Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 18:06

Pour celles d'entre vous qui me connaissez depuis un bon moment, vous êtes au courant que j'aime l'ornithologie et du plaisir que j'ai à les nourrir et à les regarder lorsqu'ils sont aux mangeoires.  Depuis les belles journées chaudes que nous avons connues au début du mois de mai, le temps frisquet est de retour malheureusement.  Nous avons eu deux nuits avec des gelées importantes avant hier et hier.  Évidemment ce n'est pas ce qu'il y a de mieux lorsque l'apparition des fleurs de mes trois lilas débute.  Mon mari a recouvert deux d'entre eux pour éviter qu'ils gèlent, le plus gros n'a pas été recouvert, cependant il n'a pas gelé.  L'année dernière nous n'avons pas eu de fleurs, le gel avait touché mes trois lilas. 

 

Les oiseaux sont pour la plupart arrivés, par contre les colibris (oiseaux mouche) ont tardés.  J'ai vu le premier hier venir s'abreuver du nectar sucré dans l'abreuvoir que je leur prépare.  Je m'inquiétais de leur retard cette année et je me questionnais si je les verrais cet été.  Avec ce temps frais et les gels au sol, je trouve que c'est dommage pour les oiseaux qui arrivent du sud et qui ont à affronter cette température fraîche. 

 

Je suis contente de leur arrivée, j'aurai donc le plaisir de les voir tous les jours jusqu'à la mi-septembre.  Pour les personnes qui n'ont pas eu la chance de voir les vidéos que j'ai faites il y a deux ans, j'annexe les vidéos des colibris et des chardonnerets. 

 

Les chardonnerets ne sont pas arrivés, ils arrivent toujours plus tôt que les colibris et leur retard me fait me questionner sur ce qui peux bien arriver avec eux.  Ils sont si mignons et leur chant est doux à l'oreille.  Ils sont si beaux avec leur belle couleur jaune pour le mâle et entre le jaune et le vert pour la femelle. Un vrai plaisir de les revoir à chaque année.

 

 

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 04:09

oiseau mouche petite femellePour toutes celles qui sont en mesure de voir le calendrier à la droite des articles, vous constaterez que je l'ai changé.  Le calendrier de fleurs a laissé sa place au calendrier nature.  Vous pourrez y voir des oiseaux défiler qui me font penser aux outardes qui quittent pour l'hiver vers des endroits plus cléments.  J'en ai d'ailleurs vu ce matin dans le ciel qui s'envolait pour leur long voyage automnal.  Elles s'attroupent en forme de voilier, crient et volent vers la chaleur.

 

Le départ des outardes est signe que l'automne est arrivé.  Je ne vous ai pas parlé beaucoup des oiseaux qui visitent ma cour chaque été.  J'ai la chance de voir à chaque printemps les chardonnerets qui arrivent pour la saison estivale se nourrir à mes mangeoires tubulaires.  Ensuite un peu plus tard, l'arrivée de mes adorables petits colibris (oiseaux mouches) que j'ai d'ailleurs filmés l'année dernière.  Vous pourrez voir les vidéos de mes  petits chardonnerets et des colibris en cliquant sur la catégorie Ornithologie.  En regardant les 17 articles publiés vous retrouverez les vidéos qui sont dans la page 2 et 3 si ma mémoire est bonne.

 

Je suis également une passionnée d'ornithologie en plus d'aimer l'horticulture et si vous aimez les oiseaux comme moi, les vidéos vous plairont.

 

Jusqu'à la semaine dernière, les dernières belles journées chaudes, les colibris étaient présents aux abreuvoirs, et le lendemain je ne les ai pas revus, ils ont quitté rapidement.  J'étais déçue parce qu'il y a eu quelques autres belles journées par la suite et ils étaient déjà partis pour le grand voyage qu'ils font chaque année.  Cet été j'ai eu la chance d'en avoir 4 qui venaient s'abreuver et visiter chacune de mes fleurs.  Ils ont été très présents cet été en comparaison avec l'été dernier.

 

Je vais maintenant m'occuper des mésanges et des chardonnerets qui restent encore pour un bon moment et j'aurai le plaisir de les regarder se nourrir.  Si fragiles et si forts à la fois, ils me permettent de les observer pendant ces longs mois d'hiver.

 

 

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 22:26

Le printemps est hâtif cette année et les colibris ont commencé à migrer, on suggère d'installer nos abreuvoirs afin que l'éclaireur soit en mesure de voir s'il aura quelque chose à manger et où il pourra installer sa famille.  En cliquant sur le lien suivant vous pourrez voir la maman colibri au nid avec ses petits, vous pourrez les suivre tous les jours jusqu'à leur départ du nid.

 

 

J'ai installé mon abreuvoir la semaine dernière et avec les températures qui ont refroidies passablement je l'ai enlevée parce que j'avais peur que l'eau gèle la nuit.  Je la remettrai cette semaine et je l'enlèverai en fin de journée lorsqu'on annoncera du gel la nuit.

 

Bonne observation, c'est magnifique à regarder.

 

 

http://www.projetcolibris.org/

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 04:06

Nous avons connu du temps doux, du temps froid et très froid.  Présentement le temps doux est de retour.  Bonne nouvelle, ce n'est pas juste le temps doux qui est revenu, les oiseaux  aussi.  Les chardonnerets ont pris plaisir à venir se nourrir aux mangeoires depuis plus d'un mois déjà et quel plaisir de les revoir.  Ils ont une couleur plus foncée pendant l'hiver mais ils sont très repérables par leur chant.  Ils ont pratiquement 4 mois d'avance sur leur temps et je ne vous cacherai pas  que c'est un réel  plaisir pour moi.P1010496

 

Les mésanges visitent leur mangeoire qui est différente de celle des chardonnerets.  Ils ont aussi une nourriture différente des chardonnerets. Les chardonnerets sont nourris avec du chardon à la mangeoire cylindrique comme celle que vous voyez à la droite.   

 

Il faut dire que les mésanges se font  souvent déranger par les geais bleus qui sont présents tout l'hiver tout comme les mésanges.  Ces gros oiseaux tout bleu sont de beaux oiseaux mais combien trop présents. Ils sont voraces et ils vident la mangeoire en peu de temps et ils font peur aux mésanges.  Heureusement les  mésanges préfèrent partir se nourrir  où il y a plus de tranquillité et revenir vers 16 heures, moment pour eux de se nourrir en deuxième partie de la journée sans la présence des geais bleus.

 

C'est la première fois que je vois des chardonnerets en décembre.  Ils sont arrivés peu avant Noël.

 

Je ne vous cache pas que j'ai hâte de m'installer sur le patio au soleil et de tenter de les apprivoiser à venir manger dans ma main.  Ils sont très nerveux par contre et dès qu'ils entendent un bruit (lorsque j'ouvre la porte) ils partent tous et aussi tôt la porte refermée, ils reviennent.

 

Ma fille a pu lorsqu'elle était encore très jeune apprivoiser les mésanges et les faire manger dans sa main, ils se sentaient en sécurité et ne cherchaient pas à s'enfuir. Ma fille adorait ça.  Nous n'avions pas de chardonnerets à cette époque.  Les belles journées ne tarderont pas à arriver et je tenterai à mon tour d'apprivoiser cette fois-ci les chardonnerets et si je réussi, je  demanderai à mon mari de prendre des photos afin que je puisse partager ces bons moments avec vous.

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 01:48

Prenez le temps de visionner cette vidéo, vous serez tout comme moi éblouis(es) par la quantité de colibris et de voir qu'ils sont apprivoisés.  Malheureusement ce n'est pas chez moi, j'aimerais trop.

 

Pour ceux et celles qui n'ont jamais vu de colibris, profitez-en vous serez servis(es) à souhait.

 

Celui sur la photo a été  pris en photo chez moi.

 

Bonne visualisation!

 

oiseau mouche petite femelle-copie-1

 

 

link

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 04:44

  colibri

 

Les colibris ont mis du temps cet  été à revenir après avoir  couvé leurs oeufs,  je ne les ai jamais vus partir si longtemps.  Depuis la semaine dernière, ils reviennent se chamailler dans la cour malgré les 3 abreuvoirs à leur disposition et les nombreuses fleurs.

 

Je suis  un peu déçue de ne pas les voir tous revenir, ils étaient 6 avant de  quitter pour couver leurs oeufs et maintenant je n'en vois que 2.  Ils sont très petits et je pense que ce sont les rejetons qui visitent ma cour.  Ils sont toujours aussi mignons ces petits oiseaux.  S'ils étaient tous revenus, il y aurait 6 adultes plus les rejetons,  ça aurait été agréable de les voir tous voler dans ma cour. Les rejetons sont à présents des adultes. 

 

Je ne  ne m'explique pas le pourquoi de ne plus les voir tous, en général ils délimitent leurs territoires  au printemps lorsque le mâle vient faire son tour en éclaireur.  Ils retournent toujours au même endroit année après année. Ils ont peut-être décidé de déménager qui sait, ma cour ne leur plaît plus.

 

Je vais apprécier ceux qui sont de retour et les observer pendant les dernières semaines de l'été.  Dans un mois ils reprendront leur voyage pour se rendre dans le sud.  Ils traversent le golf du mexique, quel voyage pour de si petites créatures.  Ils sont vraiment des oiseaux courageux et adorables.

 

 

 

Spécialement pour vous, une cargaison de bisous.

 

 

 

──────▄▌▐▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀​▀▌
───▄▄██▌█ ░♥░░ LIVRAISON DE BISOUS ░♥▐
▄▄▄▌▐██▌█ ░░░ POUR TOUT LE MONDE !░░▐
███████▌█▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄​▄▌
...▀(@)▀▀▀▀▀▀▀(@)(@)▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀​▀▀(@)▀▘ ♥ ♥ ♥ ♥

 

 

 

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 01:55

J'ai pu voir lorsque j'étais à l'extérieur dans ma cour un mâle et une femelle colibri en après-midi qui sont venus s'abreuver.  Les mamans et les rejetons vont bientôt apparaître, ça m'en fera encore plus à observer, j'en avais déjà 6 au total + les rejetons, j'aurai ma petite garderie de colibris.

 

Ne vous en faites pas si vous ne les voyez pas souvent depuis quelques temps, ils vont revenir.  Attention à l'eau fermentée dans les abreuvoirs et voir surtout en période de canicule à la changer et nettoyer régulièrement les abreuvoirs.

 

Un conseil pour les nourrir sans qu'ils aient de problèmes de santé comme le mentionnait l'article que j'ai publié hier:  Prendre soin de faire bouillir l'eau afin de leur éviter la cirrhose du foie si l'eau est inadéquate.

 

Recette:

 

Faire bouillir de l'eau suffisamment pour que vous en remplissiez un bon contenant à mettre au frigo.  Lorsque le temps est venu de changer l'eau des abreuvoirs, vous n'aurez que le sucre à ajouter.  Voir à ce qu'il y ait toujours un contenant prêt pour changer l'eau.

 

Bon été avec les colibris!oiseau mouche petite femelle-copie-1

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 05:39

Comme plusieurs personnes qui aiment l'ornithologie, je me questionne sur l'absence des colibris pendant quelques jours voir parfois 2 à 3 semaines.  J'ai lu que les femelles couvaient leurs oeufs pendant 16 jours, ce qui expliquerait que je ne les vois plus venir s'abreuver.  Les femelles nourrissent leurs bébés de bec à bec  d'insectes.

 

Depuis qu'ils sont partis couver leurs oeufs et s'occuper des petits, ma cour est bien tranquille sans eux, ils mettent tellement de vie. Je les attends sous peu, je dirais la semaine prochaine, ce qui fera environ 3 semaines qu'ils sont moins visibles.

 

Ce lien a pour sujet la migration, vous constaterez tout le trajet parcouru par ces petits oiseaux minuscules, c'est presque incroyable. Je n'ai jamais vu de colibri lors de mes voyages au Mexique et c'est une destination qui semble être la leur pourtant.

 

L'alimentation et le vol des colibris suscitent beaucoup d'intérêt. Mais là ne s'arrête pas leur étonnantes capacités. Saviez-vous qu'ils sont très agressifs, qu'ils ont une très bonne mémoire et qu'ils entrent parfois en torpeur la nuit pour économiser de l'énergie ?

 

La demande énergétique quotidienne d'un colibri de 4 à 5 grammes est d'environ 30 à 35 kJ. Pour répondre à cette demande, les colibris doivent consommer le nectar de 1000 à 2000 fleurs à chaque jour. L'ingestion quotidienne d'eau et de nectar totalise près de 160 % de leur masse corporelle. Pour illustrer cette consommation, voici une comparaison : un homme de taille moyenne (80 kg) devrait avaler environ 130 kg de hamburgers par jour à raison de 3 hamburgers d'un demi kilogramme, 6 fois par heure, pendant près de 15 heures. Par ailleurs, les colibris ne négligent pas les longues périodes de repos pour la digestion et pour économiser de l'énergie. C'est assez impressionnant.

 

Une forêt en danger

Erione multicolore
Erione multicolore
Eriocnemis mirabilis
Crédit : Luis Mazariegos
(Poids : 91.51 ko)

La forêt tropicale est le principal habitat des colibris. Or, à chaque année, des millions d'hectares de cette forêt sont détruits et convertis en terres agricoles. Les causes de la déforestation sont difficilement maîtrisables : pauvreté, croissance démographique, appât du gain, recherche du pouvoir. Même s'il apparaît impossible de limiter la déforestation dans un avenir rapproché, on peut espérer des améliorations au plan de la protection et de la gestion des forêts, ainsi que des réformes politiques. Ainsi, on constate que certaines espèces tropicales voient leur population décliner à des niveaux critiques pouvant mener à l'extinction. C'est le cas de l'Érione multicolore (Eriocnemis mirabilis), un colibri des forêts humides de la Colombie et du Colibri de Dohrn (Glaucis dohrnii) qui est inscrit dans la liste des espèces menacées d'extinction dans la Convention sur le commerce international, (CITES).

 

Adaptation

Colibri d'Anna
Colibri d'Anna
Calypte anna
Crédit : Mike Baird
(Poids : 59.51 ko)

On ne connaît pas bien les exigences des colibris envers leurs habitats Plusieurs espèces montrent une adaptabilité remarquable, s'ajustant facilement aux interventions humaines et étendant même leur aire de répartition lorsque les conditions d'alimentation sont favorables. C'est ce qui a été observé chez le Colibri d'Anna (Calypte anna). Certaines espèces ont même bénéficié du développement de l'agriculture et de l'engouement des gens pour le jardinage et pour l'observation des oiseaux. L'installations des mangeoires favorise une hospitalité de plus en plus populaire pour les colibris.

Précautions

Colibri à gorge rubis
Colibri à gorge rubis
Archilochus colubris
Crédit : Serge Beaudette
(Poids : 64.28 ko)

La fermentation est une réaction biochimique qui se fait en présence de sucre. Dans la fabrication du vin, par exemple, les bactéries de la levure transforment en alcool le sucre présent dans les raisins. Il faut alors éviter que l'eau des abreuvoirs contienne des bactéries. Pour cette raison, il faut fabriquer la solution à partir d'eau bouillie et il faut la remplacer à toutes les semaines. Il est aussi nécessaire de bien nettoyer l'abreuvoir avec de l'eau chaude avant de le remplir à nouveau. Les colibris qui consomment du nectar fermenté peuvent développer une cirrhose du foie !

 

Ces petits oiseaux minuscules sont adorables et j'ai surtout hâte qu'ils reviennent se chamailler dans ma cour.

 

 

 

 

 

 

 

http://www.fotosearch.fr/photos-images/colibris.html

 

http://www.museevirtuel.ca/Exhibitions/Colibri/Fr/Colibris/Vie-De-Colibris/migration.html

 

http://www.museevirtuel.ca/Exhibitions/Colibri/Fr/Colibris/Vie-De-Colibris/reproduction.html

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 04:18
Une autre vidéo prise lors du weed-end dernier, regardez comme il est joli en s'approchant et reculant de l'abreuvoir. Il bouge sans cesse, ils ont des pulsations cardiaques très élevées, 800 battements à la minute environ. J'ai bien l'intention de filmer dès que ce sera possible un petit mâle, leur coloration est différente de celle de la femelle.
La deuxième vidéo :  les chardonnerets.
Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 22:24
Vous verrez sur cette vidéo, les chardonnerets et un oiseau mouche (colibri).  Je m'excuse pour la finale de la vidéo, il y avait longtemps que je n'avais pas filmé et j'ai fait des petites gaffes.
Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives