Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 16:50

Je constate après 28 mois sur ce blog que la prise d'Arimidex préoccupent plus d'une femme avec les divers effets secondaires associés au traitement.

 

Les effets secondaires ne sont pas de tout repos pour plusieurs mais ce traitement est efficace et c'est prouvé. Je connais une dame de plus de 60 ans qui avait tellement peur de cesser le traitement après 5 ans, elle demandé l'ajout d'une autre année et on lui a prescrit à nouveau. 

 

Il est prouvé que certaines des femmes qui reçoivent leurs traitements de chimiothérapie et de radiothérapie) lorsque ces traitements cessent, certaines patientes se sentent moins en sécurité parce qu'elles ne visitent plus le département d'oncologie et que les infirmières si attentionnées vis-à-vis  d'elles ne sont plus présentes pour les rassurer. 

 

Ce qui n'est pas mon cas, je n'ai pas reçu ces traitements, par contre, je suis sous Arimidex depuis le début et lorsque mon traitement viendra à échéance, je ne pense pas  que je serai rassurée et je demanderai à le poursuivre, ce qui sera  probablement possible selon l'oncologue, parce que mon cancer a métastasé sur mes os.  On verra dans 2 ans et 6 mois.

 

Dans les cas de cancer hormonaux-dépendants, la prise de l'Arimidex est une continuité de soins qui rassure, parce qu'en général, lorsque ce cancer n'a pas métastasé, c'est l'un des cancers qui se traite le mieux (ce que m'a dit mon médecin).

 

Pour celles qui sont passées par la chimiothérapie et la radiothérapie, les effets secondaires de l'Arimidex doivent être moins éprouvants pour vous que la chimiothétapie et vous devriez vous dire que  vous êtes encore sous thérapie pour 5 ans, et ça rassure.

 

Depuis que je suis sous Arimidex (mars 2009) j'ai reçu l'excellente nouvelle que je suis en rémission le 4 juillet dernier.  Alors ne vous découragez pas par les effets dérangeants de ce médicament, il vous protège du cancer.

 

Il est certain que les effets secondaires sont désagréables, et parfois douloureux pour  certaines, mais j'accepte:

 

  • Ces douleurs articulaires;
  • Ces bouffées de chaleur;
  • Ces insomnies;
  • Cette perte de cheveux occasionnelle;
  • Cette prise de poids;

 

Parce que Arimidex jusqu'à présent me sauve la vie et si mon oncologue ne me l'avait pas prescrit,  je ne serais peut-être plus ici pour vous en parler positivement.

 

J'espère vous avoir rassurée sur la prise d'Arimidex!

 

 

L'anastrozole fait partie du groupe de médicaments qui combattent le cancer et connus officiellement sous le nom d'antinéoplasiques. L'anastrozole appartient à la classe d'antinéoplasiques appelés inhibiteurs de l'aromatase non stéroïdiens. L'anastrozole s'attaque au cancer du sein en inactivant une enzyme appelée aromatase. Cela empêche l'aromatase de fournir les oestrogènes permettant la croissance et la survie de certaines tumeurs du sein. Le tamoxifène est un agent antinéoplasique qui est souvent utilisé en premier lieu pour traiter les cancers du sein qui ont besoin d'oestrogènes (oestrogéno-dépendants) pour leur croissance et leur survie. L'anastrozole sert au traitement du cancer du sein chez les femmes ménopausées qui ne répondent plus aux effets bénéfiques du traitement par le tamoxifène.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

caro 11/09/2011 15:44


Merci France pour cet article Arimidex, je le prends depuis 3 ans je souffre ces temps de douleurs aux os, dans le dos partout, effectivement après avoir reçu chimio et radio c'est de la petite
bean mais les douleurs sont un tape nerf, mon médecin m'a enlevé le calcium et elle m'a ajouté à la place vitamine D une fois par semaine 10,000 unités. Je ne digérais plus le calcium,
effectivement on se sent plus sécure avec Arimidex. Merci pour cet article si intéressant. Bisous


Diane Morin 10/09/2011 22:15



bonjour France, Étant donné que tu tolères bien le traitement à l'Arimidex, je souhaite que l'oncologue soit d'accord pour accéder à ta demande de poursuivre le traitement.  Je suis d'acc
avec toi que ça serait rassurant de ne pas cesser d'en prendre.  La présentation de ton article est superbe; j'aime beaucoup la couleur rose sur la 1ère lettre de chaque nouveau
paragraphe.  Tu es super pro en informatique; tu pourrais sûrement faire de la formation auprès d'une clientèle débutante en informatique !  J'espère qu'il fait aussi beau dans ta
région qu'à Québec aujourd'hui; c'est paradisiaque !



bfrance 10/09/2011 23:23



Allô Diane, Tu sais que je  le tolère bien ou que  je ne l'aie pas toléré, il aurait fallu que je le prenne malgré tout parce que si je n'avais pas pris ça, je serais
morte. C'est une chimio lérère comme me l'expliquait l'infirmière en oncologie.  Un comprimé par jour tous les jours. Lorsqu'il me l'a  prescrit, je lui ai posé la  question 
sur le sujet à savoir si je devrais le prendre tout le reste de ma vie étant donné que j'ai des métastases et il a dit que c'est une forte possibilité.  Et je t'avoue que ça m'arrange
sinon je serais très inquiète de le cesser. C'est comme une chimio, si non pourquoi mes marqueurs tumoraux auraient t'ils baissés et pourquoi a t'il fallu que j'attende pour prendre l'Arimidex
que ma cicatrice ce soit  fermée totalement après que tout ça ait ouvert une semaine après la chirurgie.  Je t'explique:  lorsque nous avons une plaie ouverte comme il a été
mon cas et celui de ma soeur et ce qui diffère entre son cas et le mien:  elle a fait de la chimiothérapie pendant 3 mois et sa plaie a ouverte tout comme moi (nous avons été opérées par la
même chirurgienne) drôle de hasard me diras-tu, mais je ne pense pas, ce n'est pas une chirurgienne qui est bien aimée.  Elle m'a retirée mon cancer mais avec une cicatrice qui me suivra
toute ma vie, elle est tellement laide, elle a fait des points fondants suite à une mastectomie pour faire disait t'elle une plus belle cicatrice, c'est la plus laide que j'ai sur mon corps avec
mes 3 chirurgies.


Ma soeur n'a pas pu débuter sa chimiothérapie avant que la plaie soit totalement fermée et guérie, et ça a été la même chose pour moi, pas d'Arimidex tant que la plaie n'était pas
guérie.  Au total ma soeur et moi avons dû attendre 3 mois avant de débuter notre chimio.


Merci pour  le compliment, il m'est venue cette idée en rédigeant l'article.  Je suis loin d'être une  pro j'en ai beaucoup à apprendre, mais j'ai  appris lors de mon
travail et sur internet par des conseils à droite et à gauche et je me débrouille.  Justement  c'est drôle que tu  disess ça, des amis m'ont demandée si je serais intéressée de
leur donner un cours de base pour leur apprendre à naviguer sur internet. et ça me fera plaisir de leur montrer
lorsqu'ils seront prêts.  Oui très beau aujourd'hui, un peu moins chaud qu'hier mais superbe journée ensoleillée. Bon souper!



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives