Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:04

Lorsque nous avons rendu visite au frère aîné de mon mari dimanche nous avons aimé notre journée comme je vous l'ai raconté. 

 

Plusieurs d'entre vous êtes au courant de ce qui est arrivé dans ma belle famille suite à des agissements fâcheux survenus avec certains d'entre eux. 

 

Je ne raconterai pas tout ce qui est survenu, tout ça a été dit dans le blog, dans la catégorie (Amitié et cancer). Trois d'entre eux nous avaient tourné le dos suite à un événement triste qui  était survenu lorsque j'avais voulu discuter avec l'une des soeurs de mon mari afin de lui demander pourquoi elle nous avait refusé de dormir chez elle une nuit pour que je puisse être déjà à Montréal pour passer des examens tôt le matin dans un hôpital de Montréal. 

 

Comme elle n'avait pas voulu en discuter sincèrement, je lui ai écrit une lettre pour lui demander des explications de ses agir et je lui ai fait part de notre tristesse suite à ce refus. Tout cela a fait boule de neige et ils nous ont tournés le dos suite à cela.  (Seul mon beau-frère que nous avons visité dimanche ne s'en est pas mêlé).  Cette belle-soeur ne nous fréquente pas,  elle nous parle seulement  lorsque nous sommes en sa présence comme à Noël pour nous souhaiter un Joyeux Noël sans plus et l'autre soeur de mon mari m'a totalement sortie de sa vie et nous ne lui adressons plus la parole.

 

Le frère aîné de mon mari  en a discuté avec nous dimanche et sa crainte est que depuis le décès de mon beau-père qui est survenu en février dernier la famille se disperse suite à ces événements.  Il nous a demandé s'il faisait le réveillon de Noël chez lui ou toute autre réunion familiale si nous serions présents et je lui ai répondu catégoriquement NON.  Mon explication est toute simple ainsi que celle de mon mari, nous ne voulons pas être en leur présence, cela créerait un grand malaise et entacherait la fête familiale.

 

Ce que nous a fait son autre soeur, la cadette de la famille est impardonnable et plus jamais nous ne pourrons lui faire confiance ainsi qu'à son conjoint.  Des personnes qui laissent croire être prêtes à être présentes dans nos vies pour nous aider à passer au travers de l'épreuve de mon cancer en nous offrant leur aide et des services et que par la suite nous ne recevons que des reproches d'avoir accepté leur aide est impardonnable.  Offrir de l'aide en s'attendant en retour d'être payé je trouve que c'est mesquin et impardonnable.  On n'offre pas son aide en s'attendant à recevoir quelque chose en retour.  Des services mon mari leur en a rendu et on ne compte plus les fois.  Et c'est pour cette raison que suite à tout cela, nous ne leur adresserons plus jamais la  parole car on ne peut pas se fier à ce genre de personnes mesquines.

 

Mon beau-frère est attristé mais c'est notre décision.  Lui ne s'en est jamais mêlé et nous lui en sommes reconnaissants.  Nous avons conservé des liens avec lui ainsi qu'avec l'autre frère de mon mari.  Nous n'avons plus besoin des deux soeurs de mon mari dans nos vies qui nous ont fait trop de mal.  L'important est que les deux frères de mon mari soient encore présents dans nos vies.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Amitié et cancer
commenter cet article

commentaires

Christine 28/06/2012 12:45


Chère France, pas toujours très belles, nos histoires de famille. En ce qui me concerne, mon frère et ma soeur me soutiennent morallement du mieux qu'ils le peuvent car il y a une énorme distance
géographique entre nous. Je suis en Angleterre et mon frère est à Montréal et ma soeur à Laval. J'ai été en remission pendant plus de 4 ans et je suis en traitement de chimio depuis le 24
décembre. Je crois sincèrement qu'il faut fuir la chicane. Il y a des gens qui aime tellement la chicane mais cela ne mène à rien. Il y a des gens merveilleux autour de nous et parfois meme des
inconnus qui nous apportent un rayon de soleil en traversant notre vie. J'ai décidé de me concentrer sur eux ☺  . Un peu plus de sourire, un peu plus de rire chaque jour. Ceux qui sèment de
la chicane, laisse-les dans leur trou et oublie-les autant que possible                 Bonne journée  
Christine


 

bfrance 29/06/2012 03:42



Bonsoir Christine, c'est dommage que ta famille soit si loin, mais ils font ce qu'ils peuvent même loin et tu sens quand même qu'ils sont avec toi dans cette épreuve.  Donc tu as
débuté à nouveau la chimio, et comment te sens-tu maintenant, en feras-tu pour encore longtemps?  Raconte-moi si tu vas mieux si tu le veux bien, je tenterai de t'encourager du mieux que je
le peux.  Oui il faut fuir la chicane et c'est pourquoi nous ne les fréquentons plus.  La soeur de mon mari vit dans le même village et nous nous croisons dans les magasins mais nous ne
leur adressons pas la parole et nous faisons comme s'ils n'existaient plus.  J'ai reçu beaucoup  d'amour d'inconnus et de connaissances et j'apprécie énormément.  Ils sont sincères
lorsqu'ils prennent de nos nouvelles je crois bien.  Bonne soirée, bisous



Fabie26 28/06/2012 09:03


Compliqué France les histoires de famille.....


Et notre maladie n'arrange rien, en ce qui me concerne aucun de "mon frère" et soeurs ne m'ont soutenues, même pas demandé des nouvelles. Mais bon la rupture est
ancienne, vie familiale entachée de violences diverses.....


Vous avez raison de refuser une fête familiale qui serait une contrainte!


Il faut faire selon son coeur, et ne pas s'encombrer des gens qui nous font du mal!


Bisous et bonne journée


Fabie

bfrance 29/06/2012 03:38



Bonsoir Fabie,


Très compliqué les histoires de famille et la majorité du temps il existe une histoire de famille pas toujours jojo.  La maladie est un gros obstacle dans ces histoires familiales
bien souvent.  En ce qui te concerne c'est triste que ton frère et tes soeurs soient tous éloignés de toi mais c'est peut-être mieux ainsi, toi seule peux le dire.  On allait toujours à
la fête de Noël dans un restaurant pour un dîner parce que mon beau-papa était vivant mais il est décédé en février dernier et nous n'irons plus dans les réunions familiales où ceux qui nous
ont fait du mal seront présents.  Tout changera maintenant que le père de mon mari est décédé.  Dans une maison et un restaurant c'est bien différent, alors on fêtera Noël différemment
dorénavant pour ne pas être en leur présence.  Bisous et bonne nuit pour toi si tu es en Europe.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives