Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 07:44
 

 

 

En ma rendant en oncologie cet après-midi pour faire débrancher mon traitement d'Arédia, j'ai rencontré lorsque je sortais de l'hôpital, une femme avec qui j'ai déjà travaillé et qui a elle aussi eu un cancer du sein qui a nécessité une mastectomie.

 

Nous en avons profité pour prendre des nouvelles et nous avons abordé le sujet de la reconstruction mammaire.  Je savais qu'elle y avait songé il y a un moment et j'ai été étonnée qu'elle ne l'ait pas faite.  La chirurgienne plasticienne qui s'occupait d'elle lui a expliqué la méthode qu'elle pratiquait et ça l'a fait complètement changer d'avis.  L'incision qu'elle pratiquait d'un côté de l'abdomen à l'autre était une cicatrice trop importante pour elle ainsi que les douleurs qui accompagnent une telle chirurgie.  Comme elle l'a si bien dit, elle ne désire pas avoir davantage de cicatrice et subir trop de souffrance.  Sur ce point je la comprends très bien.

 

Il faut croire que les plasticiens ne pratiquent pas tous les mêmes méthodes pour une chirurgie similaire.  Celui que j'ai rencontré ne devait pas prendre autant de peau sur mon abdomen et c'est ce que je me ferai bien expliquer lorsque je le reverrai.  S'il s'avère que sa méthode est similaire à celle de cette amie et qu'il doive inciser d'un côté à l'autre de mon abdomen, j'oublie la reconstruction et je ne ferai que la diminution.  Il me disait que je n'avais pas suffisamment de peau au thorax pour insérer une prothèse et que c'est pour cela qu'il devait prendre de la peau à l'abdomen qui est la méthode que j'ai choisie car il n'est nullement question pour moi de procéder par la méthode du grand dorsal.  Pas plus que l'abdominoplastie qui consiste à retirer suffisamment de peau et de graisse pour retrouver l'abdomen que j'avais à  20 ans.  C'est une chirurgie importante que je ne désire pas subir.

 

Il existe la reconstruction avec une prothèse et une autre avec des injections de liquide, mais que ce soit l'une ou l'autre, il est nécessaire que l'on prenne de la peau sur mon abdomen.

 

Elle a donc décidé de ne faire que la diminution mammaire et elle m'a confiée qu'elle se sent beaucoup mieux et moins souffrante avec une prothèse plus petite.  Elle ressent une énorme différence et cela m'a beaucoup encouragée.  Il faut dire que cette rencontre est tombée à point et cela m'aidera à prendre la bonne décision.  Il s'avère que la diminution mammaire sera la chirurgie que je subirai avec ou sans la reconstruction.

 

http://www.wellnesskliniek.com/fr/chirurgie-plastique-ventre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fabie26 31/05/2012 18:58


Bonjour France,


 


Je vois que tu es en pleine interrogation concernant la reconstruction!


Je souhaite vraiment que tu trouves la solution qui convienne à ton corps et à ta tête!


En ce qui me concerne, Grand Dorsal + graisse du ventre, et diminution de l'autre pour arrêter là les dégâts, car début de gangraine, lames et ensite greffe de peau.


Terrible sur le moment, maintenant comme je dis je suis un vrai partchwork, mais tout est à moi....


Et ton bras????


 

bfrance 31/05/2012 19:18



Bonjour Fabie,


Je constate que tu ne l'as pas eu facile avec toutes ces chirurgies et je souhaite que maintenant tout aille bien pour toi.  Tu es très courageuse d'avoir subit toutes ces
chirurgies.  Mais l'important est que tu te sentes bien.


Mon bras va mieux, la douleur est très amoindrie et l'odème également.  Je n'ai que de l'oedème à la main maintenant contrairement au tout  début de ce problème qui englobait de
l'oedème du coude à la main.  Je verrai ce qui en est vraiment le 7 juin lors de ma visite à mon médecin.


À bientôt Fabie



Christine 31/05/2012 12:54


Bonjour France, je suis une lectrice de ton blogue. Récemment, j'ai lu la biographie de Mme Janette Bertrand et j'ai regardé sur son site si il y avait un blogue sur le cancer du sein (je
sais que Mme Bertrand et sa fille vivent elle aussi avec le cancer du sein). J'y ai lu un de tes commentaires écrit en 2009 et tu y invitais les lectrices à lire ton blogue. Alors me voici.


Je suis Christine, née le 16 sept. 1953  et je vis avec le cancer du sein depuis 2007. Je vis en Angleterre depuis 1974. Il y a une chose que je comprend bien c'est que chacune de nous vive
une expérience différente. Je trouve ton blogue très beau, et tu as un grand talent pour écrire.


Les informations que tu nous offres sont très utiles et intéressantes et comme lectrice, je me retrouve dans le récit de tes expériences et le chemin que tu parcoures.


Je te souhaite 'bonne chance' avec tes décisions. Tu as bien raison de faire une liste du 'pour et du contre' et de demander plus d'information à ton chirurgien et c'est une chance incroyable que
tu as pu parler avec ta copine de travail    . Il n'en reste que la décision revient à toi et ce n'est pas
facile.


Bonne journée et j'espère que tu as pu rester au sec dans le déluge qui vous a tombé dessus mardi, dans la région de Montréal


Amitiés de Christine


 

bfrance 31/05/2012 16:01



Bonjour Christine,


Bienvenue sur le blog et merci d'écrire.  Je me souviens que tu as commenté dernièrement et je suis heureuse que tu reviennes.  Pour faire  une histoire courte, au
début de mon cancer j'étais très inquiète de ne pas faire de chimiothérapie et je suis allée  à l'Hôtel-Dieu de Montréal pour rencontrer un autre oncologue et j'ai eu la chance de rencontrer
un imminent  oncologue, Dr. Robidoux.  Il a traité madame Bertrand et sa fille lorsqu'elles ont eu leur cancer.  Il a confirmé que je recevais le bon traitement avec Arimidex et je
suis ressortie soulagée.  Comment te portes-tu depuis le début de ton cancer, tu es en rémission? 


Mon désir le plus cher est de vous faire du bien, de vous transmettre des renseignements pertinents, de partager mon histoire et surtout de vous démontrer qu'avec du courage et de la
volonté nous pouvons cheminer dans ce parcours turbulent qui nous en fait voir de toutes les couleurs.  Demeurer positive est le secret.


Merci d'avoir communiqué ta date de naissance, je pourrai écrire un article pour le souligner.  Oui j'ai des décisions à prendre et je serai fixée lorsque je saurai en quoi consiste
la reconstruction.  Heureusement je vis à l'extérieur au nord de Montréal (à 2 heures) et nous n'avons pas eu ce déluge.


Amicalement France et à bientôt!



carlyne 31/05/2012 10:22


Bonjour France,


 


Ma méthode de reconstruction ne necessite pas de prise de peau. Malheureusement, toutes les femmes ne peuvent en bénéficier. Je n'ai donc 1 cicatrice celle ce la mastectomie.

bfrance 31/05/2012 15:49



Allo Carlyne,


Tu as eu de la chance de ne pas avoir eu besoin qu'on prélève de la peau.  Malheureusement pour moi, ils ont trop gratté pour éliminer le cancer et je n'ai qu'une mince peau au
thorax.  Probablement que pour toi il a été question de seulement des injections pour faire gonfler la peau pour obtenir un sein si je me souviens bien lorsque j'ai lu l'histoire de ta
reconstruction.  Tu as eu de la chance dans ta malchance.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives