Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 15:39

Suite à mon bloc facettaire j’ai connu de bons moments de répits du côté de la douleur.  C’était tellement agréable de ressentir moins la douleur et de pouvoir être plus active.  Voilà que depuis une semaine la douleur est revenue au galop.  Tout allait bien et j’ai voulu aidé mon mari à faire le ménage.  J’ai lavé les planchers et suite à cela la douleur est réapparue plus forte que jamais.

 

Depuis le tout début de cette douleur, c’est-à-dire plus d’un an, je n’ai jamais connu une nuit de douleur qui me réveillait et m’obligeait à me lever.  J’ai recommencé le Tramacet, un antidouleur que j’ai pris pendant de longs mois avant d’utiliser les patchs de Fentanyl.

 

La douleur m’accompagne 24 heures sur 24, je ne peux demeurer debout très longtemps, marcher juste pour faire les courses est  pénible, ça se termine en boitillant.  Les positions assises et couchées ssont intolérables, il faut que je surélève ma fesse pour dormir.

 

Heureusement le Tramacet réussi à me soulager, ce qui est bon signe et ça veut vraiment dire que ce ne sont pas les métastases qui me font souffrir mais bien ce problème au dos que je traine depuis de longues années.  Heureusement je revois l'orthopédiste le 19 octobre, il pourra me dire ce qu'il pense de tout ça et peut-être me cédulera t'il pour un autre bloc facettaire prochainement.  Le deuxième est normalement beaucoup plus efficace.  Il ne faut pas que j'oublie que le radiologiste qui a procédé au bloc facettaire m'a dit que j'avais le dos très abimé.

 

Je dois faire le deuil de certaines activités physiques, autant pour le loisir que  pour m'occuper de la maison.  Je dois prendre en considération que mon dos n'a plus 20 ans.  Ça me désole parce que je trouve que mon mari en fait déjà trop et ne pas pouvoir l'aider comme je le voudrais me peine et me frustre.

 

 

                               

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

Christine 01/10/2012 13:38


On n'a plus 20 ans chère France (je suis de 56 aussi .....)


Mais souffrir nuit à la sérénité : comment oublier un peu notre K si on a mal.


J'espère supporter le traitement anti-hormone qui va m'être prescrit, il parait qu'on dérouille pas mal .....


 


XXXX

bfrance 02/10/2012 21:16



Non hélas nos vingts sont diaparus.  Souffrir n'est pas bon pour le moral,  pour le repos, et c'est difficile d'avoir toujours mal autant pour nous que ceux qui vivent avec
nous.  Le traitement anti-hormone peut donner des douleurs articulaires comme par exemple les poignets, chevilles, mais après un certain temps, mon corps s'y est habitué.  Je prends
l'Arimidex depuis mars 2009.  Je te souhaite que tout aille bien avec l'anti-hormone et dis-toi que ce médoc est un plus pour empêcher la récidive.  Bisous



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives