Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 10:00

couleurs d'automneSamedi c'était vraiment une journée automnale.  Après avoir connu de belles journées chaudes ces derniers jours, il en était tout autrement samedi avec des températures de 10 degrés.  Les feuilles de l'érable de mon voisin que vous pouvez voir sur cette photo, tombaient hier avec les rafales de vent.  Toutes ces belles couleurs sont disparues pour faire place aux branches dénudées.  Ces journées ne sont pas très joyeuses, elles affectent mon humeur et mon moral.  Vivement les journées ensoleillées et plus chaudes pour moi.  

 

Avec les douleurs qui ne cessent pas, qui font en sorte de me réveiller la nuit, hier soir j'ai flanché et j'ai pleuré de me sentir aussi diminuée et souffrante.  Je me suis questionnée sur le plaisir de vivre dans cette souffrance qui m'accompagne tous les jours, toutes les nuits.  Peu de temps après avoir mis les pieds en bas du lit  à chaque matin, il ne faut pas plus de 10 minutes pour que la douleur revienne puissante rapidement dès que je suis en station debout ou que je me déplace dans la maison.

 

Chaque jour pendant que je lave mes dents, que  je me maquille et que je me coiffe, je dois prendre des pauses parce que la douleur est trop forte et que je dois aller m'asseoir quelques minutes afin de pouvoir terminer ce que j'ai entrepris.  Lorsque je prépare les repas, je dois souvent m'asseoir.  J'apporte un tabouret afin de pouvoir continuer la préparation du repas.

 

Il en est de même lorsque je dois me déplacer dans un magasin pour faire mes courses.  Cinq minutes et je commence à boitiller.  Vendredi j'ai rencontré une connaissance et nous avons discuté.  Elle s'est aperçue que je tentais de trouver une position confortable, en m'appuyant sur une jambe pour par la suite changer de position et m'appuyer sur l'autre jambe.  Nous avons du cesser notre discussion, je ne pouvais plus continuer à rester debout.  J'ai eu de la difficulté à me rendre à la caisse pour payer.   Pour m'asseoir dans la voiture, la douleur était à son maximum après cette discussion qui a duré trop longtemps. Lorsque j'ai levé ma jambe pour m'installer sur le siège, la douleur coinçait ma cuisse. 

  

La douleur est devenue pire qu'auparavant parce que jamais elle ne m'a empêchée de bien dormir et jamais elle me réveillait la nuit.  Je dors fréquemment en fin d'après-midi ou en début de soirée et cette somnolence me déprime parce que je me sens triste pour mon mari qui me voit dormir ainsi tous les jours.  Il comprend et il me laisse dormir parce qu'il sait que lorsque je dors, je ne souffre pas. 

 

Ce n'est plus une vie agréable pour moi et ma médication ne m'est plus d'aucun secours, je souffre en permanence et ce malgré les patchs de Fentanyl à 100 mg que  je change aux deux jours maintenant plutôt qu'aux 3 jours.  Le bloc facettaire qui m'avait soulagée au début, a vite fait de ne plus me procurer de répit.  Heureusement que je revois l'orthopédiste bientôt, je lui parlerai de tout cela et j'ose espérer qu'il pourra me prescrire un médicament qui pourra me soulager plus qu'en ce moment.  En général lorsque nous recevons un deuxième bloc facettaire, la douleur est soulagée beaucoup plus qu'au tout premier.  Je ne sais pas s'il décidera de tenter un deuxième bloc facettaire.  Pour ma part je le souhaite, je veux voir si le second sera plus efficace.  Je n'ai rien à perdre, et je m'en remets aux bons soins de l'orthopédiste pour qu'il puisse trouver une solution gagnante  pour ma douleur.

 

Je n'envisage pas la vie de façon agréable tant que je souffrirai ainsi et que je sois très limitée dans mes activités quotidiennes, (préparation des repas, ménage, faire la vaisselle, lessive, repassage).  Il faut qu'il se passe quelque chose de positif parce que si ce n'est pas le cas, je vais craquer.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

Sabine 08/10/2012 08:28


Chère France,

Je ne te connais pas personnellement mais lire que tu ne vas pas bien me touche beaucoup. Je t'envoie un peu de chaleur d'Espagne. A bientôt.

bfrance 10/10/2012 05:51



Bonsoir Sabine, c'est très gentil ton petit  mot, et je te remercie pour la chaleur de l'Espagne.  J'ai le goût de partir dans le sud pour réchauffer mes os douloureux, ça
serait un grand réconfort pour le moral et le physique.  À bientôt et encore merci!



Nathalie 08/10/2012 01:45


La douleur à tout les jours, ce n'est pas supportable. Je te comprends France d'avoir le moral à zéro et j'espère que les professionnels de la santé saurons te soulager. Je pense à toi :)

bfrance 10/10/2012 05:53



Bonsoir Nathalie,


Tu as raison, c'est difficile à supporter et je n'ai pas toujours beaucoup de patience.  J'espère aussi que mon médecin trouvera le bon médicament pour me soulager.  Merci pour
ton message, ça fait chaud au coeur de voir que l'on pense à moi.  xx



Manon 07/10/2012 21:17


Comme je te comprend, moi aussi je suis sur une mauvaise période. Sinusite qui me cause de la diarrhée. La pharmacie me donne des probiotiques. N'as tu pas un médicament autre que le
Fentanyl, une entre dose comme dirait mon médecin. Il y a aussi l'arthrite ou l'arthrose qui nous occasionnent de la douleur. Ce matin je suis allée pour couper mes vivaces, ce ne fut pas
une bonne idée. L'arthrose se fait ressentir. J'ai de l'oxycodone que je peut prendre quand je vois que la douleur devient insupportable, et je me couche. Oui dormir est le seul temps qui nous
redonne des forces. Je pense à toi Bisous

bfrance 10/10/2012 05:56



Allô Manon, pas facile quand nous allons moins ben.  J'ai un médicament en entre-dose, je le prends aux 4 heures.  heureusement il m'en restait en prescription, je l'ai déjà
pris et il n'agissait plus après quelques mois à en prendre,  mais heureusement mon corps ne se souvenait sûrement plus que je l'avais déjà pris et il me soulage pour 4 heures. 
J'espère que tu iras mieux, et que tu soignes ta sinusite avec des antibiotiques.  Je pense à toi aussi et à bientôt, bisous!



Miss France P. 07/10/2012 20:59


Vivement que tu rencontres l'orthopédiste...Bonnes pensées! xxx...

bfrance 10/10/2012 05:57



Allô France, oui vivement ce rendez-vous qui sera la semaine prochaine, j'ai bien hâte de voir ce qu'il dira de mes douleurs.  Merci pour tes pensées, à bientôt xxx



CARO 07/10/2012 17:20


Chère France comme je comprends car la douleur a un effet sur le moral et physique comme tu le mentionnes si bien, j'espère que très bientôt tu revois l'orthopédiste ou peut-être ton médecin au
pire pour réussir à te soulager. Je pense à toi ma belle très fort, gros bisous je t'envoie mes bonnes ondes France xoxo

bfrance 10/10/2012 05:58



Merci  Caro pour tes bons mots, c'est bien vrai que la douleur est difficile à supporter lorsqu'elle atteint autant le physique que le moral.  J'ai bien hâte de voir
l'orthopédiste, et s'il me prescrira à nouveau un bloc facettaire.  Merci pour les ondes, à bientôt xxx



margareth 07/10/2012 15:58


Ce que tu décris est en effet difficilement vivable. Ne pourrais-tu pas revoir ton médecin pour qu'avec toi il réfléchisse à un moyen de te soulager un peu avant que tu revois l'orthopédiste ?


Hier je suis allée passer deux scanners (thoraco-abdominal et crâne). J'étais si stressée que j'ai raté le car. Puis le train que j'ai pu prendre ensuite après une heure et demie d'attente dans
la gare est arrivé après l'heure. Aussi, pour limiter mon retard au centre du traitement du cancer je n'ai eu d'autre recours que d'emprunter un taxi. Quelle équipée ! Heureusement l'équipe en
radiologie était très sympathique et pleine d'attention. Désormais j'attends les résultats le 22 octobre.

bfrance 10/10/2012 06:04



Bonjour Margareth,


J'ai tenté de prendre un rendez-vous et cette semaine il est en vacances et par la suite il est complet, j'ai pu obtenir un rendez-vous le  31 octobre, c'est vraiment loin, trop
loin.  Tout un périple rempli d'embûche pour te rendre à ton rendez-vous.  Un taxi ce n'est pas donné, ah le stress nous en cause bien des inconvénients.  J'espère que tes
résultats seront ok. 



Christine 07/10/2012 12:18


Ouh lààà, tu n'as pas le moral, il est descendu à la cave  Et comme je comprends ça ! Bien sûr, tu ne peux pas
rester ainsi, cela pourrait affecter ton moral durablement. Vraiment rien ne te soulage. J'espère que tu consultes l'orthopédiste très prochainement !!


Bon courage à toi, je t'embrasse


XXX

bfrance 10/10/2012 06:07



Ben disons que le moral parfoios est moins bon, surtout lorsque j'ai de la douleur lorsque je marche ou en position couchée et parfois même assise.  Je n'ai pas le moral au top parce
que je me sens très diminuée à ne pas pouvoir circuler dans la maison sans avoir mal et être obligée de m'étendre ou de m'asseoir avec de la glace.   Je vois l'orthopédiste dans 10
jours, c'est long quand on souffre autant.  J'ai hâte tu ne peux pas  t'imaginer.  Je te remercie et je te dis à bientôt, bisous xx



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives