Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 02:05


Je n'ai finalement pas eu besoin de voir le médecin aujourd'hui. J'ai laissé un message à la secrétaire et je lui ai demandé que le médecin me rappelle ou qu'il contacte la pharmacienne qui est au courant de mon dossier médicament.

 

Je n'étais pas certaine qu'il rappellerait et dans le pire des cas, je me suis dit :  Demain il sera de garde à l'urgence et je pourrai le voir rapidement grâce à l'infirmière pivot en oncologie, qui a laissé un message leur disant que je ne devais pas attendre et être vue le plus rapidement possible pour me donner une nouvelle prescription.

 

Il a finalement contacté la pharmacienne à la fin de son bureau et j'ai ma nouvelle prescription qui a été augmentée.  Il était temps qu'on l'augmente, mais il en a fallu des énergies pour tenter de les rejoindre, et de telles situations ne devraient pas exister dans certains cas de patients qui ont besoin de soins immédiats. Il n'était pas du tout impossible pour lui de donner suite à mon appel et il a très bien coopéré avec elle. Il a même avoué que c'est la secrétaire qui élève un mur entre le médecin et les patients.  Elle et l'infirmière de la clinique décide à la place du médecin, il faut le faire.

 

Mon médecin revient de vacances dans 2 semaines et je vais prendre rendez-vous pour la rencontrer afin qu'on évalue mes douleurs avec la nouvelle dose d'antidouleur. J'en profiterai également pour lui laisser entendre que le service est totalement désuet lorsque nous avons vraiment besoin de parler à un médecin. 

 

Je serai en mesure dans  la prochaine semaine de vous informer des résultats de  l'antidouleur à plus forte dose.

Partager cet article

Repost 0
Published by bfrance - dans Système de santé
commenter cet article

commentaires

Manon 28/04/2011 22:39



Non pas de chirugie, c'est un controle au 6 mois. Depuis 2002 elle me suit et j'aime toujours avoir son avis. Je pensais qu'elle aurait mes résultats de mon IRM de mercredi dernier. Non car à
cause des congés de Pâques. A mon écho pelvien ils ont vu 2 taches dont une qui est trop petite pour identifier, l,autre semblerait être une méta, voilà pourquoi j'ai passé une IRM. Je vais
appeler au dept d'onco pour qu'on m'avise des résultats car si c'est une méta le fémara ne fera plus l'affaire et je devrai faire une biopsie au foie. A suivre.   Ici aussi il vente
très fort, mon chien à peur du bruit. Bonne soirée



bfrance 29/04/2011 02:21



Allo Manon, d'accord tant mieux je pensais que tu devais te faire opérer. Tu ne vois plus l'oncologue alors, c'est elle qui te suis si je comprends bien? L'attente infernale, que nous en
vivons des inquiétudes à ces moments. Si je n'avais pas eu de métastases la chirurgienne aurait continuer le suivi, mais comme ce n'est pas le cas, je vois l'oncologue aux 4 mois. Essaies de ne
pas trop t'en faire en attendant le résultat, et reste positive. Pauvre chien, ça les énervent les incidents de la nature.  Bonne soirée à toi aussi



Manon 28/04/2011 16:19



Bonjour France, comme je te l'avais dit l'oxycontin ne me soulageait plus totalement. Lundi le centre de la douleur était fermé donc j'ai appelé mardi et l'infirmière a parlé au doc. Le doc m'a
augmenté la dose à 20 mg , 1 co au 12 hrs. L'infirmière a parlé a la pharmacie et faxé la nouvelle prescription. Voilà le service du centre de la douleur. Je vais mieux mais pas totalement
soulagé. J'ai rendez-vous a midi avec ma chirurgienne donc je vais lui parler de ces douleurs aux vertèbres dorsales. Ç'était la première fois que j'avais besoin d'aide et je suis ravie de la
rapidité du centre de la douleur.  Bonne journée bisous



bfrance 28/04/2011 22:12



Allo Manon, je pense qu'il faut laisser agir quelques jours pour sentir le soulagement, ce qui est mon cas avec l'augmentation du Tridural.  En général ça fonctionne de la même façon
ici pour les prescriptions, ce qui a fait la différence c'est que mon médecin est en vacances et personne de vraiment attitrée pour la remplacer.  Il le faut qu'ils nous aident, les
infirmières sont là pour ça justement et faire le lien avec le médecin et le pharmacien.


Sans indiscrétion tu doit voir la chirurgienne, est-ce que tu dois subir une chirurgie ou si c'est un contrôle?    Bonne journée à toi aussi ici il vente à écorner les
boeufs, ça fait peur. Bisous



Diane Morin 23/04/2011 06:22



Bonsoir France,


Il est évident que l'infirmière de ton médecin profite de l'absence de son patron (le médecin partie en voyage) pour gérer le bureau comme elle l'entend. Ca ne devrait pas se passer de cette
manière et elle a failli à sa tâche.  D'ici à ce que ton médecin revienne du Sud, tu pourrais lui préparer une longue lettre, en réunissant les articles que tu as publiés sur ton blogue
(sans les commentaires bien sûr) et lui remettre en main lorsque tu la verras.  C'est inadmissible que cette infirmière t'ait laissée souffrir, tout comme c'est inadmissible que l'infirmière
pivot en oncologie ait attendu près d'une semaine pour AGIR.   Ces 2 infirmières occupent des postes "stratégiques" et ce qu'elles t'ont fait (et qu'elles doivent faire d'autres
patientes) prouvent qu'elles ont enfreint leur code de déontologie.  Leur devoir était d'agir avec célérité et empressement car ton cas était urgent.  C'est pathétique.  J'espère
que la dose augmentée de ton antidouleur agira rapidement.  Diane



bfrance 23/04/2011 06:34



C'est vraiment moche tout ça, et j'ai subit.  Il ne faut pas que ça se produise mais trop encore hélas subisse.


Pour ce qui est de l'antidouleur, c'était ma première dose aujourd'hui (1 comprimé) par 24h, il est trop tôt pour voir le changement, pour l'instant c'est statut quo.



Mary Brisson-Jacques 22/04/2011 14:30



Bon matin France... Je suis désolée de voir que tu dois te battre autant pour un soulagement à tes douleurs, c'est fou... imagine les personnes qui n'ont pas le courage que tu as, il y en a qui
doivent laissez tomber et souffrir le martyr.  Je ne comprends pas pourquoi tu dois attendre quand tu visites l'Hôpital, moi c'était très clair que je passais immédiatement, je ne restait
j'amais assis dans une salle d'attente et ton infirmière pivot, elle ne fait pas son travail quand elle te rapelle 1 semaine plus tard, les retours d'appel doivent se faire immédiatement, et pour
ta prescription pourquoi que la pharmacie ne communique pas avec le médecin sa fait parti de son travail, moi c'est toujours la pharmacie qui communiquait avec le ou les médecins... je suis
désolés que tu subit tout se stress, tu as déja assez sans gérer tout ton dossier médicale.  Il a surement un problème avec ton dossier, c'est la première fois que je vois une telle chose...
J'espère que tout ces démarches aidera à soulager ton douleur, et je te souhaite de passer un beau congé Pascales... et que la température se réchauffe et que la neige cèsse une fois pour toute..
:-)  Joyeuses Pâques...



bfrance 22/04/2011 22:50



Bon Pm Mary,


Pour expliquer pour l'hôpital, je n'attends pas, je fais juste m'informer pour savoir quel médecin est de garde, car il y en a qui ne valent pas cher et le médecin qui était de garde est
celui qui a renouvelé mes doses d'antidouleur.  L'infirmière pivot a fait son travail, mais comme tu dis trop tard.


La pharmacienne a tenté d'appeler le médecin, et elle se butait à l'infirmière qui refusait de transférer son appel. Mais hier tu vois, nous avons réussi enfin à rejoindre le médecin et
l'infirmière ne doit pas être contente que nous ayons passé par dessus elle, et tant pis.  Et je porterai plainte contre elle pour qu'on lui apprenne qu'on ne laisse pas les gens
souffrir.  À toi aussi un bon congé de Pâques et ne mange pas trop de chocolat



biquette 22/04/2011 08:37



C'est en effet révoltant de ne pas donner tous les moyens possibles pour soulager les douleurs que tu éprouves ! Je ne suis pas méchante, mais parfois je me dis que ce genre de personnes
mériterait d'avoir vraiment mal une fois dans sa vie....


J'espère de tout coeur que tu vas être bien soulagée.


amitiés, Biquette.



bfrance 22/04/2011 08:40



Merci Biquette, et moi non plus je ne suis pas méchante, et si elle endurait les douleurs que j'ai depuis 3 semaines et + je pense qu'elle en voudrait un antidouleur plus puissant cette
chère infirmière. Oui c'est révoltant en sachant très bien que la pharmacologie existe avec une grande variété d'antidouleur et qu'on te fasses poireauter plus d'une semaine pour obtenir le
médicament, il y a des choses à éclaircir.  Amicalement, France!



Kelly 22/04/2011 07:55



C'est terrible de devoir tant batailler pour avoir une nouvelle prescription. Je souhaite sincèrement que tu sois soulagée de ces douleurs. Gros bisous



bfrance 22/04/2011 08:23



C'est vraiment déplorable Kelly. Se battre autant pour obtenir un simple bout de papier qui peut me soulager.  Je vais porter plainte au retour de mon médecin et lui exprimer ce que
son infirmière m'a dit au sujet de ne pas pouvoir entrer en communication avec le médecin pour avoir ma prescription le plus rapidement possible. Ne même pas vouloir demander au médecin, je
trouve cela aberrant et révoltant.  Gros bisous à toi aussi!



Jacqueline 22/04/2011 04:49



Et que je trouve cela dommage que tu doives insister. Moi je n'ai pas eu de problème à faire renouveler mes doses cette semaine. J'ai téléphoné directement à la pharmacie de l'hôpital et le
pharmacien a communiqué avec mes deux pharmacies. Quel méandre tu dois traverser! Espérons que les doses augmentées feront leur effet. C'est ce que je te souhaites de tout coeur. Jacqueline



bfrance 22/04/2011 07:26



Ce n'était pas renouveler pour moi, mais changer la dose pour une plus forte. Il fallait absolument que ce soit un médecin qui prescrive. En tout cas, il a rappelé et l'infirmière de la
clinique doit être dans tous ses états.  Elle avait juste à me transférer au médecin l'autre jour plutôt que d'avoir la tête dure.  J'espère aussi que ça fera effet, j'ai travaillé fort
pour l'avoir cette nouvelle prescription.  Bonne nuit, France!



Profil

  • bfrance
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. 

Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.
  • Je suis une femme de 60 ans, née au Québec le 7 décembre 1956. Je suis mariée et mère d'une fille de 37 ans. Mon cancer a été diagnostiqué en janvier 2009. Je continue d'aimer la vie, je la vois différemment maintenant mais je suis positive et je trouve toujours la vie belle.

Rechercher

Archives