Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 01:25

Un autre voyage à Montréal ce vendredi, cette fois-ci pour la résonnance magnétique de mon sein.  Nous quitterons tôt le matin parce que nous ne nous rendrons pas à l'hôpital en voiture au centre ville.  Mon mari déteste conduire à Montréal et prendre le métro et l'autobus supprimera le stress de la conduite automobile dans la grande ville.

 

Toutes les fois que je me suis présentée à cet hôpital nous avons pris le métro et l'autobus.  Aucun stress, nous nous laissons conduire.  L'autobus nous débarque juste au coin de l'hôpital.

 

Cette résonnance magnétique me stresse je crois parce que je remarque que je suis plus fatiguée, je dors plus, j'ai moins d'appétit et j'ai perdu depuis la semaine dernière 7 livres.  J'espère que c'est le stress qui cause tous ces ennuis, parce que j'avoue que perdre du poids comme ça depuis plusieurs mois me rend anxieuse.

 

On veut bien ne pas penser négativement, mais il ne faut pas se le cacher, les examens sont source d'angoisse.  Ma perte de poids me laisse croire qu'il y a quelque chose qui ne fonctionne pas, on ne perd pas de poids sans raison.  De plus, même si je mange moins, je mange des choses qui font engraisser,  je me  laisse tenter par le chocolat et malgré ce défaut sucré, je perds du poids.

 

Ce sera une résonnance magnétique avec injection d'iode.  La radiologiste qui est  cédulée pour la faire avait jugé bon que ce n'étais pas un cas urgent en mars dernier et voilà pourquoi on me la fait 6 mois plus tard.  Je souhaite que mon sein n'ait rien, parce que la radiologiste qui a pris cette décision entendra parler de moi.

 

Si je la rencontre avant l'examen, je lui demanderai pourquoi elle n'a pas jugé urgent de la faire bien avant.  Si mon oncologue a inscrit urgent, c'est qu'il connait mon dossier de A à Z et qu'il jugeait que c'était nécessaire de la faire dans un délai très court.

 

Je ne veux pas apprendre qu'on a trouvé une masse dans mon sein et qu'il faudra que je revive les étapes d'une biopsie  probablement et qui sait ce que pourrait être la suite.  J'essaie de ne pas trop y penser, et bien que je me dise qu'il n'y aura rien d'alarmant, je ne peux pas ne pas y songer, c'est une angoisse légitime.

 

Les jours qui suivront la résonnance, je sursauterai à chaque fois que le téléphone sonnera.  La crainte d'une mauvaise nouvelle sera présente tant que je ne recevrai pas le résultat.  Que j'aimerais ne pas avoir à vivre cet examen.  Mon souhait le plus cher est de pouvoir vivre avec moins de douleur et que ma rémission des métastases osseuses se poursuive encore très longtemps.  Aie-je le droit de demander que tout aille bien pour moi? OUI, parce que je n'ai pas été épargnée depuis le début de ce cancer jusqu'à aujourd'hui. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nallie 13/09/2012 20:56


chère france


je te comprends chaque examens est angoissant


prévient nous vite


je vois l'oncologue lundi et je le sais dés le mois d'aout et je dors mal depuis et je sais que une fois le rendez vous terminé je pourrai a nouveau redormir normalement


prends soin de toi


bisou nallie

bfrance 16/09/2012 00:35



Chère Nallie,  j'espère que tu vas bien et je suis certaine que ta visite chez l'oncologue sera très positive car tu semble en excellente forme.  Tu ne pourrais pas abattre tout
ce que tu fais si tu étais à nouveau malade.  Garde espoir, les nouvelles seront bonnes.


Bisous et à bientôt


Et bonne chance



IsabelleDeLyon 07/09/2012 15:40


Je pense très fort à toi aujourd'hui, j'espère que tu reviendras soulagée et je te souhaite un bon week-end. Bises

bfrance 08/09/2012 23:14



Merci Isabelle, c'est gentil et je n'étais pas nerveuse, l'examen s'est bien passé.  Cependant je n'aurai pas le résultat avant 2 semaines, c'est long et j'espère que tout sera
négatif.  Bon week-end à toi aussi, bisous



Majda Kaddouri 07/09/2012 10:16


Désolé, j'ai oublié une question que je voulais vous poser.


Vous êtes traité avec un anti-oestrogène et arimidex; et la radiothérapie? On en a parlé à ma mère...


Ce que nous trouvons inquiétant, c'est que les métastases ont augmenté...


Son oncologue ne veut pas trop nous donner d'information... mais ces traitements permettent d'arrêter la progression des métastases mais ne les diminuent pas c 'est bien cela?


 


Merci beaucoup!

bfrance 08/09/2012 23:12



Rebonjour,


Oui je suis traitée avec arimidex qui est un anti-oestrogène et arédia qu'on m'injecte une fois par mois  pour mes os.  Je n'ai pas fait de radiothérapie parce que j'ai subi la
mastectomie totale et lorsqu'on enlève le sein on ne fait pas de radiothérapie.  Lorsque vous dites que les métastases ont augmentées, vous voulez dire augmenté de grosseur ou en 
quantité?  Comme votre mère prend aussi Arimidex, c'est qu'elle a tout comme moi un cancer hormonaux dépendants et c'est le cancer qui se traite le mieux.  Pour  ce qui est du
médicament injecté une fois par mois, j'ai posé la question à mon oncologue à savoir si ce traitement aidait les métastases à ne pas augmenter, sa réponse a été que ce n'est pas prouvé, maisa
dans mon cas, elles n'ont jamais augmentées et lors de ma résonnance magnétique et ma scintigraphie osseuse de février dernier, le rapport de l'examen expliquait qu'il y avait un hypo signal de
métastases traitées.  Ce qui veut dire que pour l'instant la maladie ne progresse pas.  Les oncologues ne sont pas très bavards, le mien ne l'est pas beaucoup non plus.  Lorsque ça
va bien, il est heureux et ne cherche pas à expliquer quoi que ce soit pour ne pas inquiéter je suppose.    Pour ce qui est de diminuer les métastases, mon oncologue m'a dit au
tout début que les métastases osseuses ne disparaissent pas, qu'il n'y a aucun traitement pour les enrayer, mais on peut les stopper dans la progression.  J'espère que mes réponses vous
conviennent.  Si non n'hésitez pas à demander.  Bon samedi et salutations à votre maman.



Majda Kaddouri 07/09/2012 10:06


Bonjour,


Merci beaucoup pour votre réponse.


Cela m'a énormément touché et a touché aussi ma mère. Quand j'essayais de lui expliquer que je lisais votre blog et que je me rend compte qu'avec du courage et de la persévérance, c 'est possible
de survivre même avec des métastases osseuses, elle ne voulait pas m'écouter... le fait que je lui lise votre message, le fait qu'il vienne d'une personne qui vit les mêmes épreuves qu'elle vit e
eu plus de poids!


Pour mieux vous décrire l'expérience de ma maman qui a aujourd'hui 49 ans, elle a été diagnostiquée une première fois en 1994 d'un cancer du sein, elle a subit des rayons. 6 ans après, en 2 000,
le cancer est revenu et cette fois ci plus violent donc ablation du sein droit et chimiothérapie très difficile pendant 9 mois suivi de perte de cheveux... de 2000 à 2008, quelques récidives mais
le courage et la persévérance de ma mère a fait qu'en 2008, le médecin a arrêté le traitement car elle était en "rémission"...


En 2010, malheureusement, récidive avec des métastases du sein qui ont migrés vers la plèvre. Elle a subit une chimiothérapie très lourde qui a "séchée" la plèvre. On lui a annoncé qu'elle avait
des métastases sur les vertèbres qui ont grossi. Elle continue en prenant de l'arimidex et une fois par mois, elle se fait injecté un produit (je ne sais pas ce que c'est peut être comme
vous...).


La semaine prochaine, elle a un examen qui permettra de savoir s'il y a seulement les vertèbres qui sont touchées par les métastases osseuses ou s'il y en a d'autres ailleurs. Je prie pour que ce
ne soit pas le cas. Là, j'aurais très peur pour son moral. En tout cas, un grand merci pour votre message, j'en ai eu les larmes aux yeux. J'admire votre courage!


Je vous souhaite plein de courage pour votre examen et je vous envoie toutes les ondes positives de France. Car en effet Diane, je vis à Paris. J'ai eu la chance de faire un stage en entreprise à
Montréal pendant  6 mois en 2010, je vivais près de Jean Talon. Je connais un peu le Québec.


Sachez que nous sommes plusieurs à vous lire, je fais même suivre quelques articles de votre blog à mes amies. Nous vous lisons de France et admirons toutes,  votre courage! car comme vous
le dites, c'est 50 % de la guérison.


Merci encore! Courage à vous toutes!


Majda


 

bfrance 08/09/2012 23:02



Bonjour Majda,


Je suis heureuse que mon message ait pu donner de l'espoir à votre mère.  Lorsque l'on reçoit des commentaires de personnes vivant les mêmes choses, aide beaucoup car les personnes
qui ne le vivent pas et qui tentent de nous encourager le font avec leur coeur et elles tentent du mieux qu'elles le peuvent de nous aider, mais l'entendre de personnes qui le vivent cela a du
poids comme vous le dites.  Elle n'avait que  31 ans à son premier cancer, elle était si jeune, je la comprend d'être découragée parfois, c'est normal.  Mais elle est une belle
preuve que l'on peut s'en sortir, après tout ce temps elle est encore là à se battre.


Je n'ai pas fait de chimiothérapie et ni de radiothérapie.  Elle a ses métastases osseuses depuis 2010 si je comprends bien? Tout comme moi, elle prend elle de l'arimidex et une fois
par mois on m'injecte de l'arédia, d'autres reçoivent du  zométa, tout doit dépendre de ce que l'oncologue choisi comme traitement.  Essayez de ne pas anticiper les résultats des
examens à venir, si votre mère se sent tout de même assez bien, c'est bon signe et elle n'aura pas d'autres métastases, gardez espoir.   Je suis heureuse de savoir que 
d'autres de votre entourage lisent mon blog, c'est encourageant de savoir qu'il est autant lu. 


Lorsqu'une épreuve de santé arrive, on nous envoie le courage pour l'affronter.  Je n'aurais jamais cru réagir ainsi  à l'annonce de mon cancer.  Je m'étais toujours dit
qu'il ne fallait pas que je vive cette épreuve car je ne m'en sortirais pas, mais nous avons des forces insoupçonnées et votre mère en a énormément de courage pour se battre depuis toutes ces
années et je lui transmet mes salutations accompagnées de bonnes ondes positives.  À bientôt!



bonsoir Diane Morin 06/09/2012 22:00


Bonjour France, je suis de tout coeur avec toi pour cet examen en résonance magnétique. J'espère que tu pourras connaître la raison pour laquelle cet examen n'a pas été planifié plus tôt par le
dép. de radiologie, alors que l'oncologue le jugeait urgent.  Je suis heureuse que tu aies la 1ère visite de Majda que j'imagine vivre très loin du Québec...Sa sympathie et ses commentaires
élogieux sont tout désignéss pour t'encourager à poursuivre ton combat et à poursuivre ta correspondance sur ton blog.  Ta lettre à l'intention de sa mère est très touchante et témoigne à
nouveau de ton engagement, ton support et ta compassion envers les femmes atteintes du cancer du sein.  Tu es une femme forte, courageuse et quasi invincible :-) à l'instar de notre première
ministre Pauline Marois.  Je souffle de belles ondes d'amour vers toi pour cet examen tant attendu demain.  J'ai bien hâte de connaitre le résultat.  Courage chère France, Diane xx


 

bfrance 07/09/2012 00:14



Bonjour Diane,


L'examen n'a pas été planifié plus tôt parce que la radiologiste qui fera ma résonnance magnétique a jugé que ce n'était pas urgent.  Il est fort probable qu'elle sera présente et je
lui poserai la question c'est assuré.  C'est bien de voir qu'elle prend connaissance de mes articles et qu'elle a écrit son premier commentaire aujourd'hui me fait énormément plaisir. 
Je crois que beaucoup prenne connaissance du blog sans commenter, alors j'imagine qu'il y aurait pas mal de gens si tous commentaient.  Tu as raison, cela m'encourage à continuer de me
battre et à poursuivre d'écrire.  J'espère que sa maman sera rassurée et ce n'est pas rien, elle se bat depuis 14 ans, c'est merveilleux.  J'espère qu'elle se bat sans trop de
souffrance physique.  La souffrance morale nous atteint toutes à différents degrés, et j'espère que mes encouragements de par mon vécu lui permettront de poursuivre son combat dans le
positif. Je te remercie pour tes compliments, mais je crois que je suis une femme bien ordinaire qui a pu traverser cette épreuve et que je continue de traverser du mieux que je le peux. 
Merci pour tes ondes d'amour qui j'espère feront en sorte que le résultat sera négatif pour me permettre à nouveau de me battre encore pour très longtemps.  Bisous à toi et à 
bientôt!



Biquette 06/09/2012 11:25


France,


Ton inquiétude est normale, et j'espère que les nouvelles seront bonnes...


Je penserai à toi très fort demain...


Nous passons quelques jours dans les Alpes près d'un lac, c'est agréable, ensuite nous allons à bandol au bord de la mer Méditerranée que nous aimons tant! C'est tellement agréable de voyager et
de profiter de beaux paysages!!!


je t'embrasse amicalement...


Biquette

bfrance 06/09/2012 19:23



Bonjour Biquette,


Oui je crois que c'est normal d'avoir peur, et je souhaite de tout coeur que ce sera négatif.  Si la radiologue pouvait me le dire demain, ce serait tellement mieux que d'attendre
plusieurs jours avant d'avoir les résultats.  Quelle chance tu as de voyager, tu as une belle vie remplie de belles choses que vous aimez toi et ton conjoint.  Continuez à faire ce que
vous aimez tant et profitez de tout à chaque instant.  Je t'embrasse également et je donnerai des nouvelles de la résonnance lorsque j'en aurai.



Majda Kaddouri 06/09/2012 10:19


Bonjour,


 


C'est la première fois que j'écris un commentaire mais je vous lis régulièrement.


Ma mère se bat contre un cancer du sein depuis 14 ans. On vient de lui apprendre que la "tache" qu'elle a sur les vertèbres a doublé de grosseur.


Elle n'a pas vraiment le moral car pour elle, cela signifie la mort!


 


Je vous écris car, elle aurait tellement besoin de témoignages qui prouvent que même avec des métastases osseuses, on peut survivre.


 


Votre blog est fantstique, le lire permet de connaitre les douleurs, les joies, l'espoir en clair tous les sentiments d'une personne qui se bat contre cette maladie!


J'aimerais tellement que vous puissiez écrire un mot à ma mère, un mot d'espoir et lui dire que la vie est possible même avec des métastases osseuses!


 

bfrance 06/09/2012 19:21



Bonjour Majda,


Je vous remercie d'être une lectrice assidue de mon blog, ça me fait énormément plaisir et j'apprécie votre premier commentaire qui se veut un message de détresse morale.


Alors je m'adresse à votre maman et je lui dis bravo pour son combat qui dure depuis 14 ans.  Sans le savoir chère madame, c'est vous qui me donnez de l'espoir avec 14 ans. 
J'ai des métastases osseuses à la ceinture pelvienne, sur 2 vertèbres qui étaient fracturées par les métastases.  Cela a causé également une hernie discale, tout ça a été diagnostiqué en mai
2009.  Depuis je suis sous traitement adjuvent avec Arimidex un anti-oestrogène parce que mon cancer est hormonaux dépendants.  Tout va bien depuis, les métastases sont stoppées pour
l'instant et c'est pourquoi on me dit en rémission de mes métastases osseuses.  Je ne guérirai pas et tant que tout ira bien et que ce sera bien contrôlé, je garde espoir.  Je continue
à faire des projets, je rêve, et je vis chaque jour de ma vie pleinement. 


J'ai voyagé depuis mon cancer, j'ai réalisé ces rêves de me rendre au bord de la mer  pour profiter du soleil.  Et je compte y retourner bien sûr.  Je vous félicite car ce
n'est pas pour rien que vous êtes toujours là, c'est que vous gardez toujours espoir et que l'espoir et le positif sont les meilleures raisons pour continuer à vivre.  Mon oncologue m'a
toujours dit que le positif est la moitié de la guérison.  Ne vous inquiétez pas, c'est normal d'avoir des moments où on se sent moins d'attaque, que le moral est moins bon, mais on peut
vivre longtemps avec des métastases osseuses.  Si vous avez de la douleur, ne demeurez pas ainsi, et parlez-en à votre médecin pour qu'on vous prescrive les médicaments qui feront que vous
vous sentirez mieux.  Je susi certaine que vous avez encore de belles années à vivre et profitez-en bien.  N'hésitez pas à m'écrire si vous avez des questions.  Je vous souhaite
bon courage et plein de bonheur.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives