Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 06:14

568009[1]m-decin[1]Comme il était prévu j'ai vu mon médecin de famille mercredi en fin d'après-midi.  Le but premier était la gestion de ma douleur.  Il m'a bien sûr posé des questions à savoir si ma douleur était toujours située au même endroit, c'est-à-dire ma fesse du côté droit, une douleur qui irradie jusqu'aux  pieds lorsque c'est très intense, ce qui veut dire pratiquement en permanence depuis quelques semaines. 

 

Le Gabapentin, (Neurontin), ne m'aide plus, il a agit sur les engourdissements et tout c'est résorbé au fil des mois, voir depuis bientôt 2 ans.  Comme on ne peut pas laisser ce médicament tout d'un coup, il faut un léger sevrage.  J'ai d'ailleurs débuté ce sevrage il y a deux semaines, l'orthopédiste a baissé ma dose de 1000 mg par jour à 800 mg.  Mon médecin a ajusté à nouveau mes doses pour en arriver à 500 mg par jour dans les semaines qui suivront.  Lorsque le sevrage sera en cours, si les engourdissements reviennent, nous réajusterons les doses et sinon, je délaisserai le Gabapentin complètement.  Il a augmenté mes doses de Fentanyl (patchs) pour passer de 100 mg à 125 mg aux 2 à 3 jours.  Je prends en entre-dose du Tramacet/Tramadol un antidouleur très efficace et très utilisé en post-chirurgie. 

 

Nous avons discuté de mon prochain bloc facettaire qui devrait avoir lieu d'ici Noël.  Il demeure perplexe vis-à vis de ce traitement parce que selon lui, il serait très possible que ce soit mon problème de dos qui perdure depuis plus de 15 ans, il semble croire que ce sont mes métastases osseuses qui me font souffrir autant.  C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il demande une consultation en radio-oncologie afin que le radiologue-oncologue puisse éclaircir cette énigme de ma douleur. 

 

Dans le passé nous en avions discuté mon oncologue et moi et il en était arrivé à la décision de me faire voir par un orthopédiste afin qu'il puisse évaluer avec la résonnance magnétique et la scintigraphie osseuses si c'était bien mes métastases qui causaient cette douleur.  La conclusion était que j'étais une bonne candidate pour le bloc facettaire car rien ne démontrait que mes métastases osseuses pouvaient provoquer mes douleurs.  Les métastases indiquaient un hypo-signal de métastases traitées qui n'évoluaient pas à ce moment.  Mon oncologue a donné le feu vert pour que l'on procède au bloc facettaire avec bien sûr l'approbation importante et décisive de l'orthopédiste. 

 

Comme mon oncologue me l'avait expliqué à cette période, recevoir de la radiothérapie ne serait pas efficace si ce n'était pas les métastases qui me faisaient souffrir autant.  Aujourd'hui, mon médecin a regardé à nouveau les résultats de la résonnance magnétique ainsi que de la scintigraphie en visualisant les CD-Rom de ces deux examens et selon lui il est fort probable que ce soit mes métastases mes pires ennemis qui me font autant souffrir.  Mais comme il n'est ni radiologiste et oncologue, il ne peut affirmer cela sans que je vois un radio-oncologue qui sera en mesure de prendre la décision.

 

Mon oncologue m'avait aussi expliqué qu'il préférait garder la radiothérapie analgésique en dernier recours lorsque les médicaments n'agiront plus comme ils le devraient afin que je reçoive cette radiothérapie pour me soulager de mes douleurs.  En faire précocement cela voudrait à peu près dire la même chose que des médicaments qui n'agissent plus et que pour mon confort des derniers moments, la radiothérapie serait d'une grande aide. 

 

Ça me bouscule moralement d'écrire ces dernières phrases parce que ça m'indique vraiment ce qui m'attend à la toute fin et je ne veux pas débuter ces traitements trop précocement afin d'être soulagée adéquatement plus tard.  Tout cela sera à discuter avec mon oncologue et le radio-oncologue.

 

Mon médecin désire trouver les solutions gagnantes afin que je souffre le moins possible pour me permettre de vivre plus "normalement" dans mon quotidien.  Je lui disais que j'avais envisagé un voyage au soleil cet automne et que la douleur était trop importante pour que je fasse ce voyage qui ne serait pas agréable dans la souffrance. 

 

J'ai tellement hâte que l'on puisse trouver ce qui me soulagera suffisamment pour retrouver le plaisir de pratiquer la marche, le vélo, l'horticulture sans douleur. 

 

Je lui ai demandé s'il avait reçu le résultat de ma biopsie, et malheureusement non, rien n'était au dossier.  Par contre il a reçu les résultats de ma résonnance magnétique passée en septembre et tout indiquait que la masse minuscule de 2 mm semblait bénigne.  Je lui ai posé la question à savoir si cela s'avérait un début de cancer si je devrais faire de la chimiothérapie et sa réponse a été très positive pour moi.  "Habituellement on retire la masse et aucun traitement n'est fait par la suite".  Je dois dire que je me sens soulagée de tout cela et j'attendrai les résultats de la biopsie plus sereinement.

 

 

Utilisation et posologie - Effets secondaires du Gabapentin

 

http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/druginfo/meds/a694007.html

 

Utilisation et posologie – Effets secondaires du Tramacet Tramadol

 

http://www.netdoctor.co.uk/aches-and-pains/medicines/tramacet.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

Joelaindien 03/11/2012 03:07


ok à bientôt!


 

Joelaindien 02/11/2012 00:15

Hello ! un passage et un petit coucou pour te signaler que suite à l'ouragan Sandy, et les debâts sur les conséquences du réchauffement climatique j'ai fait une carte des catastrophes naturelles
dans le monde depuis 2008, très instructif sur certains points ! @+

bfrance 02/11/2012 21:16



Merci de ton passage et merci de l'info à bientôt!



Biquette 01/11/2012 10:53


Bonjour belle amie...


comme Christine je m'interroge sur tous ces rendez-vous qui n'aboutissent pas finalement à trouver une solution qui te soulage vraiment, efficacement et durablement. Et j'ai de la peine pour toi
car j'imagine tout ce que tu endures depuis des mois.


Mon amie qui souffre de métastases osseuses depuis plusieurs années a eu quelques séances de radiothérapie qui l'ont bien soulagée. Elle a eu de la chimio orale et par perfusion. Actuellement
elle est traitée avec un nouveau médicament: l'Afinitor. Heureusement pour elle, elle souffre peu des métastases, bien qu'elle en ait de nombreuses. Les traitements la fatiguent mais elle mène
une vie "normale", elle sort son chien tous les jours, elle conduit sa voiture, fait ses courses, s'occupe de ses petits-enfants...et elle a plus de 70 ans!


Alors je trouve que sans aucun doute tu pourrais avoir de meilleurs traitements, et c'est ce que je te souhaite du plus profond de mon coeur...Mais comme Christine, je ne suis pas médecin...


je t'embrasse amicalement, Biquette

bfrance 01/11/2012 17:13



Rebonjour ma belle amie,


Comme je l'expliquais précédemment dans un commentaire, ça semble plus compliqué ici pour les rendez-vous.  On priorise les cas graves en tout premier lieu.  Je suis tout de
même restée surprise que pour mon IRM ce n'ait pas été le cas parce que je considère qu'ayant déjà eu un cancer du sein, qui en plus est métastasé, j'aurais du être priorisée.  Résultat,
cela a pris 6 mois pour obtenir ce rendez-vous et il ya effecivement une petite masse.  Cependant l'oncologue l'avait trouvée à l'examen physique.  Heureusement à 2mm, tout indique
qu'elle n'a pas progressée rapidement.  Pourtant il me fait l'examen du sein à  tous mes rendez-vous qui sont aux 4 mois et avant ce rendez-vous de la trouvaille de cette petite masse,
il n'avait pas palpé cet intrus.  Je ne sais pas si l'Afinitor est un médicament connu ici, j'aurais dû en parler à mon médecin hier, mais je n'avais pas retenu le nom et cela m'est sorti de
la tête.  Il est vrai que j'en ai beaucoup sur les épaules ces derniers mois et ma mémoire fait parfois défaut.  Je demanderai au pharmacien si ce médicament existe au Québec et il sera
en mesure de me répondre. 


C'est merveilleux pour ton amie d'être aussi active à son âge et avec cette maladie.  Je ne sors plus mon chien souvent, c'est maintenant mon mari qui le fait.  Je conduis par
contre ma voiture, je fais mes courses, et l'été je m'occupe de mes plates-bandes même si parfois j'ai le dos en compote, je ne sais pas si tu connais cette expression, cela veut dire le dos en
mauvais état après ce temps passé dans mes fleurs.  On finira bien par trouver le bon médicament, je reste positive.  Je t'embrasse et je te souhaite une belle journée.



Kelly 01/11/2012 10:20


Coucou ma belle, je suis contente pour toi que tu sois avec ce médecin généraliste, il a l'air de vraiment écouter et de prendre les choses en mains. Tu dois te sentir moralement en sécurité avec
lui. j'espère qu'ils vont venir à bout de tes douleurs. Gros bisous

bfrance 01/11/2012 16:46



Coucou ma belle Kelly, je suis bien contente d'être avec ce nouveau médecin, en plus d'être à l'écoute et d'être consciencieux, il est beau comme un coeur.  Pour mes douleurs, je vais tenter le deuxième bloc facettaire qui en principe ne devrait pas tarder. 
L'orthopédiste m'a précisé qu'il faisait parvenir la requête immédiatement en radiologie en précisant que ce serait mon deuxième bloc, ce qui accélère la rapidité du rendez-vous.  Encore un
médecin qui est à l'écoute.  Si ce bloc ne fonctionne pas, il me restera à voir le radio-oncologue afin de voir s'il juge à propos la radiothérapie analgésique. 


Je te donnes de gros bisous mon amie et à bientôt.  J'espère que tu continues de bien te porter, ça fait plaisir de constater que ce ne sont pas toutes mes amies du blog qui
souffrent et qui peuvent profiter de tous les bons moments que la vie offre. 



Christine 01/11/2012 10:07


Bonjour France, comme souvent quand je te lis, j'ai l'impression que les choses sont bien compliquées pour toi. Je comprends mal, étant donné comme tu souffres, que tu sois ballotée d'un médecin
à l'autre. C'est l'impression que j'ai, peut-être me trompé-je.


Néanmoins, avec nos pathologies, c'est plutôt aux divers médecins spécialistes de bouger qu'aux malades. Il y a des commissions pluri-disciplinaires qui organisent nos traitements.


Et ces attentes, cette biopsie interminable, et même l'IRM dont le résultat sort pourtant en direct .....Et toi, pendant ce temps, tu souffres. Il est pourtant reconnu que les métastases osseux
font souffrir, même si tu as personnellement d'autres pathologies à ce niveau.


OK, je ne suis pas médecin. Je m'interroge simplement. Et je me demande aussi, si un jour, je ne serai pas confrontée aux mêmes soucis que toi.


J'essaye de t'envoyer un peu de réconfort, amie lointaine.


Je t'embrasse bien fort, Christine

bfrance 01/11/2012 16:35



Bonjour Christine,


J'ai deux médecins, mon oncologue et mon médecin de famille qui est aussi le médecin sur l'étage des soins palliatifs, ce qui veut dire que si je suis hospitalisée pour mon cancer, ce
sera lui qui me prendra en charge.  Il a d'ailleurs aussi une formation pour administrer des médicaments spécifiques pour la douleur qu'aucun autre médecin n'est autorisé à prescrire
dans les cas de cancer.  J'ai choisi l'an dernier de changer de médecin de famille parce que ma docteure que j'avais à ce moment là depuis 2004 n'était plus aussi disponible.  Un
médecin qui fait du bureau une journée et demie par semaine n'a pas une plage horaire facile pour obtenir des rendez-vous facilement.  J'ai eu la chance que mon médecin actuel me prenne en
charge au départ pour la douleur étant donné sa formation dans ce domaine.  Il m'a prise en charge au départ en soins palliatifs externes et 3 semaines plus tard il m'a demandée si je serais
heureuse qu'il devienne mon médecin de famille.  J'étais tellement heureuse tu ne peux pas savoir comment.  Il est beaucoup plus facile à voir si j'ai besoin car en plus de sa clinique
hebdomadaire, il fait aussi de la garde à l'urgence ce qui signifie que si je ne peux pas obtenir un rendez-vous dans la même semaine je peux le voir à l'urgence.  Beaucoup mieux qu'avec mon
ancienne docteure.


Lorsque je dois voir un médecin spécialiste, mon médecin de famille ou mon oncologue me réfère immédiatement.  Avec mon oncologue lorsque je dois voir un médecin spécialiste, ça ne
traîne pas, le rendez-vous est obtenu dans un délai de quelques jours à moins de 2 semaines plus tard.   Mon médecin de famille qui a la formation pour prescrire des médicaments pour la
douleur, je peux te dire qu'en un an, le temps que je suis avec lui, j'en ai essayé des médicaments, il n'a jamais cessé de me prescrire les médicaments qu'il juge adéquat dans ma condition,
c'est moi qui ne répondait pas bien avec des effets secondaires vraiment dérangeants qui ne me convenaient pas.  Il me l'a encore répété hier, il faut tenter tout ce qui est possible pour
vous empêcher de souffrir.  Merci de ton réconfort, c'est gentil et apprécié.  J'espère que de ton côté tu vas bien.  N'hésite pas si à ton tour tu vis de mauvais moments pour en
faire part,  je te soutiendrai à mon tour.  Bisous à toi et merci d'être là.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives