Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 05:59

Certaines femmes ont génétiquement un risque élevé de développer un cancer du sein, de surcroît à un âge plus jeune que les autres femmes. La bonne nouvelle est que ces femmes bénéficient d’un diagnostic de plus en plus précoce, en avance de 8 ans par rapport à leur mère ou leurs tantes.

 

 

 

 httpwww.cancerdusein.orgcdsdownloadsFONDSfond2

 

Un surrisque de cancer du sein héréditaire

Une mutation génétique BRCA expose certaines femmes à un risque accru de cancer du sein. Cette mutation expliquerait 5 à 10% des cancers du sein. Les femmes porteuses de cette mutation  ont 60% de risque de développer un cancer du sein, contre 12% dans la population générale. Afin de contrer ce surrisque, elles doivent bénéficier très tôt d’un dépistage. C’est ainsi que l’on recommande aux femmes qui se savent porteuses de cette mutation ou dont une parente proche (mère ou tantes) en est porteuse, ou encore en cas d’antécédent de cancer précoce dans la famille, de se faire dépister le plus tôt possible et de se faire surveiller. Un tel dépistage précoce n’est pas toujours évident car il n’est pas facile d’identifier les femmes à risque ni d’inciter des femmes jeunes à se faire dépister.

 

Un gain de 8 ans en une génération

Malgré tout, cette situation s’améliore rapidement comme le démontre cette étude qui a suivi une population de 130 femmes atteintes d’un cancer du sein lié à une mutation BRCA. L’âge du diagnostic de ces femmes a été comparé à celui de leurs proches parentes. Il a été en moyenne de 42 ans, contre 48 ans pour les femmes de la génération précédente.

 

Après un calcul statistique, les chercheurs concluent qu’aujourd’hui, le cancer du sein chez les femmes à risque est établi 8 ans plus tôt que chez leurs proches parentes.

 

En une génération, on a gagné 8 ans, ce qui est considérable en cancérologie, sachant que plus le diagnostic est précoce, meilleure est la prise en charge. Tout à fait considérable et plus rapidement elles sont prises en charges et les chances seront encore meilleures.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kelly 15/10/2011 00:52



Ma fille de 30 ans devra se faire suivre dès ses 35 ans. Mammo et échographie car les seins de jeunes femmes sont bien denses, et apparaissent blancs à la mammo comme les éventuelles tumeurs donc
il faut une écho en plus par sécurité. J'ai redemandé à l'oncologue lors de ma dernière visite. Bisous à toi



bfrance 15/10/2011 06:05



Oui c'est beaucoup plus prudent de se faire suivre. Ma fille passe une échographie une fois l'an depuis mon cancer.  Son gynécologue ne recommande pas la mammo à l'âge de 30
ans.  Elle aura 32 ans en novembre.  Il faudra que je lui demande à nouveau pour les mammographies.  Contente de te lire, ça faisait un certain temps.  Bisous!



caro 11/10/2011 19:36



Salut France, nous sommes revenus hier de la roulotte, magnifique et splendide fin de semaine. Ma fille se fait suivre par le même médecin que moi aux années parce qu'elle a les seins kystiques
et aussi pour ne pas prendre d chance. Merci pour cet article, bisous



bfrance 12/10/2011 07:52



Salut mon amie, je vois que tu es de retour, il a fait tellement beau tu as profité de tout ça j'espère. Elle fait bien et c'est important de se faire suivre après que la maman ait eu un
cancer du sein, il n'y a aucune chance à prendre.  Bisous!



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives