Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 08:15

Je n'ai jamais vraiment pris de résolutions et celles que j'ai prises, je ne les ai jamais tenues parce que je suis une lâcheuse.   La seule que j'ai  prise si je peux appeler ça une résolution, est celle de me battre pour vaincre mon cancer.  Ce n'en n'était pas vraiment une, malgré que j'ai appris mon cancer le 7 janvier 2009, 6 jours après le Jour de l'An.  Peu importe que ça ait été une résolution ou pas, lorsque nous avons reçu le diagnostic mon mari et moi, nous avons décidé de nous battre ensemble.  Je n'ai jamais cessé depuis de respecter cet objectif.  Ça fera 5 ans le 7 janvier que j'apprenais cette mauvaise nouvelle qui a chamboulé notre vie et je suis encore aussi motivée qu'au tout  début.

 

Bien sûr, il ne faut pas attendre le 1er janvier pour décider de prendre des résolutions, mais puisque le Jour de l'An était il y a 5 jours, j'avais le goût de vous en parler. 

 

   

Un objectif qui nous motive.

Bien souvent on prend une résolution au Jour de l'An, que nous ne tenons pas plus que quelques jours, voir un mois maximum parce que cette résolution on désire tenter à nouveau d'en refaire l'essai et c'est perdu d'avance.  Si par exemple vous désirez perdre du poids après plusieurs années de tentatives infructueuses, ça ne fonctionnera pas.  Il est préférable d'essayer à y parvenir mais différemment cette fois-ci. Souvent vous êtes beaucoup plus motivés lorsque vous vous inscrivez-vous par exemple à un groupe d'entraînement et faites comme si vous vous prépariez pour un marathon ou de prendre des cours de danse dans le but de participer à  une compétition, pourquoi pas?  Danser est un excellent moyen de faire de l'exercice régulièrement et davantage en faisant parti d'un groupe. Ce serait bien pour moi  parce que j'adore la danse. Être en mesure de le faire, je prendrais des cours de Salsa, c'est si beau de voir les couples évolués sur la piste de danse. Mais je dois oublier la danse parce que mes douleurs ne me permettent plus de bouger de cette façon. 

 

À titre d'exemple, lorsque ma fille et son conjoint nous ont rendu visite la semaine dernière, nous avons dansé, c'était amusant et nous avions beaucoup de plaisir.  Au lever le lendemain matin, mes douleurs étaient intenses dans la région où je ressens toujours mes douleurs, à la région lombaire, le bas du dos.  J'ai payé pour mes prouesses pendant quelques jours d'avoir dansé.  C'est triste, je dois oublier la danse et me trouver une autre activité.  J'ai dû faire plusieurs deuils des activités que j'aimais tant faire à cause du cancer métastasé sur mes os. 

 

J'ai perdu beaucoup de poids avec en prime de la peau flasque aux bras et aux cuisses.  J'aimerais pouvoir faire des exercices pour raffermir cette chair qui n'a plus de tonus, mais comment faire sans que ça me cause de la douleur?  Encore une fois, je dois oublier cette résolution.

 

Se faire un plan.  

Pour se faire un plan, il faut déterminer les objectifs dont vous avez besoin.  Si vous voulez faire de l'exercice, c'est une solution gagnante de planifier vous lever une heure plus tôt chaque matin et d'aller faire de la marche rapide avec un ou une amie que vous avez désigné pour vous accompagner. Ça peut être de faire de la bicyclette, ou du jogging, c'est à vous et votre ami(e) de choisir ce qui vous intéresse. Ce plan peut tout aussi bien se faire au retour du boulot ou en début de soirée. Libre à vous, les choix sont nombreux.

  

Avancer à petits pas.

Il est bien de diviser votre objectif en plusieurs étapes, c'est plus facile à contrôler et beaucoup plus atteignables que de se fixer des objectifs rigides qui ne feront pas long feu.  Il y a tant de chose que vous aimeriez faire, ce n'est pas obligatoirement des résolutions pour perdre du poids ou de se remettre en forme, il peut s'agir par exemple de vouloir depuis très longtemps écrire un livre, faire de la peinture et désirer exposer vos oeuvres.  C'est pour cette raison que c'est primordial d'avancer à petits pas pour que ça réussisse.  Tout d'abord combien de toile faut t'il peindre pour organiser une exposition?  Quelle serait la limite raisonnable de toile pour exposer?  Je m'adresse à notre amie Bribri, elle peint et elle sera en mesure de nous répondre.  Il ne faut pas oublier de garder bien en tête d'avancer à petits pas pour réussir.

  

Appeler du renfort.

Il peut être intéressant de travailler en équipe avec un bon ami ou dans votre entourage  proche il peut y avoir des personnes qui veulent le meilleur pour vous et qui sont prêtes à vous aider à rester sur la bonne voie pour ne pas abandonner votre projet (résolution).  Il y a peut-être une personne que vous connaissez qui s'est fixée un objectif semblable au vôtre ou un tout autre objectif, invitez-le à faire équipe avec vous c'est une excellente idée

  

Gardez un œil sur votre objectif.             

Gardez une liste de vos objectifs que vous pourrez afficher sur un mur,  mettre sur votre bureau et dans votre agenda.  Ça vous permet d'y jeter un oeil régulièrement.

 

 

Récompensez-vous.

 

Il est important de s'octroyer des récompenses, ça aide à demeurer motivé et concentré.  Si par exemple votre objectif (résolution) est de perdre 20 livres, n'attendez pas d'avoir tout perdu, récompensez-vous avec quelque chose qui vous fait sentir belle, vous aurez plus de facilité à atteindre votre objectif. Depuis que j'ai perdu 50 livres, je ne veux surtout pas reprendre ce poids avec lequel je ne me sentais pas bien dans ma peau.  Ça m'a obligée à m'acheter de nouveaux vêtements et je me sentais belle à nouveau.  L'achat de vêtements a été mon renforçateur et pour rien au monde je voudrais porter à nouveau mes anciens vêtements.

 

En conclusion, il est important de ne pas se trouver des excuses pour ne pas poursuivre votre route vers l'objectif fixé.  Prenez-vous en main, vous êtes la seule personne à faire une différence positive dans votre vie.

Nous en discuterons dans 6 mois afin de voir si vous avez établi des objectifs à réaliser. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance
commenter cet article

commentaires

chahinda 01/03/2014 17:45


Je suis comme toi! je n' ai jamais su prendre une résolution, ni une décision! j' ai toujours suis mon petit coeur! mes sentiments! je ne suis pas juste une lâcheuse mais une lâche aussi!!
maintenant arrivée au détours de ma vie! tout se déroule devant mes yeux ! une vie de 40 ans! et avec ce foutu cancer ! toute ma vie a changer et je crois qu' il est trop tard de changer ou de
modifier le court de sa vie!! ( je parle pour moi) j' essaye de lâcher plutot prise pour partir plus sereine!! ( c' est plutot au grand voyage que je pense)......Bisous France je connais ton
histoire avec le cancer, continue a vivre! ne pense pas aux décisions.

bfrance 03/03/2014 23:23



C'est très difficile pour moi de prendre des décisions j'ai toujours besoin d'un avis et parfois de 2. 
Tu n'es pas une lacheuse ne dis pas ça.  Si tu étais une lacheuse tu ne serais même plus là pour venir commenter ici.  Tu te bats tous les jours et j'appelle ça du courage, de l'espoir
car il faut y penser à l'espoir.  La recherche ne cesse jamais dis-toi ça.  Tu as 40 ans, tu peux faire encore des choses.  Sors pour aller prendre un café avec une amie, si tu
aimes suivre des cours, pourquoi tu n'essaies pas de te trouver un cours, faire un petit  voyage, visiter une amie, je suis certaine que tu peux trouver.  Non il n'est pas trop tard
pour modifier le court de ta vie.  Lâche prise avec l'angoisse la tristesse mais ne lâche pas prise à la vie.  Je t'embrasse et reviens nous voir.



anémone 19/02/2014 22:06


bonsoir france , j'habite en france à 40 kms de LILLE où il y a un centre de cancérologie réputé mais débordé mais il se passe qu'il y a de moins en moins de médecins  généralistes; je suis
toujours à la recherche de la perle rare que j'ai perdu en 2010 !


pas de consultations sur RV  exemple: entrée à 17h30 sortie à 22h 45 , plus tôt on ne peut stationner.....C'est difficile d'autant plus que je suis seule


bises


anémone

anémone 05/01/2014 09:59


bonjour france ,


j'ai appris que mes microcalcifications étaient cancéreuses en juin 1997 (observées depuis1 an)


Ici je ne supporte pas du tout ARIMIDEX ( déjà pris pendant 5 ans ) et l'ostéoporos s'en mêle avec une fracture de vertèbre ,mon taux de vitamine D est au plus bas


POUR les bouffées de chaleur je prends ABUFENE (bêta-analine 400mg ) lors de mon premier cancer c'était horrible ....


17 ANS J'en ai marre maintenant de cette cochonnerie et  je crains pour les os


j'arrête ce pessimisme  .... "mais j'en ai marre des commentaires : "opérée , vous êtes guérie....."  alors que je pleure de douleurs tous les jours....


Je t'embrasse bien fort et courage       anémone

bfrance 06/01/2014 20:27



Bonjour Anémone,


Je constate que tu te bats depuis 17 ans contre cette cochonnerie.  Dis-moi où tu vis, je ne crois pas te l'avoir demandée.  Je vis au Québec et je
n'ai pas toujours été satisfaite des soins que je recevais.  J'ai été longtemps dans la grande souffrance et j'en avais marre.  J'ai levé le ton, j'ai changé de médecin et mes douleurs
sont beaucoup mieux contrôlées.


Je te suggère de ne pas de demeurer dans la douleur et de te trouver un autre médecin qui prendra au sérieux ta douleur.  Le pessimisme est à éloigner
de ta vie.  Garde espoir, tu trouveras j'en suis certaine un autre médecin pour te venir en aide.  Je voulais me rendre dans une clinique de la douleur, mais une attente d'un an et plus
pour avoir un rendez-vous.  Mon oncologue m'a parlée d'un médecin dans notre hôpital qui s'occupait des patients qui ont de grandes douleurs, et j'ai fait la démarche pour le
voir.  J'ai pris rendez-vous et après 1 mois, j'étais devenue sa patiente, il est maintenant mon médecin de famille et je n'ai jamais regretté d'avoir fait ce grand pas, car avant j'étais
comme toi, je pleurais, je souffrais et j'étais découragée.  Je suis certaine que 2014 sera pour toi une année meilleure.


Je t'embrasse, et bon courage!



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives