Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 01:16

Depuis l'annonce de mes métastases en mai 2009, même si j'ai tous les rapports de tous les examens que j'ai passé depuis le début de cette épreuve, je n'ai lu que 2 fois le rapport de l'IRM et du Scan.  Hier je suis allée chercher aux archives médicales les rapports écrits de mon dernier IRM, de mon dernier Scan et de la note évolutive de l'oncologue suite à la visite du 4 juillet.  Pour la première fois je lisais tout ceci sans peur, sans angoisse.

 

 

J'ai tout relu du premier au dernier document.  Le protocole opératoire de mes deux chirurgies, du pneumothorax que j'ai fait lors de la mastectomie à la salle de réveil, etc.  J'ai lu et constaté qu'ils m'ont ouvert et sectionnée de partout.  En lisant le rapport de l'exérèse des ganglions, je comprends aujourd'hui pourquoi j'ai si mal encore, ils ont sectionné et sectionné.

 

J'ai subit une réduction mammaire en 1978 et par la suite même avant d'avoir 40 ans j'ai passé plusieurs mammographies pour des douleurs aux seins.

Je me suis attardée et j'ai lu hier tous les rapports de toutes mes mammographies et elles ont toutes retenues mon attention et je sais que je pourrais poursuivre pour négligence médicale parce qu'il y a vraiment eu négligence.

 

 

Vous constaterez que lors des rapports radiologiques, on parle très souvent des cicatrices laissées par la réduction mammaire.

 

Historique de mes mammographies lues par 6 différents radiologistes au cours de ces années.

 

 

Janvier 1990:

 

Une dysplasie au niveau de la partie supérieure du sein droit, le radiologiste demande de contrôler dans 6 mois.

 

Juillet 1990:

 

Minime dysplasie bilatérale, pas de masse ni lésion suspecte.

 

Juillet 1995:

 

À l'examen des seins, on note une réduction mammaire bilatérale.  Douleur à la palpation des seins. 

À la mammographie, on note toujours une déformation post-chirurgicale principalement au niveau du sein droit où il existe une zone de fibrose au niveau du

quadrant inféro-externe.  Pas de lésion suspecte visible et pas de changement important depuis les examens antérieurs.

 

 

Décembre 1997:

 

En comparaison du dernier examen en juillet 1995, il n'y a pas eu de changement appréciable.

 



Vous pouvez lire comme moi:  Une masse à mon sein droit qui était déjà présente en 1997 selon le rapport du radiologiste en 2001 et toujours la question à savoir si c'est relié à la chirurgie (réduction mammaire).  Le sein droit est celui que j'ai perdu.

 

Avril 2001 :

 

Mammographie de dépistage.  Réduction mammaire en 1978.  Opacité de 1.0 cm en profondeur en supéro-externe.  Cette image était présente en 1997 (relié à la chirurgie???) À contrôler dans 6 mois.

Masse de 1.5 cm sein droit supérieur externe.



Mai 2002:

 

J'ai découvert la masse en mai 2002 pour la première fois et une mammographie a été demandée par mon médecin de famille qui spécifiait sur un graphique que la masse était présente au sein droit supérieur externe.

 

 

Mai 2003:

  

Les opacités résiduelles notées à la partie externe et supérieure du sein droit se sont quelque peu modifiées.  Il ne s'agit donc pas à mon avis de lésions suspectes, de lésions malignes.  Il est probable qu'il s'agisse d'images liées à la réduction mammaire fait il y a plusieurs années.  Rien d'autres à signaler.

 

 Avril 2004:

 

Mammographie et échographie demandées pour masse cadran supérieur externe sein droit, toujours la même masse.

Il n'y a eu aucune échographie pratiquée.

Seins peu denses (25 à 49% de tissus glandulaire).  Aucune lésion ou microcalcification suspecte de néoplasie.  Pas de changement depuis l'étude précédente.

Modification sujbective d'une réduction mammaire.

 

 Avril 2007:

  

Mammographie de dépistage

 

 Inchangé depuis l'examen antérieur, revoir dans 2 ans.

 

 Novembre 2008:

 

Lésion  unique sein droit.  On demande des examens plus poussés.

 

Mammographie de dépistage. J'ai insisté pour passer cette mammographie parce que ma soeur venait d'être diagnostiquée pour un cancer canalaire infiltrant et que sa masse avait la même grosseur que la mienne au toucher. Elle voulait que je la passe avant la date prévue :  Avril 2009.

 

J'ai bien fait d'insister pour la mammographie et l'échographie, on a décelé le cancer à ces examens.  La biopsie a aussi été pratiquée, ce qui aurait dû être fait bien avant. Je n'aurais même pas été obligée d'insister pour une échographie parce qu'il y avait une masse palpable. Il y a eu depuis le début de la négligence.  Si on remonte à 1997, la lésion était déjà visible et en 2001, elle mesurait 1.5 cm.  J'aurais pu éviter ce cancer si on m'avait fait par la suite des échographies et la biopsie en 2001.

 

J'éprouve de la colère en relisant tout cela.  Mais si ces informations peuvent aider des femmes qui vivent (je vous supplie d'insister pour des examens plus poussés, et surtout la biopsie) ou qui ont vécues une situation similaire, contactez-moi via le blog, parce que le désir de poursuivre en recours collectif revient au galop.  Il me reste 6 mois pour recourir à la justice, après le délai sera passé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives