Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 18:34

Je n'ai pas encore pris de rendez-vous au privé pour ma résonnance magnétique car il y a du nouveau à ce sujet.  J'ai contacté l'Hôpital ou doit avoir lieu l'IRM afin de leur communiquer que je dois subir une diminution mammaire et qu'il serait préférable que je sache à quoi m'en tenir avant de procéder à la chirurgie.

 

On m'a conseillée de faire part à mon oncologue qui a fait la requête pour cette résonnance magnétique de communiquer avec la radiologiste qui a pris la décision de me la faire qu'en septembre et de lui expliquer qu'il serait préférable que l'examen soit fait bien avant septembre.

 

L'infirmière pivot avec qui j'ai parlé et à qui je demandais de faire le message à mon oncologue m'a conseillée de prendre un rendez-vous lundi prochain afin que je lui explique tout cela en personne.   J'ai donc un rendez-vous lundi prochain en avant-midi.

 

Si la radiologiste décide de ne pas me la faire avant septembre, je prendrai à ce moment mon rendez-vous au privé et je trouve déplorable que je doive en arriver là lorsque l'Hôpital où je dois faire la résonnance a jugé de me faire attendre 6 mois.  Tout le stress occasionné lorsque nous sommes en attente de savoir si nous n'avons pas un cancer ne devrait pas exister.  Lorsque des examens sont prescrits en urgence, ils se doivent d'être fait dans des délais très courts surtout si c'est l'oncologue qui en fait la demande.  Ce n'est pas tout le monde qui peut se payer un examen si coûteux au privé, ce qui veut donc dire que si nous n'avons pas les moyens, nous risquons d'avoir un cancer parce qu'eux, ils ont décidé que votre cas n'était pas considéré urgent.  C'est vraiment inadmissible ces façons de faire.

 

Comme je l'ai déjà expliqué, nous devons toujours se battre pour obtenir gain de cause et je ne trouve pas normal que ce soit à nous de faire toutes les démarches pour obtenir ce à quoi nous avons droit.

 

Il aurait été préférable que mon oncologue insiste sur l'urgence de faire cette résonnance magnétique étant donné que mon cancer a été difficile à détecter et détecté trop tard.  Je lui avais fait savoir que je n'étais pas rassurée d'attendre 6 mois avant de faire l'examen et que je voulais être fixée rapidement afin que si un autre cancer est en train de se développer dans mon sein qu'il soit pris à temps.  Sa réponse a été :   Vous avez déjà le cancer, ça ne changera rien.   Je l'ai trouvé tellement peu diplomate de me lancer ça à la figure.  J'ai répondu du tac au tac que c'est urgent de le trouver avant qu'il fasse d'autres dommages et qu'il fera peut-être en sorte de réveiller mes métastases qui sont stables en ce moment.

 

J'en ai vu de toutes les couleurs depuis le début de ce cancer il y a maintenant 3 ans et je tiens à ce que des erreurs semblables ne se répètent plus.  S'ils avaient fait leur travail consciencieusement dès que j'ai trouvé cette masse en 2002 et que j'ai finalement du gueuler pour obtenir une échographie en 2008, je n'aurais pas un cancer de stade IV qui veut dire incurable dans mon cas parce que les métastases osseuses ne se guérissent pas.

 

Soyez vigilantes et exigez les examens requis,  car personne ne connait mieux son corps que nous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

margareth 09/06/2012 08:42


C'est vrai que le délais est vraiment très (trop) long. Jusqu'ici je n'ai pas été confrontée à ce problème. Mais je sais que c'est le cas dans certaines régions en France. Une amie du centre,
chez qui il y a un soupçon de cancer au col de l'utérus, aura une intervention seulement à la fin du mois. La tumeur, très petite puisqu'elle n'a été repérée qu'avec l'analyse d'un frottis, a été
découverte en février me semble-t-il.

bfrance 09/06/2012 18:19



C'est la première fois depuis mon cancer que j'ai à attendre.  Tous mes examens antérieurs prescrits par l'oncologue ont été très rapide (dans un délai de 2 semaines maximum) et
souvent moins d'une semaine.  C'est un bon délai, tu vois pour ma première intervention après avoir diagnostiqué mon cancer l'intervention a eu lieu 3 semaines après.



Diane MorinBonj 05/06/2012 02:18


En effet, cet oncologue n'est vraiment pas diplomate; en fait il n'a pas de savoir-vivre et cette qualité est indépendante du doctorat en médecine qu'il a reçu...Son insouciance te cause bien du
stress et c'est dommage. Le fait qu'il y a eu négligence en 2002 devrait l'allumer ! C'est triste que tu doives faire les frais de son humeur variable et de son côté "soupe au lait"...De
tout coeur avec toi, Diane XX

bfrance 05/06/2012 23:46



Je sais Diane, même si je sais que mon cancer est toujours présent même s'il dort pour le moment  je n,ai pas  besoin  que l'oncologue le dise si froidement et sans trop
réfléchir avant de parler.  Effectivement en 2002 lorsqu'on n'a pas pris au sérieux ma masse déjà présente, je ne comprends pas qu'il n'est pas allumé pour prescrire l'IRM en faisant des
recommandations urgentes.  Merci Diane xxx



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives