Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 23:06

Un cancer du sein et une mastectomie radicale changent bien des choses dans notre vie.  Pour vous, comme pour moi, il doit bien y avoir eu des changements qui  ce sont opérés dans votre vie depuis cette chirurgie.  Il en est peut-être ainsi pour les autres qui ont pu conserver leur sein, malgré tout ça laisse des cicatrices une chirurgie.

 

Après la mastectomie, je ne me suis pas trop embêtée avec ça.  J'ai eu des pansements sur la cicatrice pendant 3 mois suite à l'ouverture de ma plaie et je devais faire changer les pansements tous les jours au CLSC.  Il y a même eu des moments rigolos.  Je n'avais jamais la même infirmière ou le même infirmier le week-end et Stéphane, l’infirmier,  qui a changé mes pansements très souvent,  lui et moi nous avons développé de bons contacts et  il y avait des moments où je pleurais et d'autres où nous avons rit.

 

Entre autre, un matin, lors du changement de pansement je lui dis à la blague:   Est-ce que tu  pourrais me confectionner un sein avec  des bouts de pansements?  Il me regarde et me dis:  Tu es sérieuse?  Et je réponds oui bien sûr.  Le voilà pris d'un fou rire et il m'a confectionné un pansement que j'ai glissé dans l'épaisseur de mon pansement par  dessus  la cicatrice.  Je me sentais bien et femme, j'avais un sein temporaire et je l'ai félicité de m'avoir confectionné un si joli sein.

 

Le lendemain matin, le dimanche, j'arrive dans le bureau pour changer à nouveau le pansement et je lui dis:  Mon chirurgien plasticien n'est pas très doué, mon sein est foutu.  Nous voilà à rire comme des malades (expression qui veut dire:   Rire aux larmes).

 

Malgré toutes ces embûches, je pouvais encore rire et je m'accrochais.  Je ne savais pas à ce moment que j'avais des métastases, nous étions en mars et je l'ai appris en mai.  Plus le temps avançait et   plus j'avais hâte de terminer le changement de pansement, mais la peur aussi  de ne plus en avoir pour  cacher cette cicatrice tellement affreuse me dérangeait.

 

J'aborde un sujet qui n'est pas facile à aborder pour certaines femmes, et  pourtant sans entrer dans les détails, nous pouvons exprimer ce que nous avons ressentis suite à la mastectomie ou la chirurgie pour retirer la tumeur.  Notre corps a été meurtri et charcuté à un endroit  qui exprime notre féminité et que nous ne voulons pas perdre.  Pour certaine, il n'y a pas de prothèse mammaire dans leurs projets, elles préfèrent ne pas en avoir et d'autres c'est tout le contraire, elles choisissent une prothèse ou une reconstruction, les choix sont différents.

 

Et je me suis demandé comment me montrer à mon mari sans éprouver ce malaise de honte, de gêne.  Il avait vu ma cicatrice, dans les pires moments où elle était ouverte et il y voyait mes côtes.  Lorsque  je me déshabillais, ou que je prenais mon bain, je préférais être seule, mais c'est arrivé où il était présent  et je cherchais toujours à me cacher.

   

Une amie de travail a perdu son sein il y a 20 ans, elle n'a jamais eu de récidive en passant, c'est bien encourageant et ça arrive.  Lorsqu'elle a fait enlever son sein, son mari dans les premiers jours lui a touché la poitrine et lui  a dit:   Tu es belle et tu le seras  toujours même sans ton sein et je t'aime encore davantage.  Ouffff qu'elle était heureuse de se faire dire ces belles  paroles, elle pleurait de joie et riait, elle était heureuse d’avoir un mari si attentionné qui l’aimait vraiment pour ce qu’elle était et non pas juste pour ses seins.  Toutes  les femmes aimeraient je crois bien se faire dire ce genre de chose.

 

Mon mari  n'a jamais voulu toucher  cette partie de mon corps meurtrie et je  lui ai demandé un jour pourquoi il ne la touchait pas.  Il était mal à l'aise de me  dire qu'il ne pouvait pas lui toucher, qu'il en était incapable.  Ça m'a peinée bien sûr, mais je comprenais en même temps sa réaction.  Et je me demandais comment paraître sexy lors des relations entre un homme et une femme?  Je gardais mon haut de pyjama ou je portais un soutien-gorge avec ma prothèse, c'était plus sexy  que ma poitrine meurtrie.  Je n'ai pas eu  de chance avec l'ablation, la cicatrice n'est vraiment pas jolie à voir, elle n'est pas en ligne droite, elle est élargie et toute brune à cet endroit ou la peau a flanchée et que la plaie a ouverte et elle est longue, et elle se rend jusque derrière mon aisselle.



Encore aujourd'hui, 2 ans et demi plus tard, je ne me sens pas bien  dans les moments intimes et je n'enlève jamais le vêtement que je porte,  par respect pour lui qui n'aime pas regarder et encore moins toucher, et je n'aime pas trop me dévêtir dans ces circonstances. Nous avons choisi pour le moment cette façon et nous verrons plus tard. Il s'habituera peut-être ainsi que moi, nous laissons passer le temps.

 

Nous avons tout de même malgré tout cela des rapports intimes qui sont satisfaisants, doux et plein d'amour



 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mesjoliespoupées 26/08/2011 18:17



chère france


oui il est vrai que se dévetir face a son mari pour certaines c'est difficile


moi je n'y arrive pas!


aujourd'hui j'ai été a curie j'ai vu une femme de 35 ans a peu pres et qui pleurai cela m'a fait mal au coeur de la voir souffrir


car je me suis vu a sa place aussi quand le moral fou le camp je me renferme toute seule j'ai vraiment touché le fond avec cette saloperie de maladie


je t'embrasse et prend soin de toi


ton mari t'aime


bisou nallie



bfrance 28/08/2011 04:42



C'est difficile de se dévêtir devant mon mari également, il m'a vue et me vois parfois, mais je ne suis pas très à l'aise, et je ne pense pas que ce soit juste à cause de la cicatrice,
mais aussi de mon corps que je n'aime  vraiment plus.  J'ai pris du poids et je ne me sens pas à l'aise devant mon mari.  si j'avais un joli corps, la cicatrice passerait beaucoup
mieux.  Je t'embrasse aussi et mon mari m'aimee ça je le sais et le tien aussi t'aime j'en suis convaincue.  Bisous



Manon 25/08/2011 16:14



Vous les filles vous avez des cicatrices que vous cachez , moi j,ai un sein plus petit que l'autre suite à la chirurgie pour enlever 2 tumeurs. Je sais c'est moins pire peut-être mais mon
problème est la sécheresse vaginale. Pas facile on m'a prescrit Vagifem, depuis 2 ans et pas vraiment fameux. La douleur de mes méta osseuses aux hanches, les lombaires aussi me nuissent
aussi dans les relations. Mais les caresses et la tendresse sont au rendez-vous et j'aime mon mari et lui aussi m'aime et on trouve toujours un moyen pour se le dire .Des peuites choses au
quotidien font que l,amour reste intense. Bisous.



bfrance 25/08/2011 23:07



Tu sais la sécheresse vaginale je l'ai aussi et quel problème douloureux tout ça.  J'utilise le KY et le replens.  C'est ce que mon médecin m'a recommandé et ça fonctionne assez
bien. Idem comme toi, mes métas aux sacro-illiaque n'aident pas du tout. Mais les calins, la tendresse, les baisers comme tu dis sont au rendez-vous et on peut démontrer notre amour de
différentes façons. Bisous



brigitte 23/08/2011 12:57



merci france, wi nous sommes toutes des femmes merveilleuses, c pour celà qu'on nous aime lolllllllllllllllll


wi biquette tu as tout à fait raison, sans nos zhoms nous serions bien peu de chose, mais bon ils seraient certainement aussi perdus sans nous


en effet, rien de plus bo est d'aimer mais aussi d'être aimée


moi ça fait 33 ans de mariage et c que du bonheur !!!


allez les filles continuées ainsi, et surtout laissées vous aimer !!!!!!


gros calinous à vous toutes, et vive notre plus merveilleux des kdos de tous les jours "être en vie", même avec nos cicatrices !!!!!!



bfrance 24/08/2011 07:01



Nous sommes merveilleuses et courageuses et ils ont raison de nous aimer  tout comme moi j'aime mon mari parce qu'il est tellement gentil et rempli de tendresse et d'amour, il 
ne me laisse jamais tomber.  À ma visite chez le médecin hier, ça pris plus de temps que prévu et je savais qu'il  serait inquiet, il avait peur qu'on m'hospitalise avec mes douleurs si
fortes et j'ai pris 2 minutes pour lui téléphoner avec le cellulaire pour le rassurer que j'arrêtais à la pharmacie avant le retour à la maison, et j'ai bien fait il était inquiet. Oui le plus
beau cadeau est d'être een vie malgré les cicatrices.



Biquette 22/08/2011 18:28



C'est vrai qu'il est difficile de se montrer avec ce que j'appelle "les cicatrices de guerre", cette guerre menée contre le cancer du sein...Je me sentais amputée, démolie, atroce...


Après la mastectomie, je mettais de jolis deshabillés dans l'intimité, je ne voulais pas me montrer à mon mari. la gêne venait de moi, pas du tout de lui, il disait que ça ne le dérangeait pas.


J'avais déjà du mal à me regarder dans une glace, alors me montrer à quelqu'un même lui, c'était très dur! Petit à petit je me suis détendue, mais ça restait difficile. C'est la reconstruction
(grand dorsal) qui m'a vraiment permis de récupérer mon corps, transformé certes, mais à moi! avec une silhouette retrouvée, je me plaisais de nouveau!!


 C'est important la sexualité dans une vie de couple, il ne faut pas y renoncer, même si on change de corps, de sensations...Nous nous aimons très fort...même après 39 ans de mariage!!!


Je pense que tu as toi aussi un mari aimant, et que tu l'aimes autant que j'aime le mien! Il n' ya rien de plus important que cet amour pour nous. Je dis souvent que ce qui me garde en vie, c'est
l'amour...


Il a fait encore très chaud chez nous, là je vois mon chéri dépendre le linge sur l'étendage pendant que je clavarde...Je lui ai préparé une bonne tarte salée aux légumes et au fromage avec une
salade verte comme il aime...


passe une belle journée pleine de douceur, de tendresse...et d'amour!!!


amitiés, Biquette


 



bfrance 23/08/2011 08:17



Tout à fait difficile de se montrer avec ces cicatrices et j'ai encore de la difficulté. Mais cela n'empêche pas les relations intimes. Au  début, après 3 mois ce serait  plus
juste, parce que je n'ai pas vu mes cicatrices avant 3 mois avec le pansement épais comme ce n'est pas possible, et la cicatrice toute ouverte, je l'ai vu une fois, j'ai demandé à la voir juste
avant de changer le pansement, et  ce n'était pas joli, ça ressemblais à une morsure de requin, on voyait les côtes, c'était affreux.  Et lorsque les  pansements furent terminés,
je me suis regardée un soir avant mon bain, et je pleurais, je  trouvais ma poitrine tellement laide. Et petit à petit je me suis   acceptée, parce que le grand  lombaire
je  n'en veux pas. Surtout avec les métastases osseuses, je souffrirais encore plus et je trouve que je souffre amplement. J'optais pour la prothèse la chirurgie la moins  pénible mais
j'ai changé d'avis. J'ai fait une demande pour faire diminue mon sein gauche afin de me procurer des prothèses plus petites.  Je n'ai  rien reçu d'eux encore, j'attends leur réponse.
Nous ça fera 34 ans que nous sommes mariés en décembre et j'ai un mari très aimant qui ferait tout pour moi. Il est gentil ton chéri, le mien  aussi fait tout cela et plus encore car je
ne suis plus en mesure de faire  les tâches ménagères comme passe l,aspirateur, laver les planchers, il fait tout et je lui suis très reconnaissante.  TU me donneras la recette de ta
tarte et je la publierai  dans cuisine et recettes.  Toi aussi un bon mardi  à te prélasser à l'ombre s'il fait trop chaud.  Bisous



brigitte 22/08/2011 17:42



tu sais ma grande, je comprends ton mari, il a certainement peur de te faire mal.......


tu sais le plus important dans la vie ne sont pas les rapports sexuels, nous avons besoin de bcp de douceur, et le reste se fera tout seul


allez courage mon trésor, tu as un homme merveilleux, mais bon, faut aussi dire, qu'il a une femme merveilleuse !!!!!!!!!!!!!!!! chapeau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


bizouilles à plus



bfrance 23/08/2011 07:57



Ma belle amie qui me fait  rire souvent, tu as raison il a une femme merveilleuse également et c'est vrai qu'il est merveilleux, sans lui, cette  période aurait été et serait
difficile. La tendresse est vraiment importantte dans un couple. IL ne veut pas me faire de mal c'est certain, mais de voir ma poitrine mutilée ne l'attire pas non plus. Mais cela fera son temps
et peut-être qu'il finira par s'habituer.   Gros bisousssss pour toi  et tu es aussi une femme merveilleuse et j'espère que tu  le sais.



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives