Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 09:27

nan0008[1]

J'ai regardé un film hier qui m'a profondément touchée. Une petite fille, Vanessa,  qui se bat courageusement pour vivre parce qu'elle est atteinte d'un cancer.  Sa maman désemparée par la maladie de sa petite aurait voulu prendre sa place.  Une question que de nombreux parents se posent. Le père plus optimiste encourage son épouse dans cette épreuve.  Lorsque ma fille était malade, j'aurais voulu l'être à sa place parce que c'est tellement difficile de voir son enfant souffrir.

 

La petite Vanessa est bien entourée de ses parents et de son petit frère et elle reçoit tout l'amour dont elle a besoin.   Ils sont nouvellement arrivés dans un petit village, ils y vivent depuis 7 mois.  Ils n'ont pas d'amis, seulement des connaissances.  Ils sont occupés à faire des allers-retours à l'hôpital pour que Vanessa subisse des examens et parfois elle ne revient pas à la maison parce que son médecin doit l'hospitaliser.  Sa mère demeure près d'elle tout le temps des hospitalisations et ce n'est pas facile pour la famille ainsi que pour Vanessa qui ne veut plus être hospitalisée.

 

Les voisins qui sont tout près d'eux ont une ferme et un jour le papa de Vanessa s'y rend afin d'acheter ses légumes frais et il y retourne par la suite avec les enfants afin qu'ils puissent visiter cette jolie ferme bien tenue par ses propriétaires.  C'est l'été, il fait beau et la petite ne va pas très bien et elle demande si elle guérira à sa maman et si elle pourra fêter l'Halloween.  Sa maman lui dit que lorsque la première neige arrivera, elle ira beaucoup mieux.

 

Son papa veut à tout prix que sa fille puisse fêter l'Halloween et il se rend à nouveau à la ferme afin d'acheter des citrouilles. Malheureusement le fermier n'a pas de citrouille et il trouve bizarre que cet homme veuille si rapidement des citrouilles.  Par la suite le papa de Vanessa retourne à cette ferme pour acheter un sapin pour Noël, mais c'est la fin de l'été et les sapins ne sont pas mis en vente avant novembre.

 

Ce fermier en parle à son épouse et elle lui apprend que la petite a un cancer et le fermier comprend maintenant l'empressement d'acheter si rapidement les citrouilles et le sapin.  Il décide d'aller chercher des citrouilles avec un ami et en apporte une cargaison énorme chez Vanessa.  La maman se demande ce qu'elle fera avec autant de citrouilles.  Vanessa est heureuse et la préparation de la fête débute.  La maman qui a un talent pour coudre, elle confectionne tous  les costumes de sa petite famille et tout le monde se déguise pour fêter.

 

Le gentil fermier a passé le mot à une jeune fille qu'il connaît et qui étudie tout en travaillant dans un restaurant.  Cette jeune fille écrit un livre dans ses temps libres et se rend à l'école pour lire des histoires aux enfants.  Comme elle n'a aucun talent pour le dessin, le fermier lui touche un mot sur le  sujet parce qu'il sait que Vanessa est talentueuse pour dessiner et il lui demande de réunir les enfants de l'école afin qu'ils se déguisent tous pour se rendre chez Vanessa pour fêter l'Halloween. Bien sûr cette jeune fille s'y rendra aussi et elle y rencontrera Vanessa.  C'est une fête très joyeuse pour tous et Vanessa rencontre finalement cette jeune fille.  Elle adore ses dessins et lui demande si elle serait intéressée à faire les dessins pour la page couverture de son livre, Vanessa accepte avec joie.

 

Depuis cette fête leur vie a changée.  Le fermier et son épouse sont devenus de très bons amis de la famille de Vanessa et ils sont toujours prêts à les aider pour garder le petit frère lorsque Vanessa est hospitalisée et que sa maman demeure avec elle en permanence à l'hôpital.  La femme du fermier est une bonne et grande amie de la maman de Vanessa maintenant.  Et lors de sa dernière hospitalisation, le fermier est allé lui rendre visite pour lui dire qu'elle pourra fêter Noël à sa sortie de l'hôpital même si ce n'est pas encore Noël.

 

À sa sortie de l'hôpital lors de son retour à la maison  tout le village est illuminé, chacun a contribué à faire en sorte que Vanessa puisse fêter Noël.  À son  arrivée à la maison, une quantité de décorations sont allumées et tous les gens du village sont tous présents pour l'accueillir.  Vanessa était si heureuse, elle n'avait pas assez d'yeux pour tout voir.  Les gentils fermiers sont maintenant des gens qui font partis de  cette belle famille et la petite prend du mieux  après cette fête.  Elle guérit et elle est une jeune femme à la fin du film et n'a jamais cessé d'aller choisir son sapin à tous les Noëls.

 

La morale de cette histoire est que nous avons tous et toutes besoin d'être bien entourées et que l'amour qu'on nous donne est l'espoir pour  guérir. Souvent ce sont des connaissances qui sont les plus près de nous parce que nous le savons tous, le cancer fait fuir trop souvent nos proches.

 

Cette histoire a su démontrer que lorsque les gens ont le coeur à la bonne place ils n'abandonnent pas des personnes qui  sont si  démunies.  Malgré les difficultés à vivre pendant cette épreuve, nous avons besoin d'amour, d'affection et certains peuvent nous le donner.  J'espère que certains des miens et des vôtres qui avez vécu l'abandon pendant la maladie ont regardé ce film parce que  c'est une belle leçon de vie.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Amitié et cancer
commenter cet article

commentaires

IsabelleDeLyon 26/12/2011 10:23


Je pense comme toi, être entourée est si important pour nous donner davantage de force et l'envie de se battre malgré tout.

bfrance 27/12/2011 08:34



C'est vraiment important et cette année j'ai passé un très beau Noël entouré d'amour, je ne l'oublierai pas. 



Kelly 21/12/2011 19:34


Très beau film apparement, et tu nous l'as bien résumé. Tu devrais vraiment écrire  tu as un don pour ça.


C'est vrai que les enfants sont maladroits dans leurs réactions envers nous, j'en ai 3, je sais de quoi je parle. Ne met pas d'huile sur le feu et dit à ta fille que tu l'aimes. Même si elle le
sait en théorie, de l'entendre lui fera du bien. Bisous bisous et bon noël

bfrance 22/12/2011 19:31



Tres beau film et si tu as la chance de le louer fais-le tu aimeras.  Merci de ce beau compliment, j'ai pensé à écrire et j'ai déjà une histoire qui est débutée et qui est sur mon
ordi.  Il faudrait que je m'y remette parce que ce projet d'écrire un livre est tjrs présent.  Je  lui dis chaque fois que je lui écris ou que je lui parle que je l'aime et elle me
répond qu'elle m'aime aussi.  Elle a un caractère spécial, mais je sais que dans son fond intérieur elle est très sensible.  Et peut-être qu'elle se sert de son côté méchant pour me
répondre lorsque je lui passe une remarque, peut-être parce qu'elle m'en veut d'être malade qui sait.  Bon Noël à toi ainsi qu'à ta famille, bisous et calins.



biquette 21/12/2011 11:02


Merci France pour cette belle histoite!


C'est vrai que lorqu'on a un cancer on se sent un peu coupé du monde, et alors on a vraiment besoin de la présence, de l'empathie, de l'affection, de l'amour des autres...et dabord de sa famille.


Je souhaite que tu puisses trouver la sérénité ces jours prochains et que ta fille se manifeste positivement. Je sais à quel point c'est important pour toi.


Je suis certaine qu'elle doit être très inquiète pour toi. Si je m'appuie sur mon expérience personnelle avec mes enfants, je me rends compte que lorque j'étais en plein traitement lourd, ils
restaient les mêmes avec moi: exigeants, parfois raleurs, pas toujours gentils...J'ai compris qu'ils voulaient me dire que pour eux je restais la même: une maman forte, courageuse, aimante envers
et contre tout! Et lorque mon mari a organisé une petite fête avec les amis et les proches autour de moi à la fin des traitements, ils ont écrit tous les deux des mots d'amour et les ont
lus, c'était émouvant.


Dis toi que ta fille t'aime, qu'elle est sans doute angoissée par ton cancer et qu'elle ne sait pas le dire...


je t'embrasse fort, JOYEUX NOEL!!!


Biquette toujours au soleil!!!

bfrance 21/12/2011 18:19



Bonjour Biquette, être coupée du monde suite au diagnostic du cancer est pénible parce que c'est un moment de notre vie où le besoin d'être bien entourée est très présent.  Je verrai
ma fille à Noël et malgré les méchancetés qu'elle m'a dites dernièrement, je serai heureuse de la voir.  Elle m'a dit il  y a 2 mois qu'elle réalisait qu'elle n'était pas très présente
dans ma vie suite à une émission où l'on parlait de cela à la télé.  Cette  émission lui a fait réaliser tout ça et je vais m'abstenir de tout commentaires négatifs à son sujet mais je
vais lui demander de me respecter également et tout ira bien je pense si on prend cette décision.  Malgré l'âge de nos enfants, il est triste de réaliser ce qu'ils peuvent nous dire ou nous
faire, pour eux comme tu dis nous sommes fortes et rien ne nous atteindra.  Pour eux, notre maladie n'est pas signe que cela peut être plus grave, ils nous voient en santé.  Je te
souhaites aussi de  très Joyeuses Fêtes xxxx et je t'embrasse.



diane morin 20/12/2011 20:59


bonjour France, Merci de nous faire partager cette très belle histoire.  J'aimerais connaître le titre du film.  Je clique sur l'onglet au-dessus de ton texte mais rien ne se
passe.  La morale que tu nous livres est très touchante; je me demande si ta fille pourrait la décoder si tu lui envoyais le texte que tu publies aujourd'hui...


J'ai peu écrit ces derniers temps en raison de nombreux ennuis personnels; par contre, j'ai tout lu ce que tu as publié.  Je me promets de commenter qq textes d'ici la semaine
prochaine.  Notamment en lien avec le Metanol (ou Métadol) qui tu as pris et que tu as cessé de prendre.  A bientôt,  Diane X X

bfrance 21/12/2011 18:07



Bonjour Diane, le titre du film est le Cadeau de l'espoir présenté lundi le 19 décembre à canal V anciennement TQS.


Que veux-tu dire par   cliquer sur l'onglet au dessus de mon texte?  Je ne sais pas si ma fille a regardé ce film, je l'espère bien.  Je ne lui enverrai pas ce texte
parce que  ça jeterais de l'huile sur le feu.  Le métadol n'était pas un médicament pour moi à ce stade de ma maladie, trop d'effets secondaires dont le plus présent, la somnolence et
les crises de larmes.  Je crois qu'il agissait comme dépresseur et l'infirmière en oncologie penchait dans le même sens.  Je l'ai essayé, il n'est pas fait pour moi et je suis passée à
autre chose et je me sens bcp mieux.  J'espère que tes ennuis personnels ne sont pas trop graves et je te souhaite un heureux temps des fêtes, amicalement France xx



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives