Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 01:12

C'était la dernière journée de bureau de mon médecin aujourd'hui.  Eh oui elle travaille le mardi et le jeudi seulement à la clinique. Comme je m'y attendais, elle ne m'a pas retourné l'appel que j'ai fait hier.  De plus, je suis très souffrante aujourd'hui. Je suis sortie en après-midi faire quelques courses et il était temps que je revienne, je souffrais et j'étais épuisée comme si je venais d'accomplir une grosse journée de travail.

 

J'ai épuisé toutes mes énergies depuis le 1er avril à tenter de la rejoindre, d'avoir du soutien thérapeutique, de la médication pour me soulager et j'ai frappé un mur depuis tout ce temps. J'ai aujourd'hui élaboré mon dossier afin de tout lui dire ce qui s'est passé depuis le 1er avril et que c'est inacceptable de laisser une patiente ainsi. Je suis tellement enragée, je n'ai plus de patience, je suis à bout et ça se répercute autour de moi et je fais subir cette colère à mon conjoint.

 

Il est vraiment temps qu'il se passe quelque chose et je vais y voir lundi avec l'oncologue et lui demander de me référer à la clinique de la douleur.  Je suis un peu septique car habituellement il ne fait pas ce genre de chose, il délègue à notre médecin de famille car il est le seul oncologue pour 2 hôpitaux et il n'a vraiment pas le temps. Mais ça ne peut plus durer et je vais le supplier à genoux s'il le faut.

 

Je ne peux pas croire que mon médecin agisse encore ainsi après avoir spécifié qu'elle voulait être la seule à gérer mon dossier.  Où bien est-ce la secrétaire qui ne fait pas les messages. Allons savoir, et je ne le saurai jamais ce qui se passe vraiment. 

 

Vous avez une femme ici qui n'en peut plus et qui doit faire ce qu'il faut pour être traitée comme il se doit.  À suivre

 

  m-decin[1]

 

 

 

 

 

 


~ Il y a actuellement personnes connectées à Over-Blog dont sur ce blog ~


Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Système de santé
commenter cet article

commentaires

Lucie 03/06/2011 18:10



oups... j'ai demandé de changer de médecin.



bfrance 03/06/2011 22:39



Oui j'avais vu que tuavais écrit demain, mais j'ai tout compris quand même.  Merci de tes conseils. Bonne
fin de pm.



Lucie 03/06/2011 18:08



J'ai l'impression que ton médecin est de mauvaise foi France.  Elle ne comprend pas non plus ce que c'est la souffrance.  J'ai appelé mon infirmière-pivot mardi pour parler à mon
médecin et comme elle était absente ce jour-là, elle m'a dit je la vois demain et je lui fais le message.  Le lendemain en fin pm ma médecin me retournait mon appel.  Elle répond
toujours rapidement à mes demandes.  Faute de trouver un nouveau médecin rapidement, tu es mieux d'aller à l'urgence comme on te le suggère.  Et peut-être devrais-tu te trouver
un oncologue à Laval même si ça nécessite un peu de route.  Par la suite tu pourrais lui communiquer  par téléphone quand tu as des besoins.  Il y a neuf mois, quand j'ai
appris que j'avais une récidive, j'ai demain de changer de médecin car l'onco que j'avais depuis 5 ans était un homme froid, sans émotion.  Maintenant c'est une omnipraticienne en
oncologie qui me suit et elle est plus humaine et à l'écoute.  Il y a sûrement une solution pour toi, il faut la trouver.  Ne lâche pas France, la solution viendra.


Bisous xxx



bfrance 03/06/2011 22:38



Je n'ai rien contre mon oncologue il est ouvert et je trouve que jusqu'à présent il me traite bien au niveau du cancer, le traitement fonctionne.  Lui ne s'occupe pas de la douleur,
il réfère à notre médecin de famille car comme je l'expiquais hier, il est le seul oncologue pour 2 hôpitaux et il a 70 ans passé, il ne peut pas fournir à tout ce monde en faisant en plus de
l'oncologie et l'hématologie (car il est aussi hématologue) faire la clinique de médecine générale.  Clinique de la douleur est mon option et ça sera bientôt.



diane 03/06/2011 16:31



Bonjour France et Manon, une chose est sûre: Non on ne peut pas parler à une infirmière si on tél. à l'urgence.  J'ai tenté de le faire la sem. passée et on m'a dirigée vers
Info-Santé.  Mais dans ton cas France, ça serait épuisant de raconter ta problématique à une infirmière d'Info Santé.  Je seconde donc Manon en te conseillant fortement d'aller à
l'urgence de l'hôpital car là, tu en auras des spécialistes! Bien sûr, on passe d'abord par un urgentologue mais son titre est déjà rassurant: IL (ELLE) TRAITE LES CAS URGENTS.  Et tu es un
cas de nature urgente France.  Tu aurais tout à gagner en optant pour cette voie.  Diane



bfrance 03/06/2011 22:36



Rien ne sert de répondre à cela Diane, aucun spécialiste ici.  C'est la clinique de la douleur qui m'attend et je souhaite que mon oncologue me fasse une recommandation lundi
prochain.



Manon 03/06/2011 16:24



Bonjour France, que te dire de plus que les autres, je pense comme Diane, va à l'urgence, ça suffit de souffrir comme ça et personne pour répondre à ton appel. Oui tu es loin de la grande ville
mais ce n'est pas une raison pour que personne ne t'aide encore moins ne te rappelle. As tu déjà passer par l'urgence ??? Si tu appelles à l'urgence est ce que tu peux parler à quelqu'un
et demander de l'aide ???  En semaine il doit être possible d'avoir un spécialiste qui pourra te comprendre et te soulager. Ce sera peut-être la manière de te trouver quelqu'un d'autre
qui pourra te suivre. Qu'en pense ton mari dans tout ça ??? Je suis sûre qu'il n'en peut plus de te voir souffrir comme ça.  Vas y on est toute avec toi.


Je t'aime France et je veux revoir ton sourire dans ton blog,  Bonne chance  Bisous mon amie



bfrance 03/06/2011 22:34



Comme je viens de l'écrire à Diane, non l'urgence n'est pas la solution, nous n'avons aucun spécialiste ici, tous ceux qui viennent sont très limités:  ORL une fois par semaine et
médecine interne une fois par mois, et je ne sais même plus s'ils viennent encore.  Aucun spécialiste ici à l'hôpital, seulement des généralistes qui font de l'urgence et qui ont leur
clinique et ils ne prennent plus de patients.  Mon choix est fait, ce sera la clinique de la douleur. Si je téléphone à l'urgence la téléphoniste nous dirige à info santé.  Non il n'y a
pas grand chose à faire.  Bisous ma belle.



diane 03/06/2011 13:02



Bonjour France, j'abonde dans le sens de Margareth et Biquette.  Pour avoir été alitée sur une civière durant 12 hres la sem dernière à l'urgence de l'hôpital St-Sacrement à Québec, je
peux certifier que lorsqu'on entre à l'urgence, il y a de nombreux avantages.  J'ai rencontré une médecin hyper conscientieuse et humaine qui m'a fait subir des radios abdominales, test
d'urine, prélèvements sanguins, anuscopie, lavement, réhydratation avec soluté et tout ça pour un malheureux problème d'hémorroides qui m'a inquiétée en raison des saignements abondants et d'une
douleur atroce.  Le médecin m'a rassurée et m'a donné r.v. pour un suivi 5 jrs plus tard, encore à l'urgence.  C'est sûr que j'ai dû attendre (7 hres) pour une consult de 5 minutes mais
ça vaut la peine pour être vraiment bien prise en charge.  Et si tu arrivais en ambulance, tu serais traîtée en priorité.  Mon point de vue à ce sujet n'a pas changé depuis des
mois.  Dans ton cas, l'urgence en ambulance serait la voie royale.  Et puis, une plainte au Collège des médecins pour que ton médecin et sa secrétaire soient sermonées pour leur
négligence, nonchalance, manque d'empathie et manque de professionnalisme. Mes conseils sont simples et je suis heureuse de témoigner de mon expérience toute récente, autant pour toi que pour tes
lectrices.   Diane



bfrance 03/06/2011 22:27



Je peux te dire que même en ambulance tu n'as pas de soins plus rapide à moins d'arriver en arrêt cardiaque.  Mon beau-père de 92 ans y est allé très souvent l'an dernier en
ambulance et on l'a laissé dans le corridor plusieurs jours, il n'était pas traité plus rapidement et ce à St-Jérôme.


je souhaite que tu te rétablisses rapidement, les hémorroïdes c'est très souffrant et j'en sais quelque chose. Il était préférable que ça saigne, sinon ça aurait thrombosé t la oufff ça fait
mal.  Mon mari a été opéré pour cela et il a trouvé ça très souffrant.



biquette 03/06/2011 09:31



Je suis du même avis que Margareth...Ne peux tu aller directement dans un service d'urgences jusqu'à obtenir un avis et un traitement vraiment efficace???


Ce n'est pas humain de te laisser supporter autant de souffrance je trouve...


Je pense fort à toi, amitiés, Biquette



bfrance 03/06/2011 22:25



À la salle d'urgence ce sont des soins temporaires et on nous dit de voir notre médecin par la suite. Je me dirige vers la clinique de douleur dès que j'ai le papier du médecin qui me
réfèrera. Amitiés, France



margareth 03/06/2011 08:49



Si telles sont les conditions, pourquoi ne changes-tu pas de médecin ? Je sais que ce  n'est pas toujours facile lorsqu'on doit être suivi régulièrement pour une pathologie lourde, mais
peut-être y trouverais-tu une meilleure écoute.



bfrance 03/06/2011 22:23



Il n'y en a pas de médecin Margareth, la liste d'attente est pleine et je suis déjà sur cette liste depuis 3 ans.  Nous n'avons plus de médecin disponible, ils ont tous un cota
d'environ 2000 patients chacun.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives