Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 03:47

Lorsque nous sommes Assurés par le Régime de l'Assurance Maladie du Québec, ce ne sont pas tous les médicaments qui sont remboursés.  Pour cela il faut que le médecin face une demande de médicament d'exception en expliquant la raison de cette demande.

 

Comme je répondais bien au Tramacet, qui est aussi un médicament d'exception, il existe dans la même famille un médicament qui a une action de soulagement prolongé. La demande est faite depuis plus d'un mois et je n'ai reçu que pour l'instant une lettre me prévenant qu'on a bien reçu la demande et qu'une réponse me sera rendue ultérieurement.

 

Il me semble que lorsque le médecin fait la demande afin d'autoriser ce médicament, c'est que les patients ou les patientes obtiennent de bons résultats et qu'on demande seulement s'il y a possibilité que ce médicament soit remboursé.  Pourquoi faire attendre si longtemps un patient qui souffre?

 

La RAMQ a des médicaments qui sont remboursés d'emblés, comme par exemple la morphine, mais étant donné que je réponds bien au Tramacet, je ne vois pas l'utilité de prendre de la morphine pour l'instant. L'action du médicament demandé serait prolongé pour plusieurs heures, donc moins de médicaments à prendre aux 4 heures et je serais soulagée davantage.  Je trouve aberrant de devoir faire autant de demande pour des médicaments qui ne sont pas narcotiques et qui permettent aux patients d'avoir une meilleure qualité de vie leur permettant de fonctionner dans la vie de tous les jours, comme par exemple conduire sa voiture sans pour autant ressentir les effets négatifs de la morphine (nausées, étourdissements, sommeil, fatigue).  Je veux continuer dans la même lignée de médicament tant et aussi longtemps qu'ils me soulageront, ce n'est pas difficile à comprendre.

 

Lorsque je travaillais nos assurances collectives nous remboursaient tout sans exception, avec la RAMQ le principe est plus difficile et il faut être patient et attendre.  J'ai bien hâte d'obtenir la réponse car je souffre de plus en plus et mon médicament ne me permet pas de me sentir bien pendant plus de 3h et la prochaine prise est 1 heure plus tard, ce qui finit par décourager, souffrir est pénible et j'en ai marre, alors si on pouvait réviser les médicaments qui sont le plus demandés en médicaments d'exceptions, ça serait une très bonne nouvelle pour tous ceux qui font aussi ces démarches. On se croise les doigts, et on espère que l'on finira pas accélérer la vitesse afin de rendre des réponses aux patients qui attendent avec impatience.

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

biquette 31/03/2011 08:33



c'est un avantage qu'on a ( pour l'instant!) en France, les médicaments anti-douleurs sont remboursés s'ils sont prescrits par un médecin.


j'espère pour toi que tu pourras obtenir ceux qui te soulagent le plus, c'est le minimum quand même quand on souffre...


bonne journée, Biquette



bfrance 31/03/2011 22:49


Ici la majorité des médicaments sont couverts, c'est un régime obligatoire pour tous ceux qui n'ont pas d'assurance collective. Oui je te dirais que c'est le minimum et il est temps que je reçoive
ma réponse car plus rien me soulage, tu devrais me voir en ce moment je suis tellement souffrante. Je suis assise avec de la chaleur dans les reins, le dos veux m'ouvrir en deux.


Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives