Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 09:02

Pour donner suite au rendez-vous que mon médecin de famille m'avait fixée afin de me transmettre le résultat de ma résonnance magnétique, il m'a contactée comme il avait été convenu après qu'il ait discuté avec mon oncologue de cette nouvelle métastase de 1.7 centimètre située au bassin.  Des dispositions semblent avoir été prises avec mon oncologue afin que je fasse à nouveau une scintigraphie osseuse (la dernière datant de février 2012) et que des traitements de radiothérapie sont prévus.

 

Cette conversation téléphonique qui était prévue le lundi 18 février a eu lieu tel que convenu.  Habituellement, les rendez-vous sont fixés rapidement dans ces situations. Comme je ne recevais aucune nouvelle des dispositions prises (appels que je suis sensée recevoir pour un rendez-vous pour la scintigraphie osseuse et pour un rendez-vous avec le radio-oncologue qui doit me rencontrer afin de déterminer combien de traitements je devrai recevoir et le moment où ils débuteront).  Ces rendez-vous sont dans deux villes différentes, la radiothérapie se fera à Montréal. 

 

J'ai fait un appel à la secrétaire de mon oncologue la semaine dernière (10 jours après ma discussion du 18 février avec mon médecin traitant) afin qu'elle puisse me renseigner au sujet des dispositions prises pour ces deux rendez-vous et je lui demande s'il est possible que je puisse recevoir un retour d'appel de sa part ou qu'il accepte de me rencontrer quelques minutes pour me dire ce qui se passe depuis sa discussion avec mon médecin traitant.  

 

Elle me dit qu'elle en parle à mon oncologue immédiatement et qu'elle me rappelle aussitôt qu'il lui aura transmis les informations.  Ce ne fut pas très long avant que le téléphone sonne, c'était la secrétaire qui me rappelait pour me dire que mon oncologue ne voit pas la pertinence à me rencontrer parce que tout a été discuté avec mon médecin traitant et que c'est également lui qui s'occupera de transmettre à qui de droit les demandes.  Je la remercie de m'avoir renseignée rapidement et lui souhaite une bonne fin de journée.

 

Je communique alors avec la secrétaire de mon médecin traitant, elle me répond qu'elle vérifiera dans mon dossier mais qu'elle est certaine qu'elle n'a pas envoyé par télécopieur ces deux demandes et qu'elle me rappelle immédiatement lorsqu'elle pourra me renseigner davantage.

 

Elle m'a rappelée dans la demi-heure qui a suivie pour m'annoncer qu'elle ne retrouvait aucune trace des dispositions qui devaient être prises pour fixer mes rendez-vous.  Aucune copie des demandes faites par mon médecin sont dans mon dossier me dit t'elle.  Je lui demande si je peux parler à mon médecin ou s'il est possible qu'il me contacte afin de discuter avec lui.  Elle m'informe qu'il est en vacances et qu'il sera de retour lundi le 11 mars.  Elle me rassure et m'informe que mon dossier est dans son casier et qu'elle transmettra les informations à mon médecin dès qu'il se pointera au bureau lundi matin.

 

Je suis consternée que rien n'ait encore été entrepris, ainsi que de l'attitude de mon oncologue qui est le premier à me suivre pour mon cancer et que la radiothérapie ne doit pas trop retardée si je veux avoir la chance que les traitements soient efficaces et qu'ils débutent dans les plus brefs délais.  Plus j'attends et  plus selon moi je suis disposée à ce que mes traitements puissent être plus longs que prévus ou que la métastase prenne encore du volume. 

 

Je suis en colère qu'on néglige quelque chose de si important et que ce soit ma santé et ma vie qui dépendent de ces retards qui ne devraient pas existés. 

 

Je ne reconnais plus mon oncologue, lui qui était si consciencieux et j'accepte très mal qu'il n'ait même pas pris 5 minutes de son temps pour m'informer et me rassurer.

 

Je verrai à tout ça dès lundi et je ne lâcherai pas prise tant et aussi longtemps que mon médecin ne me confirmera pas que les demandes ont été envoyées aux deux hôpitaux où je devrai me rendre.

 

La résonnance a été faite le 22 janvier, le résultat est parvenu à mon médecin environ 21 jours plus tard et nous sommes déjà le 9 mars et rien ne semble avoir été entrepris. C'est totalement inconcevable et inacceptable.  La rapidité pour traiter mon dossier est ma meilleure alliée, je n'ai pas de temps à perdre.  Le temps s'écoule, il s'écoule rapidement et le temps est compté lorsque nous avons un cancer ou une maladie grave.  J'attends, je suis inquiète et en colère qu'on ne s'occupe pas de moi comme il se doit dans un tel cas. C'est une histoire à suivre....!!!

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christine 11/03/2013 21:03


Les coupures dont tu parles arrivent chez nous !


Des milliards et des millards d'Euros, des trous c'est même pas pensable et quand je te lis France, je sais ce qui nous attend !! 

bfrance 11/03/2013 22:30



Ce n'est pas agréable ces coupures après avoir   connu un système de santé impeccable dans les années qui précédaient ces horribles coupures autant pour les patients que les
employés dans le domaine de la santé.


Au début de mon cancer les examens ne se faisaient pas attendre, mon oncologue faxait la demande et l'examen se faisait dans les jours qui suivaient ou au plus tard 2 semaines après la
demande.  Maintenant d'autres coupures sont survenues suite au diagnostic de mon cancer et je constate que ça c'est beaucoup détérioré.  Il faut se battre nous même si on veut être
suivi rapidement.  Ce n'est pas joyeux, mais on ne nous laisse pas le choix malheureusement.



margareth 10/03/2013 20:56


Je comprends ta colère car j'ai été confrontée aux mêmes problèmes entre le 24 décembre et la mi-février. Par moment nous avons le sentiment d'être de plus en plus abandonnées à notre sort.
Pourquoi ? Manque de temps ? Surcharge des services ? Je trouve qu'en douze ans les choses ont beaucoup évolué...

bfrance 11/03/2013 17:49



Je trouve  ça difficile Margareth d'être toujours obligée de me battre.  Ce n'est plus du tout les mêmes services du début où on s'occupait de moi sans que je doive vérifier
quoi que ce soit.  Tout a dégénéré l'an dernier pour ma bosse au sein qui devait être investiguée et cela a pris 6 mois, c'est inacceptable.  Je pense que c'est une surcharge de
travail, manque de personnel, ici en tout cas les médecins sont débordés et beaucoup n'ont plus de médecin de famille après que le leur ont pris leur retraite.  J'espère que tout ceci
changera pour le meilleur, c'est trop difficile de devoir toujours se battre, ce n'est pas à nous de le faire pour nos rendez-vous médicaux.  Bonne chance à toi aussi.



biquette 09/03/2013 19:37


allo France,


moi aussi je suis sidérée que tu sois obligée de te battre ainsi sans cesse, ce n'est pas normal, c'est un bien mauvais systeme de santé que vous avez au Québec!


je m'inquiete pour ma fille et sa famille; avec ses antécésents (mon cancer) elle doit se faire suivre et n'a pas de médecin de famille, ni de gynéco, ça va poser probleme...


j'espere que lundi tu pourras contacter ton médecin et vite trouver une solution, bises

bfrance 11/03/2013 17:55



Allo Biquette,


Nous avions pourtant un des meilleurs services de santé auparavant, tout a changé depuis les départs massifs pour la retraite en  1997, par la suite les coupures sont arrivées, j'ai
perdu un poste, je me suis retrouvée dans un autre bureau où l'ambiance n'était pas bonne, ça m'a rendue malade de stress.  Pour ta fille, elle est infirmière si je me souviens bien, elle
doit connaître des noms de médecins qui pratique dans un bureau, il faut qu'elle se mette sur la liste d'attente du médecin qu'elle choisira en espérant qu'elle reçoive un appel lui confirmant
qu'elle a un médecin.  En attendant, elle peut se rendre dans une clinique de sans rendez-vous.  Ma fille lors de son déménagement n'avait plus  de médecin, elle se rendait dans
une clinique sans rendez-vous et elle a finalement eu un médecin de famille et elle est très satisfaite des soins qu'elle a reçu dans cette clinique, et maintenant elle est également très
satisfaite des soins qu'elle reçoit.  Je te donne un bisou et je te reviens si j,ai des nouvelles de mon médecin.



Fabie 09/03/2013 17:47


Comment ne pas être consternée par ce manque de considération du monde médical...


Je comprends que tu ne veuilles pas lâcher le morceau!


J'espère que lundi, ton médecin prendra rapidement toutes les dispositions qui s'imposent pour que très vite tu aies tous tes rendez vous!


Bisous

bfrance 11/03/2013 18:27



Bonjour Fabie,


C'est vraiment inconcevable effectivement et je ne lâche pas le morceau, il ne faut pas.  Moi aussi j'espère bien avoir des nouvelles rapidement.  Rien de pire que  de
demeurer dans l'attente.  Au plaisir de te relire, à bientôt!



Christine 09/03/2013 13:55


France, je suis toujours aussi héberluée de te lire au sujet de ces retards à répétition; c'est au point que je m'y perds. Surtout quand on sait qu'une IRM se lit et s'interprète dans l'heure qui
suit et qu'avec les moyens actuels on peut aussitôt envoyer les résultats aux médecins concernés. Ainsi en est-il également de mes résultats d'analyse de sang qui sont faxés à mon oncologue par
le laboratoire et je peux communiquer avec lui par mail si nécessaire.


Donc je ne comprends pas votre système de santé - au risque de me répéter - et je ne sais pas si c'est particulier à ta personne ou si à généraliser à tout le pays ? Tu appartiens à un pays
ultra-moderne avec une organisation de santé moyen-âgeuse. J'espère me tromper, hein !!


Ca me dépasse, vraiment


Je t'embrasse bien fort France et te souhaite du mieux, beaucoup de mieux !


Christine


 

bfrance 11/03/2013 20:59



Bonjour Christine,


Ici au québec nous n'avons pas nos résultats immédiatement.  Lorsque l'on fait la résonnance c'est une technicienne qui fait l'examen et le radiologiste fait la lecture par la
suite.  Il y a énormément d'examen et du retard s'est accumulé, c'est partout pareil au Québec pratiquement.


Ce n'est pas particulier à moi, c'est généralisé partout à cause des grandes coupures, on a coupé les secrétaires pour transcrire les rapports et le temps est tout dépendant de l'examen
un bon deux semaines et parfois plus.  J'ai même demandé à la technicienne lors de ma résonnance s'il s'avérait que le radiologiste trouve quelque chose s'il le transmettait immédiatement et
elle a répondu que non, que ce soit grave ou pas, le médecin qui a fait la demande doit attendre de recevoir le rapport par le courrier, cela est fait à l'hôpital où j'ai fait ma résonnance,
je ne sais pas si ailleurs dans la grande région de montréal s'ils ont les mêmes directives.  Nous sommes pénalisés à cause des nombreuses coupures dans le domaine de la santé et ce n'est
pas du tout encourageant car ils ne cessent de couper là où il ne faut pas et ce au détriment des patients.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives