Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 04:06

Nous avons connu du temps doux, du temps froid et très froid.  Présentement le temps doux est de retour.  Bonne nouvelle, ce n'est pas juste le temps doux qui est revenu, les oiseaux  aussi.  Les chardonnerets ont pris plaisir à venir se nourrir aux mangeoires depuis plus d'un mois déjà et quel plaisir de les revoir.  Ils ont une couleur plus foncée pendant l'hiver mais ils sont très repérables par leur chant.  Ils ont pratiquement 4 mois d'avance sur leur temps et je ne vous cacherai pas  que c'est un réel  plaisir pour moi.P1010496

 

Les mésanges visitent leur mangeoire qui est différente de celle des chardonnerets.  Ils ont aussi une nourriture différente des chardonnerets. Les chardonnerets sont nourris avec du chardon à la mangeoire cylindrique comme celle que vous voyez à la droite.   

 

Il faut dire que les mésanges se font  souvent déranger par les geais bleus qui sont présents tout l'hiver tout comme les mésanges.  Ces gros oiseaux tout bleu sont de beaux oiseaux mais combien trop présents. Ils sont voraces et ils vident la mangeoire en peu de temps et ils font peur aux mésanges.  Heureusement les  mésanges préfèrent partir se nourrir  où il y a plus de tranquillité et revenir vers 16 heures, moment pour eux de se nourrir en deuxième partie de la journée sans la présence des geais bleus.

 

C'est la première fois que je vois des chardonnerets en décembre.  Ils sont arrivés peu avant Noël.

 

Je ne vous cache pas que j'ai hâte de m'installer sur le patio au soleil et de tenter de les apprivoiser à venir manger dans ma main.  Ils sont très nerveux par contre et dès qu'ils entendent un bruit (lorsque j'ouvre la porte) ils partent tous et aussi tôt la porte refermée, ils reviennent.

 

Ma fille a pu lorsqu'elle était encore très jeune apprivoiser les mésanges et les faire manger dans sa main, ils se sentaient en sécurité et ne cherchaient pas à s'enfuir. Ma fille adorait ça.  Nous n'avions pas de chardonnerets à cette époque.  Les belles journées ne tarderont pas à arriver et je tenterai à mon tour d'apprivoiser cette fois-ci les chardonnerets et si je réussi, je  demanderai à mon mari de prendre des photos afin que je puisse partager ces bons moments avec vous.

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Ornithologie
commenter cet article

commentaires

Manon 02/02/2012 17:11


Comme je t'envies d'avoir déjà des chardonnerets. Dans ma cour c,est vers avril que je les aies aux mangeoires. Ce sont les étourneaux présentement qui vident mes mageoires. J'ai aussi 4 juncos
qui sont permanent cette hiver.J e voie aussi un couple de cardinals, eux viennent vers 5 hrs tous les soirs. Moi aussi j'ai hâte de me balancer en regardant les oiseaux aux maneoires .Leurs
chants me redonnent la joie de vivre. Bon birding France, bisous.

bfrance 02/02/2012 21:21



C'est rare de les avoir si tôt, je n'ai jamais vu ça.  Pour les étourneaux, il s arrivent au printemps et repartent tard en automne et j'en suis bien heureuse car ils dévorent tout
ce qui se trouve aux mangeoires.  Richard dit en avoir vu quelques-uns dernièrement, je ne suis pas très contente:)))  Je ne connais pas les juncos.  Tu as de la chance d'avoir un
couple de cardinal ici ils se font rare. Oui c'est vraiment le fun de les entendre chanter alors que c'est tout blanc dehors.  Bonne journée et bisous ma belle.



biquette 02/02/2012 09:27


Tu aimes tellement les oiseaux que ça doit être une joie pour toi de les voir revenir!!! C'est étonnant car l'hiver est encore loin d'être fini au Québec...


J'adorerais voir des photos de toi en train de nourrir ces jolis oiseaux!!!! surtout si tu as la chance qu'ils viennent picorer dans ta main...


Ici, dans le sud de la France, on voit des tas d'oiseaux car les hivers sont doux; nous avons même vu quelques hirondelles!!! Je ne suis pas aussi calée que toi pour connaitre tous les noms et
les reconnaitre.


En France, le froid sibérien est arrivé et des températures très basses sont annoncées dans les prochains jours, avec du vent du Nord qui renforce l'impression de froid. Mêm ici dans le sud, il
fait froid et il gèle, certes que quelques degrés en dessous de zéro, mais c'est inhabituel.


bonne journée et bonne Chandeleur avec de succulentes crèpes!


Biquette

bfrance 03/02/2012 03:09



C'est vraiment beau de les voir tout près.  Oui   étonnant de les voir si tôt.  Si je réussis à les nourrir je prendrai des photos tu peux être certaine.  Ici les
hirondelles sont très rares, auparavant il  y  en avait beaucoup.  Tu reviens chez toi bientôt ou si vous poursuivez votre séjour en méditerranée?  Merci et bonne nuit à toi,
tu dois dormir à cette heure il est 03h09 du matin.



Diane Morin 02/02/2012 07:37


N'est-ce pas merveilleux d'avoir la visite de tes amis les chardonnerets ! Ton texte est très touchant et illustre une fois de plus ton talent de "conteuse".  Tu sais vraiment capter
l'attention de tes lectrices France. Puissent tes p'tits amis ailés te réconforter et te donner l'élan nécessaire pour t'adonner à tes talents artistiques !


C'est maintenant le 2 février, jour de la Chandeleure et on dit (les devins de la météo) que c'est ce jour qui déterminera le temps qu'il fera d'ici la fin de l'hiver, i.e. si le printemps
sera hâtif...Croisons les doigts !

bfrance 03/02/2012 04:42



Oui toute une surprise l'arrivée des chardonnerets si  tôt.  Tu trouves que je suis  une bonne conteuse, j'accepte le compliment c'est très gentil.  Tu parles
de la marmotte qui a vu  son ombre.  Eh bien 2 ont vu leur ombre et 2 ne l'ont pas vue alors on va continuer à endurer l'hiver:)))



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives