Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 00:57

Les chercheurs de l'Unité Inserm 664 « Mécanismes et traitements des métastases osseuses des tumeurs solides », dirigée par Philippe Clézardin, ont montré que les bisphosphonates, actuellement utilisés pour réduire le risque de fracture, chez des patientes, bloquent également la croissance des cellules cancéreuses au site métastatique osseux.  Je reçois une fois par mois du bisphosphonates (Arédia).

 

Chez un certain nombre de patientes atteintes d'un cancer du sein, la dissémination des cellules tumorales par voie lymphatique ou par voie sanguine provoque l'apparition de métastases au niveau des os. En temps normal, le remodelage osseux est assuré par un processus naturel qui assure un équilibre permanent entre les cellules osseuses qui dégradent (les ostéoclastes) et celles qui renouvellent l'os (les ostéoblastes). Lorsque ces métastases osseuses apparaissent, les cellules cancéreuses stimulent anormalement l'activité des ostéoclastes conduisant à l'apparition de fractures chez ces patients.

(J’ai eu des fractures à des vertèbres suite au diagnostic de métastases osseuses qui a été fait par résonnance magnétique). (Les fractures n'apparaissaient plus lors de l'examen, elles étaient disparues). Dans mon cas, la dissémination des cellules tumorales s'est propagée par voie lymphatique avec 9 ganglions atteints sur 15 de prélevés.

 

Pour pallier ces dérèglements, les médecins réduisent le risque de fractures en administrant des bisphosphonates, traitement couramment utilisé dans l'ostéoporose. Les bisphosphonates sont des agents pharmacologiques qui se fixent avec une très forte affinité à l'os. Ils sont capables de bloquer l'activité des ostéoclastes et par conséquent de réduire les effets des cellules tumorales. Les études précliniques menées par différents laboratoires, dont celui de Philippe Clézardin, montrent que ces mêmes bisphosphonates sont également capables d'avoir une activité anti-tumorale directe, c'est-à-dire d'agir sur les cellules cancéreuses elles-mêmes, soulevant un vif intérêt quant à l'utilisation de ces médicaments en oncologie. (Je reçois ce traitement aux bisphosphonates (Arédia) depuis mai 2009 et la résonnance magnétique faite plus tard ainsi que la scintigraphie osseuse ont démontrées qu’il y avait un hypo-signal de métastases traitées)

 

Toutefois, les doses nécessaires pour obtenir cet effet direct sont 10 à 40 fois supérieures à celles administrées aux patients qui développent des métastases osseuses. De telles doses provoqueraient de graves complications rénales. Philippe Clézardin et ses collaborateurs ont étudié, sur des modèles animaux présentant des métastases osseuses, l'activité anti-tumorale de divers bisphosphonates avec des doses et fréquences d'administration différentes. (Je ne reçois pas les doses 10 à  40 fois supérieures à celles qui sont administrées aux patients et pourtant on remarque une nette amélioration dans mon cas). Il serait important que je note cette information afin de poser la question à mon oncologue dans une semaine.  Ça m'étonnerait qu'il accepte mais pour le savoir il faut questionner.

 

Lors des traitements il est très important de s'hydrater afin d'éliminer le médicament dans les urines.

Les chercheurs ont observé qu'une injection journalière de zolédronate (un bisphosphonate) était la méthode la plus efficace pour bloquer la croissance des tumeurs, avec une diminution de taille de 88 % d'entres elles par rapport au groupe contrôle. L'ensemble de ces résultats s'explique vraisemblablement par le fait que l'administration fréquente de faibles doses de bisphosphonates permet de maintenir dans la circulation sanguine des concentrations suffisamment élevées pour agir directement sur les cellules tumorales.

 

 

En l'absence d'hypercalcémie les 90 mg (qui correspondent à la dose maximale journalière ou par cure) sont dilués dans 250 ml d'une solution pour perfusion et sont perfusés pendant 2 heures.  (La dose que je reçois une fois par mois est de  90 mg qui est perfusée pendant 2 heures 30.

 

-          Lors des traitements il est très important de s'hydrater afin d'éliminer le médicament dans les urines.

 

-          Je dois faire une prise de sang avant chaque traitement afin de vérifier le taux de calcium, l’urée, la créatinine, l’albumine.  Un taux de calcium trop bas ne permet pas de recevoir le traitement.

 

-         Depuis que je reçois ce traitement (mai 2009), il y a eu une nette amélioration de mes métastases.  Je souhaite que cet article puisse encourager les patientes qui viennent d’apprendre qu’elles ont des métastases osseuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

assou 15/08/2012 14:23


bonjour bfrance;


je vous remercie pour ta réponse c'est trés genltil j'ai lu votre histoire avec le cancer du sein franchement vous ete une combatente et je vous filicite pour ce blog qui nous premet de partager
les experiénces et de discuter, malgé l'absence de ma mére qu'elle avait presque votre age (née en 07/05/ 1955 et décidé le 09/07/2012) je trouve d'autre mere dans ce blog et je leur souhaite bq
bq de courage, a titre d'information ma mere a eu aussi des métastases célébrales issues de l'os de la crane et surtout la colonne vertibrale ce qui a donné des douleurs intentese elle arrivé
plus a parlé ni a mangé ses derniers jours, mais enfin je remercie dieu tout puissant car j'été avec elle jusqu'a la dernière minute on n'a pas laisser notre mere une seconde, moi et mes
frere et soeurs elle a décidé entourée de toute la famille.


gardez le morel et l'entourage de la famille c'est trés important

bfrance 15/08/2012 22:59



Bonjour Assou et heureuse de te revoir sur le blog.   Oui  ça permet de discuter, de rencontrer des femmes qui vivent aussi un cancer du sein et c'est facile d'en parler
entre nous.  Il  y a différentes sortes de cancer du sein, personne ne reçoit le même traitement, d'où l'importance de ne pas comparer nos traitements.  Ta mère était une
combattante aussi et tu peux être fière d'elle de s'être battue.  Tu as été courageuse dans ce combat avec ta mère, toi et tes frères et soeurs l'avez accompagnée et c'est très important de
se sentir bien entourée.  Elle a eu de la chance de vous avoir  tous près d'elle.  Maintenant ensemble vous vous soutiendrez pour passer au travers cette épreuve.  L'amour
entre frères et soeurs c'est important pour vous en sortir ainsi que l'amitié.  Bonne chance!



Marie 15/08/2012 08:40


Bonjour,


On vient de me diagnostiquer des métastases osseuses disséminées un peu partout sur le râchis et le bassin et l'oncologue reste muet quant aux explications concernant la maladie, c'est pourquoi
je fais mes recherches dans mon coin.


J'ai lu ailleurs qu'ici, que les métastases osseuses ne se guérissaient pas, qu'on arrivait à les stabiliser au mieux mais c'est tout, peux-tu éclairer ma lanterne si tu en sais plus à ce sujet ?


J'ai vu que tu suivais un traitement qui donnait des résultats mais jusqu'à quel point ? Des effets indésirables et indélébiles peut-être (sûrement !) aussi ?


Bon courage et félicitations pour ce blog que je découvre et qui semble très complet même si j'ai encore un peu de mal à m'y retrouver tant les sujets sont nombreux. :-))


 

bfrance 15/08/2012 22:53




 Bonjour Marie,


Je sympathise avec toi, j'ai aussi des métastases osseuses.  Elles sont situées à la ceinture pelvienne,  bassin et sur
deux vertèbres.  Tu as un cancer du sein pour avoir maintenant des métastases?  Ont t'elles été trouvées au même moment que ton cancer du sein  ou autre  type de
cancer? 


Les oncologues ne sont pas très bavards.  Lorsque l'oncologue m'a annoncée que j'avais des métastases, il m'a dit que ça ne se
guérissait pas et il m'a fait débuter immédiatement des traitements d'Arédia.  C'est un traitement qui se donne par intraveineuse ou via le  Porth-O-Cath si nous n'avons pas de bonnes
veines.  Je reçois l'Arédia par  mon Porth-O-Cath et ce n'est pas douloureux. Je reçois ce traitement depuis mai 2009 car mes métastases ont été trouvées 3 mois après ma
mastectomie.  Comme le cancer était disparu suite à la mastectomie, les analyses sanguines (CEA CA 15-3) avaient un taux très élevé ce qui voulait dire qu'il y avait du cancer mais où? 
J'ai fait plusieurs examens et c'est la résonnance magnétique qui a diagnostiqué les métastases osseuses. 


L'Arédia a fait du bon travail car mes métastases ne progressent plus.  L'Arédia empêche les os de se fragiliser et de se
fracturer.  Ça solidifie nos os fragiles.  Alors tu auras sûrement de l'Arédia et ça ira bien.  Quel
traitement suis-tu où as-tu suivi avant l'annonce des métastases.


L'Arédia qui est le traitement que je reçois depuis un peu plus de 3 ans est un traitement qui n'a pas vraiment d'effets secondaires,
(fatigue le jour même, somnolence et parfois des raideurs).  Le lendemain ou  le sur lendemain plus aucun effets indésirables.   On me connecte via le Porth-O-Cath un biberon
contenant l'Arédia et je le reçois pendant 2h30. 


Tu pourras avoir plus d'information sur l'Arédia en cliquant sur le lien ci-dessous. 


 http://bfrance.over-blog.com/categorie-12043883.html





Pour te retrouver sur le blog, à la droite des articles tu pourras voir catégories et les articles sont classés par
catégories, ainsi c'est plus facile de s'y retrouver.


Si tu veux en savoir plus sur le Porth-O-Cath, tu cliques sur Porth-O-Cath dans catégories. 


Plusieurs m'ont fait remarquer dans les débuts du blog qu'il était difficile de s'y retrouver et j'abdique dans ce sens. 
Les articles se suivent mais ne se ressemblent pas, il y a 5 articles par page qui traitent de différents sujets.  Mais pour s'y retrouver il faut vraiment se rendre à catégories.


Ex:   En bas des articles tu vois:






Par bfrance   Publié dans: dépistage du cancer du sein   ou Publié dans:  Traitement d'Arédia, etc...





J'espère que j'ai pu t'aider par mes explications et j'espère te revoir sur le blog.  Si le coeur t'en dis, tu te
présenteras la prochaine fois, en nous disant où tu demeures, ton âge, etc... (c'est seulement si tu le désires, rien n'est obligatoire mais il est plaisant de savoir un minimum sur la personne
qui visite le blog. 





À bientôt j'espère!


 


 



assou 14/08/2012 11:45


bonjour


j'ai 33ans j'ai perdu ma mère le 09/07/02012 à cause d'un cancer du sein + métastases osseuses elle été courageuse elle a bq souffert depuis 2006 et surtout ses derniers 05 mois c'est pas facile
mais la vie continue je vous souhaite bq de courage

bfrance 15/08/2012 01:40



Bonjour Assou,


Je te souhaites mes sympathies, ce n'est pas facile de perdre sa mère.  Son cancer n'avait pas métastasé ailleurs que sur ses os tout ce temps?  J'espère vivre longtemps sans
trop souffrir, et je sais que ce n'est pas facile ayant un aperçu des douleurs depuis plus d'un an.  Je te souhaite du courage aussi pour passer au travers cette perte douloureuse et je te
remercie pour tes bonnes paroles, il faut garder courage.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives