Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 09:00

Suite à l'émission "Les Docteurs" que j'écoute à toutes les semaines du lundi au vendredi, le 11  février dernier, l'appel téléphonique d'une dame souffrant de Polymyalgia Rheumatica a retenu mon attention.  Elle demandait conseil aux docteurs pour le traitement de cortisone qu'elle prend depuis 3 ans à savoir si ce médicament peut créer de l'accoutumance.   Les Docteurs répondent sur ce lien.  Vous pourrez visualiser la vidéo sur ce  sujet à la position 19:14.  Je n'ai pas été dans la possibilité d'ajouter la vidéo directement dans l'article, c'est pour cette raison que j'ai ajouté le lien, vous pourrez en prendre connaissance facilement. 

 

 

http://www.radio-canada.ca/emissions/les_docteurs/2012-2013/document.asp?idDoc=273291#leplayer

 

Tableau I

  

Tableau clinique

O

Douleurs musculaires aux ceintures scapulaires

et pelvienne

O

Raideurs matinales pendant plus d’une heure
 

O

Apparition brutale et évolution depuis plus

d’un mois avant l’établissement du diagnostic

O

Synovites bilatérales des articulations proximales

(épaules > hanches)

O

Atteintes articulaires périphériques moins importantes
 

O

Bursites sous-acromiales et iléopectinéales fréquentes
 

O

Amplitude articulaire et force musculaire normales
 

O Symptômes généraux, notamment troubles dépressifs

 
Tableau II

  

Critères diagnostiques de la

polymyalgia rheumatica

O

Patient de plus de 50 ans

 

O

Raideurs et douleurs bilatérales aux épaules, au cou

ou à la ceinture pelvienne depuis plus d’un mois

O

Raideurs matinales pendant plus d’une heure

 

O

Vitesse de sédimentation supérieure à 40 mm/h

 

O

Réponse rapide aux corticostéroïdes (dose de 20 mg/j)

 

O

Absence d’autres affections susceptibles de causer

les symptômes, à part l’artérite temporale



 

Les symptômes énumérés ci-dessus ressemblent à plusieurs des symptômes que je ressens tous les jours. Comme mon médecin me l'expliquait mardi dernier lorsqu'il a demandé à me rencontrer, mes  douleurs ne sont pas associées  à mes métastases ce qui me porte à réfléchir sur la probabilité que peut-être je pourrais souffrir de la Polymyalgia Rheumatica.

 

Dans le traitement de la fibromyalgie, les anti-inflammatoires et les narcotiques ne fonctionnent pas vraiment sur la douleur.  Les médicaments administrés sont en général des relaxants musculaires, ce que j'ai pris pendant plusieurs années et que je prends encore au besoin.  Cette maladie se manifeste par les symptômes énumérés ci-dessous et j'ai plusieurs de ces symptômes.  Les douleurs aux coudes, aux poignets, aux genoux et des articulations interphalangiennes ainsi que les articulations sternoclaviculaires sont des douleurs connues pour moi.  D'autres symptômes dans cet article sont connus pour moi.



La fatigue que j'éprouve depuis plusieurs mois, la perte d'appétit et la perte de poids m'ont fait me questionner beaucoup et voilà que je trouve la réponse peut-être à mes souffrances physiques. C'est tellement évident tout ce qui est décrit sur cette maladie et qui concorde avec mes douleurs.  J'en parle à mon médecin dès que je peux le rencontrer parce que le traitement pour soulager la douleur a été tellement efficace pour cette dame, c'est tellement encourageant.  Le traitement est la cortisone et dès le premier comprimé, elle a tout de suite été soulagée. 



La PMR se manifeste aussi de façon distale

par des mono- ou polyarthrites des coudes, des poignets,

des genoux et des articulations interphalangiennes

ainsi que par une atteinte des articulations

sternoclaviculaires. L’observation médicale révèle

également de la fièvre, de la fatigue, une anorexie,

une perte pondérale et des troubles dépressifs

  

  

Qu'est ce que la Polymyalgia Rheumatica?   Quels sont les symptômes?    

  

Vous en apprendrez davantage sur cette maladie en cliquant sur le lien ci-dessous:

  

http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/061-064DrLachance0806.pdf

 
  

  

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

caro 18/02/2013 17:59


merci france de cet article super intéressant bonne journée et gros bisous ma belle amie xxxxxxxxx

bfrance 20/02/2013 22:25



Ça me fait plaisir, s'il peut aider des personnes qui pensent en souffrir, ils pourront en discuter avec leur médecin comme je l'ai fait lundi.  Il me fait passer les analyses
sanguines requises afin de vérifier si j'en souffre.  Imagine, ce serait bien avec le traitement qui semble être très efficace.  Bisous à toi mon amie xxx



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives