Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 03:38

Le dernier livre de David Servan-Schreiber, sur sa rechute, sa bataille et son bonheur d’avoir partagé avec nous les valeurs d’Anticancer. Extraits.david[1]

 

« Depuis la rechute de mon cancer en juin 2010, j’ai subi trois opérations, une radiothérapie, deux protocoles de vaccins et un traitement antiangiogénique. La forme sous laquelle est revenue cette tumeur est beaucoup plus agressive que celle avec laquelle j’ai vécu pendant dix-huit ans. Il s’agit d’un glioblastome de stade IV, dont les pronostics sont parmi les plus mauvais de tous les cancers, avec une médiane de survie à quinze mois. Cela signifie que la moitié des personnes atteintes de cette tumeur vivent moins de quinze mois après le diagnostic, et l’autre moitié plus de quinze mois. En cas de rechute, les chances de survivre au delà de dix-huit lois sont quasi nulle.

 

J’ai décrit mon plan de bataille pour mettre toutes les chances de mon côté, en m’appuyant à la fois sur des médecins exceptionnels et sur les actions complémentaires du programme anticancer.

 

Peut-être ne fêterai-je pas mon cinquante et unième anniversaire. Mais je suis heureux d’avoir été porteur des valeurs auxquelles je reste extrêmement attaché. Cet ensemble de valeurs, qui n’a pas vraiment de nom en français, est appelé en anglais empowerment. Nos amis canadiens le traduisent par le néologisme « empuissancement ». Il s’agit de la capacité vitale de reprendre le pouvoir sur soi-même. Je suis très fier d’avoir contribué à faire avancer cette idée dans  mon domaine, la médecine – même s’il reste du chemin à faire. »

 

« Ce que j’ai appris d’essentiel dans les vingt dernières années de ma carrière scientifique, c’est aussi la plus grande découverte de l’écologie moderne : il s’agit de l’idée simple et fondamentale que la vie est l’expression de relations au sein d’un réseau, et non pas une série d’objectifs ponctuels poursuivis par des individus distincts. C’est aussi vrai des fourmis, des girafes, des loups que des humains. Pour ma part, c’est à travers mes relations avec tous ceux qui se passionnent pour ces idées d’écologie humaine que j’ai eu la chance d’exprimer ma créativité et de contribuer à la communauté. Qu’ils en soient remerciés. »

 

J'ai reçu cet article et je le partage avec vous.  Un scientifique qui a publié de nombreux livres, qui s'est battu contre un cancer et qui vit maintenant une rechute et qui n'a peut-être plus beaucoup de temps devant lui.  Un exemple de courage pour nous toutes.

 

 

Le cancer est un ennemi de taille avec lequel nous devons nous battre jour après jour et toujours garder en tête la guérison.  Je ne pensais pas être si persistante dans mon combat.  Je m'étais toujours dit que nous avons les épreuves avec lesquelles nous pouvons faire face et j'ai demandé à Dieu de ne jamais m'envoyer un cancer comme épreuve parce que je pensais sérieusement que je ne pourrais pas passer au travers.

 

Cette force qui nous habite est exceptionnelle et j'en suis la preuve.  Je peux vivre normalement sans penser à la mort à tous les jours.  Je me bats pour rester en vie le plus longtemps possible et tout ce que je souhaite est de vivre longtemps avec moins de douleur pour apprécier la vie comme elle se doit.

 

Nous lui souhaitons à ce grand homme la meilleure des chances dans ce combat difficile et un grand merci pour tout ce qu'il nous a apporté.

 



Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Santé
commenter cet article

commentaires

nallie 20/06/2011 23:37



chere france


est ce possible que nos commentaires soient plus foncé car la couleur est tres clair et je vois pas bien


j'avais acheté son livre par l'insistance de mon pere je ne l'ai jamais fini car avec les traitements je ne pouvais plus me concentrer pour lire


je ne peux plus l'ouvrir maintenant


trop de mauvais souvenirs et je compte me separer de tout ce qui me rappelle la maladie prothese ,foulards.....


 


j'ai arreté de boire du thé sancha, curcuma....quand j'ai arrété la chimio


je suis tres attristée par son combat et je me dis que meme avec une bonne hygiene de vie la maladie décide elle seule de revenir ou pas


courage a tous


nallie



bfrance 21/06/2011 04:34



Oui j'ai rectifié ça devrait être mieux. Son livre t'aiderais peut-être à mieux accepter.  Une connaissance à moi me l'a recommandée, elle y a trouvé beaucoup de réconfort et
d'espoir.  Tu as raison, il y a des gens qui sont très santé (végétariens, qui font bcp d'exercice et qui ont eu un cancer).  Je crois que c'est dans nos gènes le cancer.



Caro 20/06/2011 20:55



Je lui souhaite la meilleure des chances et lui envoie plein de bonnes ondes. Bonne journée et gros bisous



bfrance 20/06/2011 20:56



Oui c'est triste qu'il en soit rendu à cette éventualité, si jeune encore.  Le cancer est vraiment la pire chose pour les êtres humains. 



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives