Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 05:47

calim-ro.gifOui c'est vraiment trop injuste de souffrir quand la science a tant de médicaments pour empêcher cela. On nous dit vous ne souffrirez pas et on réussira à apaiser vos douleurs.  J'ai bien hâte que ce miracle se produise. C'est cela qui fou le moral par terre, souffrir.

 

Vos messages m'ont touchée, c'est vraiment encourageant d'être si bien supportée.  Ma journée a été encore dans la douleur, mais mon moral avait pris du mieux avec cette belle journée chaude qui m'a fait un bien énorme. Je suis toujours aussi fatiguée, et si je ne me retenais pas, je dormirais toute la journée.  Je dormirais le jour et je resterais éveillée la nuit, le monde  à l'envers.  Ce serait un vrai péché de ne pas profiter de cette belle température qui remonte vraiment le moral.  Les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours. 

 

Mes 3 lilas sont en fleurs, ça sent tellement bon à l'extérieur et mon voisin a un pommetier décoratif qui est tout en fleurs, les odeurs sont vraiment de l'aromathérapie depuis quelques jours. Les odeurs, les oiseaux mouche qui s'en donnent à coeur joie, c'est vraiment actif dans ma cour. J'en ai compté 6 et l'an dernier je n'en avais que 2.  Bientôt ils auront leurs rejetons et la marmaille voltigera de fleurs en fleurs. Mes abreuvoirs se vident à grande vitesse, ils sont affamés.

 

Ce soir après ma douche, je me suis installée dans une chaise longue sur le patio et j'écoutais les renettes qui chantaient, j'adore ça, c'est tellement apaisant.  Vraiment sur le côté nature je suis choyée. Si le printemps se montraient le bout du nez plus tôt, ce serait vraiment apprécié, il tarde toujours à chaque année et quand il s'installe, je l'apprécie davantage.

 

Je voulais aller rencontrer la pharmacienne aujourd'hui pour lui exprimer ma désapprobation face à son attitude d'avoir fait ce que le médecin lui a demandé.  Je n'y suis pas allée car j'étais trop fatiguée pour conduire, et mes médicaments m'endormemt un peu.  Si demain je vais mieux, je prendrai du temps pour lui faire une petite visite.  Et dans 2 semaines, ce sera au tour de mon médecin.  Je lui exprimerai aussi que son attitude m'a vraiment chamboulée moralement et m'a angoissée au point de ne pas être soignée comme il se doit.

 

Mon médecin est une femme dans la cinquantaine avancée qui n'est pas disponible 5 jours par semaine et je me questionne à savoir si elle est en mesure de prendre des cas de cancer avec des suivis corsés. Elle quitte souvent pour de longs mois et sans médecin remplaçant pour assurer le suivi de ses patients.

 

Il y a de nouveaux médecins à la clinique mais leur clientèle est déjà élevée, ils ne prennent plus de nouveaux cas.  Je ne sais trop ce qui arrivera avec tout cela, et je trouve cela dépassé qu'un médecin se comporte de cette façon. Je comprends qu'elle soit en pré-retraite, c'est un droit qui lui appartient, mais de laisser ses patients à eux-mêmes pour des mois, c'est inacceptable.

 

Je verrai à éclaircir cela avec elle et tenter de trouver une solution gagnante pour me sentir mieux entourée par l'équipe médicale et surtout de pouvoir rejoindre mon médecin lorsque c'est nécessaire comme ça a été le cas dans les dernières semaines.

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

biquette 01/06/2011 22:48



Ma fille qui était infirmière diplomée d'état en France a dû repasser des examens et suivre une formation au Québec afin de pouvoir exercer ! Si c'est pareil pour les médecins émigrants, cela
explique la pénurie de soignants, non?


Au moment où le nombre de cancers augmente partout, on devrait mettre de l'argent sur le secteur hospitalier, la recherche, les soins, l'accompagnement etc...


Je souhaite pour toi que le soleil revenu t'aide à mieux supporter tes douleurs, tu sembles si proche de la nature!


Moi aussi la nature m'aide et j'aime marcher dans les bois, m'occuper du jardin, admirer le ciel...


amitiés, Biquette.



bfrance 02/06/2011 01:31



Tout à fait la même chose pour les médecins, on leur demande 4 ans d'internat en région éloignée si c'est comme il
y a 15 ans. Notre gouvernement et la santé ce n'est pas fort, et dire qu'auparavant nous avions l'un des meilleurs système de santé au monde.  Juste à l'hôpital où je travaillais et où
maintenant je suis suivie par l'oncologue, il y aura des coupures de 2,5 millions de dollars sous peu parce que le budget est en déficit. Mauvaise administration et qui en paie le prix:  les
employés qui perdent leur boulot et les patients qui n'ont pas de médecin. La chaleur a fait place en fin de pm à un front froid qui nous donnera seulemen 15 degrés demain comparativement à 30
depuis les 2 derniers jours.  Amicalement, France



Kelly 01/06/2011 18:38



Je ne sais trop comment fonctionne votre système de médecins chez toi ? Ne peux tu pas en changer ? Gros bisous, mes pensées vont vers toi



bfrance 01/06/2011 18:46



Nous n'avons plus de médecin, pénurie importante.  Des personnes sont sans médecin depuis plusieurs années, ils sont sur une liste d'attente. Je suis moi-même sur une liste d'attente
depuis quelques années déjà pour changer de médecin.  Bisous et bonne fin de pm.



Manon 01/06/2011 15:19



Je suis contente de voir que tu vas un peu mieux. Tu sembles avor toute  la nature près de toi. Essaie de te concentrer sur les sons les images que tu vois et le mal semblera moins intense.
Je sais plus facile à dire qu'a faire. Je ne sais pas ce que sont des renettes, une grenouille ???Pour ce qui est de ton médecin, il faut vraiment que tu en trouves une autre, es ce que ton
oncologue ne pourrait pas t'aider ou le CLSC ??? Il faut que tu puisses avoir du soutien quand c'est nécessaire. Tu as encore plusieurs bonnes années à venir et je suis sûre que tu les veux avec
moins de douleurs et une qualité de vie supérieure a ce que tu vien de passer. Une autre belle journée, venteuse mais ensoleillée. Bisous ne lâche pas.



bfrance 01/06/2011 18:56



Coucou Manon, un peu mieux oui et c'est vite dit, la douleur est là du lever au coucher.  Si je ne bouge pas trop, c'est plus endurable. Je vais demander à l'oncologue lundi
prochain.  Le CLSC, je pense pas qu'ils aient des conseils sur le sujet du médecin.  À titre d'exemple, mon cousin sur la rive sud de Montréal a perdu son médecin qui prend sa retraite
et le médecin de sa femme a accepté de le prendre. Il a de sérieux problèmes cardiaques et il ne pouvait pas demeurer sans médecin, il est heureux que le médecin de sa femme ait pu l'ajouter à sa
liste de 2500 patients, imagine, ça n'a aucun sens autant de patient. Je vais demander qu'on me réfère à la clinique de la douleur, c'est la meilleure solution. Bisous et non je ne lâche pas et
toi non plus ne lâche pas.



IsabelleDeLyon 01/06/2011 13:56



Je suis vraiment désolée par ce que tu es obligée de vivre dans un pays où la douleur devrait faire partie du passé. J'espère que tu vas pouvoir vite trouver une solution pour être mieux entourée
médicalement et surtout mieux traitée et davantage considérée. Je pense très fort à toi. Bises



bfrance 01/06/2011 18:52



Ce ne sont pas les médicaments qui manquent, mais jusqu'à présent pas un seul fait bien le travail. J'espère aussi trouver la solution et surtout d'être bien entourée médicalement car en
ce moment, ça laisse à désirer énormément.  Bisous et j'espère que tu te portes bien.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives