Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 21:42

appareil--chographique.jpgSuite à l'article qui décrit que je dois faire une échographie ciblée parce que la résonnance magnétique a décelé des anomalies à vérifier, j'ai décidé de parler à mon oncologue de l'endroit où je veux faire à l'avenir mes tests de dépistage.

 

Comme je n'ai plus confiance à l'endroit où je fais la mammographie et l'échographie, je veux être référée soit à l'Hôpital Hôtel-Dieu de Montréal où je ferai l'échographie ciblée ou à la Clinique du sein à Ste-Eustache qui est à une distance moindre de chez moi pour moi.

 

Plusieurs femmes sont suivies à cet endroit et elles sont vraiment satisfaites des services reçus ainsi que du personnel qui est soit dit en passant très gentil et humain.

 

mammographieTerminé pour moi de jouer avec le feu en faisant mes échographies et mammographies où je les fais présentement.  Auparavant j'étais à un autre hôpital pour ces examens et lorsque mon oncle qui était médecin radiologiste est arrivé à l'hôpital où je fais actuellement mes examens, j'ai pris la décision de changer d'hôpital afin que ce soit lui qui lise mes mammographies et les échographies. 

 

Cependant il n'était plus présent  à cet hôpital lorsque j'ai  commencé à être suivie plus fréquemment et je ne fais pas confiance aux autres médecins radiologistes qui n'ont jamais été en mesure de voir que la masse présente dans mon sein exigeait plus qu'une mammographie.  Ils n'ont jamais voulu faire l'échographie et comme vous le savez, j'ai dû exiger l'échographie en novembre 2008.

 

Je ne suis plus en sécurité dans cet hôpital et je suis en droit d'exiger que mon dossier radiologique (mammographie et échographie) soit transféré dans un endroit spécialisé dans le cancer du sein.

 

Terminé pour moi de jouer avec le feu, ma santé et ma vie sont trop importantes pour moi et les miens.

 

Repost 0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 21:01

Je me permets de publier à nouveau le questionnaire fait par Aline Darras afin de compléter son mémoire.  Le tout premier questionnaire avait été complété et Aline était heureuse de votre participation.  Ce nouveau questionnaire se veut plus complet, et suite à ma demande faite à  Aline ces derniers jours, malheureusement elle n'a pas reçu de questionnaire complété et je vous demande de prendre quelques minutes pour le compléter et de lui faire parvenir à l'adresse hotmail qui est inscrite sur le formulaire.

 

 

Pour la marche à suivre afin d'avoir en main le questionnaire pour le compléter, cliquez sur le dernier lien en bas de cet article, tout est indiqué.

 

Merci de bien vouloir le compléter le plus rapidement possible, cela fait plus d'un mois qu'il a été publié et Aline en aura besoin bientôt.

 

Merci pour Aline!

 

 http://bfrance.over-blog.com/article-questionnaire-a-completer-svp-109045482.html

 

http://bfrance.over-blog.com/article-comment-copier-le-questionnaire-dans-votre-traitement-de-texte-109071361.html

Repost 0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 20:40

Le 1 octobre 2012, à 11h (heure de l'Est), sonnera l’heure de silence 2.0 en l'honneur de pour soutenir la cause du cancer du sein. Vous êtes invités à vous joindre à nous pour observer 60 minutes de silence virtuel sur les réseaux sociaux.

Dites-nous pour qui vous vous engagez à faire l’heure de silence. Vos témoignages et vos pensées seront partagés par l’équipe de Clin d’œil. C’est également le moment de dire à l’un de vos proches que vous l’appuyez dans ce moment important de sa vie.

POUR QUE LE SILENCE 2.0 DEVIENNE GRAND!
Invitez vos amis, vos fans et les membres de votre réseau à prendre part à cet événement. Pour réaliser le tout, partagez cet article sur votre profil. Vous pouvez également partager l’image représentant l’heure de silence disponible sur le Facebook du magazine Clin d’œil.

Merci de soutenir la cause du cancer du sein!
L'équipe Clin d'oeil

 

Je n'ai rien à ajouter, tout est dit dans cet article.  Le Mémo-mamo est joli, il donne l'occasion de donner des sous  pour la recherche sur le cancer du sein afin de le prévenir en n'oubliant pas de passer la mammographie aux 2 ans pour les femmes qui sont sur la liste des femmes de 50 ans et plus pour le programme du dépistage du cancer du sein.  Ce programme par contre devrait comprendre les femmes qui sont également plus jeune parce que de plus en plus le cancer du sein atteint les femmes de tout âge.

 

 

Repost 0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 22:21





Voilà deux jours que j’ai reçus un téléphone de l’hôpital où j’ai fait la résonnance magnétique. Ils voulaient m’informer que je dois faire une échographie ciblée, parce que la résonnance magnétique a révélé des anomalies dans mon sein.  J'ai posé la question afin de savoir pourquoi aie-je besoin de faire une échographie suite à une résonnance magnétique qui en principe est sensée ciblé tout ce qui peut être anormal.  Elle m'a expliquée que parfois lors de l'examen, la patiente bouge et cela fait en sorte que l'image peut être faite une cinquantaine de fois   plutôt qu'une seule et c'est pour cette raison que l'échographie ciblée est nécessaire.  Elle ciblera les taches blanches détectées par la résonnance magnétique.

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, je ne suis pas stressée.  L'attente a été plus difficile à gérer que ce téléphone qui m'indiquait que je devais faire un examen supplémentaire.  Je serai entre bonnes mains à cet hôpital pour faire tous les examens nécessaires et je demanderai pour la mammographie et l'écographie de contrôle de faire tout cela à cet hôpital.  Après avoir été échaudée lors des examens qui ont précédé mon cancer, je pense qu'il est normal de vouloir me diriger vers un hôpital universitaire réputé.

 

Pour ce qui concerne mon mari, il est septique que je sois si calme, il ne croit pas  que je ne sois pas stressée et pourtant la meilleure preuve pouvant lui prouver que c'est le cas est que j'ai de l'appétit et que je mange suffisamment.  En période de stress, je n'avale rien, mon appétit est déficient lors d'un grand stress.  J'espère que mon attitude pourra le calmer. 

 

Je me suis questionnée depuis ce téléphone à savoir comment cela serait t'il possible en prenant de l'Arimidex qu'un nouveau cancer ce soit développé?  On administre Arimidex aux femmes pendant 5 ans afin de diminuer les risques de récidives.  Est-ce que je dois rejoindre mon oncologue par téléphone pour lui faire savoir ce qui se passe ou si j'attends qu'il reçoive les résultats.  Je me dis également que peut-être il changerait ma médication (Arimidex) pour un autre anti-oestrogène.  Mais je crois aussi qu'il préfèrera attendre les résultats avant de réagir.  On ne change pas une médication gagnante avant de connaître la raison de ces images sur la résonnance magnétique de mon sein.

 

J’aurais préféré ne jamais avoir ce téléphone, je suis devant le fait accompli et je dois continuer ma route en espérant que tout n’ait été qu’une mauvaise alarme et que tout est normal.

 

Des récidives il en existe beaucoup trop et  je compatis avec ces femmes.  Je pense que j'ai été assez échaudée avec ce cancer et je serais vraiment heureuse de poursuivre ma rémission des métastases osseuses pour plusieurs années encore. 

 

À toutes celles qui se battent jour après jour, je vous souhaite une guérison et longue vie.

 

http://www.news-medical.net/news/20091202/71/French.aspx

Repost 0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 00:22

L'article précédent disait que j'ai été contactée pour faire une échographie ciblée car la résonnance magnétique passée le 7 septembre dernier laisse planer un doute et ils la font en prévention et pour me soigner si ça s'avère positif. 

 

Lorsque mon mari m'a entendu parler au téléphone à la personne qui me contactait de l'hôpital où on m'a fait la résonnance magnétique, son visage a changé, il m'a lancé un message avec ses yeux qui me demandaient si c'était une mauvaise nouvelle.  Je lui ai fait signe que non de la tête et il a soupiré de soulagement.  Lorsque la communication a été terminée il s'est empressé de me questionner.  Malgré que pour l'instant ce ne soit pas de mauvaises nouvelles, il n'est pas rassuré et il pense au pire.  Je lui ai dit que c'est préférable qu'il en soit ainsi s'ils ont le moindre doute, car si cela s'avère être un cancer, on aura pris les mesures nécessaires pour me traiter rapidement.

 

Quoi que je doute du RAPIDEMENT car il a fallu tout de même 6 mois avant qu'on la fasse la résonnance magnétique et tout cela parce que la radiologiste qui était en charge de cette résonnance a décidé que mon cas n'était pas urgent même si mon oncologue précisait le contraire.  J'ai discuté avec mon mari de tout cela ce soir en faisant la vaisselle et je lui ai dit que si c'est encore une négligence médicale, je ne laisserai pas cela passer.  Je formulerai une plainte au Collège des Médecins.  Non, une fois était de trop, si une deuxième erreur survient, je ne laisserai pas cela dériver aux oubliettes.

 

Mon mari trouve que j'ai assez subit depuis 4 ans et je suis d'accord avec lui.  Nous allons attendre l'examen pendant lequel je pourrai poser toutes les questions à ce sujet au radiologiste présent lors de cette échographie ciblée qui est nécessaire suite à la résonnance magnétique qui laisse planer un doute.

Repost 0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 16:25

En me rendant à l'hôpital lundi pour faire ma prise de sang en prévision de mon traitement d'Arédia, je me suis arrêtée aux archives médicales afin de voir si le résultat de ma résonnance magnétique était arrivé.  Eh bien non, aucun résultat dans mon dossier.  Elle m'a expliquée que la transcription des résultats est au ralenti dans plusieurs hôpitaux et c'est ce qui fait que j'attends toujours.

  

Je me suis dit que la radiologiste a déjà lu le résultat et que s'il y avait quelque chose de grave, elle aurait communiqué avec mon oncologue forcément, enfin je l'espère.  Ça fait peur tous ces retards, j'en viens à me demander si nous ne devons pas faire comme je fais déjà depuis le début de la maladie, c'est-à-dire, me rendre aux archives demander tous mes résultats.  Si je vois que le résultat tarde trop, je suis en mesure de demander à mon oncologue, car c'est lui qui a prescrit la résonnance, de téléphoner lui-même afin qu'il puisse demander à la radiologiste qui a fait la lecture de la résonnance de lui transmettre le résultat.

  

J'en étais arrivée à couper la sonnerie de mon téléphone le jour parce que j'avais trop peur de recevoir un téléphone du médecin m'apprenant de mauvaises nouvelles.  Je sais, que ce n'est pas la plus brillante chose à faire, mais ce stress me rendait folle.  Voilà 3 semaines que j'ai fait la résonnance et je me dis que si le résultat n'était pas bon, le département de radiologie de l'hôpital qui a fait la résonnance aurait déjà communiqué avec mon oncologue.

 

J'ai donc remis la sonnerie le jour et je vais attendre que le résultat soit arrivé aux archives médicales pour retourner le chercher.  Je pourrai lire le résultat et si je ne comprends pas tous les termes, je communiquerai avec mon oncologue.

 

Depuis que j'ai été échaudée avec les histoires de mammographie et ma première échographie du sein qui a diagnostiqué la tumeur, je suis en alerte constamment lorsque j'attends des résultats.  C'est préférable à mon avis de me rendre aux archives médicales à chaque fois que je fais des examens afin de monter mon dossier médical à la maison.

 

En écrivant cet article, le téléphone a sonné, c'est l'hôpital où j'ai fait la résonnance magnétique qui me demande de retourner pour faire une échographie ciblée.  On veut vérifier plus en profondeur car ils préfèrent être certains.  Si lors de cette échographie le radiologiste voit une masse, ils me feront la biopsie immédiatement.

J'espère que tout ceci s'avèrera négatif car je ne veux pas revivre un autre cancer dans mon autre sein.

 

 

Repost 0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 14:50

 

Bonjour à toutes, me voici après une absence prolongée.  J'ai inséré un curseur qui représente bien la saison dans laquelle nous sommes.  Les feuilles commencent à rougir, mais pas encore suffisamment pour avoir une vue colorée et splendide des couleurs de nos montagnes que nous offrent l'automne à chaque année.  Ça viendra dans les prochains jours ou semaines.

 

Voici de mes nouvelles, je vous ai laissé en plan depuis mon rendez-vous pour la résonnance magnétique.  Je vous avoue franchement, je n'avais pas le goût d'écrire.  Je n'ai pas encore reçu les résultats et je ne pensais pas revenir publier un article avant de l'avoir, mon moral n'est pas au beau fixe et je suis angoissée. 

 

 

Cette angoisse me pourrit la vie, je me fais du mal avant de savoir.  Ce n'est pas très bon pour la santé de s'en faire autant, on sait tous et toutes que le stress est nocif.  Mais comment ne pas s'en faire lorsque l'oncologue pense qu'il y a une masse dans l'autre sein et que c'est possible qu'il y ait d'autres examens à faire par la suite si la résonnance n'a pas donné suffisamment de renseignements cliniques.  Une biopsie?  Peut-être, mais je ne suis pas rendue là et c'est pour cette raison que je publie cet article ce matin car je me suis dit hier soir en me couchant:    Cesse d'angoisser, la mammographie et l'échographie étaient normales alors il y a peu de possibilité que la résonnance apporte de mauvais résultats.  Mais tout de même, l'anxiété est présente.

 

En principe l'hôpital m'a informée que les résultats arriveraient entre 1 à 2 semaines.  J'en suis à la deuxième semaine et si je n'ai aucune nouvelle, la semaine prochaine je me rendrai aux archives de l'hôpital afin de vérifier si le résultat est rentré.  S'il se trouve qu'il soit arrivé, je me ferai donner une copie et je lirai, ainsi si le résultat est bon, je serai rassurée et si c'est le contraire, je saurai à quoi m'attendre et je ne l'apprendrai pas froidement par l'oncologue.  Je le fais pour mes résultats de mes marqueurs et je sais avant de voir le médecin et je me sens mieux ainsi.

 

Si j'avais pu faire enlever mon autre sein suite à la mastectomie, j'aurais aimé, ainsi je n'éprouverais pas la peur d'avoir à nouveau un autre cancer du sein, mais mon oncologue ainsi que la chirurgienne n'étaient pas d'accord, ils préféraient que je me remette de la  première chirurgie avant tout.  Et comme j'ai eu un problème de cicatrice qui a ouvert de 8 centimètres de profondeur, et que j'ai dû pendant 3 mois me rendre tous les jours au CLSC pour les mèches et les pansements, c'était mieux ainsi de ne pas avoir fait la chirurgie. 

 

Lorsqu'on pratique une mastectomie en prévention, nul besoin de faire le curage axillaire, ce qui permet de se remettre plus rapidement de la chirurgie, aucune douleur à l'aisselle et aucune réadaptation du bras.

 

Alors  comme vous pouvez le constater, je ne suis pas en mesure de vous donner plus d'informations et je reviendrai vous en faire part dès que  le résultat sera arrivé.

 

J'espère que vous vous portez bien, de mon côté j'espère vous revenir avec de bonnes nouvelles.

Repost 0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 01:25

Un autre voyage à Montréal ce vendredi, cette fois-ci pour la résonnance magnétique de mon sein.  Nous quitterons tôt le matin parce que nous ne nous rendrons pas à l'hôpital en voiture au centre ville.  Mon mari déteste conduire à Montréal et prendre le métro et l'autobus supprimera le stress de la conduite automobile dans la grande ville.

 

Toutes les fois que je me suis présentée à cet hôpital nous avons pris le métro et l'autobus.  Aucun stress, nous nous laissons conduire.  L'autobus nous débarque juste au coin de l'hôpital.

 

Cette résonnance magnétique me stresse je crois parce que je remarque que je suis plus fatiguée, je dors plus, j'ai moins d'appétit et j'ai perdu depuis la semaine dernière 7 livres.  J'espère que c'est le stress qui cause tous ces ennuis, parce que j'avoue que perdre du poids comme ça depuis plusieurs mois me rend anxieuse.

 

On veut bien ne pas penser négativement, mais il ne faut pas se le cacher, les examens sont source d'angoisse.  Ma perte de poids me laisse croire qu'il y a quelque chose qui ne fonctionne pas, on ne perd pas de poids sans raison.  De plus, même si je mange moins, je mange des choses qui font engraisser,  je me  laisse tenter par le chocolat et malgré ce défaut sucré, je perds du poids.

 

Ce sera une résonnance magnétique avec injection d'iode.  La radiologiste qui est  cédulée pour la faire avait jugé bon que ce n'étais pas un cas urgent en mars dernier et voilà pourquoi on me la fait 6 mois plus tard.  Je souhaite que mon sein n'ait rien, parce que la radiologiste qui a pris cette décision entendra parler de moi.

 

Si je la rencontre avant l'examen, je lui demanderai pourquoi elle n'a pas jugé urgent de la faire bien avant.  Si mon oncologue a inscrit urgent, c'est qu'il connait mon dossier de A à Z et qu'il jugeait que c'était nécessaire de la faire dans un délai très court.

 

Je ne veux pas apprendre qu'on a trouvé une masse dans mon sein et qu'il faudra que je revive les étapes d'une biopsie  probablement et qui sait ce que pourrait être la suite.  J'essaie de ne pas trop y penser, et bien que je me dise qu'il n'y aura rien d'alarmant, je ne peux pas ne pas y songer, c'est une angoisse légitime.

 

Les jours qui suivront la résonnance, je sursauterai à chaque fois que le téléphone sonnera.  La crainte d'une mauvaise nouvelle sera présente tant que je ne recevrai pas le résultat.  Que j'aimerais ne pas avoir à vivre cet examen.  Mon souhait le plus cher est de pouvoir vivre avec moins de douleur et que ma rémission des métastases osseuses se poursuive encore très longtemps.  Aie-je le droit de demander que tout aille bien pour moi? OUI, parce que je n'ai pas été épargnée depuis le début de ce cancer jusqu'à aujourd'hui. 

Repost 0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 16:49

Vous avez toutes entendu dire sûrement cette phrase:   La masse dans mon sein me fait mal, c'est bon signe ce n'est pas cancéreux.

 

Lorsque j’ai débuté mes mammographies lorsque le médecin la prescrivait parce qu’il avait trouvé une masse, il me disait ne vous inquiétez pas, si c’est douloureux c’est bon signe.

 

On interprète parfois une douleur comme la manifestation d'un cancer naissant. A tort ou à raison ?

 

Lorsque l'on trouve une bosse on s'énerve et nous craignons le pire.  C'est pour cette raison que l'auto-examen est recommandé.  En le faisant une fois par mois, nous apprenons à connaître nos seins et il sera plus facile de détecter une boule qui n'existait pas le mois précédent.  Depuis mon adolescence jusqu’à aujourd’hui, j’ai toujours eu les seins douloureux.  Ça m'énervait à chaque fois que le médecin en trouvait une et c'est arrivé assez fréquemment.  Alors les mammographies, je commence à connaître et malgré que mes seins étaient douloureux, je supportais la pression et je demandais de mettre le plus de pression possible afin de bien voir.

 

Ça n'a pas été efficace à la mammographie de novembre 2008 qui s'est avérée négative, heureusement que j'ai fait l'échographie.  On recommande dès qu'il y a une bosse dans le sein, de faire l'échographie.

 

Un sein douloureux n'est pas signe de cancer, habituellement un cancer n'est pas douloureux à moins qu'il soit très avancé. Mon oncologue m'a dit au tout début que mon cancer n'était pas là depuis très longtemps, ce qui signifie qu'il a évolué rapidement.  Je suis septique sur ces propos, car maintenant on dit qu'il est d'évolution lente.

 

 

J'ai trouvé cet article très intéressant, je vous conseille de le lire, ça vous rassurera sûrement.

 

http://www.e-sante.fr/j-ai-boule-dans-sein-est-ce-cancer-sein/actualite/616

 

 Sur ce lien une vidéo à regarder

 

http://www.e-sante.fr/cancer-sein-en-video/video/616

 

 

L'auto-examen des seins en images

 

http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2002/sem02/mag1004/dossier/sa_5967_sein_autopalpation.htm

 

 

 

 

 

 

Repost 0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 19:29

Comme vous le savez, je voyais mon oncologue hier matin.  Il était d'excellente humeur et il me dit en me voyant lorsqu'il est sorti de son bureau "Bonjour Madame D, comment allez-vous"?  Je lui ai répondu pas trop mal.  J'entre dans le bureau et il me demande pourquoi pas trop mal et je lui répond que je souffre énormément.  Il me demande si c'est toujours ma fesse qui me fait tant souffrir et je lui réponds que oui mais que par contre je suis heureuse, j'ai enfin mon rendez-vous pour le bloc facettaire.  Il se réjouit de cette bonne nouvelle et de la suivante également, (que je ferai la résonnance magnétique dans deux semaines). 

 

Il désire savoir si j'ai des douleurs autre part et j'ai complètement oublié de lui parler de mes genoux et de mes épaules, quoique la scintigraphie osseuse n'ait rien révélé de malin à ce sujet.  Si des images suspectes avaient été présentes lors de la scintigraphie, le rapport final l'aurait noté et c'est pour cette raison qu'il ne voit aucune objection à ce que je reçoive le bloc facettaire.

 

Il me dit que tout va passablement bien même si les marqueurs ont montés.  Il ne me parle pas des CEA qui sont beaucoup plus haut que la normale,(sûrement pour ne pas m'inquiéter car il m'a dit lors de la visite précédente qu'il ne me le dirait  plus lorsqu'il serait inquiet). Il me parle par contre des CA 15-3 qui sont toujours dans la normale.  Il ne s'inquiète pas trop qu'ils aient montés car ils se situent toujours dans la normale et tant qu'ils le resteront, c'est très bon signe me dit t'il.  Il a regardé tous les nombreux résultats des analyses sanguines que j'ai passées et rien ne semble le contrarier, ce que je considère heureux et ce encore une fois s'il ne veut rien me cacher pour ne pas m'inquiéter.

 

Il me fait l'examen physique (Examine mon sein, mes aisselles, mon thorax, m'ausculte, vérifie par des pressions mon foie afin de savoir si des masses ne s'y trouveraient pas, vérifie si j'ai des ganglions dans le cou, aux aines.  Tout est sous contrôle et il est heureux de mon attitude à bien suivre ses recommandations qui font qu' encore,  cette fois-ci il est satisfait de moi, la battante que je suis. 

 

J'ai oublié de lui demander avant de quitter le bureau s'il désirait me revoir après la résonnance magnétique, et encore une fois ma mémoire a fait défaut.  Il me contactera si la résonnance dépiste une anomalie dans mon sein, je ne suis pas inquiète.  C'est peut-être pour cette raison que je ne suis pas si joyeuse des nouvelles, l'attente des suites de la résonnance sera encore pour moi quelques jours d'anxiété, j'espère tellement que tout soit sans problème. 

 

Il est vrai que je n'ai pas le moral au beau fixe ces temps-ci, la douleur y est pour beaucoup car elle m'invalide trop et je m'ennuie de ne jamais faire de sortie pour me changer les idées.  Le goût du voyage revient au galop, et malgré mes recherches pour trouver une compagne pour voyager, ça ne semble pas se concrétiser pour l'instant.  J'aimerais aller en octobre réchauffer mes os au bord de la mer là où il fait si beau et chaud. 

 

Je le revois dans 4 mois,  le 10 décembre prochain, d'ici là, si les résultats de la résonnance magnétique sont négatifs et que le bloc facettaire fait son travail pour m'empêcher de souffrir, je retrouverai cette joie de vivre qui m'habite la plupart du temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives