Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 16:20

Dans le dernier article je vous annonçais que je rencontrais le radio-oncologue le 6 juin afin de recevoir le résultat de ma biopsie.

  

Nous nous sommes rendus jeudi matin tel que convenu à la clinique de radio-oncologie.  L'accueil était parfait.  Une infirmière souriante et gentille que j'avais rencontrée lors d'une de mes nombreuses visites nous a invité à nous asseoir mon mari et moi dans un bureau afin d'attendre le radio-oncologue. 

  

Mon mari et moi étions nerveux, nous espérions recevoir des nouvelles encourageantes, mais la peur du lymphome était toujours présente.   L'attente n'a pas été longue, le radio-oncologue est entré avec son beau sourire, il nous a serré la main et il a débuté immédiatement ce qu'il avait à nous annoncer.  Il était conscient que nous étions anxieux de savoir ce qui arrivait.

  

Bonne nouvelle ce n'est pas un lymphome.  Il s'agit bien d'une métastase qui provient du cancer du sein que j'ai eu en 2009, (cancer lobulaire infiltrant).  Au départ j'avais mal interprété ses paroles, j'avais entendu que j'avais un cancer du sein lobulaire infiltrant à mon autre sein.  Il faut dire que la prononciation du radio-oncologue qui a un accent très joli en passant, m'a laissée sous-entendre cela alors qu'il n'en était rien.  Je comprenais sein alors qu'il prononçait bassin.  Lorsque j'ai compris le mot sein, cela ne m'a pas fait angoisser.  Je me suis dit :  Ce n'est pas aussi grave qu'un lymphome et on me soignera comme à mon précédent cancer du sein.  Une bizarre de réactions je l'avoue.  Je ne savais plus à quoi m'attendre, alors c'est probablement une réaction normale...qu'en pensez-vous

  

Mais je vous rassure tout de suite, c'est une métastase au bassin et elle sera traitée par de la radiothérapie.  Le radio-oncologue voulait que je débute les traitements ce lundi  ou le suivant.  Comme il a dit:   Ça fait assez longtemps que cela dure (les examens) il faut que les traitements débutent et ce sera pour bientôt.  Mais avant tout, il fallait que j'aille vérifier à la résidence qui est attenante à la clinique s'il y avait de la disponibilité pour que je puisse y être logée dans la semaine du 10 juin ou du  17 juin.

  

Je vous explique pour la résidence.  L'Hôpital où je recevrai mes traitements de radiothérapie offre aux patients un endroit pour y vivre (une résidence à 2 minutes de marche de la clinique de radio-oncologie) le temps de la durée des traitements.  Je l'avais visité lors de ma première visite à la clinique de radio-oncologie au mois de mars et j'avais trouvé l'accueil très chaleureux ainsi que les services offerts. On nous a fait visiter l'ensemble de la résidence à mon mari et moi lors de cette première visite.  Il y a possibilité d'avoir une chambre privée.  Malheureusement il y a seulement 4 chambres privées et 17 qui sont semi-privées.  J'ai demandé une chambre privée mais on m'a dit que ce n'était pas certain que je l'obtienne, alors je devrai partager une chambre avec une personne si cela arrive.  Je ne suis pas chaude à l'idée parce que ne connaissant pas cette autre personne, il risque d'y avoir un sentiment de malaise.  J'aime me coucher plus tard que la moyenne des gens et j'aurais peur de déranger ma compagne de chambre.  Il y a aussi le partage de la salle de bain qui me rend également mal à l'aise.  Mais je devrai prendre ce qu'on m'offrira si je veux recevoir mes traitements.

  

Pour en revenir à la visite avec le radio-oncologue, tout s'est bien déroulé. Il veut que je reçoive 5 traitements au total plutôt qu'un seul qui n'est pas indiqué pour moi parce qu'il considère que mon état de santé général est bon et que c'est préférable d'en recevoir 5.  On offre un seul traitement aux patients qui sont mal en point et qui ont un pronostic de moins d'un an à vivre pour ne pas qu'ils aient à se déplacer pendant plusieurs jours avec leur état de santé précaire.  Il dit que dans ma malchance, que j'ai combattu un cancer du sein important et que j'ai eu de la chance de répondre si bien à l'Arimidex seulement sans recevoir de chimiothérapie.  J'abonde dans le même sens.  Ne pas avoir reçu de chimiothérapie a été pour  moi un grand réconfort et une grande joie dans ce grand et long combat.  Ne pas avoir eu de métastases aurait été préférable, mais je me considère tout de même chanceuse de m'en sortir pour le moment avec seulement 5 traitements de radiothérapie.

 

Comme il me l'expliquait, étant donné que c'est une métastase au bassin qui a été trouvé avec les nombreux examens faits depuis que je suis suivie à cette clinique, que les traitements m'aideront sûrement pour la douleur.  Au départ, ils disaient tous que c'était le spondylolistésis qui causait mes douleurs et que la radiothérapie ne peut rien pour ce problème.  La métastase qui a été diagnostiquée sera traitée et la douleur devrait être soulagée.  Une très bonne nouvelle que je pourrai constater suite aux traitements.

 

Je débuterai le 17 juin mes traitements.  Habituellement il y a le marquage à faire afin de bien déterminer l'endroit où la radiothérapie sera pratiquée.  Ce marquage se fait généralement sans recevoir le premier traitement.  On doit y retourner par la suite pour le recevoir. 

 

Le radio-oncologue veut m'éviter des allers-retours pour me rendre à Montréal seulement pour le marquage et c'est pour cette raison que tout sera fait dans la même journée.  Lundi ce sera le marquage et le premier traitement suivra.  Je recevrai un traitement chaque jour (du lundi au vendredi) et je pourrai revenir chez moi le vendredi 21 juin.   Je veux demander à mon médecin radio-oncologue s'il y a possibilité que je puisse faire mes mammographies et échographies à cet hôpital dorénavant.  Je sais que je voulais les faire à l'hôpital où on m'a fait la résonnance magnétique, l'échographie ciblée et la biopsie de la masse trouvée dans mon sein gauche.  L'hôpital où je recevrai la radiothérapie est aussi spécialisé dans les cancers du sein et c'est pour cette raison que je veux que tous mes examens soient concentrés au même endroit.

 

 

Par la suite je continuerai mon suivi ici à l'hôpital où je suis traitée depuis 4 ans.  Comme mon oncologue qui me suivait depuis 4 ans a pris sa retraite en avril dernier, je serai suivie par un autre oncologue qui est entré en fonction après le départ de mon oncologue.  Il y a 6 nouveaux oncologues qui viennent à l'hôpital de ma région et j'ai demandé à être suivie par un qui m'a été chaudement recommandé.  Je le verrai en juillet. 

Alors plus raison de s'inquiéter, je suis entre bonnes mains et je suis heureuse de partager cette nouvelle avec vous qui avez été présentes tout au long de cette longue attente.  Vos gentilles paroles d’encouragement m’ont beaucoup aidée.  Merci d'être là, c'est grandement apprécié.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

afura 15/09/2013 21:39


bonsoir de paris bon courage à toi pour les soins futurs

bfrance 21/10/2013 00:32



Merci afura, je suis entourée d'une bonne équipe médicale et si je vais mieux depuis mon hospitalisation c'est grâce aux médecins qui ce sont bien occupés de moi.



chahinda 16/07/2013 22:51


Bonjour ma chère France,


que je suis contente pour toi !! que ça soit une métastase du a ton cancer du sein et non a un nouveua cancer !! ohh la on est pas un nid a cancer !! je te l' avais dit!!!!! cela fait longtemps
que je ne t' ai pas écris!! j' avais peur ! en tout cas bonne nouvelle ! et la radiothérapie te fera du bien et sechera cette métastase !! intrue indésirable.


je t, embrasse tres tres fort.

bfrance 17/07/2013 16:53



bonjour Chahinda,


Merci de ton empathie, je suis heureuse aussi que ce ne soit pas un autre cancer.  En fin de compte il n'y avait pas une mais deux métastases et les traitements feront en sorte
d'empêcher leur progression.  Les métas ne disparaissent pas avec la radio, mais le cancer se trouve stoppé en recevant des traitements. Tu avais peur que ce soit un autre cancer ou peur de
m'écrire car tu te sentais mal d'écrire sur le sujet.  Tu n'as pas à avoir peur pour m'écrire que ce soit sur
un sujet ou un autre sur le cancer, je suis en mesure d'en parler.  Je pense à toi aussi et je t'embrasse.  Bonne journée!



caro 19/06/2013 21:18


Chère amie je suis très très heureuse pour toi et ta famille, je pense à toi tellement fort, je t'envoie plein de bonnes ondes à toi courageuse France gros bisous

bfrance 03/08/2013 18:44



Chère Caro, comme je suis en retard pour répondre à ton commentaire, excuse-moi ce n'est pas moi habituellement.  Je suis venu si peu sur internet c'est pour cette raison que je ne
suis pas à jour sur le blog.    Merci gentille Caro, tu es vraiment une femme remplit de tendresse qui aime en donner aux personnes que tu aimes.  C'est très apprécié sois-en
certaine.  Je t'offre aussi de bonnes ondes positives afin que les mauvais moments que nous vivons tous à un moment ou à un autre soient  plus facile à traverser pour toi.  Tu as
un grand coeur, tu t'en fais pour tout, et ce n'est pas toujours bon pour notre propre santé d'être si souvent stressé et j'en parle en très bonne connaissance de cause.  Alors partageons
notre amitié, et essayons de demeurer le plus zen possible.  Je t'embrasse et je te fais un gros calin.  xxx



nallie 17/06/2013 09:50


Chère France


je suis bien heurese que cela ne soit pas ce qu'ils avaient annonçé, d'ailleurs ils auraient dû garder cette suspicion pour eux... tu aurrais eu des angoisses en moins


la radiothérapie va détruire cette méta


tu seras peut-etre un peu plus fatiguée mais cela n'est pas douloureux


je suis soulagée tu et entre de bonnes mains


je termine ma formation dans deux mois et demi


je continue mes retouches sur le sein et là je vais avoir le tatouage, j'ai la troooouuuuuille!! pourtant j'ai connu pire!!


continue ton combat


tendrement


nallie

bfrance 03/08/2013 18:55



Et moi chère Nallie, tu ne peux pas savoir le poids que j'avais sur les épaules c'est dissipé suitee à cette
bonne nouvelle.  Entièrement d'accord avec toi, ils auraient pu attendre avant de se prononcer sans savoir de quoi il s'agissait. Ils auraient pu attendre les résultats tout simplement comme
je l'ai fait (dans la peur).  On me dit que la radiothérapie ne détruit pas les métastases aux os, la radio ne fait qu'empêcher le cancer de continuer à progresser.   J'ai été très
fatiguée et pour la douleur, je peux te dires qu'elle ne vient pas des rayons qui auraient pu brûler ma peau, elle est apparue le premier soir après mes traitements en douleur atroce au bassin et
à la fesse gauche.  Elle continue d'ailleurs et  je n'en peu plus vraiment.  Pour toi, tout va bien quand on se fait faire un sein, c'est bon signe, c'est que le cancer a
disparu.  C'est une très merveilleuse nouvelle, tu t'es battue et tu as gagné. Nous n'avions pas le même cancer, mes métastases sont sur mes os, toi c'était à la moelle si je me souviens
bien.  Continue ainsi ma belle, tu vivras très vieille et tu auras la cance d'être grand-mère



nallie 17/06/2013 09:45


je suis déçu j'ai écrit un commentaire qui ne paraît pas

bfrance 03/08/2013 18:55



Ça arrive parfois, tu n'es pas la seule à qui ça arrive consoles-toi.


Bon samedi!



nallie 17/06/2013 09:42


chère France


je suis bien heureuse que cela ne soit pas cette autre maladie comme il l'avait annoncé, d'ailleurs ils auraient dû garder pour eux cette suspicion au lieu de te donner des angoisses en
plus.


comme je te l'ai dis auparavant pour moi la radiologue m'avait condamné et ce jour là je m'en souviendrais toute ma vie car cela ma détruite!!!


enfin, tu vas pouvoir de concentré sur cette partie de ton combat tu sais ce n'est pas douloureux la radiothérapie un peu de fatigue car il faut y aller tous les jours, je suis contente qu'il le
fasse rapidement ainsi cette méta sera détruite


je vois que ton moral est bon et cela me rassure


moi je continue ma formation qui va se terminer dans un mois et demi


je continue les retouches concernant le nouveau sein je vais entamer la partie du tatouage, on verra mais j'ai la trouille!!! pourtant j'ai connnu pire!!!!!!


voilà pour mes nouvelles récentes


continue ton combat, comme tu le fais déja depuis 2009 je m'en souviens de notre rencontre virtuelle tu m'as beaucoup apporté par tes encouragements je ne sais pas si je te le rends....


etant donné que je me connecte moins sur le net depuis que je suis entrée en formation....


tiens nous au courant des suites du traitement et de ton moral


tendrement


nallie

bfrance 03/08/2013 18:58



Il me semble bien avoir répondu à ce commentaire alors je ne le ferai pas ici.  Peut-être a t'il été publié  deux fois



margareth 12/06/2013 16:32


C'est au moins un soulagement que tu puisses savoir de quoi tu souffres exactement et de pouvoir organiser ta vie en conséquence. De plus cette période de traitement dans un lieu où tu penses te
plaire te sera sans doute bénéfique du point de vue psychologique. Il est à espérer aussi qu'après ces séances de radiothérapie tu ressentes moins de douleurs. Bon courage à Biquette dans
l'épreuve qu'elle traverse. Pour ma part, depuis une semaine je suis bloquée à la maison par une douleur très vive à un genou.

bfrance 03/08/2013 19:06



Bonjour Margareth, tu peux en être certaine que je suis soulagée. L'endroit où j'ai été logée pendant toute la semaine était agréable.  Mon moral a été très bon pendant cette
semaine, les gens étaient tous sympathiques.  Malheureusement mes douleurs sont encore plus violentes qu'avant les traitements, la radiothérapie n'a aucunement agit sur ce côté.  Je
saurai lors des prochains examens si les deux métastases ont cessé de progresser, je me croise les doigts.  Notre chère Biquette a un courage à toute épreuve pour supporter tout ces
traitements sans pouvoir mettre le nez à l'extérieur.  Elle était une bonne vivante qui appréciait la vie tellement, mais je suis certaine que lorsque ces traitements difficiles seront
terminés, elle pourra reprendre une vie un peu plus "normale", je lui souhaite de tout mon coeur.  Et pour toi chère Margareth, je compatis avec toi de tout coeur, la douleur  est une
chose difficile à endurer jour après jour, ça mine notre vie.  Je souhaite que ta douleur se résorbe rapidement afin que tu sois en mesure de pouvoir marcher à nouveau sans douleur et
n'hésite surtout pas à consulter si la douleur perdure.  À bientôt, prends bien soin de toi.



IsabelleDeLyon 11/06/2013 12:55


Je suis soulagée pour toi. Je connais au moins une autre femme qui traînait une méta depuis 6 ans, les chimios n'y faisaient rien. Ils se sont décidés à la griller et disparue, plus rien.
Et en plus si ta douleur diminue, ça sera un vrai soulagement.
Je t'envoie toute mon amitié France. Gros bisous

bfrance 03/08/2013 19:09



Bonjour Isabelle et merci de ton gentil commentaire.  J'aurais aimé que ça se passe de la même façon que pour ton amie.  À quel endroit se trouvait sa méta? 
Malheureusement  pour moi, la radiothérapie n'a pas été efficace pour la douleur, elles ont empirées +++ depuis ces traitements.  Merci et prends soin de toi cet été et profites bien de
tes vacances.  Gros bisous.



Christine 10/06/2013 11:18


Gros soulegament de ne pas avoir de lymphôme ( très surprenat cette hypothèse ....) La métastase est plus logique. Maintenant, en avant pour stopper ces douleurs bien minantes, c'est le but des
prochains traitements !


Tu nous tiens au courant, ça va bien se passer !!


Bisous ++++ 

bfrance 03/08/2013 19:14



Un très gros soulagement Christine, un gros poids disparu de mes épaules.  Malheureusement en ce qui me concerne la douleur est encore pire qu'avant les traitements, je suis vraiment
très découragée.   Les traitements allaient bien, je ne ressentais aucune douleur lorsque je les recevais, les douleurs apparaissaient en soirée au bassin à un point tel que lorsque je
me suis penchée pour prendre des vêtements dans ma valise, j'avais le dos barré.  On m'a dit que c'était normal ces douleurs et qu'elles se résorberaient dans les semaines à venir.  Je
te donnes des bisous et te souhaite un bon samedi.



Biquette 09/06/2013 08:46


France,


Maintenant tu es informée, réconfortée et tu vas vite recevoir des soins appropriés.


Dès le 17 Juin tu seras traitée et tu seras sur place ce qui va t'éviter de la fatigue, c'est mieux pour toi.


J'en suis heureuse pour toi, tu pourras ensuite profiter de ton jardin, de ta maison, et sans doute faire de petites promenades avec ton mari, surtout la douleur va enfin te laisser tranquille.


 


De mon côté, les deux semaines de "vacances" s'achèvent mercredi 12/6, je retourne à l'hopital pour une cure de consolidation, un peu allégée par rapport à la cure d'induction que j'ai reçue
pendant 5 semaines. J'angoisse car je sais ce qui m'attend (la pose d'une nouvelle voie centrale, les séances de chimio...) et ça n'a rien de facile...


J'ai repris des forces à la maison, j'ai profité du beau temps, de mon jardin, de mes amis, du temps passé avec mon mari. A partir de mercredi je vais retrouver un milieu protégé avec des
soignants masqués et en tenue de protection.


 


je te souhaite plein de courage et de bonnes choses, bises amicales, Biquette

bfrance 03/08/2013 19:22



Biquette c'était de bonnes nouvelles de ne pas avoir un lymphome et une meilleure nouvelle pour moi de recevoir des traitements de radiothérapie.  Malheureusement la douleur ne me
quitte pas et elle a amplifiée.  On ne m'avait pas promis à 100% que la douleur disparaîtrait, mais que c'était une probabilité.  Quel courage tu as.  Tu vis des moments difficiles
et je suis de tout coeur avec toi.  Dis-toi que tout ira bien lorsque ces cures seront terminées.  Tu reprendras des forces à la maison entourée de ton mari et de tes amis.  Bonne
chance ma belle, je pense à toi  tous les jours.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives