Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 22:41

Après plusieurs jours de fatigue, depuis hier je remonte la pente doucement.  Lorsque j'ai vu l'orthopédiste, elle a diminué mon Neurontin de 200 mg par jour, je suis donc passée de 1000 mg par jour à 800 mg.  Ça allait bien avec cette posologie.

 

Lorsque j'ai vu mon médecin de famille 12 jours plus tard je lui expliqué que j'avais demandé à l'orthopédiste de diminuer mes doses parce que  je ne sentais pas de différence au niveau de mes douleurs avec ce médicament et que je désirais faire diminuer les doses parce que lorsqu'elles étaient trop élevées, je ne trouvais pas le moyen de me détendre, j'étais en hyperactivité.  De plus, je parlais sans arrêt et mon entourage le remarquait. J'avais de la difficulté à trouver le sommeil le soir venu.  C'est alors que mon médecin a décidé avec moi que mes doses seraient diminuées progressivement jusqu'à un sevrage complet.  Je lui avais expliqué que le seul bienfait avec le Neurontin que je ressentais était la fin de mes engourdissements aux mains et aux pieds et que si les engourdissements revenaient, il réajusterait les doses.

 

C'est ce qui est arrivé 2 semaines plus tard, mes engourdissements ont recommencé parce que mes doses avaient été diminuées par mon médecin de famille.  J'étais rendue à 500 mg par jour au lieu de 800 mg et  la diminution a été faite trop rapidement.  J'ai téléphoné à la pharmacienne avant hier afin de lui demander si je pouvais augmenter mes doses à 800 mg par jour.  Comme mon médecin avait indiqué que je pouvais prendre de 1 à 2 comprimés de 100 mg le matin et au souper, j'ai demandé qu'elle me donne deux comprimés de 100 mg par jour supplémentaire à prendre au déjeuner et au souper.  En 48 heures je remarque le changement, j'ai plus d'énergie et je n'ai pas eu sommeil hier dans la journée ainsi qu'aujourd'hui.  Je crois que c'est la formule gagnante pour l'instant.  Je tenterai de diminuer dans environ 4 semaines de 100 mg supplémentaire par jour ce qui me fera des doses de 700 mg pour en arriver graduellement à la dose  que le médecin avait prescrite soit 500 mg par jour.  Je respecterai toujours 4 semaines aux mêmes doses avant d'arriver à  la dose prescrite de 500 mg.  Si je constate qu'en ayant diminué progressivement les engourdissements ne reviennent plus, je pourrai probablement le cesser.  La diminution s'est faite trop rapidement et les engourdissements sont réapparus.

 

Si par exemple en diminuant plus tard je remarque que les engourdissements reviennent, je demeurerai à la dose journalière qui me conviendra le mieux.  De cette façon je me sens plus productive et j'ai moins le goût de dormir et mes douleurs ne sont pas du tout touchées par cette diminution, elles sont demeurées identiques, c'est pourquoi nous avons décidé d'un commun accord de tenter la diminution parce que ça ne réagit pas au niveau de la douleur le Neurontin, il agit dans mon cas seulement au niveau des engourdissements.

 

De cette façon je serai moins médicamentée et je trouve que c'est une bonne décision, sûrement la solution gagnante. 

 

D'ici Noël je me rendrai à nouveau à l'hôpital à Montréal afin de recevoir mon deuxième bloc facettaire.  L'orthopédiste en a prescrit 2 autres, soit celui de décembre et le suivant 3 mois plus tard.  Il faut respecter le délai de 3 mois entre chaque bloc facettaire.  Nous nous reverrons sûrement lorsque les 2 prochains auront été faits afin de savoir si je pourrai en recevoir encore par la suite.  Selon moi, si mes douleurs disparaissent, je suis tentée de croire que ce sera le cas.  Si non, l'orthopédiste prendra la décision du traitement qui me conviendra le mieux afin d'enrayer mes douleurs ou de les diminuer le plus possible.

 

J'espère que ma condition demeurera ainsi parce que je me sens revivre en ayant moins sommeil.  C'est un plus dans ma vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

Biquette 18/11/2012 08:43


France,


ça semble compliqué de trpuver la bonne posologie, mais petit à petit tu vas y arriver. L'important c'est ton confort, c'est que tu puisses vivre normalement, et c'est toi qui peut dire ce qui te
convient ou pas. Chaque organisme a ses besoins, réagit differemment aux médicaments, subit des effets secondaires variables...


Je te souhaite un bon dimanche. Nous recevons ce midi un de mes frères et sa compagne, nous pourrons nous promener en bord de mer, on annonce du beau temps et 17 dégrés!


Biquette

bfrance 18/11/2012 18:47



Bonjour Biquette,


Un peu  compliqué exactement, et comme tu le dis si bien, chacun réagit différemment et il faut bien écouter son corps, discuter avec le médecin afin de trouver les meilleures
solutions.  Je souhaite que ça fonctionne avec ce médicament, il n'enrayera pas la douleur mais je ressentirai moins de somnolence.  Et le bloc factettaire est pour bientôt et je me
croise les doigts afin que ça fonctionne pour enrayer la douleur, quel beau cadeau que ce serait  pour la période des fêtes et pour les jours suivants afin de débuter la nouvelle année du
bon pied.  Quelle chance tu  as de pouvoir marcher sur le bord de la mer, c'est si bon cette odeur d'air marin, entendre le clapotis des vagues, profites de ce décor et pense à moi
pendant cette promenade pour me transporter sur cette plage où tu te promèneras.  Bon dimanche avec ces 17 degrés.  Ici il ne fait pas si chaud, mais le soleil est présent pour
plusieurs jours, c'est réconfortant en novembre parce que trop souvent ce mois est gris et pluvieux.  Amicalement France



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives