Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 18:15

L'histoire d'une femme réparée...(partie 8) 

 

 

Voilà la brassière est mise je me regarde et j’aime ce que le miroir reflète.

On ne voit pas que j’ai été opérée récemment avec cette brassière et si j’enfile un tee shirt on ne remarque rien non plus, décidément cette reconstruction à été réussie à ma grande joie.

Une fois mes rendez vous terminés je rentre chez moi.

Mes enfants et mon entourage proche ne savent pas que j’ai eu cette intervention et ni celle que j’ai eu auparavant.

Je suis restée discrète et aussi par honte du regard d’autrui.

 

Après un mois de l’intervention un matin en me réveillant il y a une tache sur les draps et je n’aime pas cela.

Je me dirige dans la salle de bain et je vois un petit trou qui s’est formé sur la cicatrice du dos et ça coule. 

Oh non!  Moi qui espérait tant ne pas rencontrer ce genre de complication car je savais qu’il y avait plus fréquemment de mauvaises cicatrisations au niveau du dos, mais je pensais passer au travers après un mois...

 

Alors me voilà repartie pour des  mois de soins avec des infirmières, je suis déçue.

Il a fallu attendre 3 mois avant que cette plaie se referme.

Du coup j’ai des adhérences au niveau de la cicatrice ce qui provoque quelques gènes, j’ai cette impression d’avoir un bloc de béton dans le dos.

 

Alors depuis janvier j’ai des séances de massages pour que les chairs se décollent et que cette partie de mon dos s’assouplisse.

 

Je ne sais pas encore pendant combien de temps je ressentirai cette sensation et c’est bien dommage que mon dos soit un peu plus dur à cet endroit car le petit trou du départ c’est élargi et laisse la place à une forme creuse et décalée.

Dans ce petit malheur j’ai eu la chance que sur la forme du sein de devant tout est resté en place j’ai eu au moins cette chance.

 

Une fois le dos cicatrisé j’essaie ma lingerie que je portais avant, car depuis mon hospitalisation je porte des brassières pour ne pas baisser mon dos et en même temps cette plaie ouverte même recouverte de pansements.

 

Mais aucune de mes anciennes lingeries ne me va, ni sur le sein qui n’a pas été retouché alors je ne comprends pas ce qui se passe... sa baille!!!  Je ne remplie pas le bonnet droit et ni le gauche.

 

Je m’effondre et je cherche à comprendre, car je me faisais une joie de porter une belle lingerie comme toutes les femmes.

 

J’ai passé une journée a déprimer car je ne voyais pas quelle solution il pouvait y avoir avec ce problème.  À la fin de la journée après avoir séché mes larmes, je décide que j’irai au magasin demain pour en essayer d’autres avec un bonnet plus petit.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives