Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 08:00

Me voilà réveillée à 2h du matin après avoir dormi 4 heures sur le divan au salon.  J'ai passé une journée difficile encore une fois avec les problèmes décisionnels pour ma retraite.  J'ai reçu le document pour faire un choix afin de déterminer de quelle façon je désire la recevoir.

  

Il faut que j'explique ce qui se passe dans mon cas.   C'est que je n'ai pas atteint l'âge pour une retraite sans pénalité.  Il faudrait que j'attende d'avoir 65 ans pour ne pas être pénalisée et dans mon cas, mon espérance de vie ne dépassera sûrement pas  l'âge de 65 ans.  Si je veux profiter d'un revenu additionnel jusqu'à l'âge de 65 ans, j'ai choisi d'anticiper ma retraite.

  

Trois choix s'offrent à moi :

 

A:   Avoir atteint l'âge de 65 ans et  recevoir ma retraite sans pénalité;

 

B:   Anticiper ma retraite dès l'âge de 55 ans avec pénalité de 40%;

 

C:   Transférer ma retraite dans un CRI et cette somme serait gelée  jusqu'à 65 ans;

 

La solution A je la refuse,  la solution B est celle que je pense choisir et la C je dois m'informer à un conseiller financier spécialisé dans les placements de CRI.

 

Aujourd'hui lorsque j'ai rejoint une conseillère en placement elle m'a expliquée brièvement que si mon argent de retraite est placé dans un CRI, je ne peux même pas recevoir d'intérêt mensuellement pendant les 10 ans, et cet argent serait placé sans le droit d'y toucher  jusqu'à l'âge de 65 ans.  Par contre, comme j'ai un cancer on pourrait me faire bénéficier de cette somme immédiatement avec les mensualités de mon choix, cette somme me serait remise jusqu'à épuisement du montant déposé.  Ce qui ne me  donnerait pas d'argent pendant plus de 5 à 10 ans, tout dépendant de la somme que je choisirais de recevoir mensuellement.  De plus, ce montant serait imposable ce qui ferait que le montant serait réduit de 5000 à 8000$.

 

J'ai téléphoné à ma soeur pour lui demander conseil, elle a différents placements, elle est de bons conseils et ce qu'elle m'a dit pour le placement avait du sens, mais cette phrase était de trop: 

 

Si tu le place 10 ans ce sera environ si on calcule déjà les 3 années qui viennent de passer depuis ton cancer, qu'il ne te restera pas plus que ça à vivre environ.  Il faut être réaliste me dit t'elle, 10 ans de plus additionnés avec les 3 ans déjà fait,  ce sera l'échéance de ton espérance de vie.

 

Même si j'en parle à mon mari de temps en temps qu'il faut se faire à cette idée, de me le faire dire a été très différent.  C'est vraiment la vérité qui se place devant moi dit par une tierce personne et ça fait mal et je ne suis pas prête à envisager cette éventualité même si je sais  qu'elle est très réaliste.  Lorsque la conversation fût terminée, je me suis mise à pleurer.  Alors cette journée encore à calculer, à faire des téléphones a été épuisante moralement et physiquement, ma décision n'est pas encore prise et je dois rendre la réponse d'ici le 29 décembre. 

 

J'aimerais bien être en mesure de rencontrer un conseiller financier le plus rapidement possible, mais je devrai attendre jusqu'au 19 décembre pour un rendez-vous, ce qui ne laisse pas beaucoup de temps par la suite pour recevoir une réponse de l'institution financière.  Il faut  aussi penser de retourner cette décision dans les délais prévus.  Ce sera assez serré dans le temps étant donné que ce sera aussi les congés des Fêtes.

 

Voilà pourquoi je stresse autant ces dernières semaines à calculer, à réfléchir et  que ces problèmes me trottent dans la tête quotidiennement.  La retraite est une grosse décision importante à prendre pour vivre convenablement et je veux faire le bon choix.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

caro 09/12/2011 19:34


Chère France je suis certaine que ta petite voix intérieure te guidera ainsi que les petits anges, tu feras le bon choix j'en suis certaine. Gros bisous

bfrance 09/12/2011 21:46



Ma petite voix intérieure me disait d'attendre pour bien m'informer et j'ai rencontré finalement une conseillère à la caisse et tout est réglé, j'ai signé les papiers et je recevrai un
montant qu eje placerai et je retirerai cet argent mensuellement et j'ai aussi droit à un chèque de 23000$ cash immédiatement.  Me voilà enfin retraitée et moins stressée.  Gros
bisous



biquette 09/12/2011 16:52


bonjour mon amie France,


quel soucis tous ces  problèmes financiers...et en plus il te faut décider vite ce qui encore plus stressant pour toi!


je pense personnellement qu'il vaut mieux profiter de ton argent maintenant, car ensuite tu risque de regretter, et si, comme en France, la crise financière s'aggrave, les temps risquent d'être
difficiles pour les retraités.


je souhaite très fort que tu aies encore d  belles et longues années à vivre, mais ce qui est pris est pris, et attendre 10 ans pour toucher ta retraite parait bien long.


je t'embrasse, ne te stresse pas trop ce n'est jamais bon,


Biquette, toujours dans le Sud de la France, j'écris en voyant le soleil se coucher sur la mer, c'est magique!

margareth 09/12/2011 14:06

Le conseil de Nallie me paraît sage. Rien ne t'empêche de prendre rendez-vous avec un conseiller financier, de poser des questions autour de toi. Tu as au moins jusqu'à Noël pour prendre une
décision. Le mieux est de ne pas faire les choses dans la précipitation et dans la panique. Même pour les personnes saines, qui connaît l'avenir ? Passé la soixantaine tout peut arriver. Je vois
autour de moi des personnes qui ont pris leur retraite en bonne santé et qui du jour au lendemain se retrouvent grabataires. D'autres qui paraissaient fragiles et qui dépassent quatre-vingt-dix
ans. Ma tante a failli mourir d'un infarctus il y a quinze ans + pancréatite aiguë, et elle a aujourd'hui quatre-vingt-douze ans et vit chez elle.

nallie 09/12/2011 13:49


chère france


 


je comprend qu'il est difficile de prendre cette décision je suis sure que tu trouveras le bon choix


laisse toi un peu de temps pour y réfflechir


bisoui nallie

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives