Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 06:29

Lorsque nous  apprenons notre cancer, une fois le choc passé, nous devons mettre en règle nos papiers afin de ne pas laisser nos proches avec des problèmes une fois que nous serons parties.  Nous avons le choix de décider si nous ferons notre testament.

  

Faire son testament n'est pas joyeux mais très sérieux et pourtant  nous devons le faire.  Il est primordial de discuter de cela avec notre conjoint.  Maintenant nous voyons de plus en plus fréquemment de personnes qui  prennent la décision de faire leur testament plus jeune lorsqu'ils ont des biens à léguer à leur décès et il y a aussi les retardataires qui remettent au lendemain.

  

Voici maintenant mes questions sur le sujet:

 

  1. Est-ce que vos papiers étaient en règle bien avant que vous appreniez votre cancer?
  2. Faites-vous parties des retardataires qui remettent au lendemain?
  3. Si vous êtes dans la catégorie des retardataires,  pour quelle raison l'êtes-vous?
  1. Parce que c'est dispendieux?
  2. Parce que tout simplement vous avez peur de faire face à cette situation?

 

Vous pouvez répondre  aux  questions si vous le désirez.

 

Ci-dessous des renseignements précieux sur les façons de rédiger un testament.

 

Le testament et ses différentes formes

 

Que vous ayez beaucoup de biens ou que vous en possédiez peu, il importe par-dessus tout qu’ils soient transmis à ceux et celles à qui vous les destinez au moment de votre décès. N’est-il pas rassurant de savoir qu’au moment où votre décès attristera vos proches, vous aurez tout prévu pour leur éviter des complications? Le testament vous permet de choisir vos héritiers et légataires et d’établir clairement vos dernières volontés notamment, en ce qui concerne votre décision de faire don de vos organes et tissus. En l’absence de testament, c’est la loi qui détermine les personnes qui héritent de vos biens. Un testament bien fait est le gage du respect de vos volontés. De plus, il peut grandement faciliter le règlement de votre succession

Les formes de testament

Le droit québécois admet trois formes de testament:

  • le testament notarié ou authentique.
    Ce testament est reçu devant un notaire et un témoin et, dans certains cas, devant un notaire et deux témoins.

  • le testament olographe.
    Ce testament doit être écrit en entier par le testateur et signé par lui, autrement que par un moyen technique.
    Il ne requiert aucun témoin.

  • le testament devant témoins.
    Ce testament ne doit pas être obligatoirement écrit de la main du testateur (par exemple, on peut le dactylographier), mais il doit être signé par lui ou par une tierce personne pour lui, en sa présence et selon ses instructions. Le testateur doit déclarer que le testament est le sien en présence de deux témoins répondant à certaines exigences. Ces témoins doivent également signer le testament en présence du testateur.

Si vous choisissez de faire un testament notarié, il prendra effet dès votre décès. Par contre, si votre testament n’est pas notarié, il devra, après votre décès, faire l’objet d’une procédure de vérification par un notaire ou par le tribunal.

 

 

http://www.1800notaire.ca/succession.php?gclid=CJKN6LrorasCFUdrKgodz0diLw

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 16:52

Arrêtez le temps.............est-ce possible?  Nous aimerions tous arrêter le temps, lors d'une journée magnifique que l'on ne veut pas voir s'achever, que l'on veut poursuivre le plus longtemps possible.

Le temps d'un voyage magnifique

Le temps d'une journée splendide
Le temps d'être en famille
Le temps d'être entre amis(es)
Le temps de lire un livre
Le temps d'un bon repas
Le temps de regarder un bon film
Le temps d'écouter sa musique préférée
Le temps d'un moment intime
Le temps d'être entourée des siens qui témoignent de l'amour



Arrêter le temps,  pourquoi pas, ce serait magnifique, reculer quelques mois en arrière pour ne pas vivre le cancer, vivre comme nous vivions auparavant sans le moindre souci de santé, sans la moindre angoisse..........mais on ne peut pas...............la maladie nous a frappé comme un éclair et il faut faire face. La maladie est une tempête qui s'approprie de notre corps et il faut combattre cette tempête.

Faire face à ce soldat qui s'est emparé de notre corps, le combattre, lui faire face.........avons-nous le choix ............ceci reste votre choix.  Le choix de:

Le choix de combattre
Le choix de faire face
Le choix de ressentir les malaises des traitements
Le choix de vivre dans l'angoisse
Le choix de tout abandonner
Le choix de mourir
Le choix de perdre ses cheveux parce que nous avons accepté le traitement
Le choix de vivre


Ce choix nous est imposé, il nous reste à choisir quelle option nous prendrons. Ce choix est légitime, nous avons le temps d'y réfléchir, les examens sont si longs, le temps est chronométré mais nous aurons une décision à prendre et il faut la prendre.

Choisir de se battre pour soi-même
Choisir de se battre pour son conjoint
Choisir de se battre pour ses enfants,
Vous seul pouvez prendre la décision, ce choix vous appartient. Aimez-vous assez la vie pour vous battre??
inquiétude
Posez-vous cette question et vous aurez la réponse.

Nous avons chacune nos raisons pour s'accrocher à la vie, et il faut y croire. Mais ce combat, nous le vivons seules, malgré la présence de nos proches qui nous encourage à continuer, nous le faisons d'abord et avant tout pour nous.  Cette maladie m'a fait réaliser qu'il était temps que je pense à moi, que je devienne un peu plus égoïste et que je vive pour moi.  Je le fais et je ne m'en sens pas plus mal, au contraire je me dis que je mérite ces moments qui sont pour moi. Nous nous sommes oubliées toute notre vie pour  être présente à 100% pour nos enfants, notre conjoint, si ça prend la maladie pour réaliser que nous avons aussi une vie à vivre il faut le faire sans se sentir coupable.

 Je n'ai plus ma fille à la maison, sûrement que je penserais différemment si elle était encore petite, mais elle est adulte et elle fait sa vie et ne vit plus ici. 

Encourageons-nous et battons nous ensemble afin de vivre encore de bons et beaux moments !

Repost 0

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives