Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 15:31

Demain je me rendrai à Montréal pour une deuxième fois afin de faire le Scan demandé par la radiologiste et revoir ensuite le radio-oncologue pour le résultat.  Mon rendez-vous est à  15h15 en radiologie et 15h45 en radio-oncologie. C'est assez rare les rendez-vous si tard dans mon cas lorsque je vais à Montréal.  Habituellement ils sont toujours tôt le matin et je leur explique que je demeure à 2 heures de voiture et que ce n'est pas l'heure idéale  pour m'y rendre car il y a le bouchon de circulation le matin à compter de 5 heures jusqu'à 9 heures et parfois plus.

 

L'important est que mon rendez-vous a été donné rapidement et j'apprécie.  J'espère que le Scan permettra à la radiologiste de bien identifier la métastase.  J'ai pensé à quelque chose ce matin, je me demande pourquoi je n'y ai pas pensé lors de ma visite il y a deux semaines.  Lorsque j'ai fait ma résonnance magnétique en janvier dernier, je souffrais beaucoup dans la position dans laquelle on m'avait installée.  La technicienne m'a dit lorsque j'ai sonné pour lui demander lorsqu'elle est venue me voir si je pouvais changer de position, celle dans laquelle j'étais m'occasionnait beaucoup de douleur à en pleurer.  Elle m'a dit que les images étaient floues et qu'il fallait que je cesse de bouger.  Je n'ai pas bougé autant il me semble, mais sûrement suffisamment pour que les images soient difficiles à identifier la métastase.  J'en discuterai demain avec la radiologiste si je la vois, si non je le ferai avec l'oncologue.

 

Heureusement le Scan sera moins long à faire que la résonnance et je souhaite que cette fois-ci, la radiologiste pourra bien voir le bassin afin d'identifier s'il y a présence d'une métastase ou pas.

 

Depuis le 22 mars jusqu'à lundi soir, je n'ai pas ressenti de douleur forte, j'étais heureuse de pouvoir enfin vivre des journées sans trop de douleur.  Cependant, dans la nuit de lundi à mardi, les douleurs sont revenues à un point tel que je n'avais aucune position dans laquelle je pouvais trouver le confort pour m'endormir.  La douleur me réveillait aux 2 heures, j'ai vraiment passé une mauvaise nuit.  Heureusement mardi matin, la douleur c'était estompée, je ressentais les douleurs matinales que je ressens tous les matins au réveil.  Après l'application de chaleur, je peux fonctionner pour le reste de la journée assez normalement et je suis très encouragée.

 

Qu'est ce qui m'a causée ces douleurs?  Je ne peux le dire, je n'ai rien fait d'exceptionnel pour voir apparaître ces douleurs invalidantes.  Elles arrivent sournoisement sans prévenir.  Je me suis questionnée depuis que je ressens ces douleurs si ce n'était pas causé par mes métastases à la ceinture pelvienne et à la vertèbre D7.  Cependant, ça ne semble pas être causé par les métastases selon l'oncologue qui me traite depuis 4 ans et le radio-oncologue.  Ils sont tous les deux convaincus que c'est relié au spondylolistésis qui a été diagnostiqué à une radiographie dans les années 90 et au scan que m'a fait passer mon médecin traitant à cette époque. 

 

Les rapports des résonnances magnétiques ainsi que les rapports des deux scintigraphies osseuses faites en 2009 - 2011- 2012 - 2013 démontrent que le spondylolistésis a beaucoup dégénéré depuis 2009 et que ma douleur est conséquente à ce problème lombaire.  Si c'est ce qui cause la douleur dont je souffre, je serai rassurée lorsqu'ils auront la preuve que la source de mes douleurs est vraiment ce problème au dos.

 

Le spondylolistésis est fréquent pour plusieurs personnes, et le degré de douleur est de (Aucune douleur à beaucoup de douleur, tout dépendant de l'atteinte).  Il est rare d'en arriver à une chirurgie pour être soulagé de ce problème, et dans mon cas avec des métastases osseuses, on ne procèderait pas à une chirurgie.

 

Pour conclure, il est évident que j'aimerais être soulagée pour ne plus souffrir autant. Connaître la cause réelle de mes douleurs serait rassurant.  Mon oncologue et le radio-oncologue pensent bien que la douleur est causée par ce problème,  mais comment en être certaine?  Malgré leur compétence, ils pensent, mais ils ne confirment pas que c'est bien la cause véritable de tant de souffrance. 

 

Tant que je ne pourrai pas savoir si ces douleurs ne proviennent pas de mes métastases osseuses, je demeurerai septique et inquiète.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

margareth 28/03/2013 18:31


Aujourd'hui j'ai bien pensé à toi et à ce nouvel examen. Mais au moins cette fois auras-tu la réponse tout de suite ce qui t'évitera de longues journées d'angoisse. J'espère qu'il pourra éclairer
sur l'origine de la douleur. Mais plus j'avance dans le temps et dans les traitements, plus je me rends compte qu'établir un diagnostic est complexe et qu'il n'est pas toujours facile de cerner
la cause de certains symptômes.

bfrance 30/03/2013 04:58



Allo Margareth, merci de ton empathie, ça me touche beaucoup.  Il en est de même pour moi lorsque tu passes des examens et que tu es dans l'attente des résultats, nous ne pouvons ne
pas ne pas y penser lorsqu'une d'entre nous passe par ces moments angoissants.  Pour ma douleur j'ai la réponse, elle n'est pas causée par le cancer mais par mon problème au dos qui est de
naissance et qui s'est énormément détérioré depuis toutes ces années.  Et toi j'espère que ton traitement te fais un grand bien et que tu as toujours moins d'effets secondaires.  Tu as
raison, c'est compliqué parfois comme c'est mon cas en  ce moment, malgré le scan fait hier, la radiologiste ne peut encore se prononcer si c'est bien une métastase, je ferai une résonnance
magnétique d'ici deux semaines.  J'en pleurerais de devoir encore passer par la résonnance, ma dernière a été tellement pénible, je pleurais de douleur pendant l'examen.  J'espère que
la prochaine sera moins pénible.  Fais attention à toi Margareth et de ton côté lorsque tu auras des nouvelles de tes examens, viens nous donner des nouvelles.



Biquette 27/03/2013 22:29


Chère amie,


je penserai fort à toi demain, je sais que tu crains le déplacement jusqu'à Montréal, la circulation en ville, et tout ceci ajoute à ton angoisse bien sûr...


J'espère que tu auras vite la lecture du scanner et que tu seras alors bien prise en charge. 


Je t'embrasse amicalement, je suis plus loin de toi dans l'espace, mais proche par le coeur!


Biquette

bfrance 30/03/2013 05:01



Merci Biquette, je suis touchée de ton empathie.  Comme je t'ai expliqué au sujet du déplacement à Montréal ce n'est pas si mal, et tout a bien été hier.  Avec ce
radio-oncologue c'est vraiment bien, j'ai le résultat dans les minutes qui suivent.  Je me sens très bien avec ce radio-oncologue et j'aimerais qu'il soit mon oncologue, il est tellement
consciencieux et gentil.  Je t'embrasse aussi, oui tu es plus loin en distance, mais proche dans mon coeur.



caro 27/03/2013 20:42


Chère France je pense a toi et je t'envoie toutes mes meilleures ondes et énergies afin que tes douleurs s'estompent je te fais un gros bisous bon courage xxxxxxxxx

bfrance 30/03/2013 05:04



Allo Caro, merci de ton empathie ça fait chaud au coeur  de me sentir bien entourée.  J'ai reçu tes ondes tout c'est bien déroulé et je suis en pleine confiance avec ce médecin
(radio-oncologue).  Mes douleurs sont heureusement causées par autre chose que mon cancer et ça me soulage tout de même moralement.  Si ça pouvait en être autrement pour le physique,
mais la douleur je ne crois pas que je pourrai m'en débarasser, je dois apprendre à vivre avec je crois bien.  Merci Caro et de ton côté, j'espère que tu as pu décompresser, tu m'écriras
pour me tenir au courant.  Gros bisous xxxxx



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives