Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 16:00

pensee-bonheur-1-.jpgJe réitère ma demande aux messieurs de venir s'exprimer sur le cancer du sein face à une conjointe qui le vit ou l'a vécue.  Ce n'est pas facile d'exprimer cela même à notre entourage et j'imagine votre crainte de venir en parler ici.

 

Savez-vous que vous ferez un bien énorme à bien des hommes qui n'osent pas en parler.

 

Venir raconter comment vous l'avez vécu et comment vous le vivez est une source d'entraide pour nous tous.

 

Je demande à mes fidèles lectrices une petite faveur, elles n'ont pas répondues jusqu'à présent.  Demandez à vos hommes d'exprimer en peu de mot ce qu'ils ont ressentis et comment ils l'ont vécu. 

 

Si vos hommes ne sont pas familiers avec l'ordinateur, écrivez pour lui le message qu'il vous transmettra. Vous ferez un bien énorme à tous ceux qui vous liront. Mon mari n'est pas du tout familier avec l'ordinateur, mais j'ai écrit pour lui ce qu'il ressentait face à mon cancer et ce que nous avons traversé. Il est présent chaque jour et j'apprécie cette chance de l'avoir dans ma vie.

 

Mon mari a tellement de difficulté à en parler, il aimerait tant je crois pouroir le partager avec sa famille. Il a pris un coup de vieux mon homme depuis ce foutu cancer.  Il est épuisé et il est anxieux.  Je le connais mon homme comme si je l'avais tricoté. Et je suis positive, alors imaginez si j'étais déprimée comment il se sentirait. Je lui transmet mon positivisme malgré tout, j'espère que ça l'aide.  Je ne le vois pas pleurer, mais je sais qu'il s'en fait énormément pour moi.

 

Nous ne sommes pas sans savoir que le cancer fait des victimes encore en 2010 et je crois que c'est cette peur qui lui fait du mal.  La peur de me perdre. Nous avons appris le décès de 2 femmes cette semaine décédées du cancer l'une du cerveau et  l'autre du cancer des poumons et lorsqu'il me l'a appris il a dit:   Maudit cancer, que de ravage cela fait avec les yeux dans l'eau.

 

Malgré tout le positif, nous ne pouvons faire autrement que d'y penser que cette maladie nous arrache pour toujours des êtres que nous aimons. Mais il y a aussi l'espoir, et la vie continue.  On rit même avec le cancer et nous pouvons encore faire de belles choses.  Le cancer ne nous enlève pas le droit de rire, d'avoir du plaisir. Ce sont tous ces petits plaisirs de la vie qui aident à nous garder en vie.  N'abandonnez pas vos activités, vivez et profitez de tout ce qui passe.

 

C'est pour cela que je vous demande encore une fois messieurs de venir témoigner, ça serait vraiment bien de voir des hommes sur ce blog qui viennent nous témoigner leur parcours.

 

Un homme a un coeur et il ne doit pas cacher ses larmes, c'est vital de pleurer lorsque nous vivons une grosse épreuve.  Les larmes soulagent et apaisent. Pleurer est comme rire, c'est essentiel et il n'y a aucune honte.

 

Vous êtes des hommes forts et aimants qui êtes dans la vie de votre partenaire pour le meilleur et le pire.

 

Chacun vit cela différemment, et c'est peut-être votre façon de l'avoir vécu qui donnera plein de courage.

 

Allez venez nous vous attendons!

 

 

 

Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 22:19

mastectomieJ'ai peut-être été dure dans mon article pour vous messieurs. Heureusement ce ne sont pas tous les hommes qui pensent et agissent de cette façon.

Ce combat se vit à deux, à titre d'exemple nous attendons un enfant à deux. Alors pourquoi ne pourrions-nous pas vivre un cancer à deux. Un enfant vous me direz, on le désire, un cancer on ne le souhaite pas et on ne veut jamais avoir à y faire face. Mais la vie nous réserve des mauvaises surprises. Toutes les épreuves sont plus faciles à vivre en couple que seul.

Nous avons le choix:  se battre ou baisser les bras.

Mais lorsque nous sommes en couple ne dit-on pas pour le meilleur et le pire. Le cancer est la pire chose qui peut arriver, mais on doit le vivre en couple pour mieux arriver à voir la lumière au bout du tunnel qui nous redonnera le goût de continuer à vivre et d’élaborer des projets. 

Je connais beaucoup de femmes qui ont vécu un cancer et qui ont été tout au long soutenues par leur mari. Elles s'en sortent beaucoup plus positivement.

J'ai posé la question à un ami dernièrement sur le sujet, il est fou amoureux et il m'a répondu: je crois que oui car je l'aime tellement.

Je déplore ceux qui ne font pas face à la musique, car la vie n'est pas seulement parsemée de joie, il y a aussi les peines et les épreuves.

Bravo à ceux qui ont accompagné leurs femmes dans cette terrible épreuve et aux autres je dis:  il n'est pas trop tard pour bien faire. Et bon courage à celles qui ont perdu leur conjoint pour traverser cette épreuve.






Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 02:54

Je me suis souvent questionnée sur la réaction des hommes lorsque leur conjointe subissent une mastectomie ou un homme qui est à la recherche d'une femme dans sa vie et qu'il rencontre une femme ayant subie une mastectomie, pourra t'il l'aimer?

Et je trouverais intéressant que des hommes viennent témoigner sur le sujet.

J'ai la chance d'avoir un mari qui m'aime comme auparavant avec un sein en moins. C'est plutôt moi qui est mal à l'aise de ma nudité face à lui. Pourtant il ne fait rien pour me démontrer le contraire, il me désire autant.

Trop de femmes ont des maris qui n'ont pas été capable de faire face à cette épreuve et ont décidé lâchement de les quitter. Parle t'on d'amour ici? Est-ce qu'on aime sa femme seulement parce qu'elle a 2 seins? L'amour qui était supposé exister entre ces 2 personnes n'était pas fort pour en arriver à une séparation parce que l'homme n'est pas en mesure de faire face à sa femme mutilée.

La beauté physique est-elle si importante que cela dans votre vie, avoir un beau brin de femme bien tournée pour la pavaner et être certain que les gens qui vous voit avec cette femme fera en sorte d'émoustiller votre égo de mâle superficiel?  Réveillez-vous messieurs car un sein en moins, une testicule en moins ne fait pas de cette personne un être moins désirable. Quand l'amour est présent, peu importe l'épreuve nous sommes en mesure de traverser cet orage.

Vos commentaires messieurs seraient appréciés.

Repost 0

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives