je n'avais rien à perdre en essayant l'homéopathie.  Je suis allée avec une amie qui voulait aussi se faire traiter et nous avons fait le trajet pendant presque 2 ans ensemble pour nos rendez-vous.  Le covoiturage était pratique et c'était plaisant de faire le trajet en compagnie d'une amie.

 

La première visite dure environ 1 heure et elle pose plein de question sur nos habitudes de vie.   Je trouvais ça bizarre, mais  c'était pour déterminer le traitement personnalisé.  Avec les renseignements que nous lui donnons, elle prend la décision du traitement qui nous conviendra, (chaque traitement est personnalisé).   Ce sont des petites granules que nous prenons tel qu'indiqué par l'homéopathe et que nous mettons  sous la langue afin qu'elles fondent.   Certaines se prendront 1 fois par jour et d'autres à plus d'une fois.  Selon la maladie qu'elle traite, les granules ne sont pas les mêmes pour tout le monde.  Elles sont vraiment appropriées à notre état de santé. 

 homéopathie

Au début je la voyais aux 2 semaines et par la suite les visites ce sont espacées.  Lorsque l'amélioration de mon état était évidente, elle me donnait par la suite d'autres sortes de granules et il en a été ainsi jusqu'à la fin de mes visites.  Je me sentais revivre car je pouvais fonctionner normalement sans être obligée de prendre tous les médicaments pour la douleur qui m'avait été prescrits dans le passé.  Je n'avais plus besoin des antidouleurs,  des relaxants musculaires qui m'empêchait de fonctionner normalement, avec lesquels je ressentais énormément de somnolence et je n'étais pas du  tout fonctionnelle.  L'homéopathie a changé ma vie et tous les bienfaits ressentis et l'amélioration de mon état général ont fait en sorte que je n'avais plus besoin de quémander un congé de maladie.  Les médecins ne voulaient pas me donner un congé maladie et je n'étais pas apte à travailler avec la médication qui m'occasionnait trop de somnolence.  Mais selon eux, ces médicaments ne m'empêchait pas de travailler.   

 

Il ne faut pas oublier qu'à la fin des années 80 et début  des années 90,  la fibromyalgie était méconnue et on ne nous prenait pas au sérieux lorsque nous allions voir le médecin. Je me suis fait dire trop souvent que j'étais en dépression, et pourtant les douleurs étaient bien réelles.  Que de frustration j'ai subi pendant ces 2 années à subir l'opinion des médecins qui ne comprenaient rien à cette maladie pourtant évidente et reconnue aujourd'hui heureusement.  J'ai eu la chance de découvrir l'homéopathie qui a changé ma vie.  Je revivais totalement en m'appropriant mon corps à nouveau.

 

J'ai voulu partager ce moment de ma vie afin de démontrer qu'il existe une issue dans l'homéopathie tout comme pour d'autres médecines douces, telle  l'acupuncture, ostéopathie, massothérapie ou autre. 

 

Ne vous découragez pas, il existe un moyen de vous soulager, ayez confiance.

 

 

Repost 0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 06:45

Il n’est plus possible aujourd’hui de faire l’impasse sur les médecines complémentaires,acupuncture lesquelles viennent enrichir ou compléter les traitements anti-cancer de référence. À condition qu’elles ne détournent pas des traitements classiques, elles représentent des soins de support qui ont leur place dans la prise en charge des patients atteints d’un cancer (ostéopathie, acupuncture, homéopathie, mais aussi régime alimentaire : oméga-3, vitamines, pro-biotiques, thé vert, etc.). Même les oncologues le reconnaissent, comme l’atteste l’ouverture de consultations homéopathiques dans certains services d’oncologie.

 

Les études récentes indiquent que 60% des patients traités pour un cancer utilisent des médecines complémentaires (la moitié d’entre eux sans en faire part à leur médecin*). Concernant l’homéopathie, sur les 2 millions de cancéreux, 700.000 y auraient recours. Il s’agit d’une aide complémentaire qui intervient très tôt, dès l’annonce du diagnostic, pour combattre l’angoisse et le stress, puis comme complément du traitement médicamenteux ou chirurgical, ou encore pour anticiper ou combattre les effets secondaires liés aux traitements : nausées, vomissements, diarrhées, amaigrissement, asthénie, états dépressifs, xérose tissulaire, troubles des phanères, neuropathies périphériques.

 

Ce soutien est d’autant plus important qu’aujourd’hui les patients cancéreux ont une durée de vie de plus en plus longue, certains allant jusqu’à dépasser de 2,5 fois la durée moyenne. Le soutien apporté par les médecines complémentaires est ici essentiel.

 

Encore une fois, il ne s’agit pas de s’opposer aux traitements classiques, dont l’efficacité a été prouvée mais de soins de support. N’hésitez pas à en parler à votre oncologue et au personnel du service d'oncologie. Aux États-Unis, 30 à 40% de la population générale recourent aux médecines complémentaires, contre 70 à 80% des personnes suivies en cancérologie (35% des patients cancéreux en Europe). Quelques 15 % des hôpitaux américains proposent des soins de ce type et de nombreuses recherches sont effectuées pour valider ces traitements qui peuvent aider l’organisme à lutter contre la maladie, à améliorer les traitements, le bien-être physique et émotionnel…

 

Qu'on se le tienne pour dit, ces médecines complémentaires (douces) ne remplacent aucunement les traitements médicaux et ne vous abstenez surtout pas de tout laisser pour les homéopathieremplacer par des médecines complémentaires.

 

En ce qui me concerne, jamais au grand jamais je me risquerais de cesser mes traitements.  Les médecines douces sont un complément aux traitements.  Et quoique le professionnel me conseille de prendre, je m'informe toujours au préalable en quoi consiste le produit qui m'est conseillée.

 

 

 Il ne faut pas oublier que beaucoup de produits naturels nous sont parfois suggérés en acupuncture, en ostéopathie ou homéopathie sont des plantes qui peuvent être néfastes pour  nous les femmes qui combattons un cancer du sein.  N'hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre oncologue, eux sont en mesure de bien vous guider. 

 

Les médecines complémentaires sont de plus en plus populaires, mais ce ne sont pas tous les médecins qui les voient d'un bon oeil.

 

 

Repost 0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 20:52

Contrairement aux expériences antérieures avec les traitements d'acupuncture pour mes Épines de Lenoir, je doute de la pertinence des traitements que j'ai reçu dernièrement.  Dans le passé je voyais une amélioration immédiate en un seul traitement, et mes deux traitements des dernières semaines ne m'ont pas apporté le soulagement tant escompté.

 

À mon talon gauche, la douleur est aussi douloureuse et je ne vois aucun changement.  Si je me fie à ce que l'acupuncteur dit, trois traitements sont supposés être suffisants pour enrayer la douleur, je n'y crois pas trop.  Les deux traitements reçus jusqu'à présent me laisse douter qu'un troisième résoudrait mon problème.

 

De plus les traitements sont au prix de 55$ chacun et le montant remboursé par mes assurances ne couvre même pas le traitement.

 

Je suis  très déçue des résultats et je me laisse du temps encore avant de prendre la décision d'en faire un dernier.

 

 

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=fasciite_plantaire_epine_lenoir_pm

 

 

 

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Repost 0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 17:27

 

Je me suis rendue à mon deuxième traitement d'acupuncture jeudi dernier, et je dois dire que tout a bien fonctionné pour mon torticolis, je n'ai plus aucune difficulté à tourner ma tête, c'est vraiment encourageant.  Par contre, pour l'Épine de Lenoir c'est un peu plus long, c'est déjà beaucoup mieux  heureusement et les prochains jours seront déterminants.  Il faut que j'évite de trop marcher et de bien reposer mes pieds  afin que la douleur aiguë ne revienne pas.

 

Je lui ai parlé de ma  grande fatigue et elle m'a fait un traitement pour me donner de l'énergie et ça fonctionne.  Je ressens moins de fatigue.  C'est vraiment bien l'acupuncture et mes Épines de Lenoir même si ce n'est pas encore parfait comme résultat, je ressens moins de douleur. Il faut que je me donne le temps. 

 

J'ai trop attendu pour faire le premier traitement et c'est pour cela que le résultat tarde à venir.  En général lors d'une première fois pour un traitement pour l'Épine de Lenoir il faut 3 traitements.  Je n'aurais pas du attendre si longtemps pour recevoir mon traitement il y a 2 semaines et je n'aurais pas eu besoin du deuxième traitement.  Je recommençais à pouvoir prendre des marches parce que mon bassin était moins douloureux et je n'ai pas fait attention à mes 2 pieds douloureux parce que j'étais trop heureuse de pouvoir marcher à nouveau.

 

Il sera peut-être utile d'en recevoir un troisième,  je vous en reparlerai.

 

J'aimerais porter à votre attention un petit détail qui se retrouve en bas de chaque article. Vous voyez sûrement un petit +1 en bas de chaque article... Si vous aimez l'article, vous n'avez qu'à cliquer sur le +1 et cela fera en sorte que les gens pourront voir sur google les articles intéressants sur le blog et cela incitera d'autres visiteurs  à venir y jeter un oeil. 

 

 

Repost 0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 04:56

 

Comme promis je vous reparle de ma visite en acupuncture. Le traitement s'est très bien déroulé et comme toujours ça me calme énormément au point de m'endormir après que les aiguilles sont installées et qu'elle dirige sur mes pieds une lampe à infrarouge pour que le traitement agisse encore mieux avec la chaleur.

 

Je lui  ai fait part également de mes problèmes à uriner ainsi que de ma constipation.  Elle a placé environ une vingtaine d'aiguilles qui ont été réparties sur mes pieds, mes poignets, mes bras, et mon abdomen.  En peu de temps j'ai senti mes intestins se manifester par des petites crampes, j'avais l'impression que de minis montagnes russes se  baladaient dans mon abdomen.  Deux jours plus tard, j'ai constaté une remarquable amélioration.

 

Pour  la vessie, je n'ai pas ressentie une envie pressante d'aller uriner immédiatement mais par contre le résultat fut immédiat par la suite.  Terminé les longues périodes à tenter d'uriner qui prenaient un temps  fou.  Vous ne le croirez peut-être pas, les deux nuits qui ont précédées mon traitement, je me suis endormie sur la toilette parce que je ne réussissais pas à uriner.  Tout ceci  est causé par la médication  que je dois prendre et qui a été augmentée dernièrement.

 

Pour l'Épine de Lenoir, le traitement n'est pas aussi concluant que dans le passé.  J'ai encore des douleurs à marcher surtout  au réveil encore, par contre une amélioration est tout de même présente. Et je peux me déplacer sans trop de douleur.  J’ai probablement trop attendu avant de recevoir le traitement et si d'ici la fin de la semaine, la douleur est encore présente, je ferai un autre traitement qui celui-ci en principe serait sensé enrayer totalement la douleur.

 

J'aime bien l'acupuncture et tous les bienfaits ressentis avec ce genre de médecine douce et je n'hésite pas à vous le recommander.  Ce n'est pas douloureux et dites-vous bien  que ces petites aiguilles ne sont pas douloureuses et que ça vaut la peine de faire le traitement pour constater de grandes améliorations en peu de temps. 

 

Je lui ai parlé de toi Manon et elle ne connaît pas personnellement un acupuncteur dans ta région et elle te suggère de consulter l'association des acupuncteurs du  Québec  qui  eux seront en mesure de bien te diriger.   Elle a aussi un confrère de  travail à Mont-Laurier qu'elle voit 2 fois par semaine, qui lui a  une liste d'acupuncteurs connus et elle est sensée me faire part des noms d'acupuncteur dans ta région  qui sont recommandés,  je t'en reparlerai.

 

 

Pour l'Épine de Lenoir, le traitement n'est pas aussi concluant que dans le passé.  Au réveil le lendemain, aucune douleur en me levant et j'étais vraiment contente. Comme elle m'avait   avisée de ne pas trop marcher dans le  premier vingt-quatre heures, le lendemain je suis allée faire une petite marche en fin d'après-midi que je n'aurais peut-être pas due faire, ce qui fait que j'ai encore des douleurs à marcher surtout  au réveil.  Ces  douleurs au réveil sont très normales lorsque nous avons des  Épines de Lenoir mais je remarque par contre une bonne amélioration et je peux me déplacer sans trop de douleur.  J'ai probablement trop attendu avant de recevoir le traitement et si d'ici la fin de la semaine, la douleur est encore présente, je ferai un autre traitement qui celui-ci en principe serait sensé enrayer totalement la douleur.

 

J'aime bien l'acupuncture et tous les bienfaits ressentis avec ce genre de médecine douce et je n'hésite pas à vous le recommander.  Ce n'est pas douloureux et dites-vous bien  que ces petites aiguilles ne sont pas douloureuses et que ça vaut la peine de faire le traitement pour constater de grandes améliorations en peu de temps.

 

Je lui ai parlé de toi Manon et elle ne connaît pas personnellement un acupuncteur dans ta région et elle te suggère de consulter l'association des acupuncteurs du  Québec  qui  eux seront en mesure de bien te diriger.   Elle a aussi un confrère de travail à Mont-Laurier qu'elle voit 2 fois par semaine, qui lui a  une liste d'acupuncteurs connus et elle est sensée me faire part des noms d'acupuncteurs  qui sont recommandés dans ta région, je t'en reparlerai.  Par contre, elle ne garanti pas  un  résultat pour le genre de problème que tu  as.

 

 

 


~ Il y a actuellement personnes connectées à Over-Blog dont sur ce blog ~


Repost 0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 04:40

Acupuncture du poignetDepuis plusieurs  jours je souffre de douleurs causées par mes Épines de Lenoir.  Je n'ai pas associé la douleur à ce problème immédiatement parce que j'avais aussi mal ai même moment aux jambes et aux genoux et j'ai pensé que toutes ces douleurs étaient reliées à mon bassin.  Et pourtant, mon bassin va tout de même mieux et la douleur aux pieds, elle, par contre ne disparaît pas. 

 

Je me suis  fait masser les  pieds par mon gentil mari et je m'en suis fait aussi des petits massages et rien n'à faire, la douleur est vraiment persistante et difficile à supporter.  Je me suis donc décidée à prendre un rendez-vous hier en acupuncture et j'ai obtenu un rendez-vous rapidement, ce sera jeudi à 12h15. Il est important de ne pas trop attendre avant de recevoir un traitement parce que ça pourrait prendre plusieurs traitements avant de remarquer une bonne amélioration du problème. Comme en médecine traditionnelle, moins on attend et plus rapidement on guérit.

 

Dans le passé, les traitements d'acupuncture ont été pour moi très bénéfiques, un seul traitement et je ne ressentais plus de douleur pour plusieurs mois et voir même jusqu'à une année entière.  Je trouverais cela coûteux si je devais en faire davantage parce qu'un traitement revient à 55.00 $ et dans mon cas comme un seul est suffisant, Alors pourquoi je m'en priverais. Mes assurances en paient une infime partie, et ce ne serait pas avantageux si je devais en faire plus qu'un parce qu'elles ne remboursent que 20.00 $ et cela peu importe ce que coûte le traitement, le montant du remboursement n'excédera jamais 20.00 $.

 

J'ai  très hâte parce que  cette douleur est un problème pour me déplacer.  Je vous en reparlerai vendredi et peut-être seulement samedi parce qu'il est fréquent de ressentir pendant les heures qui suivent le traitement et même la journée suivante une augmentation de la douleur qui se résorbe dans les 24 à 36 heures suivant le traitement.

 

À suivre....

Repost 0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 06:43

J'ai écrit dernièrement à la Fondation Québécoise en Massothérapie afin de m'informer du projet de massothérapie présentement en cours pour les personnes atteintes de cancer.  Notre amie Jacqueline avait donné le lien dans un commentaire. J'ai publié un article sur le sujet il y a quelques semaines et notre amie Lucie a pu bénéficier d'un massage à 10 $. Elle a droit à 10 massages au total.  C'est un projet très intéressant et à peu de frais afin de pouvoir recevoir ces massages tellement relaxants.

 

 

J'ai obtenu une réponse le 7 juillet.  Les informations que je demandais étaient de savoir si ces services seraient offerts aux gens qui vivent en région, parce qu'il est déplorable pour nous les personnes qui vivent loin des grands centres de ne pas pouvoir bénéficier de ce projet.

 

 

Malheureusement, c'est trop éloigné pour que je me rende aux endroits indiqués par Monsieur Beauregard.  Par contre la possibilité de me mettre en contact avec une massothérapeute dans la région des Laurentides m'intéresse et je demanderai d'entrer en contact avec cette personne afin de savoir où exactement dans les Laurentides ce service serait dispensé.  Cette massothérapeute a suivi une formation pour accompagner les personnes vivant avec le cancer.

 

 

À toutes les amies du blog qui demeurent dans la région Montréalaise, ou de la ville de Québec, de Trois-Rivières, de Gatineau et Sherbrooke, si ce projet vous intéresse de vous faire chouchouter par un massage au coût minime de 10 $, n'hésitez pas, cela vous fera un grand bien et je vous considère choyée de pouvoir en profiter.

 

 

  

La réponse de Monsieur Beauregard suite à mon courriel:

  

  

alain.beauregard@fondationfqm.ca.

   

Je vous souhaite une bonne journée,

 

Alain Beauregard
514.597.0505 ext. 226 

 

Suivez-nous sur:

 

 www.facebook.com/massotherapie.FQM

 

 

http://www.facebook.com/pages/Fondation-qu%C3%A9b%C3%A9coise-de-la-massoth%C3%A9rapie-FQM/231913650166820?sk=wall

 

 

 

Prenez-note des coordonnées de Monsieur Beauregard si vous êtes intéressées à recevoir des massages par une personne qui a reçu la formation et qui est consciencieuse, vous ne le regretterez pas. Cela s'adresse autant aux hommes et aux femmes si vous souffrez d'un cancer.

 

massage.jpg

 

 

MASSAGE

Repost 0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 05:35

Je vous disais dans un précédent article que je commençais à ressentir les bienfaits de mes antidouleurs. Aujourd'hui a aussi été une bonne journée sans trop souffrir et j'apprécie, il était plus que temps. 

 

Je ne sais pas si ce sont les antidouleurs qui agissent ou si  la combinaison du traitement homéopathique y est pour quelque chose. J'ai tenté une journée d'espacer mes doses d'antidouleurs afin de vérifier si l'homéopathie ferait le travail. J'ai été obligée de prendre mes médicaments, le traitement homéopathique n'était pas suffisant. Mes douleurs sont aigües depuis la fin du mois de mars et je ne pense pas que seulement l'homéopathie suffirait à me soulager, en tout cas pas pour l'instant.

 

Par contre je pense que ça agit et le traitement homéopathique combiné avec l'antidouleur j'obtiens de bons résultats.  Je prends ça au jour le jour afin de ne pas me mettre la barrière trop haute et de la dégringoler par la suite. J'apprécie les journées où je suis moins souffrante et en espérant que ça ira en s'améliorant dans le futur.

 

Si on croit on peut obtenir des résultats, et je crois à l'homéopathie. Quand nous souffrons, nous sommes prêts à tout essayer pour être soulagé et c'est ce que je fais. Je n'ai rien à perdre.

Repost 0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 05:41

Acupuncture

Définition : acupuncture ou acuponcture nom féminin (latin acupunctura, de acus, aiguille, et punctura, piqûre)
Branche de la médecine chinoise traditionnelle consistant à piquer avec des aiguilles en des points précis de la surface du corps d'un patient pour soigner différentes maladies ou provoquer un effet analgésique.

 

acupuncture.html

 


Aromathérapie

Définition : Nom féminin - Thérapeutique par ingestion, massage du corps ou inhalation d'huiles essentielles végétales ou d'essences aromatiques. (L'aromathérapie est une branche de la phytothérapie, traitement des maladies par des produits dérivés des plantes.)

 

aromatherapie.html

 

 

Chiropractie

Définition :
chiropraxie ou chiropractie ou chiropratique nom féminin (anglais chiropratic) * Méthode thérapeutique visant à soigner différentes affections par manipulations des vertèbres.

chiropractie.html

 

 

Fasciathérapie

Définition : Thérapies des fascias - Les Thérapies des fascias sont des thérapies non conventionnelles qui, en traitant les membranes appelées fascias, prétendent résoudre divers problèmes, comme le stress, les problèmes articulaires et musculaires. Deux écoles ont été fondées à partir de cette thèse, celle de Christian Carini, la fasciapulsologie et celle de Danis Bois, la fasciathérapie. Les fascias sont des membranes fibreuses qui recouvrent ou enveloppent les structures anatomiques. Il protègent et soutiennent l’ensemble des organes, des muscles et des viscères dans le corps humain. Très sensibles à toutes formes de stress physique comme psychologique, ces tissus traduisent la moindre agression du corps. La fasciapulsologie est une thérapie manuelle ciblant des membranes appelées fascias chez l’homme, du nourrisson à l’adulte. La fasciapulsologie a été mise au point en France par Christian Carini, qui l'enseigne depuis une trentaine d'années. Elle s’intéresse à l’individu dans sa globalité.

 

fasciatherapie.html

 

 

Homéopathie

Définition : nom féminin (allemand Homöopathie, du grec homoios, semblable) - L’homéopathie ou homœopathie est une médecine non conventionnelle, inventée par Samuel Hahnemann en 1796 qui consiste à administrer au malade des doses faibles ou infinitésimales obtenues par dilution et agitation (la dynamisation) d'une substance choisie en fonction de l'état physique et psychique du patient. Elle repose sur le principe dit « de similitude ». Ce principe énonce qu'une personne atteinte d'une maladie peut être traitée au moyen de la substance produisant des symptômes semblables à ceux de la maladie chez une personne en bonne santé.

 

homeopathie.html

 

Kinésiologie

Définition : La kinésiologie est l'étude des mouvements humains. Un kinésiologue est un professionnel de la santé visant à ramener les fonctions motrices d’un individu souffrant de divers problèmes moteurs. Il existe différentes formes de "kinésiologie", selon les pays et les orientations suivies : - kinésiologie théorique : relative à l'étude des mouvements du corps humain, de ses composants biologiques (anatomiques, physiologiques, neurologiques, biochimiques, biomécaniques) et sociaux (sociologie, histoire, psychologie). Le rapport entre la qualité du mouvement et la santé humaine globale est également étudié. Elle est issue des facultés d'Éducation Physique et Sportive au Québec. - kinésiologie appliquée : méthode inter-disciplinaire, en usage chez certains chiropraticiens et certains dentistes, de diagnostic et de guidage des soins des patients, fondée sur la synthèse de plusieurs techniques dont des éléments de médecine chinoise. "La kinésiologie appliquée (KA) est l'utilisation thérapeutique des mouvements du corps. Le test musculaire est un outil important de la méthode. La kinésiologie appliquée a été créée en 1964 par George J. Goodheart, Jr., D.C."

 

Quand notre corps est meurtri par la douleur, que les médicaments n'apportent aucun soulagement, il existe une multitude de médecine douce qui peuvent nous aider. Plusieurs sont septiques face à ces techniques. Personnellement j'en ai essayé plusieurs et je dois dire que l'acupuncture et l'homéopathie ont été pour moi d'un grand secours.  L'acupuncture a réglé mes problèmes de torticolis aigüe ainsi que mes épines de Lenoir. Cette médecine douce a un effet calmant sur moi.  Je suis détendue après un traitement et ça a soulagé les 2 problèmes énumérés ci-dessus rapidement.  Je n'ai pas reçu une série de plusieurs traitements, 2 à 3 et tout était disparu.

 

Pour soulager mes torticolis j'avais rencontré un chiropraticien, un ostéopathe, la physiothérapie, et après toutes ces tentatives on m'a conseillée l'acupuncture et ça été pour moi un succès.

 

Pour la fibromyalgie j'ai aussi tenté l'ostéopathie, la physiothérapie, l'acupuncture et je me suis tournée vers l'homéopathie car je n'ai obtenu aucun soulagement avec les médecines douces citées ci-dessus.

 

Je me tourne encore une fois vers l'homéopathie pour soulager mes douleurs au bassin et j'ai un grand espoir que ça me soulagera. 

 

Il ne faut pas hésiter à consulter lorsque la douleur est devenue notre principale partenaire dans notre vie. Il faut y croire et l'essayer.  Si ça fonctionne alors tant mieux, et si ça ne fonctionne pas il faut tenter autre chose.  Le choix est immense en médecine douce et il en existe sûrement une pour soulager chaque personne.

 

À chacun sa médecine douce et bonne chance dans vos traitements.

 

Repost 0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 06:07

U article à lire pour les personnes atteintes du cancer et qui voudraient bénéficier de massages.  En lisant ces articles vous en saurez plus sur cette belle initiative.  On s'en reparle après que vous aurez lu ce qui suit sur le lien.

 

Bonne lecture.

 

 

 

http://www.richardbeliveau.org/images/chroniques/R2011-05-30-MAI-040--CompressedSecured.pdf

Repost 0

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives