Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 16:05

Nous avons reçu une tempête de neige dans la nuit du 17 au 18 janvier qui a laissé ici dans les Laurentides 30 cm de neige, 15 cm de plus que prévu.  Le vent s'est levé et les rafales faisaient peur à voir.  Il était impossible de voir loin tellement la neige était soulevée par ce vent furieux.

 

Les bacs à ordures étaient ensevelis sur le bord du chemin, mon patio était enneigé au point que ma petite Maggy était découragée de sortir ce matin pour faire ses besoins.  Plusieurs villes avaient des pannes d'électricité.  Je tenterai de photographier cette neige blanche qui est tombée rapidement pour vous montrer que nous avons de la neige plus  qu'il n'en faut.  Ce qui était au sol me suffisait.  Mais nous en avons reçu plus que  cela d'autres hivers et je suis certaine que mère nature n'a pas terminé de nous en donner encore d'ici la fin mars.

 

Mon mari a sorti la souffleuse ce matin parce que c'était impossible de tout gratter à la pelle.  Le temps doux a refroidi après cette tempête et les chasse-neige ont ensevelis les entrées de nos maisons afin de déblayer la rue avec une neige dure et gelée.  Il aurait été impossible pour moi de sortir la voiture après le dîner pour me rendre à l'hôpital pour mon traitement d'Arédia à  13h si l'entrée n'avait pas été déblayée par mon mari ce matin.

 

J'ai téléphoné ce matin afin de recevoir mon résultat de prises de sang pour mon taux de calcium.  Tout est correct et je le recevrai à 13h.  Juste de sortir par ce temps froid ne me dit rien.  Je déteste avoir cette bouteille (biberon) qui contient l'Arédia attachée à moi le temps du traitement lorsque je dois ressortir avec mon manteau.  Le long tube est un peu dérangeant et en été  tout va si bien habillée légèrement. 

 

J'en ai marre de recevoir ce traitement, et j'aimerais que l'oncologue me donne un congé pour quelques mois.  Ça ne changerait rien au niveau du traitement pour le cancer, l'Arédia ne sert qu'à fortifier mes os.  J'en ai marre parce que je dois encore garder mon Porth-O-Cath et j'aimerais bien m'en débarrasser.  Mais encore si je le fais retirer, qui dit que je n'en aurai pas besoin dans quelques mois pour les traitements qui pourraient reprendre.  On m'a fortement conseillée de le garder même si moi j'aimerais le faire retirer.

 

Il a été  installé sous anesthésie générale lors de ma mastectomie, et le faire installer à nouveau, ce serait fait sous anesthésie locale et je crois que je ne préfère pas.  Heureusement que je dormais lors de l'installation parce que j'ai fait un pneumothorax et comme c'est très douloureux, l'avoir fait sous anesthésie locale j'aurais souffert. 

 

Je dois me résigner je crois bien à garder ce Porth-O-Cath qui me dérange malgré tout.

 

Et vous mes amies Québécoises, avez-vous reçu beaucoup de neige?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

biquette 19/01/2012 09:21


Notre fille près de Montréal nous a dit que la neige est tombée en masse et que le vent a soufflé fort. C'est l'hiver et chez vous la neige et le froid sont habituels, nous espérons qu'il n' y en
aura pas autant en Mars pendant notre séjour québecois!


Je comprends que tu sois lassée de ton traitement, de ton POC, mais je pense que c'est important de continuer l'Arédia, et te retirer le POC serait une erreur car tu peux en avoir besoin, le
remettre ensuite est quand même un geste chirurgical.


On m'a posé un cathéter tubulaire pour les chimios avec une anesthésie locale, ça n'a pas été un bon moment, même si j'ai eu plus peur que mal. Il a quand même fallu faire une radio tout de suite
après car le médecin craignait un problème, heureusement tout était OK. On me l'a enlevé au moment de la mastectomie soit 6 mois plus tard car il s'agissait d'un dispositif qui sortait de ma peau
et cela représente une voie d'entrée pour les infections.


Je n'ai jamais rencontré d'autres personnes qui avaient ce genre de dispositif contraignant car il ne fallait pas le mouiller...


Si le soleil brille sur la neige le spectacle vu de ta fenêtre doit être magnifique, alors profites en bien!!! Si tu es comme moi, le soleil est un bon atout pour le moral. Ici aussi au bord de
la mer le soleil brille ce matin et c'est bien agréable.


bises amicales, Biquette

bfrance 19/01/2012 21:47



Oui montréal n'a pas été épargné non plus.  Je ne crois  pas qu'il y en aura autant, elle aura fondue passablement.  ET les tempêtes de neige en mars je peux te confirmer
que la neige ne reste pas longtemps au sol, ça fond plus rapidement avec la clarté du jour qui est prolongée. Parce que nos journées allongent 3 semaines avant vous.  Oui j'abonde dans ce
sens pour le porth-O-cath, c'est un geste chirurgical effectivement.  Je prendrai une photo lorsqu'il fera soleil pour vous le montrer.  Pourtant nous étions supposés avoir du soleil
aujourd'hui et ce jusqu'à dimanche inclus.  Bisous à toi et envoie plein de soleil.



diane morin 19/01/2012 07:55


La tempête a contourné la ville de Québec et même si les écoles étaient fermées, il y a eu plus de peur que de mal... 


L'Arédia ne peut pas être pris en comprimés ? Je crois comprendre que non. Est-ce normal que ton Porth-o-cath soit gênant au point de te sentir étouffée ? C'est sûr que c'est un "pensez-y
bien" de le faire retirer car ça entraînerait d'autres complications lors d'une réinstallation.  C'est pas évident, chère France.

bfrance 19/01/2012 21:24



Tant mieux si la tempête a contourné Québec.  Non ça ne peut pas être pris en comprimé.  Parfois je ressens une douleur où es situé le POC juste en haut de mon sein
gauche.  Je sens le tube sous la peau, c'est connecté près du coeur.  Oui tout un pensez-y bien et c'est pour ça que je me dis qu'il faut que je tolère de l'avoir encore.  Je
pensais que ce POC était installé pour le temps de la chimio comme il était convenu mais je n'ai pas eu de chimio et la malchance a voulu que j'aie des métastases osseuses et que je sois obligée
de garder le POC pour y recevoir l'Arédia. 



caro 18/01/2012 22:39


Bonjour France , ici aussi de grosses rafales , mon mari dit avoir veillir pour surveiller l'abri d'auto il avait peur qu'il parte au vent étant donné les gros vents malgré qu'il est bien
solidifié. Ici on a eu un peu de neige mais c'était surtout les gros vents qui étaient dérangeants. Pour ce qui est du por o carth moi aussi j'en avais un que j'avais eu sous anesthésie locale,
disons que j'ai apprécié , tout passait par là et le pic line on m'avait expliqué que c'était encombrant. Moi si je peux me permettre je sais que tu es fatiguée du traitement Arédia mais pour tes
os je pense à mon humble avis que tu devrais poursuivre mais c'est mon humble opinion. Bonne soirée gros bisous

bfrance 19/01/2012 20:56



Allô Carole, ici nous avons eu le vent et la neige et il  y en avait tellement, nos bacs à ordure était rempli de neige jusqu'au couvercle.  Le  POC est pratique pour moi
étant donné que mes veines sont petites et que je suis difficile à piquer.  Je sais que  je n'ai pas bien des choix à faire, et que je dois le garder même si j'en ai assez de
l'avoir, ça fait 3 ans que j'ai ce bidule sous la peau.  Tu as raison je dois continuer.  Bonne journée et gros bisous.



Mary Jacques 18/01/2012 21:05


Bonjour France,  Eh oui sa fait longtemps que je n'ais pas écrit, je penses qu'un moment donné nous avons tous besoin d'un petit répit mais je lis tes articles.  Je suis en
rémission et ce bientôt 5 ans, cancer du sein, chimio et radio.  Je demeure dans les cantons de l'Est et oui nous aussi nous avons eu cette tempête hier avec des raffales de vent de plus de
90 km heure, comme je disais à mon mari, je suis contente de demeurer dans une maison en brique... .  Je me
demandais pourquoi tu ne pourrais pas recevoir tes traitements à la maison par une infirmière du clsc.  Je sais que ma belle soeur, qui avait un cancer des poumons l'année dernière recevait
ses traitements via une infirmière du clsc, elle venait lui installer et revenait quelques heures plus tard pour l'enlever et lui laissait son numéro de cell si j'amais elle avait besoin d'aide
et aussi j'ai trouver que de cette façon elle pouvait discuter seule avec l'infirmière de beaucoup de sujet sans se sentir bousculer.  Juste une petite observation, il me semble que nos CLSC
sont la pour nous rendre notre quotidien un peut plus agréable malgré notre santé.  Une requête de ton oncologue et le tour est jouer... Bonne chance, c'est certain que nos sorties ne sont
pas agréable avec nos température et surtout la glace que nous avons, c'est même très dangereux.  Je te souhaite une bonne et belle journée, au moins nous avons le soleil pour nous
réchauffer le coeur.  Mary

bfrance 18/01/2012 21:56



Bonjour Mary, oui ça fait longtemps car je ne me souviens pas de toi désolée, il y a trop longtemps.  Oui un répit est essentiel.  Bravo pour ta rémission je suis très contente
pour toi.  Quelle tempête nous avons eu, je trouve que nous avions suffisamment de neige.   Ma maison aussi est en brique heureusement, ça fait  peur des vents pareils. 
Je te dis qu'ici mon CLSC n'est pas très ouvert à cela.  On  peut avoir une infirmière qui vient à la maison seulement si notre état de santé ne nous permet pas de se dépalcer.  À
ma sortie d'hôpital lorsque j'ai eu ma mastectomie, ça a tout pris pour que l'infirmier accepte de venir à la maison rincer mon porth-O-cath avec de l'Éparine.  Je lui ai dit je viens tout
juste de sortir de l'hôpital et je ne suis pas en forme pour me dépalcer je suis en pyjama.  J'en reparlerai car j'ai un pépin en ce moment et je ferai un article sur le sujet.  À
bientôt et reviens plus souvent. Bye bye, France



margareth 18/01/2012 19:38


Le port-o-cath donne une impression très désagréable. Personnellement au début j'avais l'impression qu'on m'avait enfoncé la cage thoracique et je sentais le cathétère qui allait dans le coeur.
Mais il est vrai aussi que c'est actuellement la meilleure solution possible lorsqu'on doit recevoir des injections répétées. Mieux vaut le garder. Je comprends ta lassitude de devoir renouveler
ce traitement chaque mois. Je crois que toutes à un moment ou à l'autre nous avons envie de tout envoyer promener. Suspendre ton traitement, je ne sais pas si cela est possible. Il faudrait en
discuter avec ton médecin. Il faut être prudent. L'une de mes cousines qui souffre d'ostéoporose a interrompu son traitement quinze jours, simplement parce qu'il y a beaucoup de neige dans sa
région et qu'elle avait la flemme d'aller chercher son médicament pour les os. Elle le paie avec des douleurs dorsales insupportables depuis deux jours !

bfrance 18/01/2012 21:48



Parfois il me fait mal comme je l'expliquais à Manon dans le commentaire précédent.  Mon oncologue m'a déjà dit que ce serait être une éventualité de cesser le traitement pour un
certain temps mais je devrais faire installer à nouveau le POC et ça ne me dit pas du tout surtout si c'est sous anesthésie locale.  J'ai fait un pneumothorax à l'installatiiion mais j'étais
à la salle d'opération et je n'ai eu connaissance de rien.    Je vais  devoir continuer à recevoir ce traitement, mais il ne m'apporte aucun soulagement et depuis que je
reçois de l'Arédia que les douleurs sont apparues.



Manon 18/01/2012 19:06


Bonjour France, dis moi comment ton port-o-cath te dérange ??? Ça ne fait pas mal et c'est petit. Tu peux avoir congé de l'aredia, je crois que tu es tannée d'aller tous les mois pour ton
traitement. Quelques fois moi aussi je suis fatiguée d,aller pour mon Zometa, mais bon c'est pour nos os et on doit recevoir ce traitement. Ne fais pas enlever ton port-o-cath car si jamais tu
avais besoin de chimio, tu aurais un pick line qui est plus encombrant que le port-o-cath. Je sais l'hiver c,est plus dure à cause de la température. Je penses à toi.  bisous douce France

bfrance 18/01/2012 21:45



Parfois il me fait mal et même très mal.  En décembre j'ai eu de grosses douleurs qui m'empêchait de me pencher et ça m'étouffait.  On a vérifié avec une radio des poumons et
tout semblait ok.   Oui je sais que je pourrais peut-être avoir à le faire installer à nouveau et ça ne me dit pas du tout.  Je vais devoir le garder, on me le conseille fortement
(personnel infirmier).    Je pense à toi aussi et j'espère que tu te portes pas trop mal, bisous Manon.



Kelly 18/01/2012 18:36


J'avais bien compris que tu avais ton traitement Aredia aujourd'hui, je pense bien à toi (avec le décalage horaire ce doit être en ce moment.J'espère que tout ce passe bien ? pas trop
fatiguée ? pas eu de problème avec toute cette neige pour circuler ?


Gros bisous ma belle.

bfrance 18/01/2012 21:31



Oui je le reçois en ce moment et ça ne  se passe pas bien.  Une clamp après le tube du biberon qui contient l'Arédia n'était pas déclampée ce qui fait que le traitement qui
serait supposé être terminé à 16h ne le sera pas et le CLSC ferme à 16h30.  L'infirmière du CLSC me dit qu'elle quitte à 16h30, ça je le savais déjà parce que le CLSC ferme à cette
heure.  Elle me dit  que si le biberon n'est pas vide de me rendre à l'urgence, je croise les doigts pour qu'il soit totalement vide à 16h15 parce que je n'ai pas le goût d'aller
attendre à l'urgence.  Merci de penser à moi c'est gentil.  Non pas de problème à circuler mais la chaussée est très enneigée et glissante et l'hôpital n'est pas loin de chez moi 
heureusement.  Bisous à toi aussi ma belle.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives