Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 22:21

On voit de plus en plus de gens prendre de l'aspartame pour remplacer le sucre. Je n'ai jamais aimé les boissons gazéifiées contenant de l'aspartame, ça augmente le goût sucré. Et est-ce vraiment bon pour la santé cet ingrédient qui fait fureur dans les régimes et pour les personnes qui font du diabète?  Est-ce qu'on a évalué l'aspartame avec les gens qui ont un cancer, est-ce prohibé d'en consommer? Je préfère diminuer ma ration de sucre et ne pas prendre de l'aspartame surtout pour son goût et ma santé.

Peut-on prendre de l’aspartame si on a un cancer ?

Voici le résultat de ma recherche

 

La réponse est oui selon les experts de l’ANSES (Agence sanitaire de l’alimentation) qui estiment que les nouvelles études qui ont fait l’objet de polémiques sont biaisées ou insuffisantes.

 

Il y a de quoi s’affoler quand on lit qu’une nouvelle étude montre une augmentation des cancers chez les souris ayant eu de l’aspartame toute leur vie, y compris dans le ventre de leur mère (Morando Soffritti de l’Institut Ramazzini). Idem quand on apprend que la consommation de sodas contenant de l’aspartame favorise les accouchements prématurés (Thorhallur Halldorsson, Danemark). Pourtant à y regarder de plus près, ces études sont très critiquables.

 

Dans l’étude italienne, seules les souris mâles font des cancers, ce qui est impossible à expliquer. Pis, l’expérimentation proposée est impossible à reproduire dans d’autres laboratoires. Autrement dit, les résultats de cette étude sont biaisés et aucune conclusion ne peut en être tirée.

 

 

Dans l’étude danoise, seuls les sodas contenant de l’aspartame ont été suspectés d’être responsable de naissances prématurées. Là encore cela demande beaucoup de précaution car beaucoup d’autres boissons contiennent de l’aspartame et beaucoup d’aliments. Aujourd’hui ce sont plus de 6000 produits alimentaires qui contiennent de l’aspartame… Le chercheur conclue lui-même que ses résultats appellent des études complémentaires.

 

Mais que peut-on retenir de tout cela si l’on a un cancer aujourd’hui ? Que pour vous il s’agit d’un problème tout à fait annexe et qu’il serait dommage de vous prendre la tête avec cela. Si vraiment vous craignez les effets de l’aspartame, évitez-le au maximum : on peut s’en passer sans problème ! Si au contraire vous craignez davantage le sucre et que vous n’avez pas envie de vous passer des plaisirs sucrés, consommez de l’aspartame sans arrière pensée : les aliments et boissons allégés c’est quand même un sacré progrès. Reste à ne pas dépasser la dose de 40 mg d’aspartame par kilo de poids. Cela laisse une grosse marge…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mimi 20/02/2011 03:01



allo ma belle france,


    Un jour j ai été voir mon docteur et il m a dit que je faisais un peu de diabete minime mais il fallait que je fasse attention je buvais du pepsi ordinaire alors j'ai
commencée a boire du diet . J'ai maigris et j avais encore un peu de diabete , au mois de décembre ja i retournée voir mon doc et je ne fais plus de diabete , je ne sais pas si ça peu causer
un cancer mais ds mon cas ça m as aider et dire qu au début je détestais ça j'ai commencé a en boire avec mes repas et aujd. je ne serais plus capable d en boire du ordinaire lollll...


Je voulais juste t en toucher un ptit mot


bisou mimixxxx


 



bfrance 20/02/2011 05:27



Merci ma belle Mimi,  contente de te lire ici. Tu vois tant mieux pour toi moi c'est impossible d'en boire je déteste le goût lollll. Et tant mieux si tu ne fais plus de diabète, ce
n'est pas que la maladie ça.  Fais attention à ton sucre pour continuer ainsi:  sans diabète. Gros bisouxxxxx



margareth 19/02/2011 09:14



Pour moi la question est règlée : l'aspartame me donne la migraine et me rend hyper active au point de ne plus dormir ! Mais je consomme peu de sucres rapides par ailleurs, sauf ceux contenus
dans les fruits et le lait.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives