Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 01:37

Je ne sais plus trop ce qui se passera avec tout cela mardi prochain en contactant mon médecin. Je pense qu'elle ne sera pas trop emphatique au sujet de ma décision d'avoir refusé sa dernière prescription. Malgré mes explications elle insistera pour que je la prenne ou me dira carrément qu'elle ne veut plus me traiter qui sait. Si c'est cela qui se produit je ferai une plainte.  J'espère ne pas en arriver là parce que des médecins il n'y en a plus.  

 

Il est normal lorsque ton médecin est absent pour encore presque un mois de demander de l'aide à la pharmacie ou à un autre médecin de la clinique où je suis suivie afin de me soulager de mes douleurs insupportables.  Mais mon médecin les a avisé de ne plus prendre aucune décision dans mon dossier comme vous le savez.

 

Si elle ne comprend pas que je ne veux pas de médication pour me rendre encore plus souffrante avec les effets secondaires, je lui dirai que dorénavant je demanderai à mon oncologue de me référer aux soins palliatifs externes pour recevoir les soins dont j'ai besoin.  Je tenterai de lui faire comprendre qu'il est inhumain de la part de l'infirmière de ne pas avoir voulu demander au médecin qui se trouvait à la clinique de me prescrire le médicament. Elle m'a laissée en plan et souffrante. Je suis tellement fâchée, je ne suis plus capable de dérager. Je n'ai pas besoin de ce stress qui me rend insécure au sujet de la médication antidouleur et de la décision de mon médecin.

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

Lucie 22/05/2011 17:41



Bonjour France,


Je sais que mardi tu parleras au téléphone à ta médecin.  Je trouve quand même l'idée de Manon excellente d'amener ton mari quand tu iras chez ta médecin.  Je pense que sa présence
incitera ta médecin à plus de prudence et de respect envers toi. 


Bonne chance mardi et un superbe dimanche à toi!


Lucie



bfrance 22/05/2011 17:58



Allo Lucie, oui au téléphone à moins qu'elle me demande de me rendre. Oui mon mari je lui en ai parlé d'être présent à ma prochaine visite justement pour avoir un témoin si elle me dit
encore ce genre de chose que je suis réticente à ses prescriptions.  Mon mari pourra lui dire quelle nuit nous avons passé avec le Neurontin.  Il a déjà pris du Supeudol lors d'une
chirurgie et il a tellement mal filé que plus jamais il ne veut en prendre et c'est un choix légitime et le médecin doit le respecter. Bon dimanche à toi aussi.



Manon 22/05/2011 16:11



Bonjour France, si je me fie a mon ordi tu as écrit ton blog a 23h30 hier soir et un autre vers 2 hr cette nuit, es ce a cause de ton appel avec cette infirmière non professionnelle que tu ne
dors pas ??? On te donne toute raison de tes décisions et tu sauras mardi quoi répondre a ton médecin. Pourquoi ne pas y aller avec ton mari, il pourra confirmer tes réactions à certains
médicaments et aussi voir la façon donc te traite ton médecin. Il doit mettre son grain de sel à vos conversations car oublie pas que nos conjoints subissent nos douleurs à leur façon et on a
besoin d'eux pour passer au travers de ces épreuves. Oui les soins palliatifs sont réputés pour leurs écoutes leur façon d'adoucir les douleurs de leurs patients. Je suis tout avec toi . Prends
soin de toi et profites de la venue de ta fille et amuses toi avec ton petit-fils. Le temps passe si vite en bonne compagnie Bisous



bfrance 22/05/2011 17:10



Allo Manon, ce n'est pas à cause de cela, je me couche tard depuis toujours. J'en ai parlé à mon mari mais je ne crois pas que je la verrai mardi, tout se passera au téléphone. Ma fille
est chez des amis elle arrive en pm ici. Mon petit fils c'est un Samoyède (gros chien blanc style (esquimau). Je sais que vous êtes toutes avec moi et j'apprécie, surtout que cette situation est
vraiment aberrante et j'ai tout à fait raison de me comporter ainsi.  Merci à vous toutes, j'apprécie énormément.  Bisous et bon dimanche sous la pluie



margareth 22/05/2011 08:44



Un bon week-end en perspective pour te changer les idées !


Oui, tu as sans doute raison de te faire suivre directement par un service de soins palliatifs. Médecins et infirmiers connaissent mieux ces pathologies et leurs effets secondaires pour réagir
aussitôt. La tâche de nos médecins traitants n'est pas toujours aussi facile. J'en discute parfois avec le mien. Il lui faut travailler en coordination avec les oncologues et il ne peut pas faire
n'importe quoi. Parfois il ne parvient pas à joindre l'oncologue et à obtenir la réponse qu'il attend concernant un traitement. Un jour il a eu en face de lui une femme en phase  terminal de
cancer. Il fallait réagir immédiatement, sinon elle mourrait. Mais le service d'oncologie ne lui apportait pas de réponse sous le prétexte qu'elle avait une consultation huit jours plus tard ! Il
a enfin obtenu gain de cause et a pu lui prescrire le soin idoine. S'il ne s'était pas démené elle serait morte avant la date de son rendez-vous !



bfrance 22/05/2011 08:48



Oui je pense la même chose, ils sont plus au courant des médicaments à prescrire ou à proscrire.  Pour ce qui est des antidouleurs ce n'est as mon oncologue qui s'occupe de les
prescrire, cette tâche revient à mon médecin généraliste. Mais pour la femme qui souffre autant en phase terminale il était impératif de le trouver afin qu'il agisse au plus vite. 
Comme tu dis elle serait décédée avant son rendez-vous. Ça n'a aucun sens, et c'est inquiétant car notre venu on se questionnera à savoir si le médecin sera présent pour nous prescrire le bon
traitement.



diane 22/05/2011 05:45



Bonsoir France,   Je suis d'accord avec ton intention de te faire référer aux soins palliatifs de l'hôpital en ce qui concerne les antidouleurs.  C'est assurément à ce département
que tu recevras les médicaments les plus adaptés au type de douleur que tu ressens. Et ça te fera une preuve de plus de la nonchalance et du manque de professionnalisme de l'infirmière à ta
clinique médicale.  Car au dép. des soins palliatifs, le personnel hyperqualifié t'écoutera attentivement et avec humanisme.  Aucun détail ne leur échappera et tout ce que tu diras sera
consigné. Ainsi, si tu décides de t'adresser à l'Ordre des infirmiers et infirmières, tu auras la meilleure preuve qui soit : ton inscription à l'unité des soins palliatifs pour obtenir des
services praécis en gestion de la douleur .  J'espère que cette démarche se fera rapidement et que tu pourras annoncer aux lectrices de ton blog que tu peux enfin vivre sans les affres de la
douleur continuelle.  Bon dimanche avec ton conjoint.  Je souhaite que tu aies un répit et que tu puisses planter tes fleurs annuelles !  Bonne nuit, Diane


 


 



bfrance 22/05/2011 05:59



Allô Diane, en effet c'est une sage décision que j'ai prise. Je ne serai plus inquiète de manquer de médicament pour me soulager car une oreille attentive sera disponible 7 jours semaine
et 24 heures sur 24. Merci  et bon dimanche à toi aussi.  Mon dimanche sera sans mon conjoint jusqu'à 16h parce qu'il travaille, mais ma fille arrive en après-midi demain avec son
conjoint et mon petit fils (un samoyède) de 45 livres. Ça sera sa première visite chez Mammy France.  Nous nous
ferons un bon souper et ils passent également la nuit ici, je suis très heureuse.  Bonne nuit à toi.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives