Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 01:23

J'ai débuté cet article il y a plusieurs jours et je n'ai pas été en mesure de le terminer parce que je ne me sentais vraiment pas bien.  Voilà aujourd'hui la conclusion de cet article:

 

Depuis plusieurs semaines j'ai des nausées, des étourdissements et des maux de tête, ça mine ma vie. Tout allait bien, les douleurs que j'ai connues depuis plusieurs mois se résorbaient et je commençais à voir la lumière au bout du tunnel.

 

Ces symptômes m'inquiètent et je crois qu'il est normal d'avoir peur comme toutes les personnes qui ont un cancer ont le droit d'avoir peur lorsque de nouvelles douleurs apparaissent.  Lors de ma dernière visite en juillet dernier, j'ai parlé à l'oncologue que j'avais des céphalées et des douleurs au cou depuis  quelque temps et il a répondu qu'il s'occupait de mes douleurs invalidantes au dos et que par la suite il attaquerait les céphalées et les douleurs au cou.  Comme mes marqueurs tumoraux étaient normaux je ne me suis pas inquiétée outre mesure, je sais  que mon oncologue est très consciencieux et que les marqueurs  sont pour lui un indice important du suivi du cancer.  La preuve est là, je suis en rémission, alors il faut faire confiance.

 

Mais ces douleurs sont revenues en force, de plus en plus présente chaque jour et je n'aime pas cela du tout. Aie-je raison de m'inquiéter autant?  Je pense que  oui sans trop dramatiser jusqu'à ma prochaine visite dans un mois.  Il ne faut pas anticiper le pire avant de savoir ce que diront mes marqueurs tumoraux, analyse que je passerai le 11 octobre, 2 semaines avant la visite avec l'oncologue.

 

Si ces douleurs n'avaient pas amplifiées, et qu'elles se seraient résorbées, je pourrais dire  que ma qualité de vie  a changé pour le mieux depuis que je suis soulagée avec les patchs de Fentanyl que j'utilise depuis le 2 août.

 

J'ai pensé que ça pourrait être l'augmentation des narcotiques  qui pouvaient amplifier et créer ces nouveaux symptômes.  J'ai eu raison après avoir parlé de ce problème à la pharmacienne.  L'augmentation de 12 mg de Fentanyl et de 300 mg de Neurontin de plus par jour est l'explication de tous ces symptômes et la pharmacienne m'a indiquée de diminuer le Neurontin de 300 mg par jour, ce que j'ai appliqué depuis vendredi dernier et je commence à me sentir mieux.  Je ne sais pas si c'est la diminution du Neurontin, j'ai ressenti de nombreux symptômes d'anxiété, un mal intérieur inexplicable.

 

Avoir un cancer n'est pas de tout repos, il existe toujours une raison qui fait en sorte qu'on s'inquiète de notre état.  Et je dors tellement depuis plus d'un mois, cette fatigue inexplicable même après des nuits de sommeil de 9 heures ne se résorbe pas.

 

Mon mari trouve que j'ai vraiment les traits tirés par ces symptômes invalidants et le sommeil réparateur m'a beaucoup aidée.  J'espère que ça continuera ce mieux être  pour mieux vivre mes journées.

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Douleur
commenter cet article

commentaires

diane morin 03/10/2011 03:16



bonsoir France,  Tu dors probablement et je souhaite que tu récupères.  Vivement que tu passes l'examen des marqueurs tumoraux le 11 oct, ainsi ça éliminera des doutes pour
toi.   Ton oncologue te donnera le résultat 2 sem plus tard lors de ta visite. Si le retrait de 300 mg de Neurontin t'aide, c'est tant mieux. As-tu parlé à la pharmarcienne de la
possibilité que cette diminution puisse générer une anxiété aussi grande que celle que tu ressens ?  Tu as peu de répit concernant la douleur; j'en suis peinée.  Diane



bfrance 03/10/2011 14:04



Bon matin Diane, je suis levée tôt pour venir déjeuner j'avais très faim n'ayant pas trop mangé hier.  La période des analyses des facteurs tumoraux est une grande source de stress
pour moi, mais je n'ai pas le choix et je  dois la faire.  J'ai ressenti ces symptômes parce que j'avais mal fait l'horaire des doses et je manquais une dose de 300 mg, je crois
bien  que c'est pour ça que je ressentais cette anxiété parce que ça me faisait 300 de moins pour atteindre le 1500 mg.  Je ressens moins cette anxiété depuis que j'ai ajusté à
1500.  Mettons  que malgré les patchs de fentanyl, de nouvelles douleurs ce sont installées et c'est totalement incompréhensible que j'aie de la douleur ailleurs avec ces patchs. 
Mais je vais tout de même mieux côté douleur, je peux faire l'épicerie saans être obligée d'aller m'asseoir  toutes les 5 minutes, un grand pas de fait.  Bisous et bon
lundi!



caro 03/10/2011 00:09



Chère France, je pense que c'est le dernier article que tu as fait daté du 30 septembre, je pense tout comme toi lorsqu'on a de nouvelles douleurs on s'inquiète, je me pensais toute seule à
penser ainsi fut un temps.  J'ai hâte que tu vois ton doc pour lui parler de tous ces symptomes, peut-être aussi est-ce dû à l'augmentation des médicaments. Je t'envoie plein de
bonnes ondes, je vais prier les petits anges pour toi. Je t'embrasse très fort et te serre sur mon coeur ma belle amie.xoxoxo



bfrance 03/10/2011 01:10



Allô Caro, l'article avait été débuté le  30 mais je n'ai pu le  terminer et je l'ai enregistré dans mes brouillons et la date de publication apparaît comme si je l'avais
terminé le  30 et il a été fait aujourd'hui le 2.  Bisous et merci je te serre a ussi sur mon coeur. 


p.s.:  mon bain coule je vais me préparer pour  19h30 à plus



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives