Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 15:38

Bonjour à vous toutes, je passe vous donner des nouvelles fraîches.  Ma santé va mieux côté fatigue, une grande amélioration s'est enfin produite et j'en suis heureuse car être fatiguée de la sorte devenait vraiment invalidant.

 

Par contre, un problème se règle et un autre fait son apparition.  Je vous ai parlé au début du mois de mai que j'avais un problème avec mon bras droit (côté opéré).  La cicatrice brûlait comme si elle venait d'être faite et par la suite la douleur a irradié mon avant-bras pour se terminer avec de l'oedème au poignet et à la main.

 

J'ai contacté l'infirmière de la clinique médicale où je suis suivie afin de lui demander si ce serait possible qu'elle me fasse voir mon médecin rapidement.   Ce n'était pas possible étant donné qu'il est surchargé de travail avec ses gardes aux urgences, ses visites en soins palliatifs et son horaire de bureau.  Après lui avoir expliqué mon problème au bras, elle m'a immédiatement et fortement suggérée de me rendre à l'urgence voir mon médecin qui était de garde.  Elle a tout de suite pensé à une thrombophlébite et il fallait que je consulte.

 

Je me suis rendue à l'urgence hier soir car ma main était encore plus enflée que les jours précédents.  Après l'examen physique de mon bras, de mon aisselle et de ma main, de l'auscultation des poumons afin d'éliminer une embolie pulmonaire, il a pensé immédiatement à une thrombophlébite et il a prescrit de l'innohep en injection sous-cutané que l'on administre sur l'abdomen.  Ce produit est un anti-thrombotique et un anticoagulant qui agit instantannément.  Le coumadin prend trop longtemps à agir lorsqu'on soupçonne une thrombophlébite.  On débute par les injections d'innhoep et dans mon cas ce sera 3 jours d'injection et mardi suite aux résultats du doppler prescrit par mon médecin sera en mesure de savoir s'il s'agit bien d'une thrombophlébite.  Si c'est le cas, je prendrai par la suite du coumadin.  L'innhoep ayant fait son travail et fait passer le caillot, le coumadin agira par la suite en prévention d'un autre caillot.

 

L'injection n'est pas douloureuse, le seul effet secondaire s'y reliant est la démangeaison qui se produit immédiatement.  Il ne faut pas se gratter si non cela provoquerait d'endommager les petits vaisseaux sanguins et mon abdomen serait recouvert d'écchymose.  J'ai donc appliqué une débarbouillette passée sous l'eau froide pour enrayer la démangeaison qui s'est estompée quelques heures plus tard.

 

Mardi, mon médecin me fait passer un doppler veineux afin de vérifier si une veine ne serait pas bloquée et qui serait la cause de cet oedème.  Cet examen est totalement indolore et aidera mon médecin à rendre son diagnostic. 

 

Il pense que c'est une thrombophlébite qui serait reliée à un lymphoedème.  On sait que les lymphoedèmes peuvent causer une thrombophlébite et ce même quelques années voir même plusieurs années après la chirurgie.

 

 

Comme je me sers de mon bras gauche beaucoup plus souvent maintenant afin de ménager mon bras droit, j'ai développé une épicondylite.  J'ai demandé si cela m'aiderait de recevoir une infiltration au coude et sans hésitation il m'en a fait une.  Je dois dire que par la suite mon coude était sensible, mais je demeure confiante que ça m'aidera à avoir un coude beaucoup moins douloureux.

 

Comme vous pouvez le constater ça pourrait aller mieux, je demeure confiante que ce ne soit pas trop grave et dorénavant je prendrai bien soin de mon bras droit car je ne veux pas me retrouver avec un lymphoedème (gros bras) qui me désemparerait.  Je crois que ce serait pire que de ne plus avoir de sein de me retrouver avec un gros bras et d'être obligée de faire des drainages lymphatiques régulièrement suivi d'enveloppement.

 

Je vais prier les petits anges de guérison afin qu'il me protège, il serait plus que temps.

 

http://sante.canoe.ca/drug_info_details.asp?brand_name_id=1470&rot=4

 

 

http://sante.canoe.ca/drug_info_details.asp?channel_id=0&relation_id=0&brand_name_id=741&page_no=2#Warnings

 

 

http://www.epicondylite.com/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Le lymphoedème
commenter cet article

commentaires

Diane Morin 14/05/2012 17:38


bon début de semaine France,  Ciel ! tu n'as pas de répit...Encore une soirée passée à l'urgence pour toi; je comprends combien c'est pénible pour toi. Je pense fort à toi pour que le
doppler veineux te confirme qu'il n'y a pas de formation d'un caillot dans ton bras droit.  Diane XX


 

bfrance 16/05/2012 17:41



Heureusement que je n'avais pas à passer la soirée à l'urgence.  Les infirmières au triage étaient avisées que je devais me présenter à une heure précise et je n'ai pas attendu du
tout, ça n'a été qu'une affaire de 10 minutes et j'étais de retour à la maison par la suite.  Pas de caillot et je suis heureuse et soulagée.  Merci de tes pensées, c'est gentil et
apprécié.  Bisous



caro 13/05/2012 21:47


Chère France je me suis dit pas encore autre chose pauvre elle, une chance que tu es allée à l'hopital dans l'espoir que les petits anges feront leur travail pour t'aider ma belle je t'envoie des
ondes de courage et AUSSI JE TE SOUHAITE UNE BONNE FÊTE DES MAMANS, ainsi qu'à toutes les amies du blog, je te serre fort sur mon coeur. De bonnes ondes pour toi, xoxoxo

bfrance 14/05/2012 00:47



Eh ben oui encore comme si je n'en avais jamais assez lol.  Je retourne à l'hosto ce soir pour ma deuxième injection, demain sera la dernière et mardi le doppler pour vraiment
vérifier si j'ai un caillot.  Par la suite s'il s'agit bien d'une thrombophlébite je prendrai du coumadin chaque jour.


Bonne fête des mamans à toi aussi et de bons moments avec ta petite famille.  Bisous et merci pour tes ondes  positives.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives