Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 05:52

 

Beaucoup de femmes ont un et/ou des implants mammaires pour des raisons d'esthétiques et d'autres le font pour la reconstruction suite à un cancer.  Avoir décidé de subir la chirurgie pour avoir un sein à nouveau j'aurais opté pour l'implant.  Chirurgie beaucoup plus simple en ce qui me concerne et cela aurait été mon choix.

 

 

Les types de prothèses:

 

Il existe deux types de prothèses, selon que l’enveloppe en élastomère est remplie d’eau ou de gel de silicone. Dans les deux cas, l’enveloppe peut se rompre avec le temps et laisser son contenu s’échapper, imposant alors son remplacement. Lorsqu’il s’agit de gel de silicone, on peut craindre une réaction locale inflammatoire.

 

 

Indépendamment du risque de rupture, les implants mammaires peuvent être associés à des complications locales, dont le risque, là encore, augmente avec le temps. Autrement dit, plus l’implant est resté en place longtemps, plus le risque de complications est élevé. Ces effets indésirables sont essentiellement représentés par la contracture capsulaire (formation naturelle d’une sorte de barrière, ou capsule, en réaction à la présence de l’implant), entraînant des douleurs aux seins, une dureté, une asymétrie, un gonflement, etc.

 

On recommande de remplacer l’implant mammaire tous les 10 ans et de se faire surveiller en passant régulièrement une IRM.

 

En pratique, pas de panique, les prothèses mammaires n’ont pas une durée de vie strictement définie. Certaines femmes seront amenées à la changer au bout de quelques années, tandis que d’autres la porteront plus de 10 ans sans aucun problème. En revanche, la surveillance est obligatoire. L’IRM est bien indiquée pour détecter les ruptures « silencieuses » (sans symptôme apparent) et visualiser l’étendue de la capsule. Et enfin, et d’autant plus si la pose remonte à plusieurs années, tout symptôme doit être signalé à son médecin : douleur, dureté, enflure, asymétrie, ride…



Dans les années passées on entendait souvent des commentaires sur les implants mammaires et les symptômes ci-haut mentionnés étaient courant.  Les problèmes reliés aux prothèses dans les années passées sont beaucoup moins fréquents.



http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/les-protheses-mammaires-pip-retirees-du-marche_23224/



http://www.actualites-news-environnement.com/20060509-implants-mammaires.php



http://www.doc-esthetique.com/Pages/PROTHESES.htm



http://www.prothese-mammaire.fr/

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives