Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 01:07
Cet après-midi je suis passée aux Archives médicales de l'hôpital afin de vérifier si le résultat des CA 15-3 était rentré.  Le résultat était arrivé, ils sont encore dans la normale mais ils ont grimpé, ils sont passés de 23 à 28.  Tout en discutant avec l'archiviste, je lui ai posé la question du pourquoi mon résultat de CEA était en rouge.  Je voulais savoir si cela voulait dire qu'ils étaient très hauts pour qu'ils soient en rouge.  J'avais trouvé la réponse, en rouge était bien la raison, ils sont très élevés.  Comme je vous le disais dans un précédent article, eux aussi ont grimpé, ils sont passés de 9 à 10,71. Ils n'ont jamais été si hauts.
 
Je devrais me sentir soulagée que les CA 15-3 soient encore dans la normale et ce n'est pas le cas.  Tout a grimpé et ça m'inquiète.  Il y a une raison à cela et j'espère que ce n'est pas causé par la masse que l'oncologue a trouvée dans mon sein gauche en février dernier. 
 
Alarmé par cette masse, il m'a fait passer une mammographie et une échographie en urgence.  Le rendez-vous n'a pas tardé.  Comme les résultats de ces deux examens étaient négatifs, il a prescrit une résonnance magnétique en  urgence.  URGENCE vous avez bien lu, mais eux, à cet hôpital de la région de Montréal ils n'ont pas classé cette demande urgente.  On m'a informée que l'IRM se  ferait en septembre, soit 6 mois plus tard.  Alors comme vous le savez, j'ai tout fait pour trouver une clinique privée afin de pouvoir faire l'IRM plus rapidement et ce fût un échec, ils sont surchargés et leur liste d'attente est aussi longue que dans les hôpitaux.  C'est incroyable mais tout à la fois justifiée, il y a tellement d'attente dans les hôpitaux, les gens se rendent en clinique privée pour faire  leurs examens plus rapidement.  Hélas ce n'est pas rapidement et si rien ne change, les cliniques privées ne seront pas plus rapides.
Fatiguée de faire des téléphones à l'extérieur pour trouver une clinique, de tenter à 2 reprises de demander à mon oncologue de faire accélérer l'examen sans succès, je me suis dit que je n'avais d'autres choix que d'attendre.  Attendre lorsque l'oncologue juge que c'est urgent, que j'ai un diagnostic de cancer du sein qui malheureusement a métastasé aux os, que j'ai subit une mastectomie, j'ai de la difficulté à comprendre de quelle façon le service de radiologie de cet hôpital de Montréal gère les cas urgents.
 
Je suis inquiète parce que c'est la première fois depuis que j'ai débuté l'Arimidex en mars 2009 que les CEA et les CA 15-3 grimpent.  Il me disait en rémission jusqu'en  février dernier parce que la résonnance magnétique et la scintigraphie  que j'ai passée cet hiver ont démontré qu'il n'y avait aucune progression des métastases et que les marqueurs tumoraux (CEA - CA 15-3) démontraient également que j'étais en rémission en février dernier.  Mes CEA n'ont jamais été aussi élevés que maintenant et les CA 15-3 sans être élevés, ont par contre grimpés. 
 
Si l'IRM de mon sein démontre quoi que soit qui pourrait laisser entrevoir qu'une biopsie est nécessaire, cela prouvera que j'avais raison de vouloir devancer l'examen et je serai encore une fois victime d'une négligence médicale.  Cette fois-ci, si ça s'avère le cas, je ne pourrai pas continuer à me battre en revivant un autre épisode similaire.  Ce sera difficile à accepter car je suis sur mes gardes depuis cet incident qui a fait basculer notre vie à mon mari et moi.    Mais je ne peux avoir le dernier mot, cela revient au médecin de prendre les décisions pour devancer un examen.  J'aurai tout fait pour qu'on fasse la résonnance magnétique rapidement et ce sans résultat.  Il est possible que j’en paie le prix encore une fois.

 

Il se peut que ce ne soit pas mon sein qui a fait grimper les facteurs tumoraux et que l'IRM confirmera les résultats de la mammographie et de l'échographie de mars dernier et que ce soit négatif.  Alors, si les facteurs tumoraux continuent de grimper par la suite, cela voudra dire qu'un cancer se développe ailleurs et qu'il faudra trouver l'origine de la hausse des marqueurs tumoraux en passant à nouveau une batterie d'examens.
 
J'ai perdu du poids depuis un an, j'ai moins d'appétit, je suis souvent très fatiguée et je dors +++.  Il y a une raison à tout cela.  Je vais continuer de garder ce côté positif qui m'a permis depuis ces 3 dernières années de vivre une vie tout de même heureuse malgré cet Épée de Damoclès au dessus de ma tête.
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nallie 14/08/2012 16:36


chère france


je comprends ton inquiétude


pourquoi demandes-tu pas un RV avec ton oncologue


est ce qil recoit tes résultats a son cabinet ?


continus de positiver comme tu le fais


l'autre jour je pensais notre première rencontre cela fait déjà plus de 3 ans


et on est VIVANTE!!!


il faut s'accrocher


je t'envoi mes pensées positives


tendrement


nallie

bfrance 15/08/2012 01:42



Allô chère Nallie,


Je vois l'oncologue lundi prochain et j'espère que ce sera pas trop  décourageant ma visite et que les nouvelles ne me rendent pas trop angoissée.  Oui nous sommes
vivantes, moi ça fait 3 ans et 7 mois et toi 3 ans et 2 mois.  Merci pour tes pensées positives, j'espère que tu vas bien et prends bien soin de toi.  Amicalement,


France xx



caro 09/08/2012 02:52


Chère France je t'envoie mes meilleures pensées positives je n'ai pas de mots en te lisant je te serre tout simplement sur mon coeur tu es une guerrière que j'admire  énormément,
continue ton positivisme ce qui est ta force, moi je continue de t'envoyer mes pensées positives de lumière vers toi ,de prier pour toi. Gardons ce positivisme Je t'embrasse ma très chère
amie gros bisous

bfrance 09/08/2012 18:03



Merci encore une fois et demeurons positives, c'est le secret en attendant.  Mais comme les CA 15-3 sont normaux, ce ne sera peut-être pas aussi pire que ça.  Gros
bisous



Kelly 08/08/2012 20:57


Garde ton moral en attendant ta visite à l'oncologue et ton IRM. J'espère que tout soit bien. Je t'embrasse bien fort et t'envoie plein de bonnes pensées

bfrance 08/08/2012 21:24



Merci ma belle Kelly pour tes belles paroles réconfortantes.  Je crois que je réussis à garder le moral malgré tout.  En ce moment ce n'est pas le moral, c'est plutôt l'angoisse
qui est présente.  Je vais garder le moral en attendant la visite et l'IRM, je ne peux rien faire de plus.  Merci our tes bonnes pensées, je sais qu'elles sont sincères et qu'elles
viennent de ton coeur.  Je t'embrasse fort, xxx



margareth 08/08/2012 17:23


Les variations des taux de marqueurs sont toujours une source de préoccupation, voire d'angoisse.  Mais ils n'indiquent pas forcément une progression du cancer (dixit mon médecin). Il faut
donc rester confiante. Comme le souligne Manon, il est aussi possible que l'Arimidex ne soit plus efficace et qu'il faille le changer. Je pense à toi et espère que tu gardes le moral malgré tout.

bfrance 08/08/2012 19:12



Bonjour Margareth, merci pour tes bonnes paroles réconfortantes, c'est toujours apprécié lorsque ça va moins bien.  Même si on sait que cela ne veut pas nécessairement dire que le
cancer ne progresse pas, l'angoisse est présente comme tu le dis si bien.  Je vais croiser les doigts pour que ce ne soit rien d'alarmant et peut-être que je devrai changer de
médicament.  Arimidex me convenait tellement bien, tout allait à merveille avec ce médoc.  Merci pour tes pensées qui me font un bien énorme et je garde le moral même si je ne peux
faire autrement que de penser que quelque chose de mauvais est peut-être le cas de l'augmentation des marqueurs.  Je t'embrasse gentille Margareth.



Manon 08/08/2012 16:56


C'est pas la grande forme pour moi ces temps-ci, je prend une minute pour te rassurer. Peut-être que l'Arimidex ne fait plus d'effet et que tu devras changer de médicament. Ça m'est déjà
arrivée . Bon courage petite soeur Bisous

bfrance 08/08/2012 19:08



Ma  petite soeur, j'espère que tu te remettras vite en forme, merci pour prendre du temps pour m'écrire un petit mot malgré que tu ne sois pas en forme.  Pense à toi d'abord, ce
que je vis est moindre et garde tes forces pour te remettre.  J'y ai pensé aussi que l'Arimidex ne faisait   peut-être plus son travail et que je devrai changer de
médicament.  Tu lis dans mes pensées on dirait bien.  Je te remercie de m'avoir écrit, c'est très
apprécié.  Mais promets-moi de garder espoir, je sais que c'est difficile lorsqu'on se sent moins bien, mais il le faut, j'ai besoin de toi, tu es importante pour moi et je suis certaine que
ça ira mieux bientôt.  Je te serre fort et je t'embrasse, bisous bisous xxx



Biquette 08/08/2012 12:16


courage France,


Je sais que tu es très angoissée et aussi en colère contre ce système de santé qui ne t'écoute pas et te fais prendre peut-être un risque. Je te comprends et je te soutiens, même si je suis loin
par la distance depuis que je suis rentrée en France je suis proche par le coeur et la pensée!


Te traiter ainsi est inadmissible! Attendre 6 mois est inconcevable! Je souhaite de tout coeur que malgré ces mauvaises analyses, le cancer te laisse tranquille et qu'il ne s'agit pas de
quelquechose de grave.


je t'embrasse fort, Biquette

bfrance 08/08/2012 19:02



Allo Biquette,  je suis anxieuse un peu tout de même malgré que les CA 15-3 soient encore dans la normale.  Ils ont tout de même montés, ce qui n'était pas arrivé depuis les 3
dernières années.  C'est inconcevable d'avoir dû attendre 6 mois pour l'IRM tu as parfaitement raison et je serai très anxieuse lors de cet examen j'aurai peur d'attendre le résultat. 
Je le sentais que ce ne serait pas bon les résultats.  J'ai peut-être attiré le négatif avec ma peur.  Je te remercie ma belle amie d'être en pensée avec moi même si tu es un peu plus
loin depuis une semaine.  La pensée c'est fort et ça m'aidera.  Je l'espère aussi que ce ne soit rien de grave.  Bisous à toi!



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives