Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 06:55

J'ai fait des recherches sur la compréhension et j'annexerai un lien très intéressant.

 

 

 

Regardant les choses sous cet angle, nous pouvons vérifier par nous-mêmes combien sont utiles les diverses circonstances de la vie, quand en vérité nous les utilisons comme un miroir pour nous découvrir nous-mêmes. Nous ne sommes pas du tout en train d’affirmer que les drames, comédies et tragédies de la vie quotidienne sont toujours beaux et parfaits, une telle affirmation serait ridicule.

 

Cependant, si absurdes que soient les diverses situations de l’existence, elles s’avèrent merveilleuses comme gymnase psychologique.

 

Le travail relatif à la dissolution des divers éléments (les éléments inhumains, les passions animales, les agrégats psychiques, le Moi pluralié du subconscient nde) qui constituent le Moi-même est affreusement difficile.

 

Dans n’importe quelle scène de jalousie passionnelle entrent en jeu des egos de luxure, de colère, d’amour propre, de jalousie, etc., qui devront ultérieurement être jugés chacun séparément et de manière analytique afin de les comprendre intégralement dans le dessein évident de les désintégrer totalement.



 

 

 

 

http://www.rfi.fr/lffr/articles/075/article_613.asp

 

Pour comprendre les gens ou une situation ou un comportement, il est nécessaire d'être à l'écoute d'autrui. On ne peut comprendre une personne qui explique une situation difficile à vivre, si nous ne sommes pas à l'écoute. L'important est de bien écouter pour comprendre. Ne pas le faire, est un manque total de respect. Il y a différents exemples de compréhension:



Si un enfant n'obtient pas de bonnes notes à l'école, il faudra que ses parents et ses professeurs se réunissent afin de comprendre le pourquoi de ces mauvaises notes. Ils doivent chercher quelle est la cause de ces mauvaises notes. Il ne sert rien de crier, il faut discuter et regarder ensemble les facteurs qui ont pu déclencher ces mauvais résultats. Par la suite lorsque tout aura été dit, les parents seront en mesure de comprendre et de faire en sorte d'aider leur enfant. Il y a toujours un problème déclencheur, il suffit de le trouver.



Si je suis malade, et que mon conjoint décide de m'abandonner parce que la maladie lui fait peur, c'est qu'il ne comprend pas tout le processus de la maladie de sa conjointe. Il ne veut pas chercher à comprendre, il prend la fuite parce qu'il a peur de tout ce qu'englobera cette maladie. La conjointe malade n'a pas toujours la force d'expliquer, et elle se sent totalement paralysée par le rejet de son conjoint.

 

Je connais des personnes qui ont été abandonnées par leur conjoint parce qu'elles avaient un cancer et je trouve cette attitude tellement lâche.  Il ne faut pas aimer cette personne pour agir ainsi et prendre la fuite.

 

Il est important de parler, d'expliquer qu'elle a besoin d'être comprise, soutenue et aimée. Le conjoint quant à lui a du chemin à faire, se sauver ne lui apportera que remords et il en paiera le prix toute sa vie. Une maladie grave ne veut pas dire nécessairement la mort, alors comprenez que votre partenaire a besoin de vous, que vous compreniez ces moments de grande fatigue, son anxiété, son insomnie, sa perte d'appétit etc...Elle n'a pas un chemin facile à suivre et seule, je ne suis pas certaine qu'elle pourra être aussi forte. Par contre, bien entourée avec surtout beaucoup d'amour et de compréhension, nous passons au travers des plus dures épreuves de notre vie, mais il faut y mettre du sien.  Que le couple fasse chacun son bout de chemin.  Rien ne se fait tout seul.

 

Se parler et se comprendre est l'étape primordiale pour passer au travers des pires épreuves. Un couple uni peut être détruit par la maladie, car il y a un grand manque de compréhension. Et dites-vous ceci, que ce soit la conjointe ou le conjoint qui soient malades, entrez-vous bien ça dans le ciboulot:  On n'abandonne pas l'être aimé sous prétexte qu'il soit malade.

 

L'amour est toujours présent, et c'est la peur de voir l'être aimé dépérir et ne pas être bien pendant plusieurs mois qui fait fuir souvent. L'homme ne reconnait plus la femme qu'il aimait, son physique a changé et il ne la trouve plus aussi désirable.  De grâce, réveillez-vous et apprenez à comprendre ce qui se passe plutôt que de fuir. Au jour de la guérison, vous serez fiers d'avoir accompagné dans l'amour et la compréhension l'être aimé et malade.

 

Il y a tant de sujet sur la compréhension, nous pourrions en parler longuement, mais je crois bien que cet article vous donnera un bon point de repère pour vous motiver à comprendre. 

 

Trop de gens sont inconscients et ne prennent pas la peine de tenter de comprendre et discuter et pourtant c'est si simple. Il y a toutes sortes de cas d'incompréhension, et parfois il ne faut pas aller loin pour le réaliser. Les gens sont tellement dans leurs belles petites bulles qu'il ne faut pas crever, surtout ne pas les déranger, ils n'en n'ont rien à faire de la compréhension pour un ami, une soeur, un parent lorsque ceux-ci en auraient besoin plus que jamais.



Si tout le monde pouvait se comprendre, tout fonctionnerait à merveille, et ce n'est pas tout le monde malheureusement qui est doté de cette belle qualité et qui est en mesure de comprendre et de faire ce cadeau à des personnes qui en ont véritablement besoin. Nous ne changerons pas ces personnes égoïstes.



Comme mot de la fin, il faut savoir pardonner et comprendre. L'un ne va pas sans l'autre!

 

 

 

 


~ Il y a actuellement personnes connectées à Over-Blog dont sur ce blog ~




compréhension : 11 synonymes.
Synonymes accès, bienveillance, connaissance, entendement, faculté, indulgence, intelligence, mansuétude, sagacité, sympathie, tolérance.
compréhension, nom féminin
 
Sens 1 Faculté de comprendre quelque chose. Synonyme entendement Anglais comprehension, understanding
Sens 2 Bienveillance, aptitude à comprendre autrui. Synonyme indulgence Anglais understanding

Sens 3 Fait de pouvoir être compris.

 

 

Partager cet article

Published by bfrance - dans Leçon de courage
commenter cet article

commentaires

Diane Morin 14/04/2011 01:44



Chère France, c'est un message très émouvant que tu nous transmets et j'en suis "toute chambardée".  Je m'empresse de te dire qu'effectivement, la
faculté de compréhension, ce n'est pas donné à tous.  Qu'il me soit permis d'ajouter que c'est malheureusement donné à trop peu de personnes.... Et quand on dit "donné" on peut
préciser que trop peu de personnes font l'effort de comprendre celui ou celle qui souffre à côté d'eux.  C'est tellement plus facile de faire
semblant de ne pas voir, de "faire comme si on ne savait pas", au lieu de s'impliquer et d'avoir le désir sincère d'aider son prochain.   En ce qui me concerne, plus j'ai souffert, plus
j'ai le désir de tendre la main à celui qui souffre.   Parce que je connais la signification du mot "souffrance".  Ceux et celles qui vivent dans des maisons de verre et qui n'ont
jamais été malades, comment peuvent-ils "ressentir" la douleur de leur voisin ou de leur ami(e); comment peuvent-ils éprouver de la compassion? Pour moi, tous ceux et celles qui sont dénuées de
compassion envers leurs semblables, ne font qu'exister.  Ils ne vivent pas au sens intégral du terme "vivre".  


Amitié, Diane


 


 



bfrance 14/04/2011 03:51



Si tout le monde pouvait penser comme toi et moi, il n'y aurait pas ces conflits malheureusement.  Les gens sont tellement superficiels parfois, comme tu dis si bien, leurs petites
maison de verre et rien d'autres....on n'a vraiment pas besoin de ces gens. Gros bisous.



Présentation

  • : DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN
  • DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN
  • : Améliorer le dépistage du cancer du sein pour éviter qu'une erreur se produise comme ce fut mon cas. Les mammographies ne dépistaient pas la masse de 5 cm à mon sein droit. C'est aberrant! Je suis une victime d'une négligence médicale et j'en paie très fort le prix pour avoir un cancer métastasé sur mes os. Nous connaissons bien notre corps et il faut insister auprès de notre médecin afin qu'il prescrive tous les examens nécessaires au dépistage.
  • Contact

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 57 ans, née le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 34 ans. Je vis au Québec au nord de Montréal.  J'aime la vie et je continue de l'aimer même si je dois me battre pour continuer à vivre malgré mon can
  • Je suis une femme de 57 ans, née le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 34 ans. Je vis au Québec au nord de Montréal. J'aime la vie et je continue de l'aimer même si je dois me battre pour continuer à vivre malgré mon can

Rechercher