Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 21:43

Je vous ai parlé au début de l'été que j'attendais mon rendez-vous pour ma résonnance magnétique mammaire qui était prévue en avril parce que la radiologiste avait demandé à me revoir pour faire une autre résonnance magnétique de contrôle.  Après avoir téléphoné à cet hôpital deux fois, j'ai pu obtenir mon rendez-vous le 27 août 2013, soit 10 mois plus tard.

 

Comme prévu, je me suis rendue pour l'IRM le 27 août dernier à Montréal.  On m'a fait une IRM mammaire bilatérale avec contraste intraveineux.  On m'a demandé d'arriver plus tôt, soit 30 minutes avant l'examen afin de me faire une prise de sang pour vérifier le dosage de créatinine.  Comme on me faisait cette prise de sang tous les mois juste avant mon traitement d'Arédia, je n'ai pas eu à refaire l'analyse à cet hôpital avant de procéder à l'IRM.  Le résultat du dosage de créatinine était bon.

 

Le rapport de la résonnance indique que mon sein gauche est à prédominance graisseuse (type 1).

Après l'injection intraveineuse, le rehaussement basal est faible. 

 

Le marqueur métallique témoin de la biopsie échoguidée motivée par le petit rehaussement en foyer supéro-externe gauche est sous-jacent à ce dernier visualisé sur l'image 95 alors que le petit rehaussement est toujours présent au quadrant supéro-externe très haut situé.  Il est stable et il mesure 7mm.   Elle compare avec le résultat de la biopsie faite en octobre 2012 et ça n'a pas changé depuis.   C'est une bonne nouvelle, il n'a pas grossit.

 

Les deux zones de rehaussement nodulaire peu intense au niveau de la cicatrice de mastectomie sont retrouvées, évocatrice de 1stéatonécrose comme il a été décrit à l'échographie, elles se traduisent sur

 

l'examen d'aujourd'hui par deux nodules en hyper-signal T1 sans rehaussement évident après 2gadolinium.

 

 

Pas 3d’adénopathie axillaire ou mammaire interne.

 

Stabilité du petit foyer de rehaussement supéro-externe gauche qui ne correspond cependant pas à ce qui a été biopsié sous échoguidage (échographie) mais il est stable.

 

La radiologue suggère une IRM dans un an.

 

Commentaire de la radiologue :

 

La résonnance magnétique est très sensible pour détecter les carcinomes infiltrants de 3mm et plus.  Toutefois la sensibilité de la résonnance pour la détection du carcinome canalaire in situ et pour les carcinomes infiltrants de bas grade est moins grande.

 

Alors je considère ce rapport encourageant, enfin de bonnes nouvelles, ça fait un bien fou de ne pas toujours recevoir de mauvaises nouvelles.

 

Ci-dessous j'ai ajouté la définition des 3 termes identifiés par des chiffres afin d'écrire leur définition.  Pour ma compréhension disons que je devrai me faire expliquer le terme gadolinium car vraiment la définition est pour moi incompréhensible.

 

  

1stéatonécrose :     (pathologie) nécrose de tissu adipeux

 2gadolinium :       (chimie) élément du symbole Gd, métal rare, de numéro atomique

 3adénopahie axillaire :   (médecine) affection ou lésion des ganglions lymphatiques

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christine 17/11/2013 14:25


France, on ne peut qu'être inquiète face à cette maladie; pour soi-même ou pour les autres.


J'ai lu ton blog en entier il y a quelques mois, du début à la fin, tous les articles que tu as écrit, j'ai même pris des notes....


Ton histoire ressemble à une saga. Tu as connu tellement d'aléas qu'on ne peut être qu'admirative face à ta sérénité. Oui, je te trouve sereine. Si ma maladie venait à empirer, j'ignore si je
pourrai rester si zen. Ce ne sont que des ressentis, forcément trompeurs, je sais.


Alors, je ne commente pas tout car souvent je ne sais pas quoi dire, mais te lire oui, toujours.


Bon dimanche !

bfrance 19/11/2013 21:08



Tu as parfaitement raison, l'inquiétude face au cancer ne nous quitte jamais, que ce soit pour nous ou pour d'autres.  Tu as raison pour l'histoire de mon cancer, toute une saga
comme tu le dis, j'en ai enduré et vu de toutes les couleurs.  Après avoir vécu tout cela si je n'étais pas en mesure d'être sereine, je serais à moitié folle je crois.  Il faut croire
que j'ai en moi une grande force qui me permet de passer au travers.  Pour ce qui est de toi lorsque tu te demandes si tu pourrais être si zen, moi je te dis oui, c'est inexplicable mais
nous avons des forces inimaginables qui nous permettent de vivre toutes ces embûches.  Dans mon dernier article j'en parle justement de cela.  Je me suis toujours dit bien avant mon
cancer que je serais dans l'impossibilité de vivre avec un cancer et tu vois je passe au travers un jour à la fois.  N'imagine pas le pire, un jour à la fois et demeure positive en
permanence, c'est le secret.  Je te souhaite une belle fin de journée.  Ici quelques flocons de neige tombent.  L'hiver est à nos portes.



Christine 16/11/2013 09:53


Bonjour France,


Tu sais, je ne pense pas que mon niveau d'inquiétude à ton égard se situe au niveau de la fréquence et de l'importance de mes commentaires dans ton blog.


Je lis beaucoup plus que je n'écris étant, faut-il le préciser- abonnée aux flux, je n'ai pas besoin de me "connecter".


Enfin bref, nos santés respectives priment largement sur tous ces petits détails.


Bonne journée à toi.


 

bfrance 16/11/2013 10:47



Bonjour Christine,


Je suis debout, incapable de dormir, alors je suis venue voir  pour mettre des photos sur mon tout nouveau cadre numérique.  Ainsi avec la clé usb je serai tranquille et ça
sera moins lourd pour mon pc de retirer toutes ces photos.


Je crois que j'ai mal interprété ton commentaire lorsque tu te disais inquiète.  Exactement tu n'es pas obligée d'écrire à chaque fois.  Beaucoup ne font que lire et c'est
correct.  Par contre, j'aime bien les commentaires, ça me donne l'occasion de vous répondre au sujet d'un article que vous  avez choisi de commenter. Et pour terminer, j'approuve
ta dernière phrase qui mentionne que notre santé priment largement.  À bientôt Christine.



Christine 14/11/2013 12:23


Merci France de ces bonnes nouvelles, on en a tant besoin !!


A bientôt sur ton blog 

bfrance 16/11/2013 00:19



Allo Christine, je m'attendais à te lire bien avant car tu avais écrit que tu étais inquiète juste avant de quitter pour ton voyage cet été.  La première chose que tu étais
sensée faire était de te connecter afin de vérifier si j'avais donné de mes nouvelles.  Tes inquiétudes doivent
avoir disparues, je suis de retour depuis un bon moment déjà.  Peu souvent ici, mais je donne des nouvelles de temps à autre.  De bonnes nouvelles pour la résonnance à mon sein mais de
moins bonnes pour les métastases aux os.  Je garde le moral c'est ce qu'il faut faire.  À bientôt!!!



diane morin 10/11/2013 21:12


Chère France,


Te voilà libérée d'un gros tourment.  Je suis bien heureuse d'apprendre qu'il n'y a pas lieu de t'inquiéter.  Tu es très forte moralement et tu es hyper documentée sur tout ce qui a
trait à ton état de santé.  Ce que tu écris est toujours intéressant.  Bon dimanche, Diane xx

bfrance 12/11/2013 21:21



Bonjour Diane,


Oui un souci de moins.  Tout est demeuré stable depuis l'an dernier.  Je crois que oui, j'ai un moral d'enfer pour ne pas avoir craqué depuis l'annonce de mon cancer. 
Pourtant les nouvelles sont devenues au fil des mois, des années de moins en moins bonnes et je demeure toujours positives.  Pas dans le sens de guérir car ça n'arrivera pas avec mes métas
aux os, et je conserverai mon moral tant et aussi longtemps qu'il ne commencera pas à se propager sur mes organes.  Ce jour lorsque ça arrivera, mon moral flanchera et j'aurai très
peur.  Mais en attendant je garde mon moral et je souhaite le garder encore pour très longtemps.  Merci du compliment au sujet de mes articles, ça me fait un grand plaisir.  À
bientôt xx



carlyne 09/11/2013 08:54


Cheres France et biquette,


J'admire votre courage. J'espère pouvoir vous transmettre un peu de ma forme; Et vous fait de gros bisous a toutes les 2


Carlyne

bfrance 09/11/2013 09:25



Carlyne c'est très touchant de vouloir nous transmettre un peu de ta forme.  C'est une phrase que l'on dit à nos enfants lorsqu'ils sont malades, on voudrait tant être à leur
place plutôt que de les voir souffrir.  Ma mère me disait la même chose lorsque j'étais petite et elle me le dit encore, elle voudrait prendre ma maladie plutôt que de savoir que j'ai
beaucoup souffert.  Ma nouvelle médication est un bon répit pour moi, je peux profiter un peu plus de mes journées et ma mère est soulagée de savoir que je me sens mieux. Tu sais
le courage j'en ai beaucoup et je n'aurais jamais pensé une minute que je réagirais de cette façon. Un jour à la fois, c'est comme ça qu'il faut réagir.


 Heureusement que j'ai du courage, je crois que c'est ce qui m'aide à continuer.  Biquette est également très courageuse, elle allait bien et un second cancer est apparu. 
Je l'admire énormément ainsi que tous ceux et celles qui traversent des épreuves.  Toi Carlyne tu as pu t'en sortir et je suis heureuse pour toi, je te souhaite une belle rémission et la
guérison.  Je t'embrasse aussi et encore merci  pour ton commentaire qui me touche.  France 



Biquette 09/11/2013 08:30


Bonjour ma chère France,


Si je t'ai donné de mes nouvelles par email, j'ai été peu présente sur ton blog...Il faut dire que ces dernières semaines ont été dures aussi pour moi.


On a dû arrêter la chimio orale: effondrement des défenses immunitaires, éruptions cutanées...J'ai droit à une pause, ça va permettre à mon corps de reprendre des forces.


Je suis heureuse pour toi des bonnes nouvelles que t'amène cette IRM, tu dois être très soulagée! Avec le bloc foraminal du 21/11 cela va être une délivrance au niveau de la douleur!


Je te souhaite plein de bonnes choses, je t'embrasse, ton amie Biquette.

bfrance 09/11/2013 08:39



Allo ma gentille amie,


Ne t'en fais pas pour ta présente manquante sur le blog, je viens aussi tout juste de revenir depuis 2 jours.  Comme toi je n'avais pas l'énergie pour écrire, la douleur, le manque
de sommeil tout ça fut difficile.  Mes douleurs vont beaucoup mieux depuis ma nouvelle médication qui m'a été prescrite lors de mon hospitalisation.  Pour le bloc foraminal, j'espère
que ce n'est pas trop douloureux, et ça m'inquiète un peu qu'on pratique le bloc foraminal en sachant qu'il y a maintenant des métastases.  Si je  pouvais savoir ce qui se passera par
la suite ce serait bien.  J'ai peur que ça me cause des douleurs comme ce fut le cas avec la radiothérapie.  Mais je vais le tenter et si ça fonctionne ils voudront peut-être que je
diminue mes doses de morphine, de cette façon je serais plus éveillée le jour et ma mémoire reviendrait sûrement parce qu'en ce moment, ça fait peur de voir à quel point ma mémoire est
défaillante.  De ton côté, j'espère que tout rentrera dans l'ordre afin que tu puisses recommencer ta chimio orale sans problème et que tout aille bien pour toi.  Je pense à toi souvent
et je t'embrasse ma gentille amie.  À bientôt!



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives