Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 05:26

La qualité de mes  nuits ne s'améliore pas depuis déjà un bon moment.  Ce problème est intermittent et il me dérange.  J'aimerais ne plus avoir sommeil en soirée et pouvoir me coucher avant minuit, mais ces siestes en soirée font en sorte que je n'ai pas sommeil pour aller dormir plus tôt.  Me lever comme je le fais à  midi et parfois un peu plus tard, ce n'est pas avoir une vie "normale".  Je suis si fatiguée parfois en soirée, je ne peux écouter mes émissions, le sommeil me rattrape et lorsque je me réveille je m'aperçois que mes émissions sont terminées.

  

 

Cette routine est néfaste pour mon état général et j'avoue que ça touche également mon moral.  Ma vie n'a plus de sens, je me sens triste, fatiguée et déprimée de ne pouvoir avoir des journées complètes.  Se lever à midi comme je le fais, la moitié de la journée est déjà passée.

  

 

Ces deux derniers mois ont été pénibles avec les examens, la fatigue et la douleur, je ne me sens pas capable de reprendre le dessus malgré ma volonté de le vouloir.  C'est difficile moralement, parce qu'en dehors des examens, des traitements et des courses, je ne vois personne.  Je n'ai plus de vie sociale, les gens que je côtois je les rencontre en faisant mes courses et ma vie sociale s'arrête là. 

   

 

J'aimerais retrouver une vie sociale, mais c'est difficile parce que des amies qui vivent ici je n'en n'ai plus.  Elles sont toutes déménagées à l'extérieur pour refaire leur vie et nous avons perdu le contact.

  

 

Même du côté familial ils sont tous éloignés et on ne se voit pas autant que je le voudrais.  Ma fille ne nous visite pas régulièrement, nous la voyons environ 4 fois par année.  Nous la visitons plus qu'elle nous visite. 

  

 

Même si l'entente n'est pas parfaite entre elle et moi, j'aimerais vivre plus près d'elle, ça me permettrait de la voir plus souvent.  Et si un jour elle  à des enfants, je trouverais triste de la voir si peu parce que le désir de voir mes petits enfants serait très présent.  Quoi de plus normal que de vouloir voir grandir nos petits, de les gâter, de les dorloter et de les aimer. 

  

 

Nous avons déjà eu une discussion à ce sujet et je lui disais que si je devenais grand-maman, je voudrais lui rendre visite plus fréquemment afin de les voir le  plus souvent possible.  Comme ça grandit rapidement, la première année passe très vite de la naissance à l'âge d'un an et ce sont les plus beaux moments selon moi.  Ils apprennent à marcher, à parler et nous ne voulons rien manquer.  Elle m'a répondue à ce moment que je serais la bienvenue aussi souvent que je le désirerais.  

  

 

Lorsqu'elle est venue nous visiter le 22 décembre dernier, elle a prononcé une phrase qui m'a fait mal.  Elle m'a dit que mon désir de vouloir lui rendre visite  plus fréquemment si elle avait des enfants, la dérangerait et que ça lui a fait peur que je veuille les visiter aussi souvent et que pour cette raison, elle désire encore moins avoir des enfants.   Je l'ai regardé étonnée et mon visage exprimait sûrement le chagrin parce qu'elle a ajouté que c'était une "blague".  Cependant, je ne crois pas  qu'elle l'a dit en blague, ma fille est directe et parfois très blessante dans ses propos.  

 

 

Nous avons eu dans le passé une discussion concernant notre relation qui je l'avoue est difficile, nous avons souvent des différends.  Je lui avais dit que je croyais que d'avoir le cancer nous rapprocherait et sa réponse encore une fois blessante m'a touchée en plein coeur lorsqu'elle m'a dit:   Ne te sers pas de  ton cancer pour faire du chantage émotif.  Elle est dure et je trouve très difficile notre relation.  Pourtant lorsque je lui  ai raconté ma dernière visite chez l'oncologue, elle était touchée et souhaitait de tout son coeur que mon traitement continu d'agir afin que je ne sois pas dans l'obligation de débuter la chimiothérapie.  Mon cancer était stable depuis un bon moment et dans sa tête à elle je vais bien et il n'y a pas mesure à s'inquiéter, mais depuis que je lui ai parlé de ma visite chez l'oncologue, cela a semblé la toucher à prime abord mais elle ne laisse transparaître aucune émotion.

 

 

C'est pour ces raisons qu'en 2013 je souhaite que ma fille puisse comprendre ce que je vis et qu'elle me soutienne comme une fille le fait en général avec sa mère lorsqu'elle l'aime, d'avoir moins de douleur, que mon traitement actuel continue de garder mon cancer stable, de retrouver une routine de vie plus régulière, de pouvoir vaquer à mes occupations sans trop souffrir, de pouvoir reprendre la marche et faire du vélo, à m'occuper l'été prochain de mes plantes.  Si les douleurs actuelles persistent, je ne pourrai pas entretenir mes fleurs comme je l'ai fait jusqu'à l'été dernier et ce serait difficile moralement. 

 

 

Je voudrais aussi que mon mari me fasse plaisir et qu'il m'accompagne en voyage.  Il sait que j'adore faire un voyage l'hiver à la chaleur, ce que je fais depuis que j'ai appris mon cancer. Que ça m'aide moralement et physiquement et que ça fait tant de bien de n'avoir rien d'autre à faire que de ne penser qu'à soi.  Je n'ai pas le goût de partir avec une amie depuis que je suis plus souffrante, c'est avec lui que je désire partir, je ne comprends pas pourquoi il s'obstine à ne pas vouloir me faire ce plaisir. Nous avons nos rêves et nous voulons réaliser ceux qui sont réalisables, et même si j’ai fait quelques voyages, je ne me lasse pas de revoir la mer et d’être à la chaleur dans un décor paradisiaque. 

 

 

Si c'était lui qui était malade et qu'il me demandait de l'accompagner, je le ferais parce que je me dirais que ça pourrait être son dernier voyage et qu'il mériterait de réaliser ce rêve avant de partir.  Je me sentirais tellement mal qu'il parte sans lui avoir fait ce dernier plaisir.  On dit que nous devons vivre un jour à la fois, parfois j'ai de la difficulté parce que depuis que je souffre autant, je songe que c'est peut-être le temps pour moi de me dépêcher à réaliser tout ce qui est encore réalisable pour moi avant que je ne le puisse plus.

 

 

Nous avons le même âge mon mari et moi et même avec mon état de santé qui décline,  je crois que je suis moins pantouflarde que lui.  J'aimerais qu'il aime faire des balades en voiture, qu'il aime aller manger au restaurant, qu'on regarde un film ensemble, qu'on parte en escapade un week-end de temps à autre, mais tout ce que je viens d'énumérer ce n'est pas compliqué, il n'aime pas.  Le mot bonheur pour moi n'a plus de sens, je ne suis pas heureuse de vivre ainsi alors que je voudrais tant qu'on puisse partager des choses que nous aimerions tous les deux.

 

 

C'est peut-être le fait que je sois en moins bonne forme physique et morale que je ressente autant que ça me rend malheureuse de ne pouvoir faire des activités avec lui.  Avant la maladie nous partagions des passions que la maladie m'a forcée à laisser tomber et c'est malheureux parce que depuis, je ne sais plus à quoi ressemble le bonheur et il ne doit plus le savoir lui non plus.

 

 

Le bonheur ce n'est pas de se battre continuellement, nous avons besoin de vivre encore de bons moments pour nous aider à garder l'équilibre mental qui permet de s'accrocher pour continuer de se battre.  Si ma vie continue ainsi, je me demande à quoi bon vouloir continuer sans avoir la chance de partager des petits bonheurs avec mon mari.  Ce serait si merveilleux.

Repost 0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 21:32

Je ne pouvais pas ne pas publier cette photo dans un article.  Elle démontre que l'après-cancer peut-être heureux pour  plusieurs femmes qui font confiance à la vie et qui n'hésitent pas à la poursuivre là où elles l'avaient laissée.

 

Pour certaines ce sera de profiter de la vie plus que jamais, pour d'autres ce sera de prendre leur retraite et de voyager, pour d'autres de changer de travail afin de se retrouver dans un autre milieu et se sentir mieux et bien, pour d'autres de trouver l'amour, pour d'autre de devenir enceinte.  Il faut croire et ne pas désespérer, tout est possible.

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 03:35

Notre amie Manon s'envolera demain pour Paris, elle nous quitte pour  2 semaines de vacances qu'elle passera en Europe.

 

 

images-5519.JPGElle s'envolera avec ce gros oiseau le Airbus-380, quelle chance!  Je rêve de prendre cet avion un jour qui contient approximativement 800 passagers. Il est immense, je l'ai vu à la télévision lorsqu'il a atterit pour la première fois à l'aéroport Pierre-Trudeau à Montréal.

 

 

Regardez-moi le luxe et l'espace entre les  sièges.l'a380 de singapore airlines comporte 471 sièges répartis en 3 classes : 399

 

Notre amie Manon fera un très beau voyage et il débute dans le Airbus-380.  C'est tout de même un vol de 6 à 7 heures et le confort est primordial.  Reposes-toi bien et savoure chaque instant.

 

 

BONNE VACANCES MA BELLE MANON AINSI QU'À TON MARI ET REVIENS-

 

 

NOUS AVEC DE BELLES PHOTOS REMPLIES DE BONS SOUVENIRS.

 

 

 

 

 


~ Il y a actuellement personnes connectées à Over-Blog dont sur ce blog ~


Repost 0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 06:24

 

Nous devons nous accrocher à nos rêves et ne jamais abandonner cet espoir de les réaliser un jour.  Ça peut être des rêves tout simples pour quelques-uns et pour d'autres qui veulent vivre des choses plus audacieuses, des sensations fortes car ils sont plus téméraires, alors je vous dis allez-y et ne reculez pas car il sera trop tard par la suite de dire ah que j'aurais dont dû. 

 

 

jeune couple rêverUn rêve de voyage en amoureux, pourquoi pas, il suffit de magasiner les bons prix et de le faire ce voyage.

 

Même si j'ai le cancer, j'ai pu réaliser des rêves que je n'aurais pu songer un instant faire. Mes voyages dans le sud sont arrivés sur un plateau et je n'ai pu refuser. J'en rêvais depuis 1994 lors de mon dernier voyage d'en refaire dans le futur.

 

rêves dans les Spa salonRêver de se faire bichonner dans un spa, c'est possible, des forfaits de tous les prix sont offerts, et rien de plus relaxant que de choisir cette option

 

 

Et vous, combien de rêves avez-vous pu réaliser ou aimeriez-vous réaliser malgré la maladie? Êtes-vous limitées tout comme moi à certains sports qui peuvent faire plus de mal que de bien à votre condition actuelle? Si c'est le cas, vous trouverez tout comme moi de biens belles choses que vous pourrez faire et laissez-vous aller.

 

Rêver est essentiel dans la vie et ne vous empêchez pas de le faire. Mon infirmière pivot me disait l'an dernier, ne fait pas de grands projets, vas-y au jour le jour et ça m'a sonnée et je me suis dit:   Pour l'instant je ne suis pas mourante et oublions ces conseils déprimants et continue de rêver ma fille et c'est ce que je fais.  Sans rêve je n'aurais probablement pas fait tout ce parcours.

 

Je vous demande de nous raconter vos rêves réalisés et ceux qui restent à réaliser, ça sera plaisant et rafraîchissant à lire. Nous transmettons l'espoir avec nos rêves et l'espoir doit toujours faire parti de notre vie.



Je savais que depuis l'annonce de mes métastases je ne pourrais plus pratiquer la moto et l'été dernier, malgré tout cela mon beau-frère m'a fait le plus beau cadeau en m'amenant faire une promenade en moto. Quel plaisir de rouler sur la route, de respirer l'air pur et de se sentir libre comme le vent. Il a été très prudent pour ne pas que je me blesse. Une belle promenade que je n'oublierai pas.

 

 

P1010306.JPG

 

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 01:46

P1010395Je magasine encore un voyage. Ça me permet de rêver en le magasinant jusqu'au jour du départ. Et bien oui, mon mari n'en fera pas parti, mais il me fait ce cadeau afin d'y aller avec une amie.  Il suffira de trouver le voyage intéressant et au bon prix pour pouvoir repartir à la fin du mois de mars. J'avoue que j'ai de la chance, je rêvais de voyager depuis mon tout dernier voyage en 1994 et depuis 2009, j'en suis à mon troisième de fait et un quatrième s'en vient.

 

Comme je suis restreinte pour les assurances, pourquoi ne pas en profiter pendant que les assurances me permettent de voyager sans inquiétude. Peu importe la blessure que je pourrais me faire comme par exemple (tomber et me fracturer une jambe) que j'aie des métastases osseuses ou pas, je serai assurée et couverte par la police d'assurance car mon oncologue a confirmé que mon état est stable. Alors aussi bien le faire pendant qu'il en est encore temps.

 

Nous n'avons pas les mêmes rêves mais il est important de pouvoir les réaliser si on le peut.  C'est tellement important de se faire plaisir et de se gâter. Le moral ne va que pour le mieux pendant ces bons moments que la vie nous offre. Je ne pensais jamais pouvoir autant voyager, je suis vraiment choyée.

 

Comme je ne peux plus pratiquer les activités que je faisais avant mon cancer, je m'organise pour combler ce vide. Et comme on le dit si bien, je dois apprécier ce que j'ai vécu et me tourner vers le futur avec les possibilités qui s'offrent à moi.

 

Avant mon départ mon médecin et moi regarderons ensemble pour une nouvelle médication antidouleur qui pourra me permettre de bien me porter sans trop souffrir et sans être trop gaga.  Profiter du moment présent qui s'offrira à moi sans avoir trop de douleur et en respectant mes limites. Il me semble que je n'en demande pas tant que ça, juste moins souffrir pour apprécier chaque jour qui m'est donnée et les vivre pleinement!

 

Quelques liens pour vous faire rêver!

 

 http://www.expedia.ca/daily/frc3084/packages/vacations/default.asp?eapid=22239-4&semcid=22239-4_u&kword=caraibes+voyage.ZzZz.28159752.0.3346262233.caraibes%20voyage.caraibes_voyage&kend=1

 

 

http://areqbe.blogspot.com/

 

http://www.plaisirdepartir.com/

 

 

Repost 0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 04:49

Grand Sunset Princess : View of beach Je vous annonce mes chères lectrices que je serai absente du 9 au 17 décembre.  Mon mari et moi partons pour le Mexique à Rivièra-Maya le 9 décembre prochain.  Ci-dessous quelques photos de l'hôtel où nous logerons pendant 7 jours. Un endroit paradisiaque que j'ai déniché en spécial ce matin sur internet.  J'ai tout de suite communiqué avec l'agent de voyage et le forfait est réservé. Nous irons fêter mes 54 ans là-bas.  Mon anniversaire est le 7 décembre, je le fêterai 2 jours en retard au bord de la mer.  Ce voyage nous fera un bien énorme, ne penser qu'à nous et ne pas se préoccuper de faire les courses, de faire les repas et même de faire notre lit.  La vie rêvée pour un repos optimal.

 

   

Grand Sunset Princess : the entertainment pool                                                                                                       Je n'envisageais jamais de pouvoir s'offrir un hôtel 5 étoiles mais le prix était tellement bien que je n'ai pu résister. Il ne coûte pas plus cher à cette date qu'un hôtel 4 étoiles.  Nous n'avons même pas à se préoccuper de nous rendre, mon beau-frère nous a offert de venir nous reconduire à l'aéroport et de venir nous chercher à notre retour.  Il va même garder ma petite puce Maggy (ma petite poupoune shitzu).  Elle sera bichonnée et nous ne serons pas inquiets.  Vraiment bien, tout est parfait, et nous attendons avec impatience ce magnifique voyage.

 

 

Les photos sont des photos que j'ai pris sur internet de notre hôtel, une vue de la mer des caraïbes, vu d'un plan d'eau qui entoure les villas et une vue magnifique d'une des 12 piscines du site.  Imaginez 12 piscines, je ne sais pas pourquoi il y  en a tant  mais si la mer est calme, je profiterai beaucoup plus de la plage.  L'eau salée pour mon vieux dos sera bénéfique. Nous adorons nous baigner dans la mer et si la température est clémente nous en profiterons à 200%.

Grand Sunset Princess : view to the right of our room Je tenterai de venir vous écrire un petit mot si je peux avoir la chance d'aller sur internet. 

 

Mon mari n'a jamais vu le Mexique et je tenais à ce qu'on aille à Rivièra-Maya, endroit de prédilection pour les touristes.

 

 

 


~ Il y a actuellement personnes connectées à Over-Blog dont sur ce blog ~


Repost 0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 17:37

Image Etoiles Croyez-vous que lorsqu'un diagnostic de maladie grave nous tombe dessus qu'il est plus important de réaliser nos rêves que lorsque nous avions la santé?

 

Dans mon cas, j'ai toujours rêvé de ceci et de cela mais aujourd'hui en ayant le cancer oui définitivement je veux réaliser tous les rêves réalisables. Nous prévoyons un voyage au chaud soleil du sud parce que nous avons mis de l'argent de côté pour cela, sinon je réaliserais un rêve moins coûteux. Je dois dire que ça fera la 3ième fois en un an que je vais dans les Caraïbes et au Mexique.  Je n'y étais pas allée depuis 1994 et j'ai apprécié le bien-être que cela me procure pour le moral et le physique.

 

Il y a aussi l'écriture de mon livre qui est un autre rêve que je réaliserai à mon rythme.  Je veux prendre tout ce qui passe et qui est accessible. Il est important de s'arrêter et de penser à soi, il y a des rêves que je peux accomplir seule et d'autres que je veux partager. Il y a un grand rêve qui me tient à coeur et c'est celui d'être grand-maman et j'espère que celui-ci se réalisera.

 

J'ai compris qu'il ne faut pas attendre d'être malade pour  réaliser nos rêves, il faut le faire même lorsqu'on a la santé, c'est important. Pourquoi attendre demain lorsque nous pouvons le faire aujourd'hui. Rêver est nécessaire, sans les rêves notre vie ne serait rien.   

  Image Etoiles

 

 

 

 

 

 


~ Il y a actuellement personnes connectées à Over-Blog dont sur ce blog ~


Repost 0
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 05:03

 

Je voulais vous parler d'une entrevue que j'ai vu aujourd'hui à la télévision sur l'auteur Véronique Lettre.  Une femme qui a un cancer cérébral. Une femme remarquable qui m'a aussi fait réaliser qu'il faut que je le fasse mon livre également. Ce désir d'écrire ce livre est en moi depuis très longtemps, et il y a déjà des écrits sur papiers, je m'y consacrerai plus cet hiver.

 

Elle démontre qu'il faut continuer à vivre et à rire malgré les moments plus difficiles et ne pas s'entourer de gens négatifs autour de nous au pire du moment du cancer lors des traitements.

 

 

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/296769/le-cancer-a-l-ecole-de-l-humour

 

 

 

À la fois patiente et messagère entre les différents départements d’hôpitaux, Véronique Lettre, 38 ans, a mêlé une bonne dose d’humour à sa chimiothérapie. Si le rire est guérisseur, pas de doute, elle est sauvée.<br />

 

VÉRONIQUE LETTRE

 

 

 

http://www.pauselecture.net/recherche/fiche_livre.php?id=7391

 

Vous aimerez cette jeune femme de 37 ans dynamique qui a su garder la tête haute et tout son courage, sa maman est co-auteur de ce livre également et elles ont une belle complicité, fort heureusement pour Véronique qui a pu traverser ce long parcours bien entourée des siens dans ce long parcours difficile.



Bravo à vous deux !

Repost 0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 01:43

Je viens d'avoir une très bonne idée, il me reste à la partager avec mon mari.

 

Nous avons une motoneige et nous désirons la vendre..... petite idée qui me passe dans le ciboulot....la changer pour une moto, pourquoi pas.

 

La motoneige c'est bien agréable mais avec l'hiver que nous avons eu la saison a été très courte, tandis que la moto on peut en faire pratiquement 7 mois.....Découvrir par les petites routes de campagnes, des endroits inconnus, admirer le paysage, respirer l'air frais, quelle belle idée. Je vais essayer de convaincre mon zhomme et je vous en reparle. Habituellement je finis toujours par avoir gain de cause hihi.

 

Il pourrait sûrement aussi adorer cela autant que moi faire de la moto....je vais me servir de mes charmes féminins pour le persuader et je vous en reparle

 

personne(s) connectée(s) à Over-Blog dont     

Repost 0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 01:10

Motos neuves Harley-Davidson 2010
J'ai des rêves vous le savez, j'en ai réalisé 2 en octobre et mars dernier, voyager et ce ne serons sûrement pas les derniers.

 

Le prochain est de faire de la moto. Eh oui, je vais aller rider en moto prochainement et probablement quelque fois cet été.

 

Un rêve que je caresse depuis longtemps et il se réalisera. J'essaie de vivre au max tout ce qui passe et j'en profite, que pensez-vous de cela?

 

Oh yesss, la madame a décidé que la vie est courte et qu'il faut prendre tout ce qui passe pendant que ça passe. Cheveux au vent, odeur, chaleur de l'asphalte, la moto c'est la liberté de découvrir des paysages au grand air. Je vis ce que j'ai envie de vivre et je le ferai jusqu'à mon dernier souffle.

 

 

VIVE LA VIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

 

 

 

personne(s) connectée(s) à Over-Blog dont    

Repost 0

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives