Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 03:31

Vendredi j'ai publié un article sur la pertinence de refaire une résonnance magnétique.  Celle de janvier dernier qui a été faite à l'hôpital où je les fais toujours ne semblait pas être assez claire pour que la radiologiste de la clinique de radio-oncologie puisse bien voir s'il s'agit bien d'une métastase ou pas.  Le radiologiste où je l'ai passée avait noté qu'il  y avait présence d'une métastase qui mesurait 1.7 centimètre.  Lorsque j'ai donné le CD au radio-oncologue afin qu'il puisse visualiser l'examen à son tour, il n'a pas été en mesure de pouvoir identifier s'il s'agit bien d'une métastase.  Il a donc fait voir le CD par la radiologiste de l'hôpital où je rencontre le radio-oncologue et elle n'a pas pu confirmer la métastase. 

 

Lorsque j'ai expliqué que l'image de la résonnance de janvier était floue, c'est que j'ai bougé malgré avoir eu les chevilles attachées avec une courroie en cuir.  La douleur était si forte, que je n'ai pu m'empêcher de bouger légèrement les pieds pour tenter d'être plus confortable et c'est la raison pourquoi l'image de la résonnance était floue.  J'ai probablement bougé au moment  où l'examen du bassin se faisait, j'étais tellement souffrante, que j'ai pleuré de douleur.  La technicienne qui faisait l'examen m'a dit que certaines images étaient floues du au fait d'avoir bougé, mais que selon elle, cela n'empêcherait pas le radiologiste de bien visualiser l'examen et de donner son rapport écrit.

 

Suite à mon article sur la pertinence de refaire une résonnance magnétique, j'ai contacté la clinique de radio-oncologie afin de leur demander si je ne pouvais pas faire un examen qui pourrait être précis sans devoir demeurer allongée au delà de 30 minutes.  L'infirmière à qui j'ai parlé me disait qu'elle en parlerait au radio-oncologue qui s'occupe de moi en prenant soin d'ajouter que ce serait important que je fasse cette résonnance.   Je sais que c'est important si je veux finir pas savoir, et je lui ai expliqué la douleur que j'ai ressentie lors de ma résonnance précédente (janvier  2013).  C'était intolérable lui aie-je dis.  Je lui ai demandé si ce serait possible selon elle que je puisse au moment où ils me contacteront pour céduler l'examen qu'ils puissent allouer plus de temps (30 minutes supplémentaires) afin que je puisse me lever pour me dégourdir et être en mesure de faire l'examen au complet sans trop de souffrance.  Elle a trouvé l'idée bonne et me suggère de leur demander.  Je prendrai un antidouleur (Tramacet) avant l'examen, par contre lorsque je prends ce médicament, je confirme que ce n'est pas assez puissant pour m'empêcher de souffrir.  Je lui ai dit  que je n'annulerais pas l'examen et que si le radio-oncologue est en mesure de me prescrire un autre examen moins long, que je suis ouverte aux suggestions.

 

J'ai par la suite contacté le pharmacien où j'achète mes médicaments pour lui demander si ce serait possible que je prenne 2 comprimés de Tramacet pour être en mesure de faire la résonnance sans trop de souffrance.  Deux comprimés ne sont pas proscrits, j'aurai comme effet secondaire une très grande somnolence sans plus.  J'espère que ce sera suffisant pour m'empêcher de ressentir trop de douleur et que je puisse me débarrasser de cette résonnance afin d'être fixée rapidement.  Le temps passe et si c'est une métastase, le cancer continu d'évoluer.  J'espère cette fois-ci être fixée et ne pas être dans l'obligation de faire d'autres examens. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives