Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 14:16

J'ai vu mon oncologue lundi dernier au sujet de mon IRM qui ne se fera qu'en septembre.  Je lui ai expliqué que j'avais vu le plasticien en prévision de ma réduction mammaire et qu'il était important que je fasse cette résonnance magnétique avant septembre pour  pouvoir procéder à la chirurgie.

 

Il est borné et ne déroge pas de me faire attendre jusqu'en septembre.  Lorsque je lui ai dit qu'il faudra que je repousse la date de la chirurgie il a répondu OUI.  Je ne vous cache pas que ça me dépasse une telle attitude, surtout que j'ai un antécédent de cancer du sein et de ne pas vouloir devancer cette résonnance.

 

Je lui ai tout expliqué que j'avais fait un appel à l'hôpital de Montréal où on me fera cette résonnance et qu'on m'avait suggéré de demander à mon oncologue de discuter de mon cas avec la radiologiste qui me fera cette résonnance, entre autre de mon cancer, du nouveau nodule qui l'inquiétait, de la chirurgie qui se fera à la fin de l'été, rien  n'à faire.  Il dit que ce n'est pas urgent, que je vais bien et que ça devra attendre. 

 

Je lui ai parlé du prix onéreux en privé d'une résonnance, il ne change pas d'idée.  Que dois-je faire, attendre ou trouver une clinique qui fait la résonnance à meilleur prix?  La santé n'a pas de prix, mais je suis outrée de voir toute l'exploitation des cliniques privées et leurs prix exorbitants. 

 

Ma soeur était consternée que je ne fasse pas la résonnance même en privé.  Je lui ai dit que je ne paierais pas 1000$ pour faire cet examen.

 

Je vous avoue que  ça m'inquiète de ne pas la faire plus tôt et que l'attitude de mon oncologue me déçoit au plus haut point.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kelly 20/06/2012 20:21


Coucou ma belle, Je viens de prendre du temps à moi et de rattraper mon retard de lecture sur ton blog.


Il a vraiment une curieuse attitude cet oncologue . Je te fais de gros bisous

bfrance 21/06/2012 20:08



Tu n'as pas eu trop de retard de lecture sur mon blog, j'ai écrit beaucoup moins ces dernièes semaines, heureusement pour toi.  Oui assez curieuse son attitude mais je crois que lorsqu'il sait que tout va bien, il ne s'en fait pas trop,
contrairement à lorsque les analyses sont moins bonnes, il devient même trop sérieux, mais il est à son affaire.  C'est un très bon oncologue avec sa façon à lui de procéder qui ne me plait
pas toujours mais bon, ne suis-je pas encore vivante après 3 ans, ça doit vouloir dire quelque chose et il ne prendrait pas des risques inutiles avec ma santé.  Je dois faire confiance et
relaxer un peu plus.  Bisous ma belle et profites de ton jardin si la température le permet.



biquette 15/06/2012 09:39


Coucou France,


comme Diane je trouve que ce médecin n'est pas " à la hauteur" de ce qu'on attend d'un professionnel de la santé: de l'écoute, de la compréhension, de l'empathie, de l'efficacité...


surtout : garde le moral, je suis de tout coeur avec toi...


bises, Biquette

bfrance 16/06/2012 03:23



Effectivement pas et je suis très déçue de son attitude.  Pour lui la diminution mammaire ne doit pas avoir d'importance et il s'en fou.  Merci de ta compassion mais je
survivrai à cette platitude de la part d'un oncologue d'expérience.  Bisous



ODiane Morin 14/06/2012 19:14


Bonjour France, je suis d'avis que tu pourrais faire part de ta déception à la Direction des services professionnels de ton hôpital.  Ce médecin spécialiste fait preuve de laxisme et ne
collabore pas.  Qui plus est, il n'a pas d'empathie et traite ton cas comme si c'était un garagiste qui te donne des conseils pour faire réparer ta voiture !! Son attitude est odieuse et il
ne considère pas tout le stress que ses réponses évasives engendrent pour toi.  Sincèrement, Diane XX

bfrance 17/06/2012 17:04



Allô Diane, merci de ta compassion mais  comme il est le seul oncologue ici pour le moment et qu'il en soit un très bon en excluant ses attitudes parfois déconcertantes, je ne ferai
pas de plainte à son sujet.  Il ne faut pas prendre le risque de le perdre nous n'aurions plus d'oncologue.  De plus je suis survivante depuis 3 ans ce qui prouve qu'il a fait jusqu'à
maintenant du très bon travail me concernant.  Je déplore son attitude mais à son âge (environ 72 ans) je ne pourrai pas changer son attitude parfois bornée.    Bon dimanche,
il  fera très chaud aujourd'hui, xxx



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives