Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 21:48

Après mon rendez-vous avec le radio-oncologue, je suis allée visiter la résidence où les patients sont logés pendant leurs traitements.  La résidence est tout près de la clinique, ça se fait à pied.  Ce n'est même pas 5 minutes de marche.

 

Encore une fois nous avons été bien accueillis.  J'ai demandé à la Directrice si je pouvais visiter une chambre parce que je vais devoir y loger si je dois recevoir des traitements.  Elle était d'accord et elle a demandé à une bénévole de nous faire visiter la résidence en entier.  Nous avons au départ visité l'étage où est la cafétéria, le salon avec un très beau foyer, aucune télévision dans ce salon, c'est un endroit tranquille pour discuter et écouter de la musique, lire, relaxer.  Nous avons pris l'ascenseur pour visiter l'étage des chambres et des salons avec télévision.  Je n'ai pas pu visiter de chambres malheureusement, elles étaient toutes occupées.  Par contre, elle m'a remis un livret avec photos des chambres et c'est très coquet.

 

Ils sont très bien organisés, il y a un salon avec télévision pour les personnes qui écoutent des téléromans à une station de télé, et un autre salon pour être en mesure d'écouter l'autre station qui permet aussi d'écouter les téléromans hebdomadaires, ainsi qu'un autre salon pour les personnes qui aiment écouter le hockey.  Il y a aussi une salle avec 4 ordinateurs, nous pouvons y aller même la nuit pour les insomniaques.  Ça m'a rassurée lorsqu'elle m'a dit qu'il y a beaucoup d'insomniaques à la résidence.

 

Nous pouvons en tout temps nous rendre à la cafétéria pour prendre une collation, se faire du café, des rôties.  Souvent en soirée me disait la directrice de la résidence, les femmes aiment descendre à la  cafétéria pour discuter et prendre une collation, jouer aux cartes, etc...

 

J'espère qu'il fera plus chaud pour pouvoir sortir le soir à l'extérieur. Comme les journées sont plus longues, (nous sommes passés à l'heure avancée le 10 mars) j'aimerais aller avec d'autres femmes marcher dans le parc.  À Montréal, le printemps est toujours en avance comparativement à chez moi.  J'adore Montréal et je serai heureuse pendant ma semaine, j'en suis certaine.

 

Il  y a des  sorties organisées le soir, un chauffeur attitré nous reconduit à l'endroit où l'acitivité a lieu, comme par exemple, aller voir une exposition, un spectacle, se rendre au casino, au jardin botanique, etc...ou autre activité, ce ne sont pas les activités qui manquent à Montréal.  Juste en face de la résidence il y a le magnifique Parc Maisonneuve.  Ce parc est très grand et à la St-Jean Baptiste il y a des spectacles avec nos artistes que nous apprécions.

 

C'est un joli quartier, et ma copine demeure tout près, je pourrai sortir un soir pour aller souper au restaurant avec elle, et nous pourrons nous voir pendant la semaine.  Je crois que je vais bien aimer cette semaine, je pourrai dormir si j'en ai envie sans me sentir coupable de dormir dans le jour ou tôt en soirée et de laisser mon mari seul. 

 

C'est dommage que je n'aie pas de portable, je pourrais m'en servir dans ma chambre.  Il y a 8 chambres privées seulement, toutes les autres logent 2 personnes et je lui ai exprimé ma crainte de me retrouver dans la même chambre avec une femme avec laquelle il  n'y aurait pas d'atome crochu.  Comme je suis une couche-tard, j'aurais peur aussi de la déranger.  Elle ronflera peut-être et comme je sais qu'il m'arrive aussi de ronfler, ce ne serait pas de tout repos ni pour l'une ou l'autre.  Comme on ne peut pas avoir de télévision dans notre chambre, peut-être que j'apprécierais d'être avec une compagne de chambre.

   

Chose certaine, je devrai y réfléchir rapidement parce que je recevrai le téléphone du radio-oncologue au plus tard mercredi et qu'il faudra que je réserve ma chambre tout de suite après la confirmation de mes traitements.  On m'a dit à la clinique de radio-oncologie que je débuterai rapidement mes traitements aussitôt que j'aurai reçu l'appel.  Pas plus de deux semaines d'attente. 

 

Par contre, l'infirmière qui sera présente tous les jours lors des traitements m'a informée lorsqu'elle est venue me rencontrer dans le bureau, que je devrai me rendre pour une journée "qu'on appelle la journée de simulation".  Cette séance en est une de planification avant le premier traitement.  Elle a pour but de s'assurer que la radiation sera chaque fois dirigée exactement vers le même endroit du corps.  Cette séance comporte plusieurs étapes et dure entre 15 minutes et une heure et parfois plus:

 

L'appareil de simulation (simulateur) prend d'abord des images de la tumeur;

 

L'équipe soignante décide ensuite de la meilleure position à adopter pour le traitement;

 

On tracera des marques sur ma peau  à l'encre et l'infirmière m'a conseillée de me vêtir en noir pour que l'encre ne tâche pas mes vêtements;

 

Je lui ai posé la question afin de m'informer si je devrai me rendre pour une journée seulement et retourner par la suite pour mes traitements. J'aurais préféré qu'on fasse la simulation et le premier traitement la même journée pour m'éviter un aller-retour à Montréal.  Elle ne  pouvait me répondre et elle m'a conseillée de poser la question à la coordonnatrice qui cédulera la simulation et de lui expliquer que je demeure à 2 heures de route.

 

Hier, une dame arrivait pour se réserver une chambre, elle pensait me connaître, mon visage lui disait quelque chose.  J'ai tout de suite pressentie qu'entre elle et moi, des liens d'amitié pourraient se créer.  J'espère la revoir pendant la semaine que je serai là, si bien sûr, j'ai à recevoir des traitements.

 

Voilà ce qui m'attend si j'ai à recevoir des traitements.  Je pense bien que ma semaine de traitements passera rapidement et peut-être trop, surtout si des liens d'amitiés se créent.

 

Le  coût d'une chambre privée = 40.00$

Le coût d'une chambre semi-privée =  20.00$

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Amitié et cancer
commenter cet article

commentaires

biquette 19/03/2013 01:20


Un petit mot avant d'aller bientôt au lit pour lire un peu, les enafants sont couchés...


Mathilde, ma petite-fille a mal à la tête et à la gorge, elle a de la fièvre, et moi aussi je me sens fatiguée ce soir et courbatue. Il faut dire que nous sommes réveillés dès 6h30 le matin par
les enfants, ils prennent leur déjeuner, on les amène à l'école, il y a les deux chiens à balader, les courses à faire, les repas et les lunchs à préparer, les lessives, le ménage...etc...ça
fatigue! même si on est heureux de les voir bien sûr, on n'a plus 20 ans comme on dit chez nous!


J'aurais bien aimé qu'on se rencontre et que l'on bavarde! J'espère qu'il y aura une autre occasion, nous revenons en juillet et ce sera peut-être possible!


En tous cas moi aussi quand je suis au Québec je me sens plus proche de toi, je parle de toi à ma fille, à mon mari, ils te connaissent à travers moi et ce que je leur dis...Je ne rentre pas dans
les détails, un blog c'est comme des confidences à des amis...


bonne nuit chère France, bises, Biquette

bfrance 19/03/2013 06:30



Allô Biquette, ça ressemble à un rhume qui débute, et toi si  tu te sens courbaturée, il te faut prendre soin de toi, c'est peut-être une grippe musculaire qui se prépare.  Je
ne te le souhaite pas, tu ne seras pas en forme pour le retour et le nez bouché en avion, oulala. Tes journées à toi ainsi qu'à ton mari sont très chargées, et comme tu le dis si bien, vous
n'avez plus 20 ans, et cette expression est aussi la même ici, on n'a plus 20 ans, et je la dis souvent depuis que j'ai si mal avec mes vieux os:) Moi également j'aurais vraiment apprécié te
voir et bavarder, et j'espère qu'il y aura d'autres occasions.  Si je connaissais des amis en Europe, ça augmenterait les chances de se voir, mais comme tu dis, tu reviens cet
été.  C'est un sentiment partagé de se sentir plus proche l'une de l'autre lorsque tu es au Québec.  C'est gentil d'apprendre que je ne suis pas une inconnue pour les tiens, je parle de
toi à mon mari aussi et combien tu es gentille et que je t'apprécie et t'aime beaucoup. 


Bonne nuit ma belle amie, dors bien et surtout soignes-toi bien si tu vois que les symptômes sont encore présents demain.  Je te prescrits du repos, boire beaucoup de liquide,
cachets de tylénol, fais-en le moins possible pour être en forme pour ton retour.  Penses-tu que si tu as une grosse grippe, ça pourrait retarder ton départ? As-tu une date précise sur tes
billets ou si ce sont des billets ouverts?


Bye bye, mon amie !



biquette 18/03/2013 13:29


C'est bien d'avoir pris contact et visité cette résidence qui a l'air vraiment agréable et bien aménagée pour le bien-être des patients. ça va te faire comme une semaine de "vacances" en quelque
sorte! surtout si tu as une amie sur Montréal avec laquelle tu peux sortir. Dommage que nous soyons partis, car sinon cela m'aurait fait plaisir d'aller te voir pour faire connaissance en "vrai"!
Nous repartons en France dimanche prochain...


bises, Biquette

bfrance 18/03/2013 21:01



Bonjour à nouveau Biquette,


Je tenais à la visiter la résidence, c'était tout indiqué de le faire, elle était à quelques pas de la clinique.  Je le vois également comme une semaine de vacances, pas de repas à
faire (malgré que mon mari fait pas mal tout en général, je n'ai pas à me plaindre)et je ne sais pas ce que je ferais
sans lui.  Il voit à ce que je sois bien et je l'apprécie énormément.  Oui j'ai une amie à même pas 5 minutes en voiture d'où je vivrai pendant cette semaine, elle m'a d'ailleurs écrit
ce matin et nous nous verrons pendant cette semaine.  C'est une amie que j'ai rencontré sur le net il y a 11 ans, nous nous sommes vues une fois par an (ce n'est pas beaucoup) mais je suis
très heureuse qu'elle fasse partie de ma vie.  Nous sommes allées ensemble à Cozumel au Mexique ensemble le 17 mars 2011.  Elle a tout fait pour avoir une semaine de vacances pour
m'accompagner, elle me sait malade et elle voulait qu'on le fasse ce voyag  pendant que je n'allais pas trop mal, et lors de ce voyage, ce fut le cas, mes douleurs étaient moins importantes,
ce fut une belle semaine à se prélasser et lire sur la plage, à  prendre de bons repas le soir venu dans les restaurants à la carte et de se rendre voir les spectacles qui avaient lieu tous
les soirs sur le site de l'hôtel.  Nous nous sommes vraiment reposées.  C'est très dommage que tu repartes, ça aurait été vraiment bien qu'on se rencontre en vrai. Nous aurions pu
bavarder et si tu aurais eu du temps, je t'aurais amenée visiter le jardin botanique, une pure merveille, et le biodôme, un endroit tout à côté du jardin botanique, tu aurais beaucoup aimé. 
C'est ce que nous appelons ici un mauvais timing, , j'aime  bien quand tu es au  québec, je te sens si
près.  Je t'embrasse et bonne soirée avec les tiens.



margareth 18/03/2013 11:53


Ce premier contact paraît très positif. Finalement un petit séjour à Montréal te ferait peut-être du bien moralement. A Nantes aussi l'hôpital était situé au milieu d'un parc boisé et un long
couloir vitré permettait de circuler d'une unité à l'autre. C'était très agréable. A Angers il est situé en pleine ville, au milieu de divers bâtiments. L'avantage est de pouvoir aller se
promener un peu en ville.

bfrance 18/03/2013 20:47



Il a été très positif, je l'ai aimé tout de suite, il est tellement chaleureux.  Oui le petit séjour à Montréal me sera bénéfique je crois.  L'endroit est magnifique, c'est un
quartier très beau à Montréal cet endroit.  Plein d'arbres, des parcs, j'y serai très bien.  La clinique et la résidence sont aussi situées en pleine ville, j'ai accès à tout et près de
l'hôpital (restaurants, centre d'achats, jardin botanique, parc, stade olympique, etc).



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives