Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 17:43

poeme-fleur-1-.jpgBonjour en ce samedi ensoleillé mais frais malgré les 25 degrés.  Mon mari et moi couvons sûrement un microbe, j'ai des frissons depuis hier et des chaleurs.  Mon infection urinaire refait surface on dirait bien.  Je me sens tellement mal dans mon corps, tout vibre en dedans et je ne trouve aucun moyen de relaxer, c'est spécial de se sentir ainsi. 

 

Je n'ai pas dormi de la nuit, des chaleurs, de gros frissons, j'éternue sans arrêt, je pense que c'est plutôt une allergie à un pollen qui me fait tant éternuer parce que je ne ressens pas de symptômes grippaux. Par contre mes nombreux éternuements me donnent des douleurs aux côtes.

 

J'ai tellement hâte de vous dire que je vais bien et que je profite de la vie.  Vous devez me trouver bien déprimante ces dernières semaines.

 

Je vais devoir si les symptômes ne cessent pas me rendre aux urgences afin de faire encore une fois une analyse et culture d'urine.  Juste à penser que je devrai me taper plusieurs heures d'attente pour cela m'enlève totalement le goût de m'y rendre.  Et je ne compte pas sur mon médecin surtout les fins de semaine. L'arédia est très difficile pour les reins, et d'ailleurs à mon traitement du 20 juin j'étais en pleine infection urinaire et je me suis informer si je pouvais recevoir mon traitement au préalable.  Il n'y avait aucun problème parce que mon taux de créatinine et d'urée étaient normaux et

que j'étais sous antibiothérapie.

 

J'ai cessé la morphine parce que je suis certaine que mes douleurs sont neuropathiques avec tous les engourdissements que je ressens à la jambe et au pied droit.  La morphine n'agit pas pour les douleurs neuropathiques.  J'ai bien hâte de rencontrer l'orthopédiste pour finalement voir d'où provient cette douleur.  Une lueur au bout de ce tunnel serait appréciée parce que pour l'instant c'est constamment rempli de souffrance et très demandant du côté énergie.

 

Voilà ce qui se passe avec moi depuis hier, inconfort et je compte me reposer aujourd'hui et tenter de reprendre le sommeil perdu.

 

J'espère que vous vous portez mieux que moi, je vous le souhaite.  Je pense à Lucie qui vit de mauvais moments et malgré mes malaises physiques, Lucie vit de bien plus  mauvais moments.  Comme dit  l'expression québécoise:  C'est de la petite bière ce que je vis présentement comparé à toi ma belle Lucie et je suis de tout coeur avec toi.

 

Bonne chance Lucie et donnes de tes nouvelles, je pense à toi xxx.

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Santé
commenter cet article

commentaires

mimi 09/07/2011 21:30



allo ma belle France,


     je suis vraiment désolée de ce qui t arrive , on est déprimé pour moins que ça alors ne dis pas que l on te trouve déprimante moi je te trouve bien courageuse au
contraire ça ferais longtemps que j aurais été déprimée moi .


Je vais prier pour toi ma belle .


Je t aime fort bisou xxx



bfrance 10/07/2011 17:35



Allô ma belle amie, tu n'as pas à être désolée voyons.  Parfois je me dis que les gens en auront assez de lire que je me sens toujours mal, j'ai tellement hâte de communiquer de
bonnes nouvelles sur mon état. Tu aurais passé au travers aussi sans déprimer, tu es forte toi aussi.  Merci pour les prières, je les prends.  Je t'aime fort aussi xxxxxx



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives