Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 15:42

Je suis moins présente, les articles sont peu nombreux je m'en excuse.  Nous savons toutes et tous qu'à l'été les gens viennent moins souvent sur le net pour toutes sortes de raisons comme par exemple la belle température, les vacances à l'extérieur où tout simplement moins le goût de s'installer à l'intérieur assis devant un ordinateur.

 

Je profite de ce moment de fraîcheur dans mon bureau pour vous écrire.  Comme je vous ai parlé il y a peu de temps que j'étais en attente d'un bloc facettaire dans un  hôpital de Montréal et que cet examen devait avoir lieu en juillet, j'ai contacté le département de radiologie il  y a un instant afin de savoir où je me situais sur la liste d'attente parce qu'on m'avait bien dit que cet examen aurait lieu en juillet.  J'ai été très déçue d'apprendre que pour l'instant aucun bloc facettaire ne se fait par manque de radiologiste en période estivale.  Elle n'était pas en mesure de me donner une date approximative et j'avoue que je suis désespérée d'avoir à attendre encore longtemps.  Ils priorisent les patients qui ont déjà reçu un bloc facettaire pour faire le suivi.

 

Je suis désespérée de constater que notre système de santé a de nombreuses lacunes et que nous devions attendre des mois avant d'avoir un rendez-vous.  Même au privé les listes d'attente sont devenues très longues et cela ira en empirant parce que justement les hôpitaux sont débordés.  Vers qui nous tournerons-nous pour être traité rapidement???

 

Je souffre énormément depuis la semaine dernière, et je ne sais plus vers quoi me tourner pour me soulager.  Il y a bien sûr ma médication actuelle qui me soulageait tout de même assez bien pour  être fonctionnelle mais depuis une semaine, la douleur a amplifié à un point tel que je ne peux être en position debout plus de 5 minutes.  Si je vais faire des courses, je ne peux y demeurer longtemps car la douleur revient rapidement et je dois aller m'asseoir parce que la douleur est intolérable et m'empêche de marcher.

 

Mardi nous avons du nous rendre à l'extérieur dans un magasin où nous avions acheté  un coupe-herbe qui est défectueux pour l'échanger.  J'ai dû quitter le magasin en laissant mon mari continuer les achats seul parce que je n'en pouvais plus.  Je m'accrochais au panier de provisions pour ne pas perdre pied et je me suis rendue directement à la voiture pour m'asseoir.    Après ce moment de repos assise dans la voiture en attendant mon mari, nous nous sommes rendus à un autre magasin, nous avions besoin d'y faire des achats encore une fois.  Heureusement nous n'avons pas été longtemps dans ce magasin, et en sortant, encore une fois la douleur était intenable et mon mari a du aller chercher la voiture parce que ne n'étais pas en mesure de m'y rendre par mes propres moyens.

 

Le matin lorsque je me lève, la douleur est tolérable et dès que je doive me déplacer dans la maison, il ne faut même pas 5 minutes pour que  cette douleur revienne au galop  qui m'empêche de marcher et me fait grimacer de douleur.  Je dois donc m'asseoir en appliquant de la chaleur rapidement afin d'être soulagée.  Ce n'est pas toujours ainsi heureusement d'avoir une douleur si forte et persistante.  La nuit je ne souffrais pas mais depuis un certain temps je n'ai aucune position confortable.  En position couchée, je ne tolère pas que ma fesse touche au matelas et je n'ai qu'une seule envie qui est de m'endormir rapidement pour ne pas souffrir.

 

Je ne sais pas ce qui arrivera dans les prochaines semaines si je n'ai pas d'autres solutions pour faire cet examen rapidement.  Nous devons partir la semaine prochaine pour quelques jours visiter de la famille et je me croise les doigts pour ne pas trop souffrir lors de cette escapade qui me sera bénéfique moralement.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives