Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 23:16
   

Samedi 13 février 2010

Lyse Ratelle - Spécialiste en information sur le cancer
Société canadienne du cancer


Qu'est-ce que la phase de rémission?

"J'ai été opérée pour un cancer du sein et on me dit que je suis en rémission. Pouvez-vous m'expliquer c'est quoi être en rémission? On pourrait définir la rémission comme étant la période pendant laquelle la maladie est maîtrisée et qu'aucun signe ou symptôme ne se manifeste".

On parle de rémission complète (ou de réponse complète) quand il n'y a plus de signe décelable du cancer après le traitement. Une rémission peut durer de quelques semaines à plusieurs années et il est possible que chez certaines personnes, le cancer ne réapparaisse jamais.

Cependant, le risque de récidive est toujours là. Ce risque, qui peut être plus élevé au cours des 2 à 3 années qui suivent la fin du traitement, va habituellement en s'atténuant avec les années.

On parle parfois de période de 5 ans sans cancer pour définir la guérison, mais cela peut induire en erreur puisque le cancer est imprévisible. Bien qu'il y ait des cancers dont le risque de récidive après 5 ans est très rare, de nombreux cancers courants, comme les cancers du sein, du côlon et de la prostate, peuvent réapparaître après 10 ou 15 ans ou même plus, une fois le traitement terminé. C'est pourquoi un grand nombre de spécialistes du cancer hésitent à employer le mot «guérison» lorsqu'ils parlent de l'issue de la maladie.

Évidemment, si le cancer se manifeste à nouveau, on peut encore tenter de le traiter et il est possible de parvenir à une autre rémission.

 

On sait toutes que l'on peut vivre une rémission et Lyse Ratelle, spécialiste en information sur le cancer, nous explique ce qu'est la rémission.

 

Mes marqueurs tumoraux sont normaux, mais les métastases n'ont pas disparues, elles sont identiques à la case départ.  Elles sont en état de dormance.

 

Les métastases osseuses peuvent ne pas être douloureuses tout comme le contraire peut se produire.  Personne ne vit la même situation en pareil cas. Personne ne peut comparer son cancer à un autre ainsi que les traitements prescrits, chaque cas est identique m'a t'ont toujours dit.

 

Je suis d'ailleurs demeurée très surprise  et septique lorsque l'oncologue m'a annoncée être en rémission, je ne pensais nullement en être là avec autant de métastases. Si c'est le cas j'en suis heureuse, mais une rémission se vivrait plus normalement sans douleur selon moi, car cette douleur me rappelle toujours que j'ai le cancer.

 

Ma soeur qui est infirmière a tout de suite pensé lorsque je lui ai annoncée que j'étais en rémission que je n'avais plus de métastases et elle a également été très surprise de ce diagnostic

 

Je serai plus au courant lors de ma visite avec l'orthopédiste pour diagnostiquer d'où provient cette douleur.

 

 

Partager cet article

commentaires

nallie 11/07/2011 22:39



merci france pour cet article


je n'ai jamais vraiment compris ce mot " remission"


prend soin de toi


bisous


nallie



bfrance 12/07/2011 05:36



Rémission veux dire plus aucune trace de cancer à mon avis.  Oui je prends soin de moi et toi aussi prends soin de toi.  Bisous



Kelly 09/07/2011 19:03



Je comprend mieux pourquoi on dit REMISSION et non GUERISON. Comme il est dit dans l'article, cette maladie est imprevisible et même 15 ou 20 ans après elle peut réapparaitre. Croisons les doigts
pour qu'elle stagne au maximum. Gardons notre moral malgré cette épée de Damoclès audessus de nos têtes. Bisous



bfrance 09/07/2011 19:11



Oui toute une épée de Damoclès au dessus de nos têtes, mais il faut vivre au jour le jour, c'est la meilleure façon de passer au travers.  Bisous



diane 09/07/2011 07:55



J'ai lu à 2 reprises le commentaire de Manon et je comprends mieux la définition de "rémission" d'un cancer maintenant.  Une fois de plus, je réalise que seules les personnes atteintes d'un
cancer peuvent vraiment comprendre ce qui se passe dans les cellules de leur corps.  Elles comprennent encore plus que l'oncologue (à moins que l'oncologue soit ou ait été atteint d'un
cancer). Et le commentaire de Manon confirme ce que je croyais, soit que la radiothérapie donnerait une grande chance au "destin" d'éliminer les métastases. J'ai bon espoir que
ta visite prochaine chez l'orthopédiste te donnera l'heure juste. Néanmoins, c'est triste de constater que l'oncologue n'est pas précis dans son diagnostic et dans son pronostic ! 
Sapristi que c'est donc compliqué pour des gens aussi scolarisés que les médecins spécialistes, de s'exprimer dans un langage clair et accessible pour leurs patients.  France, tu es sur la
bonne voie pour obtenir ô enfin une réponse "claire et limpide".  Courage, ça s'en vient,  Diane



bfrance 09/07/2011 19:19



Mon oncologue est un oncologue réputé et jusqu'à maintenant je n'ai rien à dire contre, mon cancer est stable depuis 2 ans et demi. Les médecins moins ils en disent et mieux c'est. 
Lundi je vais aller chercher mes résultats de Scan, IRM afin de les lire ainsi que le compte rendu de ma visite chez l'oncologue. Il m'a toujours dit que je ne guérirais pas et qu'un jour mon
cancer se généralisera et je lui ai dit dès le départ que je ne veux pas savoir combien de temps il me restera à vivre à ce moment.  Merci Diane de ton commentaire, c'est compliqué le cancer
à comprendre.



Manon 09/07/2011 03:09



La rémission n'est pas pour moi. Ma chirurgienne qui m'a opérée m'a dite que tout mon cancer du sein a été enlevé à la mastectomie partielle. Mais les méta sont toujours là donc aucune rémission.
C'est comme ça qu'elle me l'a expliqué. Si, et bien si un jour tout partirait là on parlerait de rémission. Les méta peuvent diminuer rester stable ou partir avec de la radiothérapie. Voilà
comment je comprend la rémission: c'est quand il n'y a plus de trace de cancer et de métastase. Pour moi j'ai eu 2 ans de répit car mes méta s'étaient stabilisées. Et ensuite ils ont continuer
d'augmenter en volume et en nombre. Donc j'ai toujours un cancer métastatique. À chacun sa définition l'important est d'avoir une bonne qualité de vie.  Bonne soirée  bisous



bfrance 09/07/2011 19:21



Également pour moi, mon cancer du sein a tout été enlevé à la chirurgie (mastectomie) et je lui ai sauté au cou. Mon oncologue avec les métastases m'a toujours dit que je ne guérirais
jamais à moins d'un traitement miracle qui ferait son apparition dans les années à venir. Je le comprends aussi ton point de vue et je pense exactement comme toi même si l'oncologue dit que je
suis en rémission.  Je crois que pour lui rémission veux dire:  aucune progression de la maladie pour l'instant.  Bisous à toi



caro 09/07/2011 01:45



Allo effectivement France tu as entièrement raison personne ne vit la même situation, et je pense que même après 5 ans qui est la norme (entre guillements) de rémission cela peut réapparaître .
Gros bisous



bfrance 09/07/2011 19:23



Exactement, jen'ai pas vécu la même chose que vous toutes jusqu'à présent, aucune chimiothérapie et aucune radiothérapie et seul l'arimidex a fait ce beau travail et je me comtpte
chanceuse dans ma malchance d'en être là sans ces traitements agressifs. Bisous ma belle Caro. Oui et il ne faut pas y penser que ça peut réapparaître car nous deviendrons folle et sincèrement je
n'y pense pas à l'exception des examens, toujours cette peur qui m'assaille.



Présentation

  • : DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN
  • DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN
  • : Améliorer le dépistage du cancer du sein pour éviter qu'une erreur se produise comme ce fut mon cas. Les mammographies ne dépistaient pas la masse de 5 cm à mon sein droit. C'est aberrant! Je suis une victime d'une négligence médicale et j'en paie très fort le prix pour avoir un cancer métastasé sur mes os. Nous connaissons bien notre corps et il faut insister auprès de notre médecin afin qu'il prescrive tous les examens nécessaires au dépistage.
  • Contact

Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 57 ans, née le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 34 ans. Je vis au Québec au nord de Montréal.  J'aime la vie et je continue de l'aimer même si je dois me battre pour continuer à vivre malgré mon can
  • Je suis une femme de 57 ans, née le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 34 ans. Je vis au Québec au nord de Montréal. J'aime la vie et je continue de l'aimer même si je dois me battre pour continuer à vivre malgré mon can

Rechercher